Actufinance
Contacter l'équipe d'Actufinance.fr, le site de toute l'actualité financière
Forum de la finance
 

Bienvenue sur le forum de la Finance


Votre source d'information en bourse, fiscalité, crédit, banque, placements,...


  •  » vous avez un problème financier et cherchez un conseil ?
  •  » vous avez des questions et souhaitez des réponses rapides ?
  •  » vous recherchez des témoignages ?
  •  » vous souhaitez partager vos connaissances ?

... vous êtes au bon endroit ! Nous essaierons de répondre à vos questions.


Si vous êtes membre, vous pouvez vous connecter, sinon inscrivez-vous, c'est gratuit.


OUI ! Je veux m'inscrire maintenant gratuitement !


Assurance vie : Les arnaques à éviter...

Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 11 à 17 sur 17
 
  1. #11
    vous avez tout à fait raison, l'article qui avait motivé ma question, parlait de nouveaux francs à l'époque où ils n'existaient pas encore. excusez-moi. le smic était donc bien à 64 (anciens) francs par heure.
    que le capital ne subisse que les dévaluations diverses peut, à la limité se concevoir, mais il est peu crédible que cette somme placée par l'assureur n'ait rapporté que 1.200 euros en 60ans. dans ces conditions, toutes les banques aurait fait faillite... mon père n'avait pas la main sur la gestion de ce placement.
    en complément, je'ai repris les point principaux du contrat:

    Police d'Assurance n°....
    Sans garantie du risque de guerre

    Il est donné acte à Monsieur .........., demeurant à ..........., de sa déclaration d'adhésion aux statuts de la "Mondiale", signée le 6 juillet 1949, et de sa souscription à un contrat d'assurance.
    La présente police est affranchie de toute restriction en ce qui concerne le lieu de séjour, l'occupation, les voyages; l'époque, le lieu, ou les causes du décès, sauf le cas de suicide durant les deux premières années du contrat.
    La Mondiale n'exigeant de ses assurés aucune déclaration sauf celle de leur âge, le paiement du capital ne pourra, en conséquence, être contesté, l'erreur d'âge de l'assuré, entraînant seulement un ajustement du capital, correspondant à l'âge réel de l'assuré lors de la souscription du contrat.
    La police prend effet à dater du 15 juillet 1949, sous la condition expresse que la première quittance ait été réglée.

    ASSURANCE VIE ENTIÈRE
    À primes temporaires

    Le présent contrat est souscrit par Monsieur ............., industriel, domicilié à ......, sur la tête dudit Monsieur ..........., né le ....... 1922 à .......
    Il est soumis aux conditions générales déterminées par les Statuts de LA MONDIALE et aux conditions ci-après stipulée:
    CAPITAL ASSURÉ
    Au décès de l'assuré, LA MONDIALE s'oblige à payer dans ses bureaux, au Bénéficiaire ci-dessous désigné une somme de : un million de Francs (1.000.000)
    COTISATION .
    Le présent contrat ,est consenti moyennant le paiement d'une cotisation annuelle de : VINGT SEPT MILLE CINQ CENT FRANCS
    que le souscripteur déclare avoir l'intention d'effectuer, en cas de vie de l'assuré, par versements annuels consécutifs de 27.500 Francs (frais de recouvrement et impôts en sus) à partir du 15 juillet 1949, jusqu'au 15 juillet 1973, inclus au plus tard

    DURÉE DU CONTRAT
    Le présent contrat est souscrit pour la vie entière de l'assuré, 1es cotisations n'étant payables que pendant une durée de VINGT CINQ ANS, comme il est dit ci-dessus.

    BÉNÉFICIAIRE DU' CONTRAT

    Le présent contrat est fait au profit de Madame ......, née ............., épouse de l'assuré, et, à défaut de cette dame, au profit des enfants nés ou à naître de Monsieur le souscripteur, à défaut des sus-nommés, au profit des ayant droit de l'assuré.
    Le Souscripteur aura toujours le droit de transformer le contrat actuel en une assurance Vie Entière à primes temporaires d'une durée inférieure à VINGT CINQ ANS, ou mixte, en Terme fixe pour un même capital, le calcul de la transformation étant fait au tarif auquel la présente police est calculée.
    Il pourra être transféré par toutes voies de droit, mais la compagnie devra être avisée de tout transfert (art. 11 des statuts).

    CONDITIONS GÉNÉRALES
    PAIEMENT DES COTISATIONS

    Le souscripteur a la faculté d'effectuer le paiement de ses cotisation par versement. annuel., semestriel., ou trimestriel. contre quittance ou mandat du Conseil d'administration. Toutefois, le tarif. de la Compagnie étant établi sur la base de cotisations payables annuellement, la cotisation est augmentée de 2% en cas de paiement semestriel et de 3 % en cas de paiement trimestriel.
    Les cotisations sont payables soit au Siège social,. soit au domicile du souscripteur. Dans ce dernier cas, les frais de recouvrement sont ajoutés au montant de la quittance: .
    Le souscripteur qui se rend hors d'Europe, d'Algérie, de Tunisie ou du Maroc, est tenu de faire élection de domicile dans un de ces pays.

    RÈGLEMENT DE LA POLICE .'.
    Au décès de l'assuré ou à l'expiration du contrat, le règlement de la présente police aura lieu au plus tard dans les trente jours qui suivront la remise des pièces justificatives. Dans aucun cas le paiement ne sera divisible à l'égard de la Compagnie.

    BÉNÉFICES -.
    Tous les bénéfices appartiennent aux assurés. Ils sont répartis en fin de chaque exercice entre les contrats en cours au début de cet exercice et mis à la disposition des ayant droit dans les conditions indiquées aux articles 22 et 23 des Statuts.

    Il est bien évident que c'est le montant de ces bénéfices qui pose question...

    •   Alt 23/06/2015 22h41

      Pub
      Informations utiles

        
       

  2. #12
    Je doute que ce soit le contrat complet (il manque les statuts pour comprendre une partie du problème) mais il me semble que le contrat prévoit :
    - le versement de 1 million de francs (1949) au décès de l'assuré ou à l'échéance du contrat
    - le paiement de 27500 fr par an sur 25 ans (plus les frais de recouvrement)

    On est donc bien essentiellement sur une assurance décès, qui garantit un certain capital versé sur aléa, la prime étant un "coût d'assurance" et non un investissement (comme ce serait le cas sur une assurance-vie actuelle).

    Ca correspond à ce qui se faisait, me semble-t-il, avant les années 60.

  3. #13
    Pur contrat décès de finalement 1 500 € versé à la date du décès peut importe la date de ce dernier.

    Le but principal à la signature était de protéger votre mère en lui versant ce capital.

    Rien d'anormal donc

  4. #14
    merci pour vos réponses
    je retiens que c'est une excellente affaire pour la compagnie,
    j'aimerais bien que ma banque me prête 1 million d'euros et que je lui rembourse 1.500€ dans 60 ans....!

  5. #15
    Vous raisonnez mal.

    Vous achetez une voiture neuve et donc l'assurez (obligatoire contrairement à votre propre vie), en sortant du garage un camion vous coupe la route et vous rentrez dans un arbre.
    La voiture est foutue.
    Votre assureur vous la rembourse alors que vous n'avez payé que quelques centaines d'€.


    Les "décès vie entière" coûtent cher mais soyez certain que votre père le savait avant de signer.
    Aujourd'hui on ne fait presque plus ce type de contrat qui a un moment peut être substitué par un patrimoine.

    Ceux qui souscrivent encore ce sont souvent des chefs d'entreprise qui ne sont pas sûrs que leur société pourrait les enrichir et qu'un décès au moment d'une faillite serait dramatique pour leur famille.
    L'indexation de ce contrat n'était pas la bonne.

    Il n'a pas versé 1 M€ !!!!

    Au passage, si votre voiture va à la casse de sa belle mort, votre assureur ne vous rembourse absolument rien.

  6. #16
    Bonjour,

    J’ai trouvé une bonne assurance obsèques sur xxxxxxx

    ====================
    Edit : lien supprimé car publicité
    ====================

    C'est un spécialiste de l’assurance prévoyance et compare plusieurs formules de contrats obsèques ou décès fiables et à des tarifs raisonnables. Vous pouvez faire un devis en ligne.

    J’espère vous avoir aidé.

  7. #17
    Faire de la pub une fois c'est bien mais on voit immédiatement votre sincérité : au lieu de dire je commence une nouvelle activité... vous commencez par tricher et aux yeux de tout le monde.

    Ca dénote un état d'esprit pas très sympathique ni surtout sérieuse.

    •     Cette discussion vous a aidé ? Elle répond à votre question ? Vous la trouvez intéressante ? Partagez la sur vos réseaux sociaux !

Discussions similaires

  1. attention arnaques
    Par charline30 dans le forum Autre
    Réponses: 13
    Dernier message: 07/06/2008, 17h44
  2. arnaques
    Par sab73 dans le forum Banque
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/05/2008, 19h18
  3. 200 % Arnaques
    Par charline30 dans le forum Autre
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/09/2007, 17h10
  4. Arnaques ?
    Par bélem dans le forum Autre
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/07/2007, 01h38
  5. CSF : attention arnaques !
    Par Invité dans le forum Banques
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/09/2004, 14h28



 
Partenaires - Contacts - Publicité - ActuFinance recrute - Forex - bourse - immobilier - rapports annuels - comptabilité - biographies
© Actufinance - Tous droits réservés.

 
vous aimez la finance et actufinance.fr ?