Artecosa Artecosa Artecosa
Actufinance
Artecosa Artecosa Artecosa
Contacter l'équipe d'Actufinance.fr, le site de toute l'actualité financière
Artecosa
Artecosa
Artecosa
Forum de la finance
Artecosa
 

Bienvenue sur le forum de la Finance


Votre source d'information en bourse, fiscalité, crédit, banque, placements,...


  •  » vous avez un problème financier et cherchez un conseil ?
  •  » vous avez des questions et souhaitez des réponses rapides ?
  •  » vous recherchez des témoignages ?
  •  » vous souhaitez partager vos connaissances ?

... vous êtes au bon endroit ! Nous essaierons de répondre à vos questions.


Si vous êtes membre, vous pouvez vous connecter, sinon inscrivez-vous, c'est gratuit.


OUI ! Je veux m'inscrire maintenant gratuitement !


Artecosa

Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 49
 
  1. #1

    Artecosa

    Bonjour à tous,

    Ces derniers temps, beaucoup d'internautes ont participé aux sujets relatifs à ARISTOPHIL qui, nous devons l'admettre, à fait couler beaucoup d'encre.

    Donc afin de rester dans le même domaine d'investissement et parler de choses positives (pour l'instant), je me permets de lancer un fil sur ARTECOSA.
    Pour information, ARTECOSA est une société commerciale qui propose un produit d'investissement basé sur des supports comparables : l'achat d'autographes (lettres manuscrites notamment) et de photographies.
    Ici le mode de gestion est différent d'Aristophil puisqu'il n'y a pas d'indivision, mais de l'achat en pleine propriété uniquement.

    Certains d'entre vous en ont ils pris ? D'après les échos que j'ai eu, il semble que cela soit un placement qui puisse être intéressant en terme de diversification.

    A vous lire.

    WIllou

    •   Alt 21/04/2015 16h18

      Pub
      Informations utiles

        
       

  2. #2
    Connais pas mais même précaution : investissement réservé à des gens fortuné qui ont déjà pas mal d'immo, de VM, l'AV, de capi et surtout qui peuvent tout perdre ou attendre 100 ans (donc pour les arrières petits enfants) pour revoir leur mise ou avoir un gain.

    Ou alors le passionné qui s'y connaît bien et qui en général achète directement aux enchères.


    PRUDENCE DONC !!!

  3. #3
    Merci pour cette réponse rapide.
    Cela dit je me permets quelques remarques par rapport à ce post :
    -Cela ne s'adresse pas spécifiquement à des personnes fortunés puisque le ticket d'entrée est à 10 000 €.
    -D'autre part en terme de durée on est loin des 100 ans, puisque c'est un placement sur 5 ans.

    Willou

  4. #4
    Willou il ne faut pas forcément prendre ce que dit Dalli au pieds de la lettre mais:
    -"c'est fait pour des personnes fortunée" >>> oui car c'est un produit d'investissement spéculatif, risqué et qui ne doit représenter qu'une infime partie du patrimoine du patrimoine des personnes qui en achètent. Bref 10 000 e si votre patrimoine est de 1 000 000 € pas de souci, vous pouvez vous permettre de tout perdre. Si patrimoine 100 000 € alors on oublie tout de suite.
    -"attendre 100 ans" >>> voir l'exemple Aristophil: c'est bien beau de signer un contrat sur 5 ans, mais si au terme les œuvres valent 80 % de moins que prévu vous faites quoi ??? Soit vous attendez, longtemps, que ça remonte, soit vous matérialisez la perte.

    Bref à ne pas mettre entre tous les mains.
    D'autant que la vente des collections d'Aristophil devrait avoir un effet négatif sur les prix des manuscrits >>> beaucoup d’œuvres en vente et moins d'acheteurs = baisse des prix.
    Je ne serai au final pas surpris d'apprendre dans quelques temps que la société cesse son activité.
    Benjamin CLAVEL - Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant (CGPI)
    benjamin@conseilspatrimoineservices.fr - 04 38 38 10 00

    http://www.touslesplacements.com >>> vos placements préférés à frais négociés !

    Conseiller en Investissement Financier (Anacofi E001916) / IOBSP et Intermédiaire en assurance (ORIAS: 09051884)

  5. #5
    Bonsoir Bennou,

    En effet il ne faut pas prendre tout au pied de la lettre

    Alors oui concernant les collections à vendre prochainement, cela devrait avoir un impact, mais sans doute pas immédiat puisque qu'il semble que les collections seront mises en vente au fur et à mesure de l'arrivée à échéance des indivisions, donc elles seront échelonnées, et peut être l'impact modéré. a voir.

    Alors personnellement je ne dirais pas que je ne serai "pas surpris d'apprendre que dans quelques temps que la société cesse son activité", Mais je dirai plutôt : il va falloir être vigilant à ce qui se passera sur ce marché, sachant que c'est un marché international et non uniquement franco-francais, donc la tendance globale compte et les informations sont faciles à trouver.

    Je regarderai..

  6. #6
    Je hante les salles de ventes depuis plus de 40 ans . Livres anciens, gravures anciennes , vieux papiers. J'en suis à l'âge de me séparer de mes collections, mes enfants ne sont pas intéressés. Je les ai faites par passion et non pas pour placer de l'argent. J'ai fait quelques bons coups , méconnaissance de la salle , lassitude du commissaire priseur, montée de la cote (?) . Jamais je n'ai acheté à des professionnels, ils font la culbute, ils ont des frais et doivent gagner leur vie .
    Mais dans l'ensemble , c'est pas un placement . Quand vient le moment de vendre, il faut profiter d'une vente "montée" , si tu as 10 "vieux papiers" , le commissaire priseur ne va pas monter une vente pour cela, et alors, c'est lui qui se gave. Sinon, il faut vendre à un particulier,c'est pas facile à trouver, ou à un pro, à moins 50%, ou tout bazarder sur ebay ou "le bon coin" ..

  7. #7
    Merci mammouth pour ce commentaire, il est intéressant. Concernant le marché, il y en a un en France, il se porte plutôt bien dans le domaine de la photo. Une fois de plus si tu désires faire une évaluation.... C'est gratuit..

    Aussi, je reviens sur le post de Bennou en référence aux ventes des collections en indivision d'Aristophil, la saturation du marché me parait aussi très difficile, puisque leurs Oeuvres cotent beaucoup plus haut. du fait des indivisions le coût minimum est au moins d'une centaine de milliers €. Là sur Artecosa, c'est de la pleine propriété et ca commence plutôt autour de 5 K€ après ça monte évidement mais on reste loin des montants des collections Aristophil.. donc c'est un autre segment du marché.

    J'y reviens donc..
    ARTECOSA c'est donc un produit (non financier) à 7,5 % Fixe/ an en linéaire sur minimum 5 ans.. Donc 36,5% sur la durée avec une fiscalité intéressante, puisque ce sont des oeuvres d'arts.
    On est sur de la diversification vraisemblablement.. et aussi sur du 100 % ISF. On revient donc à ce que disaient Dalli ou Bennou à savoir que c'est un produit qui s'adresse à des personnes disposant d'un patrimoine conséquent (ISF même si ca commence à 10 000 €)..

    Ca parait énorme j'en conviens... Du reste il semble que cela fonctionne.

    Bon j'ai pas mal d'info pour ceux que cela intéresse.

    A vous lire..

    A bientôt
    Willou.

  8. #8
    Après aristophil, ceux qui vont investir chez Artecosa n'auront pas froid aux yeux ...

  9. #9
    Faudra bien évidement défendre le produit..
    Il y a beaucoup de différence de fonctionnement dans les méthodes de travail..
    Et des garanties non négligeables : Bancaire d'une part, pour le capital investi, mais aussi un engagement de rachat au bout de 5 ans par Artecosa avec la revalorisation à 7,5% annuelle qui aussi contractuelle...

    En d'autres termes, une fois les docs dans les mains, on a effectivement pas froid aux yeux.

    Enfin il faut tout de même rappeler que les personnes qui sont partis à temps d'Aristophil et qui n'ont pas réinvesti jusqu'au bout ont gagné de l'argent - On pense notamment à D. De Villepin...
    Comme quoi il y en a toujours

  10. #10
    Avec Madoff aussi, il y a eu des gagnants, qui ont eu peur qu'on leur réclame de rembourser leurs gains d'ailleurs.

    La base de ce genre de mécanisme, c'est que ca marche au début parce que les nouveaux entrants payent les "produits" vendus par les sortants, qui sortent du coup avec leurs gains. C'était le schéma Aristophil (qui au passage proposait aussi des tickets d'entrée bas, à partir de 2k).

    La plupart des mécanismes de ce genre ont commencé de manière valide. Le côté Ponzi intervient lorsque la masse devient trop importante pour assurer la continuité des promesses. Du coup, on commence à rembourser les sortants avec l'argent des entrants, pour donner l'illusion de ...

    •     Cette discussion vous a aidé ? Elle répond à votre question ? Vous la trouvez intéressante ? Partagez la sur vos réseaux sociaux !




 
Artecosa
Partenaires - Contacts - Publicité - ActuFinance recrute - Forex - bourse - immobilier - rapports annuels - comptabilité - biographies
Artecosa Artecosa Artecosa
© Actufinance - Tous droits réservés.

  Artecosa
vous aimez la finance et actufinance.fr ?