que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ? que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ? que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ?
Actufinance
que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ? que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ? que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ?
Contacter l'équipe d'Actufinance.fr, le site de toute l'actualité financière
que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ?
que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ?
que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ?
Forum de la finance
que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ?
 

Bienvenue sur le forum de la Finance


Votre source d'information en bourse, fiscalité, crédit, banque, placements,...


  •  » vous avez un problème financier et cherchez un conseil ?
  •  » vous avez des questions et souhaitez des réponses rapides ?
  •  » vous recherchez des témoignages ?
  •  » vous souhaitez partager vos connaissances ?

... vous êtes au bon endroit ! Nous essaierons de répondre à vos questions.


Si vous êtes membre, vous pouvez vous connecter, sinon inscrivez-vous, c'est gratuit.


OUI ! Je veux m'inscrire maintenant gratuitement !


que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre des fonds ?

Page 2 sur 4 PremièrePremière 1234 DernièreDernière
Affichage des résultats 11 à 20 sur 37
 
  1. #11
    Citation Envoyé par banckissimo Voir le message
    Pour votre gouverne le produit corem est certes un produit à points mais il vaut sans probléme un perp classique sans aucune garantie du taux de rente.

    si vous suivez l'actualité vous saurez que le corem n'est tenu à aucuns des engagements du cref . Faire l’amalgame avec le cref c'est tromper les gens. En dernier lieu la valeur du point de retraite varie selon l'age auquel il est acheté. C 'est un des produits les plus sécurisés.

    Un inconvénient : le Corem n'accepte pas les transferts vers la concurrence.

    Ce n'est effectivement pas COREM qui paye les dettes de l'ancien CREF car ce sont les contribuables.
    Il ne faut cependant pas oublier que les adhérents du CREF et donc aujourd'hui COREM ont dû accepter de revoir à la baisse la valeur de leur point retraite.
    On leur a fait des promesses avec des points garantis et on est revenus sur la valeur de ces points.

    Ces contrats à point sont absolument à proscrire, je ne comprends même pas pourquoi ils sont autorisés. Enfin si, ils sont destinés aux fonctionnaires et on ne va pas foutre le binz au sein de cette population.

    Idem pour PREFON (qui lui conformément à la loi accepte les transfert vers l'extérieur, donc votre inconvénient va être supprimé) qui ouvre son contrat aux autres souscripteur pour éviter la pagaille qui arrivera sur ce produit qui lui aussi a fait des promesses qu'il n'a pas pu tenir.


    Vous devez être assureur IARD qui a une petite activité vie, je me trompe ?

    •   Alt 18/04/2012 15h05

      Pub
      Informations utiles

        
       

  2. #12
    Tout d'abord le corem n'est pas reservé aux fonctionnaires mais ouvert à toute la population.

    Ensuite, le systéme a points vaut largement un calcul a terme sur les tables de mortalité (celles de 2005 ou 2020 ??)

    De plus, je m'abrite derriere l'analyse des dossiers de l'epargne qui l'analyse comme le meilleur contrat de son panel ( meilleure rente constatée)

    Pas besoin de faire des analyses transcendentales. Le client a souscrit un produit "tunnel"

    soit :

    il garde son produit
    soit il arrête les versements
    soit il transfère.

    Le mal est fait, il a souscrit en 2004 et non en 2012.

  3. #13
    Je ne savais pas que le contrat était ouvert à la souscription pour tous, merci de l'info.

    Ca fait 8 ans qu'il défiscalise et profite des baisses boursières, je pense donc que ce n'est pas dommage sur ce point, c'est plutôt sa meconnaissance du produit qui est ennuyeuse pour quelqu'un ayant un CGP.


    Les dossiers de l'épargne ne sont pas un modèle dans leur critères et si je regarde ce qu'ils disent sur ce produit, y a pas mal de bêtises.

    La rente constatée sur une simulation n'est pas, pour moi, le signe que ce soit le meilleur contrat.

    C'est combien les frais sur COREM : FE, FG et pas transfert puisque refus de respecter la loi.

  4. #14
    de toute façon il n'y a pas de bons perps ( la rente ne pouvant être garantie à la souscription). Il y en a seulement de moins mauvais que d'autres.

    frais d'entrée : 3.50 % sur les sommes encaissées

    frais de gestion de 02 % précomptés sur la rente brut avant versement, c'est tout a fait raisonnable.

  5. #15
    Bonjour,

    "C'est combien les frais sur COREM : FE, FG et pas transfert puisque refus de respecter la loi. "

    A priori, 3.5 pour les frais d'entrée, 0.2 pour la gestion, puis 2% des rentes versées.


    Par contre, je n'ai rien compris au mécanisme des points. Dans un Perp classique, la rente dépend de l'âge et du capital accumulé, c'est ça ? Dans celui là, comment se calcule la rente exactement ?

    1) un capital point qui détermine le "nombre de points mensuel" puis un calcul de rente sur le principe NB_points x valeur du point ?
    2) un capital de point qui détermine un capital (points x valeur du point) puis un calcul de rente classique ?
    3) un capital de point qui détermine quoi qu'il arrive un montant mensuel, sans lien avec le capital réellement généré ?

    Pas que le produit m'intéresse, mais ca m'énerve de ne pas savoir

  6. #16
    Le cout du point achete varie selon l'age du souscripteur.
    Par exemple a 20 ans le point corem vaut 4.74453 € a 40 ans 7.74648 € et a 59 ans 12.84470 €, d'ou l'interet de cotiser tot.

    de plus il existe des coefficients d'ajournement si on prend la retraite plus tard de 1.05 à 1.74 de 61 à 70 ans

    et d'anticipation de 0.79 à 0.95 de 55 à 59 ans.


    sur un perp classique la rente ne dépend pas seulement de l'age mais aussi de la table de mortalité connue au jour de la liquidation.

  7. #17
    "sur un perp classique la rente ne dépend pas seulement de l'age mais aussi de la table de mortalité connue au jour de la liquidatio"

    Table de mortalité qui est définie par l'âge. Je faisais un petit raccourci. Mais en gros, dans un perp, la rente ne dépend que du capital et du souscripteur.


    Dans Corem, si je comprends bien :
    - on achète des points, en versant des euros sonnants et trébuchants. A 30 ans, on a donc, pour le même versement, plus de points qu'à 50.
    - le capital versé prospère
    - à la fin on dispose d'un nombre de points achetés qui serviront à calculer la rente
    - la rente vaut nb_points_versés annuellement x valeur du point / 12
    - la valeur du point est votée chaque année, je suppose en tenant compte de la valeur du capital accumulé

    Donc la rente dépend aussi des AUTRES souscripteurs.


    Si j'ai bon, je me demande comment on calcule un rendement sur ce truc ?

    Ex : Paul et Pierre verse 2000 euros cette année. Pierre a 2x plus de points, parce qu'il est plus jeune. L'épargne rapporte globalement 5%. La valeur du point est fixé, je ne sais pas comment. Mais mécaniquement, le gain de Pierre, qui a 2x plus de points que Paul, est plus élevé pour le même investissement.

    (d'où l'intérêt de commencer tôt, me direz vous).

    Du coup, comment on définit le rendement de Pierre et celui de Paul ? Comment on peut affirmer qu'une personne aura un rendement de xx % cette année ? Comment peut on annoncer un rendement moyen à la date de sortie ?

    C'est assez mystérieux, et la documentation librement accessible ne répond pas à ces questions, ce qui de base me semble louche ...

  8. #18
    xa tu as bien compris il y a le même calcul sur un perp "classique" que COREM sauf qu'il y a une nébuleuse sur le calcul.

    FG de 0,2% tu as vu où ?

    Mais c'est un discours plus facile, moi je dois vendre le krach boursier à mon client et le rassurer, avec corem (ou prefon car c'est tout pareil) tu vends les mots : garantie, sécurité, tu parles des dossiers de l'épargne qui ne font que constater une silulation meilleure qu'ailleurs... (d'où ma remarque sur banckissimo assureur IARD)



    Par contre je ne suis pas ok sur la remarque que pas de bon PERP si pas de rente garantie.
    C'est méconnaître le fonctionnement des cies.

    (il y a une file sur le forum Madelin ou perp)

    Je m'explique : je garantie que je vais payer 1000 de rente à un assuré (disons dans un madelin qui lui peut le faire).
    J'ai fait ce calcul avec la table de mortalité que je connaissais à la souscription du contrat.

    Manque de bol l'espérance de vie a continuer de progresser et alors que je devais normalement payer 1 000 pendant 20 ans, je vais devoir payer 1 000 pendant 30 ans (je caricature et simplifie).

    Pour verser les 20 000 prévus, j'ai géré de façon prudente (hum hum avec des obligations d'état) pour avoir un capital de 15 000, les 5 000 manquants seront les intérêts des 15 000.

    Donc comment je fais pour payer 30 000, il me manque 10 000 !

    Eh bien j'ai plusieurs facteurs d'axes que je peuc travailler : faire de la cavallerie indirecte en prenant sur la capital des plus jeunes pour payer les engagements passés, revenir sur mes engagements qui n'engagent comme le corbeau nous l'a appris que ceux qui y croient (ce qui s'est passé avec CREF et PREFON), ne plus revaloriser les rentes (ce qui se passent pour des milliers d'assurés retraites art 83, des madelins (ça commence mais ne se voit pas trop encore), ou provisionner le pb à l'avance (c'est la solution retenue car on le sait longtemps à lavance qu'on va être planté et même dès le départ).

    Je vous invite à lire un livre tellement bien fait que j'ai voulu rencontrer l'auteur pour poursuivre la conversation en live :

    http://livre.fnac.com/a2711906/Theod...-Assurance-vie

    J'ai pris mon pied (ouais j'avoue que c'est surprenant) en le lisant et principalement le chapitre sur la rente viagère.


    Dans le perp classique (pour reprendre cette expresion particulière) je vais dire à l'assuré, je vais te verser 800 et la rente sera revalorisée de la perf du fonds € de N-1 soit donc pour 2012 de 3% dans l'ensemble (cette revalorisation fait rêver les retraités à la vue de celle des régimes de répartition).

    Encore une question : est-ce que COREM est "surveillé" par une association composée des assurés ? Avec la possibilité d'un transfert collectif (virer collectivement l'assureur vers un autre) ?
    Avec G qui se réunit tous les ans avec convocation individuelle des assurés ?
    Avec possibilité de voir le rapport fait par un actuaire extérieur à la cie (c'est méga bien payé un actuaire expert !!!!) qui est fait tous les 5 ans ?

    Pour moi, la sécurité se retrouve ici car pour le reste c'est croire que la cie sait dès le départ qu'elle va faire faillite sur sa branche rente viagère, ce que personne ne croit !!! Au final par assuré, elle e dépensera pas plus dans les 2 cas de contrats, mais dans un elle a vendu dans le confort dû à l'ignorance financière des français et aura trafiqué dans le dos de tous, ce que les français détestent aussi.

  9. #19
    "xa tu as bien compris il y a le même calcul sur un perp "classique" que COREM sauf qu'il y a une nébuleuse sur le calcul."

    Euh, la tu me remets une couche de brouillard. Si j'ai compris le calcul de Corem, alors il est différent du calcul d'un Perp classique, non ? Dans ce dernier, le capital qui définit les prestations est bien propre au souscripteur, non ? Alors que dans corem, on fait un pot commun, dont les plus jeunes souscripteurs récupèrent la part du lion.

    Et puis, j'ai toujours cette question sur le "rendement" annoncé, puisqu'il me semble que si j'ai compris le système des points, on a mécaniquement un rendement différent selon l'âge.



    "FG de 0,2% tu as vu où ?"

    Sur la pub de leur site, où ils vantent leurs frais de gestion très bas puisque pas d'actionnaires à rémunérer. Les frais sur rente, c'est la norme aussi ? (je te rappelle que je ne maitrise pas du tout le Perp, vu qu'il ne me concerne pas vraiment )

  10. #20
    Dalli

    "Assurance vie , Technique et produits Théodore Corfias "

    Il n'existerait pas en version ebook (de préférence en ePub) ? Parce que ca prend tout de même moins de place dans ma bibliothèque
    (et puis, c'est plus facile pour lancer une recherche )

    •     Cette discussion vous a aidé ? Elle répond à votre question ? Vous la trouvez intéressante ? Partagez la sur vos réseaux sociaux !

Discussions similaires

  1. Le gain d'une voiture me fait-il perdre ma bourse?
    Par nadouchka dans le forum Fiscalité
    Réponses: 6
    Dernier message: 25/11/2010, 21h22
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 02/11/2009, 09h28
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 31/12/2007, 16h31
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 23/11/2007, 05h15
  5. Ouverture PERP obligatoire avec compte bancaire ?
    Par toumouye dans le forum PERP
    Réponses: 9
    Dernier message: 13/04/2007, 17h53

Les tags pour cette discussion




 
que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ?
Partenaires - Contacts - Publicité - ActuFinance recrute - Forex - bourse - immobilier - rapports annuels - comptabilité - biographies
que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ? que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ? que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ?
© Actufinance - Tous droits réservés.

  que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ?
vous aimez la finance et actufinance.fr ?