Actufinance
Contacter l'équipe d'Actufinance.fr, le site de toute l'actualité financière
Forum de la finance
 

Bienvenue sur le forum de la Finance


Votre source d'information en bourse, fiscalité, crédit, banque, placements,...


  •  » vous avez un problème financier et cherchez un conseil ?
  •  » vous avez des questions et souhaitez des réponses rapides ?
  •  » vous recherchez des témoignages ?
  •  » vous souhaitez partager vos connaissances ?

... vous êtes au bon endroit ! Nous essaierons de répondre à vos questions.


Si vous êtes membre, vous pouvez vous connecter, sinon inscrivez-vous, c'est gratuit.


OUI ! Je veux m'inscrire maintenant gratuitement !


Courrier d'une vieille dame à sa banque. Elle ne se laisse pas faire !

Affichage des résultats 1 à 7 sur 7
 
  1. #1

    Smile Courrier d'une vieille dame à sa banque. Elle ne se laisse pas faire !

    Vraie fausse, voici la lettre qu'une dame a adressé à sa banque... Le moins qu'on puisse dire c'est quelle ne se laisse pas faire...

    Cher Monsieur,


    Je vous écris pour vous remercier d'avoir refusé le chèque qui m'aurait permis de payer le plombier le mois dernier.
    Selon mes calculs, trois nano-secondes se sont écoulées entre la présentation du chèque et l'arrivée sur mon compte des fonds nécessaires à son paiement.
    Je fais référence, évidemment, au dépôt mensuel automatique de ma pension, une procédure qui, je dois l'admettre, n'a cours "que" depuis 26 ans.
    Il me faut d'ailleurs vous féliciter d'avoir saisi cette fugace occasion et débité mon compte des 30 euros de frais pour le désagrément causé à votre banque.

    Ma gratitude est d'autant plus grande que cet incident m'a incitée à revoir la gestion de mes finances - après tout, je n'ai QUE ÇA à faire.

    A partir d'aujourd'hui, je passerai dix (10) fois par jour au guichet de votre agence (nous sommes voisins) et notamment à 11H50 et 16H50 pour retirer 2 EUR ; je déposerai aussi des espèces (1 EUR) et demanderai un reçu.
    Je paierai TOUS mes achats (même ma baguette de pain) par chèque. A ce propos, veuillez m'envoyer immédiatement cent (100) chéquiers.
    Comme il m'arrive d'OUBLIER de signer certains chèques ou de noter des montants chiffres et lettres différents, je vous demanderai de faire très attention puisqu'il s'agirait d'une faute de votre part.
    Bien entendu, je préviendrai mes commerçants et leur demanderai de faire une copie de mes chèques, avant de les porter.
    Je vais interrompre TOUS mes prélèvements automatiques, je paierai par chèque.

    TOUS mes courriers seront déposés à votre banque et adressés au directeur avec la mention "CONFIDENTIEL NE PAS OUVRIR".

    Je compte changer tous les mois ma signature légale : avec tous ces vols de chéquiers on n'est jamais assez prudent.

    Dorénavant, si vous me téléphonez, vous entendrez : "Appuyez sur la touche étoile de votre téléphone".
    Vous devrez choisir la langue 1, 2, 3 ou 4 (eh oui, à 86 ans je parle 4 langues).
    Une fois la langue sélectionnée, vous devrez : taper 1 pour prendre rendez-vous avec moi, taper 2 pour toute question concernant un retard de paiement, taper 3 pour me laisser un message, taper 4 pour me parler, taper 5 pour retourner au menu principal et tout recommencer.

    ENFIN, avant de me parler, vous entendrez une belle musique, chantée par moi (pas de droit SACEM) que vous connaissez sûrement et qui s'intitule : "Le petit bonhomme en mousse".

    Je vous souhaite une heureuse nouvelle année, et vous dis donc A DEMAIN.
    Respectueusement,

    Mme M.I.

    •   Alt 14/06/2012 17h26

      Pub
      Informations utiles

        
       

  2. #2
    Cette lettre circule depuis longtemps mais j'ai plaisir à la relire.



    Je ne résiste pas dans la foullée à poster cet excellent mo d'un de mes copains d'un autre site financier bien connu.
    Ce site ayant une censure un peu spéciale, le post ne reste jamais longtemps et il faut écrire avec des fotes dortograf sinon le post ne peut s'afficher.

    Pour l'annecdote un journaliste peu scrupuleux mais ayant aimé l'a plublié dans son canard (sais plus lequel).

    Amusez-vous bien !




    Jérôme K., la vraie histoire. 12:15 25/01/08
    "- Bon, les gars, on déconne, on déconne, mais on s'éloigne des vrais problèmes. Qui veut un calva ? J'ai du 80 ans d'âge que je fais venir directement de la ferme. Une rareté.
    - Qui a pris les cigares ? Jean-Eudes, faites pas le rat, renvoyez les havanes par ici.
    - Messieurs ! Quand vous aurez fini de vous torcher, on en reviendra au sujet du jour. Où est Roger ?
    - Aux toilettes, monsieur le président, il a du mal à digérer la purée de céleri.
    - Bon, puisque notre directeur financier est malade, je vais moi-même rentrer dans le sujet. Peuf... Peuf... (il allume un cigare). Messieurs, comme je le disais, l'heure est grave. Merci pour le calva, Pierre-Henri. Les calculs faits par ma stagiaire cette nuit montrent que nous avons perdu entre 5 et 9 milliards par la faute de ces gros ploucs d'amerloques.
    - Font ch.ier, ces yankees. On ne peut plus faire confiance à personne !
    - Silence, Charles-Edouard ! Il est trop tard pour nous lancer dans une analyse de risques approfondie. La question du jour est : qui va porter le chapeau ?

    Silence général. Tout le monde se regarde bizarrement.

    - Non, ne vous inquiétez pas, on n'en est pas encore à foutre des cadres dirigeants à la porte. Le plan social, on le fera sur les guichetiers, faut pas déconner. Non, mais sérieusement, faut trouver un cIa.mpin à faire dégager rapido. De préférence, un qu'aucun d'entre nous ne connaît, histoire de dire qu'on n'était pas au courant.
    - Oui, monsieur le président, mais qui ?
    - Je sais pas moi, je suis pas là pout tout faire, non plus. Y'a personne que vous voulez virer ? Un trou de balle, un m.inus, mais avec une bonne gu.euIe de ps.ychopathe, qu'on pourrait montrer à la télé en disant "tout est de sa faute" ?
    - Oui, comme les anciens hébreux chargeaient un bouc de leurs péchés avant de l'envoyer dans le désert...
    - Charles-Hubert, vous nous les pétez menu avec vos histoires de cur.eton. C'est pas parce que vous avez passé 15 ans chez les jésuites qu'il faut la ramener à chaque comité directeur. La dernière fois, c'était Saint-Paul à Damas pour illustrer le moment où Bernanke a compris qu'il était dans la me.rde, et la prochaine fois, vous nous faites quoi ? Sod.ome et Gomorrhe ? Le Déluge ? Allez, on y va, on me donne un nom.
    - Mais, président, on ne les connaît pas, les noms des collaborateurs. On leur parle à peine, et encore, seulement pour les engu.euIer.
    - Bon, OK, je vois, c'est encore moi qui vais tout faire. Pierre-Matthieu, passez-moi votre portable. Le trombi de la boîte, il est où ?
    - Ici, monsieur le président.
    - Pu.tain, ces tronches de ta.rés qu'ils ont ! Eh, aux RH, vous avez jamais pensé à donner des consignes, genre "éviter d'embaucher des d.emeurés" ? Bon, on va pas s'en sortir, je clique au hasard... Tiens, celui-là, Bernard Hurningh, vos en dites quoi ?
    - Il est conseiller clientèle à Dôle, monsieur, personne ne croira jamais qu'on a perdu 5 milliards à cause de lui.
    - Même en mag.ouiIIant avec la Suisse ?
    - C'est plus ce que c'était, monsieur, la Suisse. Le secret bancaire n'est même plus garanti, ils seraient foutus de nous prouver qu'on raconte des craques.
    - Mouais, va falloir taper dans le lourd. Celui-là, Marc Brice, à votre avis ?
    - Directeur financier d'une sous-filiale de spécialisée dans le prêt agricole, monsieur. C'est la bourse qui craque, pas le marché du pürin.
    - Faites le malin, Jean-Edourad, foutez-vous de ma gu.euIe. Bon, celui-là, il a une vraie tronche de vainqueur. C'est mon dernier mot, vous vous sortez les doigts du cu.I et vous me le mouillez à mort. Jean-Guy, en tant qu'ancien membre du cabinet de l'Elysée sous Mitterrand, les barbouzeries, ça vous connaît, non ?
    - Oui, on peut ma.gouiIIer un peu le système informatique, histoire de faire croire qu'il nous a tru.andés. Faites voir le nom ?
    - K..., Jérôme K... Encore un de ces petits me.rdeux qui croient qu'ils dominent le monde parce qu'ils passent des ordres de bourse toute la journée sur leur écran. On dirait des hamsters sous acides, ces bra.nIeurs. Allez, celui-là paiera pour les autres.
    - Mais, monsieur, 5 milliards sur le dos de ce trou de balle, personne n'y croira jamais !
    - Je vous signale, mon petit Charles-Edouard, 80% des français se sont déplacés il y a un peu plus de six mois pour départager une di.nde hystérique, et un velléitaire complexé par sa taille, alors vous savez, le sens critique de ces gIa.ndus... Bon, on y va. Plan média, bidonnage informatique, communiqué de presse, plan social en backup, je veux tout ça sur mon bureau demain matin. Et vous me supprimerez le coupon de cette année, ça fera les pieds à ces co.nnards d'actionnaires. Quelqu'un reveut du champ', on va se saouler la gu.euIe pour fêter ça ?"

  3. #3
    Dalli ....

    Tout simplement excellent.

  4. #4

  5. #5
    Bonjour

    Jr n'avais pas lu ce message avant ce jour, c'est génial.
    D'autant plus, que je suis également à la retraite et que ce procèdé est courant pour les banques.
    Exemple ; Prélèvement de 19.90€ refusé à 48h de ma retraite (ce qui n'est pas nouveau).
    20€ frais banque + 15 euros frais fournisseur soit 35E pour un paiement de 19.90€.

    Les frais étant plus haut que mon prélèvement.
    Cordialement

  6. #6
    Bonjour, j’ai eu plaisir à lire cette lettre . Est-ce que c’est basé sur des faits réels ? Comment est-ce que la banque a réagi ? Perso, je n’aurais pas eu le cran de faire une lettre pareille, je salue le courage de cette dame. Je trouve qu’on ne se penche pas assez sur les problèmes que peuvent endurer les vieilles personnes.

  7. #7
    Bonjour,
    Je me demande bien comment les personnels de la banque ont accueilli cette lettre et ont-ils répondu à la vieille dame ? il faut dire quand même qu’elle a vraiment du cran et de l’audace. Si la banque l’ignore encore après ça, alors là, ils sont complétement fou.

    •     Cette discussion vous a aidé ? Elle répond à votre question ? Vous la trouvez intéressante ? Partagez la sur vos réseaux sociaux !

Discussions similaires

Les tags pour cette discussion




 
Partenaires - Contacts - Publicité - ActuFinance recrute - Forex - bourse - immobilier - rapports annuels - comptabilité - biographies
© Actufinance - Tous droits réservés.

 
vous aimez la finance et actufinance.fr ?