[lien http://lcn.canoe.com/lcn/infos/national/archives/2003/12/20031228-091706.html]http://lcn.canoe.com/lcn/infos/national/archives/2003/12/20031228-091706.html[/lien]


Cas de vache folle aux États-Unis
Les producteurs québécois attendent les résultats des tests d'ADN
La Fédération des producteurs de bovins du Québec attend les
résultats des test d'ADN avant de commenter la situation. Toutefois, son
président affirme que ce nouvel épisode ne change pas la situation
actuelle, qui est difficile pour les producteurs de boeuf.
Le Canada refuse par ailleurs de porter le blâme à la suite de la
découverte d'un premier cas de vache folle aux États-Unis. Ottawa
trouve prématurée l'affirmation des autorités américaines à l'effet
que l'animal provient d'une ferme laitière de l'Alberta.


« D'autre part, les autorités canadiennes demandent à ce que »
« l'information provenant de leurs homologues américains soit »
« révisée par une instance internationale. »

En vidéo, écoutez les explications de Michel Dessureault, de
l'Association des producteurs de boeuf du Québec.