Des nouvelles d'Aristophil Des nouvelles d'Aristophil Des nouvelles d'Aristophil
Actufinance
Des nouvelles d'Aristophil Des nouvelles d'Aristophil Des nouvelles d'Aristophil
Contacter l'équipe d'Actufinance.fr, le site de toute l'actualité financière
Des nouvelles d'Aristophil
Des nouvelles d'Aristophil
Des nouvelles d'Aristophil
Forum de la finance
Des nouvelles d'Aristophil
 

Bienvenue sur le forum de la Finance


Votre source d'information en bourse, fiscalité, crédit, banque, placements,...


  •  » vous avez un problème financier et cherchez un conseil ?
  •  » vous avez des questions et souhaitez des réponses rapides ?
  •  » vous recherchez des témoignages ?
  •  » vous souhaitez partager vos connaissances ?

... vous êtes au bon endroit ! Nous essaierons de répondre à vos questions.


Si vous êtes membre, vous pouvez vous connecter, sinon inscrivez-vous, c'est gratuit.


OUI ! Je veux m'inscrire maintenant gratuitement !


Des nouvelles d'Aristophil

Page 248 sur 250 PremièrePremière ... 148198238246247248249250 DernièreDernière
Affichage des résultats 2 471 à 2 480 sur 2498
 
  1. #2471
    Suite à la premiere manche remportée par LV contre les banques, sur son site, il fait une relance pour seduire de nouveaux clients. Pour les indécis de la premiere heure il est temps !

    •   Alt 05/12/2017 17h32

      Pub
      Informations utiles

        
       

  2. #2472

  3. #2473
    Bonjour à tous. Tout d'abord un grand merci pour vos messages. Mes parents sont en indivision pour 145000 euros dans Aristophil. J'essaie de les aider autant que je peux.
    J'ai une question, vous êtes nombreux, dont Karl, a préconisé de se porter partie civile afin, faisons simple, de récupérer plus que le produit des ventes. Certaines associations proposent de mutualiser avec un même avocat afin d'être partie civile. Il est même recommandé de faire couvrir cette dépense d'avocat par une assurance juridique. C'est clair. Mais j'ai reçu d'un autre côté le message ci-dessous:
    La procédure pénale suit son cours. Toutefois le dossier pourrait évoluer vers une procédure plus courte à laquelle il est impératif de s’associer en vue de recouvrir des intérêts civils. Plus précisément, toujours d’après les informations transmises par l’AICLM, les investigations menées depuis 2 ans et demi semblent conduire différents protagonistes (procureur, juge d’instruction, certaines parties civiles) à envisager une solution transactionnelle. L’administrateur des indivisions Maitre HOTTE s’étant d’ores et déjà porté partie civile au nom des propriétaires de part d’indivision, il n’y a aucune nouvelle démarche à entreprendre pour les propriétaires de parts indivises.

    Alors qui a raison pour une indivision? Devons-nous nous porter civile? Ou M. Hotte a déjà fait le nécessaire pour les propriétaires des parts indivises?
    Merci beaucoup.
    Cordialement,

  4. #2474
    Si un avocat represente vos parents ( j espere pour eux ! ) il doit «* normalement*» le faire.

  5. #2475
    L aiclm se mélange les pinceaux.
    L administrateur ne s est pas porté partie civile pour l ensemble des indivisaires.
    Il suffit de lui demander pour en avoir confirmation.il est partie civil en tant qu administrateur et non pour l ensemble des investisseurs.
    Pour information, la communication du jour de l association Cparti :
    COMMUNIQUE DU 6 DECEMBRE



    Chères Adhérentes, Chers Adhérents,

    CPARTI revient pour vous informer de l'actualité concernant vos œuvres.

    I- Vente du 20 Décembre 2017

    Comme vous le savez, AGUTTES a prévu une vente de vos œuvres le 20 décembre sans en avoir au préalable obtenu l'autorisation.

    Et pour cause, cette vente n'est qu'un moyen pour cet opérateur de vente d'éviter toute concurrence et revendre une importante partie de vos œuvres (plus de 100 millions en valeur de vente ARISTOPHIL) sans passer par le protocole homologué par le juge mis en place pour sauvegarder vos intérêts tout en touchant 30% de frais acquéreurs .voir protocole en cliquant ici

    N'ayant aucun lien ou intérêt économique avec l'opérateur de ventes AGUTTES, CPARTI est la seule association à avoir dénoncé publiquement ces pratiques.

    Agissant dans l'urgence et devant le fait accompli, l'administrateur a obtenu en fin de semaine dernière une ordonnance (procédure non contradictoire) autorisant cette vente.

    Preuve, s'il n'en fallait, qu'AGUTTES avait effectivement annoncé cette vente sans avoir obtenue préalablement l'autorisation du TGI.

    Pour rappel, CPARTI s'oppose à cette vente car, en plus de violer un protocole destiné à protéger vos intérêts, elle est particulièrement mal préparée.

    Mais surtout AGUTTES n'a pas fait le nécessaire pour préparer la vente!
    A ce jour, les catalogues sont toujours dans le camion !.

    De l'avis des plus grands spécialistes, une vente d'une importance mondiale nécessite des mois de préparation, des expositions internationales de grandes ampleurs, une publicité mondiale, une mise en valeur à la hauteur de l'événement, dans l'intérêt des œuvres et des investisseurs.

    En effet, nous venons d'apprendre qu'AGUTTES n'a pas attendu d'obtenir les visas d'exportation pour les œuvres majeures de cette vente (notamment le Marquis de Sade,
    Les manifestes du Surréalisme André BRETON) et que ces œuvres seront probablement classées Trésors national (voir article en pièce jointe) Soit plus de la moitié du montant de la vente !

    cliquez Voir article


    En pratique, ces manquements sont particulièrement préjudiciables pour la vente des vos œuvres car elles pourraient ne pas pouvoir quitter le territoire national!

    Les acheteurs internationaux, qui n'ont déjà pas le temps habituellement indispensable aux fins de rassembler les fonds nécessaires pour acquérir vos œuvres (vente dans moins de deux semaines) n'auraient, de fait, plus d'intérêt pour vos œuvres.

    Il en résulte que la valeur de vos œuvres va indéniablement chuter.

    CPARTI s'étonne que tous ces faits vous soient cachés alors que vous êtes propriétaires de vos œuvres et non de simples "grains de sable" comme l'affirme dans les journaux AGUTTES.

    Vous trouverez sur notre site tous les éléments vous permettant de constater les faits ci dessus relatés voir les articles .http://c-parti.org/documentations-indivisions/

    CPARTI déplore que les investisseurs ne sont meme pas informés de la vente de leurs biens.

    CPARTI a saisi le Conseil des ventes pour dénoncer l'ensemble de ces faits et les nombreuses violations déontologiques commises par AGUTTES relevées par CPARTI.

    Le conseil des vente se montre très intéressé, AGUTTES n'étant pas à sa première condamnation. (voire le journal des arts N°490)

    CPARTI a demandé officiellement à l'administrateur, Me HOTTE, la désignation des autres maisons de ventes dans ce dossier pour qu'AGUTTES cesse de s'accaparer les ventes sans aucune concurrence.

    II - Concernant vos AMADEUS

    Pour ceux ayant opté pour la proposition faite par CPARTI (OSENAT) l'enregistrement de vos œuvres se poursuit selon la procédure imposée par Aguttes.

    Nous restons très attentifs au bon déroulement de cette opération.

    Pour rappel, à compter du 1er janvier 2018, nous ne connaissons les frais qui vous seront facturés par AGUTTES, nous conseillons dès lors à tous les propriétaires d'AMADEUS de récupérer leurs œuvres via le notre proposition de prise en charge (récupération, conservation, mise en valeur, assurance, vente) sans frais à votre charge par la OSENAT.
    cliquez ici pour l'offre OSENAT

    III - Sur la contestation de créances

    Certain éprouve des difficultés pour ouvrir le lien du modèle de lettre d'accompagnement de votre contestation du rejet d'admission de créances cliquez ici

    IV - partie civile

    Vous êtes plusieurs centaines à avoir suivi notre préconisation afin de vous porter partie civile. Pour ceux qui ne se sont pas encore constituer, nous vous recommandons vivement cette action.
    Pour information la prochaine audience se tiendra le 8 Février 2018.

    CPARTI compte sur votre soutient, indispensable, pour poursuivre notre action et protéger au mieux vos intérêts en toute indépendance.


    Nous revenons vers vous, en fonction de l'actualité, trés prochainement.

    Trés cordialement. Le bureau


    CPARTI
    BP 90 002
    54 601 VILLERS LES NANCY
    cparti@orange.fr

  6. #2476
    Merci à tous pour vos réponses. En effet l'AICLM se mélange les pinceaux. J'ai eu la confirmation via l'avocat "proposé" par Cparti que Maitre Hotte est partie civile sur la partie "civile" bien sur mais certainement pas sur la partie pénale. Ce genre de message de la part d'AICLM est vraiment dramatique à mon sens mais bon... Cparti est la seule association que j'ai trouvé proposant les services d'un avocat (à Nancy), je pense donc passer par eux. Je ne partage pas leur avis dans le message posté par Karl ci-dessus mais je ne peux qu'apprécier leur site et les informations updatés.
    Bonne journée à tous,

  7. #2477

  8. #2478
    Moi aussi, je viens de recevoir les contestations de créances ! C'est la pure chicanerie !!!

  9. #2479

  10. #2480
    Reçu aujourd'hui ou hier ?
    Toujours rien reçu ici.

    •     Cette discussion vous a aidé ? Elle répond à votre question ? Vous la trouvez intéressante ? Partagez la sur vos réseaux sociaux !

Discussions similaires

  1. Aristophil, au coeur de l'histoire des lettres et manuscrits
    Par laurechartris dans le forum Economie
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/04/2014, 10h08
  2. Questions autour d’Aristophil
    Par bennou dans le forum Investissements
    Réponses: 35
    Dernier message: 11/12/2012, 10h46
  3. placement aristophil
    Par flamant dans le forum Economie
    Réponses: 22
    Dernier message: 08/12/2010, 00h27
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 25/02/2010, 15h41
  5. Portrait de Gérard Lhéritier de la société Aristophil
    Par anne_renault dans le forum Autre
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/03/2009, 10h37

Les tags pour cette discussion




 
Des nouvelles d'Aristophil
Partenaires - Contacts - Publicité - ActuFinance recrute - Forex - bourse - immobilier - rapports annuels - comptabilité - biographies
Des nouvelles d'Aristophil Des nouvelles d'Aristophil Des nouvelles d'Aristophil
© Actufinance - Tous droits réservés.

  Des nouvelles d'Aristophil
vous aimez la finance et actufinance.fr ?