Un article intéressant consacré au monde des lettres et manuscrits et au leader du marché : Aristophil et son président, Gérard Lhéritier.

Voici quelques extraits :

Aristophil démontre depuis plus de 20 ans la qualité de son expertise en découvrant des pièces d'exception qui viennent enrichir le patrimoine français, dans des collections ouvertes à l'investissement de tous. L'avis des experts est unanime : en quelques années, ce sont plusieurs trésors inestimables qui sont revenus en France, grâce à Aristophil et son président, Gérard Lhéritier.

Avril 2014 : Aristophil annonce le retour d'un chef d'oeuvre perdu de la littérature française, volé et disparu depuis près de 40 ans ! Et quel manuscrit ! L'oeuvre la plus flamboyante du Marquis de Sade : Les 120 journées de Sodome. Caché en 1785 dans les murs de la Bastille par son auteur, retrouvé miraculeusement lors de la destruction de celle-ci, ce texte "maudit" est resté au XXe siècle dans les mains de la famille de Noailles jusqu'à un vol étrange et mystérieux. Malgré les efforts conjugués des gouvernements successifs, malgré l'entregent de la Bibliothèque nationale de France, personne n'avait réussi à rendre au patrimoine français ce manuscrit le plus scandaleux du siècle des Lumières. C'est chose faite grâce à Aristophil et le célèbre rouleau du Marquis de Sade sera bientôt exposé au Musée des Lettres et Manuscrits de Paris.

Mai 2013, la seule ébauche connue de la Déclaration des Droits de l'Homme, proclamée par la Convention nationale, est découverte aux Etats-Unis et rachetée par Aristophil. Ce texte constitue le préambule à la Constitution de l'An I, promulguée le 24 juin 1793. Ce manuscrit, que tous pensaient perdu, est retrouvé grâce à l'expertise de Gérard Lhéritier.

lexpress.fr/culture/art/aristophil_1506854.html





************************
EDIT MODERATEUR
Vous pouvez suivre l'évolution du "dossier" ARISTOPHIL sur la discussion suivante
Des nouvelles d'Aristophil
************************