Des nouvelles d'Aristophil Des nouvelles d'Aristophil Des nouvelles d'Aristophil
Actufinance
Des nouvelles d'Aristophil Des nouvelles d'Aristophil Des nouvelles d'Aristophil
Contacter l'équipe d'Actufinance.fr, le site de toute l'actualité financière
Des nouvelles d'Aristophil
Des nouvelles d'Aristophil
Des nouvelles d'Aristophil
Forum de la finance
Des nouvelles d'Aristophil
 

Bienvenue sur le forum de la Finance


Votre source d'information en bourse, fiscalité, crédit, banque, placements,...


  •  » vous avez un problème financier et cherchez un conseil ?
  •  » vous avez des questions et souhaitez des réponses rapides ?
  •  » vous recherchez des témoignages ?
  •  » vous souhaitez partager vos connaissances ?

... vous êtes au bon endroit ! Nous essaierons de répondre à vos questions.


Si vous êtes membre, vous pouvez vous connecter, sinon inscrivez-vous, c'est gratuit.


OUI ! Je veux m'inscrire maintenant gratuitement !


Des nouvelles d'Aristophil

Page 213 sur 237 PremièrePremière ... 113163203211212213214215223 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 2 121 à 2 130 sur 2365
 
  1. #2121
    Merci pour vos infos

    •   Alt 18/01/2017 14h16

      Pub
      Informations utiles

        
       

  2. #2122
    Je vous communique le mail que je viens de recevoir de l une des associations.

    *

    Chères adhérentes, Chers adhérents,

    *

    ENFIN !

    *

    CPARTI est heureuse de vous informer qu'un accord a été signé ce jour par l'administrateur et les principales associations (dont l'AICLM) dans lequel Me HOTTE s'oblige à résilier le contrat de prestation de services conclu avec la SAS PATRIMOINE ECRIT.

    *

    Cet accord confirme la teneur de nos précédents communiqués.


    Nous vous réitérons nos mises en garde antérieures contre le démarchage agressif et injustifié de la SAS PATRIMOINE ECRIT.

    *

    La signature de ce protocole, fruit d'un long travail collaboratif entre l'administrateur et notamment les associations OPDIA, ADILEMA et CPARTI traduit une avancée notable dans le dossier.


    Afin de ne parler que d'une seule voix officielle dans ce dossier aux multiples intervenants, CPARTI en accord avec l'administrateur provisoire des indivisions, Me HOTTE, ont décidé de laisser la communication officiellement à Me HOTTE.

    Vous serez donc informés de ce fait, et en tout état de cause CPARTI vous en fera l'écho.

    *

    Nous nous sommes également rendu chez AGUTTES afin de constater le déroulement du transfert de vos œuvres en provenance de chez CHENU.
    Force est de constater que l'ensemble des opérations se déroule selon les procédures strictes mises en place, en toute sécurité, et ne nous pouvons que nous en réjouir.

    *

    Les premiers tris et recollements permettent de constater que les œuvres traitées sont bien dans leur état, bien identifiées avec leur propriétaire.

    *

    Cela est de bon augure pour la suite et l'avancement de ces travaux.

    *

    Cette journée prolifique est une étape importante dans l'avancée dans ce dossier.


    En effet si le chemin reste long et tortueux, la clairvoyance, le respect, la lucidité, l'écoute et la détermination nous confortent dans la confiance que vous nous témoignez.

    *

    *

    Trés cordialement A bientot

    *

    CPARTI
    BP 90 002
    54 601 VILLERS LES NANCY

  3. #2123
    Reçu la LRAR aujourd'hui, courrier daté du 18 janvier 2017.

  4. #2124
    Anhour, ne seriez-vous pas de la famille de "Petit Oiseau" ?

  5. #2125
    Le 13.01 j ai posé des questions à Auguttes sur l adresse mail dédiée : pas de réponse à ce jour.
    Les questions : coût estimé de la restitution ? Possibilité que Auguttes garde et vende les Amadeus avec coût approximatif.

    Qui a eu un retour de Auguttes ?

  6. #2126
    Communiqué du 23 Jan 2017 de chez OPDIA : La restitution de vos œuvres est en marche !

    Bonjour à tous,

    En réponse à l’actualité brulante de l’affaire ARISTOPHIL et aux nombreuses questions que cette actualité a engendrées, vous trouverez ci-dessous un communiqué de DTA qui fait un état complet du dossier ARISTOPHIL.


    COMMUNIQUE DTA

    Mesdames et Messieurs,

    Un grand nombre d’entre vous ont reçu des documents de la part de la société PATRIMOINE ECRIT et/ou du greffe du Tribunal de Commerce de PARIS et se posent légitimement de nombreuses interrogations au sujet de ces documents.

    Ce communiqué a pour but d’y répondre tout en faisant un état général du dossier ARISTOPHIL, aussi bien pour les propriétaires de collections AMADEUS, que pour les propriétaires de parts d’indivisions (contrats CORALYS et CORPUS SCRIPTURAL).
    LA PROCEDURE DE REVENDICATION DU MINISTERE DE LA CULTURE

    La situation n’a pas évolué depuis notre dernier communiqué du 12 décembre 2016 ; la liste des œuvres commercialisées par ARISTOPHIL va très probablement être communiquée au Ministère de la culture par une décision qui doit être rendue le 21 janvier 2017.

    Ce ne sera qu’après cette décision que nous pourrons être fixés sur les intentions réelles du Ministère de la culture et sur le nombre d’œuvres qu’il entend revendiquer.

    Nous demeurons particulièrement vigilants quant aux agissements du Ministère de la culture et vous tiendrons informés des œuvres qui feront l’objet d’une revendication.
    LES INDIVIONS (CORALYS et CORPUS SCRIPTURAL) ET LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION DE PATRIMOINE ECRIT

    Tout d’abord, il convient de préciser que les œuvres comprises dans les indivisions et appartenant donc à ceux qui ont souscrit des parts indivises (via les contrats CORALYS et CORPUS SCRIPTURAL) sont, depuis l’ordonnance du 5 octobre 2016, sous la responsabilité de la maison de vente AGUTTES.
    Vous avez été nombreux à nous poser des questions sur cette maison de vente et sur le coût de ses prestations.

    Sachez que cette maison de vente fait l’objet d’un contrôle permanent du parquet, des liquidateurs et des différentes associations représentant les investisseurs, dont OPDIA par l’intermédiaire de DTA.
    Lors d’une réunion récente conduite sous l’égide de Maître HOTTE, es qualité d’Administrateur provisoire des indivisions, AGUTTES a fait une présentation détaillée de l’ensemble de son projet.
    Cette présentation comprenait notamment :

    Les dispositifs mis en place par AGUTTES pour assurer la garde, la conservation et l’assurance de l’ensemble des œuvres jusqu’à ce qu’elles soient restituées à leurs propriétaires ;
    Les conditions de transport des œuvres de chez CHENUE aux locaux d’AGUTTES ;
    Le budget prévisionnel d’AGUTTES pour les 8 prochains exercices (d’une valeur de 0.39% du prix d’acquisition de l’ensemble des œuvres) ;
    Le personnel choisi pour encadrer et conseiller AGUTTES dans l’exercice de sa mission.

    AGUTTES n’a négligé aucun détail dans l’exercice de sa mission et nous apparaît comme le professionnel sérieux à qui nous souhaitions confier la gestion de vos œuvres jusqu’à leur restitution.

    Quant au coût de sa mission, il est bien inférieur à ce qui était prévu par la société PATRIMOINE ECRIT, société qui a vocation à disparaitre du dossier, de son plein gré ou non.

    Pour rappel, PATRIMOINE ECRIT a conclu deux contrats :

    Un contrat avec l’ex Administrateur provisoire des indivisions, Maître Monique LEGRAND, qui depuis a démissionné de ses fonctions et a été remplacée par Maître HOTTE ;
    Un contrat avec chacun des indivisaires qui a été abusé par cette société aux méthodes et aux relations douteuses.

    Concernant le contrat conclu avec l’Administrateur Provisoire des indivisions, son sort est réglé.
    En effet, dans notre précédent communiqué, nous vous avions informé du recours qu’OPDIA, l’ADILEMA et d’autres associations avaient initié de concert contre ce contrat.

    A ce jour, ce recours est toujours d’actualité, il a fait l’objet d’un renvoi afin de finaliser un protocole d’accord entre l’ensemble des associations d’investisseurs et Maître HOTTE.

    Pour rappel ce protocole prévoit :

    L’annulation des conventions d’indivisions dont les règles, sciemment mises en place par le groupe de Monsieur LHERITIER, bloquent en pratique toute possibilité de désigner un vrai gérant et d’organiser la revente des biens indivis. La mise en place d’un régime plus souple d’indivision légale régi par le Code Civil facilitant leur éventuelle revente.
    Le maintien d’un administrateur provisoire pour toutes les indivisions ;
    La création d’un collège d’experts et de professionnels pour permettre la valorisation et la mise en place d’un calendrier de revente en adéquation avec le marché de l’art ;
    Un droit de regard des associations ;
    L’approbation du TGI sur les ventes futures et leurs modalités.

    Donc, deux voies sont possibles aujourd’hui :

    soit PATRIMOINE ECRIT se conforme à la volonté de l’ensemble des autres acteurs, y compris de Maître HOTTE, qui a compris le danger que représentait la société PATRIMOINE ECRIT, et ce protocole remplacera le contrat conclu entre la société PATRIMOINE ECRIT et Maître Monique LEGRAND,
    soit ce contrat sera suspendu par décision de justice (ce dont nous n’avons aucun doute à la lecture des conclusions du Ministère Public).

    Ce protocole a été signé le 18 janvier 2017 par les différentes associations et doit maintenant être homologué par le Tribunal de Grande Instance de PARIS.

    Concernant le deuxième contrat (celui conclu entre la société PATRIMOINE ECRIT et les indivisaires qui ont été abusés par cette société), la société PATRIMOINE ECRIT a lancé depuis une semaine une grande campagne de communication afin d’inciter à signer ce contrat pour ceux qui ne l’ont pas déjà fait.

    Nous vous recommandons formellement de ne pas signer ce contrat et de ne croire aucune information émanant de cette société dont les liens avec la famille de M. Gérard LHERITIER ont été démontrés à maintes reprises.

    Cette société a vocation à disparaitre et OPDIA et DTA feront tout pour qu’elle n’ait jamais la garde, la conservation, l’assurance et la gestion de la revente de vos biens.

    Pour ceux qui ont déjà souscrit ce contrat et versé les sommes réclamées par PATRIMOINE ECRIT, nous vous incitons à demander, a minima, quelles prestations cette société a réalisées avec votre argent ?
    Aucune, puisque les œuvres ont été conservées et assurées par la Liquidation Judicaire d’ARISTOPHIL chez CHENUE jusqu’à présent et vont l’être pour l’avenir par la maison de vente AGUTTES.
    LES COLLECTIONS AMADEUS

    L’ensemble des propriétaires AMADEUS va recevoir, ou est déjà en cours de réception, de la part du greffe du Tribunal de Commerce de PARIS une notification d’une ordonnance rendue par le Juge-Commissaire.

    Il s’agit d’une excellente nouvelle.

    Cette ordonnance a trois buts :

    Résilier les contrats de garde, conservation et assurance conclus avec ARISTOPHIL. Mais rassurez-vous, la maison de vente AGUTTES s’est engagée à réaliser ces prestations de manière gratuite pendant un an, soit jusqu’à fin 2017 ;
    Reconnaître votre propriété sur la collection que vous avez achetée ;
    Vous autoriser à récupérer votre collection chez AGUTTES.

    Il s’agit d’une grande avancée qui va vous permettre d’effectuer un choix :

    Récupérer vos œuvres en mains propres ;
    Confier la vente de votre collection à la maison AGUTTES ;
    Ou confier la vente de votre collection à une autre maison de vente de votre choix.

    Ces restitutions doivent débuter au mois d’avril ; mais ce calendrier est susceptible d’évolution.
    DTA accompagnera les propriétaires d’AMADEUS qui l’ont d’ores et déjà mandatée à cet effet.

    La maison de vente AGUTTES doit communiquer rapidement une proposition concrète à DTA pour les propriétaires de collection AMADEUS.

    Cette proposition devrait prévoir uniquement une commission sur la vente des œuvres, de sorte que les propriétaires de collection AMADEUS n’auront aucun frais à avancer avant la vente de leurs œuvres.


    CONCLUSION D’OPDIA

    Après près de deux ans depuis notre implication dans ce dossier épineux datant de Mars 2015, nous commençons enfin à percevoir le bout du (premier) tunnel.

    La procédure de restitution de vos oeuvres est désormais en marche et les derniers obstacles en travers de sa route sont sur le point d’être écartés.

    Une fois vos oeuvres récupérées se posera la question de leur revente.

    Nous ne manquerons alors pas de continuer à vous tenir informés des différentes solutions qui se présenteront à vous afin de vous aider à faire le meilleur choix possible.

    Bon courage pour la suite,

    Toute l’équipe OPDIA
    le 23 janvier 2017 à 8:17

  7. #2127

  8. #2128
    Citation Envoyé par ATACAMA Voir le message
    Anhour, ne seriez-vous pas de la famille de "Petit Oiseau" ?
    Je n'ai aucun lien de famille avec aucun intervenant au dossier ni sur ce forum (à ma connaissance)

    Je viens de lire le communiqué du cabinet DTA (je me demande d'ailleurs pourquoi il n'émane pas de l'association qu'il est censé représenter....?).

    Les principales informations sont exactes. Cependant aucune urgence concernant les AMADEUS, AGUTTES communiquera avec l'ensemble des associations qui pourront vous proposer des solutions concrètes (et non les cabinets d'avocats).

  9. #2129
    Bonjour à tous.
    Quelqu'un aurait-il des éléments ou des infos concernant l'audience LV contre banques qui avait lieu il y a une semaine, le 26 janvier?
    Merci d'avance

  10. #2130
    Citation Envoyé par Willy 11 Voir le message
    Bonjour à tous.
    Quelqu'un aurait-il des éléments ou des infos concernant l'audience LV contre banques qui avait lieu il y a une semaine, le 26 janvier?
    Merci d'avance
    Ils viennent de publier ce court message :

    http://lecoqvallonferonpoloni.com/wp...fo-1.02.17.pdf

    Ils ne disent pas si on doit suivre la procédure d'Aguttes. J'imagine qu'ils attendent de voir le début de sa mise en place.

    •     Cette discussion vous a aidé ? Elle répond à votre question ? Vous la trouvez intéressante ? Partagez la sur vos réseaux sociaux !

Discussions similaires

  1. Aristophil, au coeur de l'histoire des lettres et manuscrits
    Par laurechartris dans le forum Economie
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/04/2014, 09h08
  2. Questions autour d’Aristophil
    Par bennou dans le forum Investissements
    Réponses: 35
    Dernier message: 11/12/2012, 09h46
  3. placement aristophil
    Par flamant dans le forum Economie
    Réponses: 22
    Dernier message: 07/12/2010, 23h27
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 25/02/2010, 14h41
  5. Portrait de Gérard Lhéritier de la société Aristophil
    Par anne_renault dans le forum Autre
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/03/2009, 09h37

Les tags pour cette discussion




 
Des nouvelles d'Aristophil
Partenaires - Contacts - Publicité - ActuFinance recrute - Forex - bourse - immobilier - rapports annuels - comptabilité - biographies
Des nouvelles d'Aristophil Des nouvelles d'Aristophil Des nouvelles d'Aristophil
© Actufinance - Tous droits réservés.

  Des nouvelles d'Aristophil
vous aimez la finance et actufinance.fr ?