Chronique de la Guerre de Classes : La disparition des cong Chronique de la Guerre de Classes : La disparition des cong Chronique de la Guerre de Classes : La disparition des cong
Actufinance
Chronique de la Guerre de Classes : La disparition des cong Chronique de la Guerre de Classes : La disparition des cong Chronique de la Guerre de Classes : La disparition des cong
Contacter l'équipe d'Actufinance.fr, le site de toute l'actualité financière
Chronique de la Guerre de Classes : La disparition des cong
Chronique de la Guerre de Classes : La disparition des cong
Chronique de la Guerre de Classes : La disparition des cong
Forum de la finance
Chronique de la Guerre de Classes : La disparition des cong
 

Bienvenue sur le forum de la Finance


Votre source d'information en bourse, fiscalité, crédit, banque, placements,...


  •  » vous avez un problème financier et cherchez un conseil ?
  •  » vous avez des questions et souhaitez des réponses rapides ?
  •  » vous recherchez des témoignages ?
  •  » vous souhaitez partager vos connaissances ?

... vous êtes au bon endroit ! Nous essaierons de répondre à vos questions.


Si vous êtes membre, vous pouvez vous connecter, sinon inscrivez-vous, c'est gratuit.


OUI ! Je veux m'inscrire maintenant gratuitement !


Chronique de la Guerre de Classes : La disparition des cong

Affichage des résultats 1 à 5 sur 5
 
  1. #1

    Chronique de la Guerre de Classes : La disparition des cong



    Ca paraît un gag comme ça, mais l'UMP a prévu, dans son programme de
    "gouvernement" qu'on pourrait résumer à : "Tout ce qu'on peut tant qu'on
    peut", de supprimer les congés payés.
    La technique utilisée sera "d'autoriser", le "rachat" par l'entreprise des
    CP du salarié, c'est une extension prévue au "rachat des RTT", dans la Loi
    sur les 48 heures, actuellement "débattue".
    Tout le monde voit tout de suite de quoi il s'agit. Quand on connaît la
    nouvelle tendresse patronale, ça sera : "Tu reste là en août, ou tu t'en va
    définitivement". Même sans cette aimable sollicitation, on voit mal comment
    un smicard , lâché par sa voiture ou harcelé par son banquier, pourra y
    couper.
    Si on laisse ces cloportes continuer ce saccage jusqu'au élections, avec la
    complicité conflictuelle (mais polie) de ce qui nous sert de "gauche",
    politique et syndicale, qui y voit l'occasion unique de revenir au pouvoir,
    histoire de nous rendre triomphalement le dixième de ce qui nous aura été
    volé, il ne restera plus grand chose de 70 ans de progrès social.



    •   Alt 08/02/2005 08h33

      Pub
      Informations utiles

        
       

  2. #2

    Re: Chronique de la Guerre de Classes : La disparition des cong és payés




    riri wrote:
    > Ca paraît un gag comme ça, mais l'UMP a prévu, dans son programme
    de
    > "gouvernement" qu'on pourrait résumer à : "Tout ce qu'on peut tant
    qu'on
    > peut", de supprimer les congés payés.
    > La technique utilisée sera "d'autoriser", le "rachat" par
    l'entreprise des
    > CP du salarié, c'est une extension prévue au "rachat des RTT", dans
    la Loi
    > sur les 48 heures, actuellement "débattue".
    > Tout le monde voit tout de suite de quoi il s'agit. Quand on connaît
    la
    > nouvelle tendresse patronale, ça sera : "Tu reste là en août, ou
    tu t'en va
    > définitivement". Même sans cette aimable sollicitation, on voit mal
    comment
    > un smicard , lâché par sa voiture ou harcelé par son banquier,
    pourra y
    > couper.
    > Si on laisse ces cloportes continuer ce saccage jusqu'au élections,
    avec la
    > complicité conflictuelle (mais polie) de ce qui nous sert de
    "gauche",
    > politique et syndicale, qui y voit l'occasion unique de revenir au
    pouvoir,
    > histoire de nous rendre triomphalement le dixième de ce qui nous
    aura été
    > volé, il ne restera plus grand chose de 70 ans de progrès social.

    En étant machiavélique, ce saccage va bien finir par révolter les
    gens.



  3. #3

    Re: Chronique de la Guerre de Classes : La disparition des cong és payés




    riri wrote:
    > Ca paraît un gag comme ça, mais l'UMP a prévu, dans son programme
    de
    > "gouvernement" qu'on pourrait résumer à : "Tout ce qu'on peut tant
    qu'on
    > peut", de supprimer les congés payés.
    > La technique utilisée sera "d'autoriser", le "rachat" par
    l'entreprise des
    > CP du salarié, c'est une extension prévue au "rachat des RTT", dans
    la Loi
    > sur les 48 heures, actuellement "débattue".
    > Tout le monde voit tout de suite de quoi il s'agit. Quand on connaît
    la
    > nouvelle tendresse patronale, ça sera : "Tu reste là en août, ou
    tu t'en va
    > définitivement". Même sans cette aimable sollicitation, on voit mal
    comment
    > un smicard , lâché par sa voiture ou harcelé par son banquier,
    pourra y
    > couper.
    > Si on laisse ces cloportes continuer ce saccage jusqu'au élections,
    avec la
    > complicité conflictuelle (mais polie) de ce qui nous sert de
    "gauche",
    > politique et syndicale, qui y voit l'occasion unique de revenir au
    pouvoir,
    > histoire de nous rendre triomphalement le dixième de ce qui nous
    aura été
    > volé, il ne restera plus grand chose de 70 ans de progrès social.

    Une analyse machiavélique pronostiquerait qu'un tel retour en arrière
    finira bien par révolter les gens. (les élections ils s'en foutent,
    avec les machines à voter elles seront faites d'avance.)



  4. #4

    Re: Chronique de la Guerre de Classes : La disparition des cong és payés




    "H. Greenfish" <president_helmut@yahoo.fr> a écrit dans le message de
    news:1107854140.279481.171680@f14g2000cwb.googlegr oups.comriri wrote:
    > Ca paraît un gag comme ça, mais l'UMP a prévu, dans son programme
    de
    > "gouvernement" qu'on pourrait résumer à : "Tout ce qu'on peut tant
    qu'on
    > peut", de supprimer les congés payés.
    > La technique utilisée sera "d'autoriser", le "rachat" par
    l'entreprise des
    > CP du salarié, c'est une extension prévue au "rachat des RTT", dans
    la Loi
    > sur les 48 heures, actuellement "débattue".
    > Tout le monde voit tout de suite de quoi il s'agit. Quand on connaît
    la
    > nouvelle tendresse patronale, ça sera : "Tu reste là en août, ou
    tu t'en va
    > définitivement". Même sans cette aimable sollicitation, on voit mal
    comment
    > un smicard , lâché par sa voiture ou harcelé par son banquier,
    pourra y
    > couper.
    > Si on laisse ces cloportes continuer ce saccage jusqu'au élections,
    avec la
    > complicité conflictuelle (mais polie) de ce qui nous sert de
    "gauche",
    > politique et syndicale, qui y voit l'occasion unique de revenir au
    pouvoir,
    > histoire de nous rendre triomphalement le dixième de ce qui nous
    aura été
    > volé, il ne restera plus grand chose de 70 ans de progrès social.

    Une analyse machiavélique pronostiquerait qu'un tel retour en arrière
    >finira bien par révolter les gens.

    Les abattre oui .tijl



  5. #5

    Re: Chronique de la Guerre de Classes : La disparition des cong és payés




    "H. Greenfish" <president_helmut@yahoo.fr> a écrit dans le message de news1107854140.279481.171680@f14g2000cwb.googlegro ups.com...

    riri wrote:
    > Ca paraît un gag comme ça, mais l'UMP a prévu, dans son programme
    de
    > "gouvernement" qu'on pourrait résumer à : "Tout ce qu'on peut tant
    qu'on
    > peut", de supprimer les congés payés.
    > La technique utilisée sera "d'autoriser", le "rachat" par
    l'entreprise des
    > CP du salarié, c'est une extension prévue au "rachat des RTT", dans
    la Loi
    > sur les 48 heures, actuellement "débattue".
    > Tout le monde voit tout de suite de quoi il s'agit. Quand on connaît
    la
    > nouvelle tendresse patronale, ça sera : "Tu reste là en août, ou
    tu t'en va
    > définitivement". Même sans cette aimable sollicitation, on voit mal
    comment
    > un smicard , lâché par sa voiture ou harcelé par son banquier,
    pourra y
    > couper.
    > Si on laisse ces cloportes continuer ce saccage jusqu'au élections,
    avec la
    > complicité conflictuelle (mais polie) de ce qui nous sert de
    "gauche",
    > politique et syndicale, qui y voit l'occasion unique de revenir au
    pouvoir,
    > histoire de nous rendre triomphalement le dixième de ce qui nous
    aura été
    > volé, il ne restera plus grand chose de 70 ans de progrès social.

    Une analyse machiavélique pronostiquerait qu'un tel retour en arrière
    finira bien par révolter les gens. (les élections ils s'en foutent,
    avec les machines à voter elles seront faites d'avance.)

    Est-ce toi qui a écrit ça green ?
    Si c'est bien toi, ton cas n'est pas désespéré ! []
    RC



    •     Cette discussion vous a aidé ? Elle répond à votre question ? Vous la trouvez intéressante ? Partagez la sur vos réseaux sociaux !

Discussions similaires

  1. Retraite disparition d annees de cotisation
    Par slovaquemayar dans le forum Droit du travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/08/2016, 16h05
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 15/02/2013, 11h49
  3. Golden shares et classes d'actions
    Par fmontrelay dans le forum Finance en général
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/05/2011, 15h18
  4. Egg : chronique d'un gachis monstrueux
    Par Invité dans le forum Banques
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/10/2004, 22h21
  5. Re: Disparition des forêts tropicales
    Par Invité dans le forum Economie
    Réponses: 51
    Dernier message: 06/09/2003, 21h10



 
Chronique de la Guerre de Classes : La disparition des cong
Partenaires - Contacts - Publicité - ActuFinance recrute - Forex - bourse - immobilier - rapports annuels - comptabilité - biographies
Chronique de la Guerre de Classes : La disparition des cong Chronique de la Guerre de Classes : La disparition des cong Chronique de la Guerre de Classes : La disparition des cong
© Actufinance - Tous droits réservés.

  Chronique de la Guerre de Classes : La disparition des cong
vous aimez la finance et actufinance.fr ?