PDA

Voir la version complète : rupture et droits assedics _ emploi jeune



Invité
27/06/2005, 14h08
je suis emploi jeune dans une association sportive, je vais me faire licencié ( à l'amiable) avant terme de mon emploi, ai-je droit aux allocations chômage ?

Invité
10/02/2006, 11h36
Attention, tu dois vérifier si ton employeur a bien cotisé aux ASSEDIC avant de partir. Si c'est le cas tu percevra sans problème les indemnités chomage à condition que les motifs de rupture de ton contrat soit considérées comme légitime.
Mais si ton employeur n'a pas cotisé, il est alors sous le régime de l'auto-assurance et pour cela, contrairement à ce qu'il risque de te dire, il doit cotisé à une assurance privée qui te versera les mêmes indemnités que les ASSEDIC. Par contre, s'il n'a pas cotisé tu ne percevra rien c'est lui normalement qui doit te verser de la manière qu'il veut ce que tu aurait dû recevoir.
Tout ceci bien sûr, si le motif de rupture de ton contrat est légitime. (voir articles L. 351 et svt du Code du travail).[quote]

Invité
24/02/2006, 14h58
Ton emploi jeune etait il en CDD ou CDI.
J'en ai un en CDD que je voudrais quitter à la date anniversaire mais j'ai peur de n'avoir aucun droits aux assedics par la suite.

Merci de me répondre

Invité
12/03/2006, 15h33
[;)]Si tu quittes ton contrat emploi-jeune, tu n'auras aucun souci avec ton employeur. par contre, je te conseille de lui en parler avant et de te renseigner auprès des assedic de ta ville pour savoir s'il cotise auprès d'eux. Ton employeur peut aussi te donner cette info si tu as confiance en lui. Enfin, s'il est en auto-assurance méfies-toi très sérieusement !!! c'est qu'il ne cotise pas aux assedic. Après tout dépend des raisons pour lesquelles tu quittes ton emploi. Si c'est pour rentrer en formation ATTENTION tu n'auras pas les "AFR" (appellées maintenant "ARE").
Si besoin plus infos demandes !

Invité
07/06/2006, 10h50
CDI : si la rupture est arrangé, c'est considéré comme une démission donc quedale à moins de se pacser/marrier dans les 2 mois suivant la rupture, ou rejoindre sa conjointe pour un motif professionnel.

démission : il y a 4 mois d'attente avant réexamen du dossier ou l'on doit montrer que l'on a cherché du boulot durant cette période et dans