Actufinance
Contacter l'équipe d'Actufinance.fr, le site de toute l'actualité financière
Forum de la finance
 

Bienvenue sur le forum de la Finance


Votre source d'information en bourse, fiscalité, crédit, banque, placements,...


  •  » vous avez un problème financier et cherchez un conseil ?
  •  » vous avez des questions et souhaitez des réponses rapides ?
  •  » vous recherchez des témoignages ?
  •  » vous souhaitez partager vos connaissances ?

... vous êtes au bon endroit ! Nous essaierons de répondre à vos questions.


Si vous êtes membre, vous pouvez vous connecter, sinon inscrivez-vous, c'est gratuit.


OUI ! Je veux m'inscrire maintenant gratuitement !


Vers un éclatement de la zone Euro

Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 11 à 12 sur 12
 
  1. #11
    Pour l'heure hebdomadaire, on connait déjà le résultat : c'est in fine une mesure comptable correspondant à une augmentation de charges. Vous perdez un tiers, du fait des compensations comptables.

    Les génériques, c'est un peu la mode. Mais on oublie qu'un antibiotique classique vaut aujourd'hui plus cher que lorsque le princeps était commercialisé par le laboratoire qui a, depuis, cessé de produire ce princeps pour proposer une autre molécule, protégée elle, tandis que les génériqueurs ont pu, par absence de ce princeps, imposer un prix plus important. A ce niveau, on peut se demander si les fausses avancées ne sont pas liées à ce phénomène : pouvoir rebreveter un médicament pour maintenir une certaine rente, sans avancée réelle.

    Personnellement, je préfèrerai que le princeps soit réévalué, c'est à dire que son prix soit modulable dans le temps. Le princeps s'alignera sur le générique en terme de prix, et le laboratoire ne perdra pas de temps à breveter une fausse innovation pour se protéger.

    La revalorisation des actes médicaux. Ca se défend, mais initialement, ca risque de couter très cher.

    Pour les allocations familiales, why not. Mais en pratique, cela fera porter sur les contribuables les 53 milliards de prestations. Vous les financez sur les 14 millions de foyer imposables, ou sur les 33 millions de foyer s'acquittant de la TVA ? Quid des autres prestations sociales, qui dans cette logique, dépendent aussi de l'Etat ?

    Pour le CICE et les cotisations, personnellement, 5 lignes (brut, retraite, santé, chomage, net), et comme pour l'imposition, des taux variables selon la tranche. Les mécanismes existent et sont utilisés, la fiche de paye est plus simple et, au lieu d'inventer une usine à gaz comme le CICE, on peut simplement modifier à date les tranches définissant les taux pour alléger tel ou tel niveau de cotisation. Par contre, on met au chomage quelques comptables et informaticiens chargés de créer, année aprés année, les nouvelles lignes de cotisation.


    "Coté fonction publique j'encourage les mobilités "

    Là, désolé, mais bon courage !!! parce que ca fait plus de 30 ans qu'on entend parler de la suppression de la séparation entre les corps, sans qu'on en voit le début. Or c'est le principal frein à la mobilité : on ne change pas de corps "comme ça". Pire, pour bouger certains fonctionnaires, l'administration doit créer un poste externe pour pouvoir "migrer" un poste interne d'un corps à l'autre. Une hérésie totale.

    Je souscris pleinement à l'idée, mais elle va se heurter à un mur ...

    "je taxe fortement les dividendes"

    Mécanisme complètement idiot et contraire à votre idée de souveraineté, en application du principe de non double imposition : les actionnaires résident seraient taxés lorsque les non résidents ne le seraient pas. Ce qui limiterait l'intérêt des résidents en la matière et laisseraient les étrangers seuls maitre à bord.

    Il suffirait de renégocier les traités internationaux ? Sarkozy l'a annoncé, il s'est heurté aux murs du Droit : on ne peut pas renégocier un traité sans renégocier aussi les mesures qui sont à notre avantage, sans aucune garantie d'obtenir mieux au final qu'au départ.

    En plus c'est contraire avec le "j'oriente l'epargne vers celle-ci pour améliorer les fonds propres"

    Les investisseurs cherchent du rendement, des revenus. Si vous voulez pousser les particuliers à investir dans les PME, il faut leur promettre un rendement correct net d'impot. C'est l'idiotie des mécanismes de défisaclisation liés aux PME : on promet une déduction et un risque de perte ...



    "Je supprime les aides pour passer au 35h"

    Vous oubliez que ces allègements, techniquement, n'existent plus. Ils ont été remplacés par des allègements "pour favoriser la croissance". Mais on rejoint la question du CICE : au lieu d'allègement spécifique, on gagnerait à simplifier globalement les cotisations. Moins de complexité, moins de fraude ou d'erreurs.


    Pour les zones franches, on a aussi essayé. Avec des résultats fort décevants, dixit la cour des comptes. Trop d'effets d'aubaine, c'est à dire pendant la phase d'existence de la zone franche. mais dès l'arrêt de la mesure ... C'est à mon avis une erreur de vouloir, globalement, chercher des solutions localisées géographiquement. Que les communes attirent les entreprises en diminuant les charges locales, oui, mais ca n'est pas le role de l'Etat, qui doit définir un cadre global.

    •   Alt 07/08/2017 21h44

      Pub
      Informations utiles

        
       

  2. #12
    "je mets a contribution la fdj, le pmu, et les casinos (ca ne se verra pas)"

    Pour la FDJ, ca se verra, elle verse déjà énormément à l'Etat, le reste servant à "maintenir" l'envie de jouer. Pour les casinos, désolé : illégal.

    Nouvelle taxe --> nouvel impot, ca n'est pas une économie.

    Taxe sur les essieurs des camions étrangers : illégal, retoqué par le conseil constitutionnel et la CJCE.

    Participation de l'Etat : l'Etat ne décide pas si les entreprises versent des dividendes ou non. Quand elles en versent, il touche sa part. Impossible de modifier cela non plus.

    TVA +1 point : idem, nouvel impot, pas une économie. De fait, par vase communiquant, cela va prélever ailleurs.
    Baisse du taux réduit : impossible sans l'accord de l'Europe, donc impossible cette année ... Application directe des traités européens, et ca remonte à bien avant le honni Lisbonne.

    TVA sur les médicaments : elle est à 2% pour les médicaments remboursés. Ca ne vous coutera pas grand chose, mais cela ne constitue pas une resssource supplémentaire, mais un trou supplémentaire à boucher.


    La trésorerie ne change rien, comptablement : que vous payez les fonctionnaires le 5 janvier 2018 ou le 28.12.2017, comptablement le traitement est imputé sur le budget 2017, c'est une règle de base en compta. A noter que ca marche poru les entreprises aussi : le salaire payé en Janvier est imputé sur décembre comptablement !

    •     Cette discussion vous a aidé ? Elle répond à votre question ? Vous la trouvez intéressante ? Partagez la sur vos réseaux sociaux !

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 05/03/2014, 09h56
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 16/07/2013, 09h49
  3. tension sur la zone euro
    Par RealForex dans le forum Intraday
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/07/2012, 10h47
  4. Axabanque : virement vers la zone euro avec IBAN
    Par Invité dans le forum Banques
    Réponses: 15
    Dernier message: 18/12/2005, 20h37
  5. Virements vers la zone euro avec IBAN
    Par Invité dans le forum Banques
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/12/2005, 13h00

Les tags pour cette discussion




 
Partenaires - Contacts - Publicité - ActuFinance recrute - Forex - bourse - immobilier - rapports annuels - comptabilité - biographies
© Actufinance - Tous droits réservés.

 
vous aimez la finance et actufinance.fr ?