PDA

Voir la version complète : Position très delicate.. + manigance de l'employeur



Pierik
20/10/2006, 13h33
Bonjour a tous ..

Je vais vous expliquer le "petit" probleme qui m'amene,
cela va prendre un peu de temps ...

J'occupe un poste de tele conseiller, depuis un certain
moment j'ai des pressions de la part de ma hierarchie..
Je suis quelqu'un d'assez anxieux et angoissé, et ces pressions
se sont fait ressentir par un profond mal être a mon poste de travail..

Ces pressions, ont été bien evidemment "oficieuse", rien d'officiel, hormis
le fait dernierement d'etre repris concernant mes resultats et mon temps passé
au téléphone qui sont, il est vrai assez bas..

Suite a ces pressions, j'ai fait une petite deprime, j'ai eu un arrêt de mon
medecin durant toute une semaine, et , lors de mon retour la semaine suivante,
rien d'extraordinaire, je me fais biensûr convoqué concernant mes chiffres .. etc..

suite a cet entretien, j'ai passé une tres mauvaise journee , vous l'imaginez,
une mauvaise nuit, et je ne me suis plus rendu a mon travail durant 8 jours..
Je sais .. pas une tres sage decision, le pire etant que je me suis totalement
refermé sur moi meme, et ne suis pas allé consulter mon medecin non plus ..
J'etais reellement mal ...
Je reçois biensûr un courrier de mon employeur le 8ème jour, et la ..
je m'apperçois de ma grossiere erreur .. ENCORE PLUS ;;

Celui ci me fiat part dans son courrier, que je me suis rendu dans son bureau en
fin de journee (mon dernier jour present (le 25/09)), que je lui ai ouvertement signifié
mon souhait de quitter la sté et de faire "maquiller" ceci en licenciement !!!
que de toute façon "je pars!!"
Stupefait par ce courrier, je decide biensur de le denoncer, et retourne a mon poste de travail
dés le lendemain (le 05).
Le 05/10 A mon travail, on me remets une mise a pied conservatoire en main propre pour une procedure disciplinaire,
et on me convoque a un entretien prealable le 19/10.

Lorsque je me rends a cet entretien, accompagné d'un membre du CE, on me remets , a peine rentré, un courrier ,
me signifiant a nouveau le soi disant "arrangement" que j'aurais demander, remets encore une fois en cause mes "resultats,
et on me notifie ma reintegration a mon poste, ainsi qu'une demande de consulter la medecine du travail...

J'ai alors contester a nouveau les faits du soi disant "arrangement" en disant que je l'ai deja denoncé par courrier,
et fait savoir que les raisons de mon absences, meme si elles ne sont pas une justification "valables" font suite aux
"pressions" faites sur moi ...

Je suis totalement désabusé par les procédés utilisés par le directeur pour denoncer une sorte d'arrangement que j'aurais demander
je ne sais plus du tout comment faire..
Biensur , mon souhiat premier etait de reintegrer mon poste,
mais .. aujourd'hui .. vu les tensions "palpables" (mon chef ne m'adresse meme plus la parole) et les messes basses audibles ..
je suis reellement sur le point de craquer ..
De plus .. je ne vois pas du tout ou ils veulent en venir ..

quel est votre avis sur mon cas ??
je suis bien conscient d'avoir commis une erreur monstrueuse, et d'en payer les frais aujourd'hui .. mais j'aimerais
eviter au maximum de commettre de nouvelle erreurs, et d'augmenter les pots cassés...

J'espere trouver ici de l'aide ..

d'avance Merci.

Pierik

confiance
14/11/2006, 13h32
Bonjour
Votre travail est très usant nerveusement.
Votre employeur aurait du vous envoyer un courrier de non présentation à votre poste de travail à partir de 48heures d'absence ... ce qui n'a pas été le cas.
Selon moi, vous subissez un arcelement professionnel et il semble que l'on cherche à vous évincer de l'entreprise.
De deux choses l'une : soit vous vous accrochez et vous y laisserez votre santé ; soit vous abandonner votre poste de travail, sans démissionner !.
Surtout, ne signez rien et ne répondez à aucun courrier sans l'avis des délégués du personnel voire des syndicats représentés dans l'entreprise. Car pour vous assister face à une convocation employeur, seul les DP sont requis.
De plus, est ce qu'il n'y aurait pas un autre métier ou une autre entreprise qui vous plairaient plus ? Et si vous voulez changer de métier penser au congé individuel de formation, ou améliorer certaines compétences requises dans votre emploi ou l'entreprise : le droit individuel à la formation.
Réfléchissez à ce qui compte le plus pour vous, ce que vous voulez vraiment faire de votre vie.
Bon courage