Bravo aux employés de HP que je tiens à saluer. Ce blog prouve toute
l'inventivité des employés français qui j'en suis sûr pourraient
mieux l'employer à la mise au point des technologies de demain.

Dès lors pourquoi HP veut-il licencier 25 % de français et
"seulement" 15 % en Europe ?
Pourquoi notre président et nos ministres, par ailleurs adversaires
décidés des 35 heures, sont-ils soudain si pré-occupés par le cas
HP ?

Cela n'arrangerait-il pas tout le monde que HP déclare réduire le
nombre de licenciements tout en rognant sur les 35 heures ?

Attention donc à ne pas mêler ces deux négociations. Je suis sûr
que vous trouverez un terrain de conciliation avec votre Président
français : on ne peut pas avoir réellement un mauvais fond quand on
porte de si belles initiales.

Nous savons bien que d'une façon ou d'une autre, il faudra inventer
une meilleure qualité de vie qui permettra de mieux partager le
travail.
Bien sûr cela ne se fera qu'Aubry
de quelques sacrifices.

Bon courage et à bientôt dans notre belle capitale le 4 Octobre, où
je serai bien sûr à vos côtés.