que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ? que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ? que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ?
Actufinance
que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ? que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ? que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ?
Contacter l'équipe d'Actufinance.fr, le site de toute l'actualité financière
que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ?
que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ?
que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ?
Forum de la finance
que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ?
 

Bienvenue sur le forum de la Finance


Votre source d'information en bourse, fiscalité, crédit, banque, placements,...


  •  » vous avez un problème financier et cherchez un conseil ?
  •  » vous avez des questions et souhaitez des réponses rapides ?
  •  » vous recherchez des témoignages ?
  •  » vous souhaitez partager vos connaissances ?

... vous êtes au bon endroit ! Nous essaierons de répondre à vos questions.


Si vous êtes membre, vous pouvez vous connecter, sinon inscrivez-vous, c'est gratuit.


OUI ! Je veux m'inscrire maintenant gratuitement !


que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre des fonds ?

Page 4 sur 4 PremièrePremière ... 234
Affichage des résultats 31 à 37 sur 37
 
  1. #31
    T'as dû mal comprendre ou moi mal m'exprimer, je ne défends pas quelqu'un qui vend mal un produit !!!
    Donc j'aimerai bien connaître le nom de la personne pour lui proposer peut être une aide sur ce produit.

    En fait je pense que je n'aurai pas changé grand chose à mes posts si le contrat était celui d'AXA ou d'ailleurs sauf corem ou prefon ou certains perp que je qualiferai d'arnaque.

    Ma boite en fait n'a pas créé de perp, elle commercialise celui d'AVIVA (première fois en 44 ans que ce n'est pas un produit dont elle est le promoteur), il a juste moins de frais que celui commercialisé par AVIVA.


    Je défends assez souvent des produits que je ne vends pas (pas cgpi !) pour penser que mon appartenance à un réseau plutôt que CGPI n'apporte rien à cete file.

    •   Alt 20/04/2012 09h50

      Pub
      Informations utiles

        
       

  2. #32
    Bonjour Dalli et Bennou,

    j'interviens juste pour confirmer que Dalli m'a contacté personnellement et m'a bien précisé qu'elle siégeait au C.A de "UFF";

    En effet, elle m'a informé de son statue et de son intervention au C.A.

    dalli, je vous comprends plus, " sacrément embêtant comme client" ?

    1) j'ai appelé l'ancien responsable pour savoir ce qu'il pensait de UFF et de son devenir.
    Sa réponse , vous déplait, je peux le comprendre, mais il se justifie par les frais excessifs et un rendement aléatoire !!!

    2) La mutuelle c'est moi qui l'ai contactée pour savoir si elle pouvait ou voulait reprendre ce perp. elle a joué" franc jeu" me parlant des frais de transfert etc...

    3) Un terrain vous permet de faire la "culbute" surtout lorsqu'il devient constructible

    ex : Achat 5000 M/2 au prix d'une friche soit 20000 euros et revente après classification "constructible" 150000 euros les 1000M/2(prix minima actuel). Même en attendant et en payant l'état on est gagnant.
    Il suffit seulement d'être patient. Je vous en parle parce que dans mon entourage proche cela vient de se passer.

    Donc, un terrain pourra me servir pour financer ma retraite et j'aurais la maitrise de mon bien.

    L'immobilier peut et va certainement baisser, mais le prix des maisons augmentent régulièrement dans le midi. Il suffit de constater le prix de ma maison à l'achat et le prix actuel ( il a doublé en 10 ans).

    Par contre, oui je suis d'accord avec vous lorsque vous m'expliquez que je découvre que l'état change les lois !!
    Donc, si je comprends bien, je place des fonds dont le devenir dépend de la dette de mon pays et du bon vouloir de ses dirigeants.
    je ne suis même pas sur que dans 15 ans , je profiterai de la totalité de mon placement.
    Je veux bien servir et aider l'économie de mon pays, mais je ne veux pas recevoir seulement 50 % des fonds que j'aurais investi.

    Donc, je cherche un moyen qui me permettra de m'assurer mes 150 euros supplémentaires par mois.
    Actuellement, je constate que la somme investie (22000) ne vaut( selon les doc de UFF) plus que seulement 17000 euros. Vous allez m'expliquer qu'il faut arriver à terme pour analyser et comptabilser ce placement !!

    Donc, je renouvelle ma demande que faire de ce placement ? le stopper, le continuer, changer d'opérateur ?

    Pardonnez moi si je vous semble pénible, mais lorsque je vais au restaurant et que je paie l'addition , le prix correspont aux produits et aux services que j'ai commandé.

    Merci à tous de votre patience

    Salutations

  3. #33
    oulalala si vous vous lancez dans l'immobilier avec ces idées préconçues, vous risquez de tomber de haut !!!

    Un terrain permet de faire la culbute s'il devient constructible ? Ca n'est pas de l'investissement, mais de la spéculation. Vous prenez un pari hasardeux qui peut s'avérer gagnant, ou pas... S'il ne devient jamais constructible vous faites quoi ?

    Pour ce qui est de la prétendu "augmentation régulière des prix", là aussi il faut se méfier, et garder en tête que "les performances passées ne préjugent pas des performances futures". Pour moi les arbres ne montant pas jusqu'au ciel, et si l'immo a plus que doublé en 10 ans, alors le risque me semble justement grand qu'une baisse intervienne (à ce que je sais les salaires n'ont pas doublés en 10 ans, alors qui va acheter ces biens surcotés qui n'ont aucune rentabilité locative ???).

    Bref attention aux idées préconçues sur l'immobilier.



    Quoi qu'il en soit pour revenir à votre question, vous ne pouvez pas récupérer le capital du PERP. Donc soit vous trouvez un conseiller compétent à l'UFF pour vous aider à gérer le capital accumulé, soit vous basculez chez un autre opération (mais pas la COREM !!!).
    Benjamin CLAVEL - Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant (CGPI)
    [email protected] - 04 38 38 10 00

    http://www.touslesplacements.com >>> vos placements préférés à frais négociés !

    Conseiller en Investissement Financier (Anacofi E001916) / IOBSP et Intermédiaire en assurance (ORIAS: 09051884)

  4. #34
    "Un terrain vous permet de faire la "culbute" surtout lorsqu'il devient constructible"

    Tout à fait. On fait la culbute SI le terrain devient constructible.

    A noter que l'inverse est vrai aussi. On achète un terrain, on laisse trainer, par exemple parce qu'on pense qu'il se vendra plus cher dans 3 ou 4 ans. Un nouveau PLU, et patatra : un terrain à 2000 euros du mètre devient un terrain à 1.5 euros du metre. Ou encore moins drôle, on découvre a posteriori que le terrain est en zone constructible, mais lui même non constructible (souci dans le sous sol, dépollution à prévoir, ...). Résultat identique : le terrain vaut plus rien. Pire, ca peut devenir une vraie galère.


    Et puis il y a le "risque" que le terrain ne devienne jamais constructible (ou pas de votre vivant). Et là, vous avez un beau capital qui ne prend pas de valeur, qui ne rapporte rien ou pas grand chose. Il y a des terrains dans ma famille qui passent comme ca depuis longtemps. Certes, vu le secteur, ils deviendront constructibles un jour. Mais pour mon grand-père qui les a acheté dans le même esprit que vous, ca lui fera une belle jambe ..... vu qu'il est décédé.


    Il faut être réaliste sur ces sujets : aucun investissement n'est 100% fiable.

    Notez que je ne me prononce pas sur votre Perp. Mais votre remarque laisse entende "la terre c'est sûr ca rapporte".

    Et bien non. Pas toujours. Pas systématiquement.

  5. #35
    Ah non je suis membre seulement de l'association du PERP Aviva !!!!
    Sinon je suis CGP de base !


    Vous voulez dire que le collègue est question a quitté la société ?
    Si oui je comprends mieux sa remarque.
    Là je vais être un peu méchante avec lui : s'il explique mal le produit (c'est à lui de se mettre à votre niveau, pas le contraire) je comprends qu'il ne peut réussir et rester longtemps dans ce métier (dans n'importe quel statut).

    Je disais "embêtant" si en tant que client et lui dans la société, il préfère vous conseiller de tranférer plutôt que de venir vous expliquer.



    Pour l'immo, je peux vous citer des tas d'exemples catastrophiques, le sujet n'est pas là puisque je vous parle de diversification.
    Si vous avez l'opportunité d'acheter un terrain, la possibilité d'un crédit (moins souple qu'une épargne mensuelle) et surtout d'attendre en espérant que la vente tombe avec votre besoin de liquidité, vous auriez tord de ne pas saisir l'occasion.


    Le fonds dont je vous parle est à + 82% sur 3 ans, ce n'est pas la culbute mais je vais quand même faire vendre à certains clients pour être sûr de gagner.
    Il conviendrait peut êtr d'arbitrer vote contrat et je ne peux ni vous dire d'arrêter ni de continuer (je ne vous connais pas assez), juste qu'un transfert vers un autre perp ne semble pas judicieux.
    Si vous demandez à la mutuelle si elle peut reprendre le perp, c'est comme si vous demandiez au boulanger s'il veut vous vendre du pain.

    La bonne question serait : si la bourse baisse quelle stratégie vous allez me proposer ? Si elle monte, vous conseillez quoi ?

    Vous êtes à 15 ans de l'échéance, s'il vous dit : on va sur le fonds en €, c'est à mes yeux de l'incompétence pour ne pas évoquer pire vocabulaire.



    J'ose une image : divorcez-vous à chaque dispute avec votre conjoint ?


    Pour l'état, je ne parlais pas du perp mais en général (lui au contraire je prendrai bien le pari que les règles vont continuer à avoir des amélioration car c'est une bonne solution au milieu d'une stratégie globale de retraite).
    En 2012 seulement 4 mois, la fiscalité la plus allourdie est celle de l'immo !

  6. #36
    Petite remarque pour aller dans le sens de bennou.


    De combien Paris a baissé entre 1990 et 1997 ?








    - 45% !!

    Il a fallut attendre 2002 pour avoir la valeur de 1990.

  7. #37
    "De combien Paris a baissé entre 1990 et 1997 ?
    - 45% !!"

    Il me semble que la baisse que tu annonces est, de plus, en euros constants, et non en euros courants.

    •     Cette discussion vous a aidé ? Elle répond à votre question ? Vous la trouvez intéressante ? Partagez la sur vos réseaux sociaux !

Discussions similaires

  1. Le gain d'une voiture me fait-il perdre ma bourse?
    Par nadouchka dans le forum Fiscalité
    Réponses: 6
    Dernier message: 25/11/2010, 21h22
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 02/11/2009, 09h28
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 31/12/2007, 16h31
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 23/11/2007, 05h15
  5. Ouverture PERP obligatoire avec compte bancaire ?
    Par toumouye dans le forum PERP
    Réponses: 9
    Dernier message: 13/04/2007, 17h53

Les tags pour cette discussion




 
que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ?
Partenaires - Contacts - Publicité - ActuFinance recrute - Forex - bourse - immobilier - rapports annuels - comptabilité - biographies
que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ? que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ? que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ?
© Actufinance - Tous droits réservés.

  que faire avec un perp de 2004 qui me fait perdre  des fonds ?
vous aimez la finance et actufinance.fr ?