30000 euros d impôts.

milanogerald

Membre Junior
#1
Bonsoir

Je paye plus de 30000 euros d impôts depuis trois ans ,je n ai aucun produit de défiscalisations,aucune épargne retraite,aucune trésorerie d avance.A 40 ans j ai bien profité de la vie mais maintenant stop je veux me constituer un patrimoine pour ma retraite tout en baissant mes impôts.Je suis très méfiant sur tous les produits que l on propose,c est bien pour cela que je n ai jamais été attire par les sirènes de la defisc.
Voilà mon profil,célibataire,1,5 part(invalidité),profession libérale,BNC stabilise depuis trois ans a 120000 euros.TMI 40%.impôts 2010:30001 euros.Mon taux imposition :24,92%.Propriétaire de ma RP.Propriétaire de mon cabinet médical a 50% en SCI avec mon associè.Objectif professionnel passage en SEL en 2012 qui me permettra de faire peut être du PEE,PERCO mais cela reste a l'etude.A court terme,j étudie l achat d un bien locatif neuf dans la ville ou je travaille que je souhaite garder .
Quelles solutions ,quelles propositions ,quelles diversifications ,quels conseils pour me constituer un patrimoine retraite tout en baissant mes impôts.

Merci de bien vouloir m aider

Cordialement
Gerald
 

dalli

Membre Expert
#2
Gérald, c'est bien de donner pas mal de détails (c'est assez rare sur actuf)

La SCI est à l'IR ou IS ?
Crédit payé en totalité ?
Si IR : montant de votre excédent foncier ?

SEL : pour les médecins ce n'est plus trop la peine de la SEL car l'intérêt majeur est la distribution de dividendes, or votre caisse maladie est gourmande et réclame des charges sociales sur le dividende (sauf si changé et que j'ai raté un épisode)

PEE PERCO pas besoin d'être en société, vous y avez droit si vous avec un salarié uniquement. Est-ce le cas ?
 

bennou

Membre Expert
#3
Quelques pistes:
-Objectif préparer la retraite et payer moins d'impôts avec une TMI à 41 %, je pense immédiatement à Madelin / PERP.
-IR de 30 000 €, je pense tout de suite à Girardin Industriel (avec garantie bien entendu) pour gommer le reste sans vous bloquer sur longue durée

A affiner en consultation privée avec un CGPI, mais ça me semble être les pistes à creuser à mon avis.
 

milanogerald

Membre Junior
#4
Bonsoir,
Voici quelques réponses:SCI en IS,dernier échéance credit en 2021 .Profession kinésithérapeute en SCM qui emploie une salarie .
Que pensez vous d un prêt in fine sans apport a 4.40% fixe et 0,42% d assurance sur 20 ans pour financer un investissement locatif de 270 000 euros en scellier.ou bien un amortissable a taux fixe de 4% sans assurance (a definir)avec diffère partiel de 18 mois sur 25 ans?
Scellier en zone b1 T3 de 71 m² ds la commune ou je travaille.
Merci
Gerald
 
Dernière édition:

dalli

Membre Expert
#5
Vous êtes déjà dans le produit et non la stratégie !
Comme si je vous parlais de l'ordonnance avant de vous avoir ausculté !

Votre commune est celle que vous avez choisi pour travailler mais êtes vous sûr que au niveau locatif c’est LA commune à choisir ?

Je regarde le PEE PERCO pour vous pour commencer.
Ensuite PERP et peut être madelin (mais pas sure car que 40 ans)

Si scellier : scpi peut être pour pouvoir recommencer plus souvent ???


Combien avez-vous de liquidité de CT devant vous ?
Reste de votre patrimoine financier (vous n’avez parlé que d’immo) ?
Vous envisagez de rembourser le in fine comment ?
 

milanogerald

Membre Junior
#6
Travailler et investir dans ma commune me permet d'avoir un regard constant sur le produit ,une auto gestion de la location,une connaissance des taxes,des charges,choix du locataire,une connaissance du marchè locatif,me permet de calculer un taux de renotabilité locative nette.Des valeurs qui sont essentielles pour réussir un investissement il me semble.Concernant ma trésorerie,je me suis déjà presentè,je n ai aucune trésorerie d' avance a ce jour.Je viens de finir des travaux d aménagement ,d achat de mobiliers de ma RP pour 180000 euros.(achat 475000 euros en 2008 ,financer par un prêt de 300000 euros sur 20 ans a 4% capital restant 261000 euros)je suis a sec mais ma rémunération me permet de mettre de cotè plus de 5000 euros par mois.Le passage en SEL suivant le montage dégagera du cash entre 70000 et 91000 euros .Je ne suis pas expert en prêt pour pouvoir vous répondre ,je demande si c est une bonne proposition entre amortissable ou in fine?4%me parait un bon taux sur 25 ans mais des la 3 eme année je vais créer un excédent foncier non?
Merci
 

dalli

Membre Expert
#7
Alors les remarques sur le bien immo (je ne me gêne pas hein) c’est du n’importe quoi.
Moi qui suis CGP depuis 20 ans (donc un peu plus mon métier qu’un kiné) ne me permets pas de dire que je connais suffisamment l’immo pour gérer moi-même un bien locatif.

C’est psychologique : voir son bien, imaginez qu’on donne son coup de peinture soi-même, qu’on ira casser la figure du mauvais payeur…

Un immo est un bien uniquement financier et vous déléguez à des pros pendant que vous passez votre temps à exercer votre métier.

Ceci dit si vous me dites que pas de cash (ce que j’avais imaginé avec le premier post) JAMAIS je ne proposerai un investissement immo !
D’abord vous vous constituer des liquidités et ensuite on parle immo.
Vous devez pouvoir faire face aux inconvénients de l’immo : le locataire qui a les lois pour lui et s’il ne paye pas et devient non expulsable, vous êtes pour des mois tout seul à faire face à votre crédit. Il y a des assurances mais ça ne règle pas tous les pb.

Vous n’avez pas les moyens d’un in fine (ce qui serait mieux pour votre TMI de 41% + 13,5% de PS) donc il vous reste l’amortissable qui va finir par vous faire payer des impôts et on recommence un nouvel investissement immo… mais encore une fois il faut du cash.
Non vous passer en positif foncier dans plus longtemps que 3 ans.
Sinon le taux me semble ok sur 25 ans.

Donc de l’immo pour vous oui (avec TMI de 41% et stabilité des revenus) mais pas MAINTENANT !

SEL, je n’y crois pas à votre avantage par rapport à BNC uniquement.
J’espère que vous avez un bon pro sur le coup.
Si cash que vous évoquez c’est parce que vous vous vendez votre activité à la SEL. Bon j’espère encore que bon pro et que pas de requalification après.


En fait sans cash, vous ne voyez que l’immo puisque vous pouvez amorcer sans cash mais à cause des inconvénients de l’immo, c’est trop tôt.
La livraison devant être en 2013 ou 2014, la réduction IR est pour 2014/2015.
Mieux vaut attendre et faire une SCPI qui donne une réduction IR immédiate l’année de souscription.

Ensuite les autres solutions pour 2011 faut du cash.
Ce n’est donc pas trop jouable.

Mais vous avez un beau profil pour faire du bon boulot avec un CGP, juste attention de ne pas faire de conneries qui vous fait perdre 10 ans.
 

milanogerald

Membre Junior
#8
Il n y avait aucune remarque sur l investissement immobilier,plutôt mon ressenti par rapport a mon profil.j ai besoin de comprendre ,voir,Etudier,analyser pour décider.Reste qu un investissement immobilier se prépare et comme la livraison est effectivement en juin 2013 ,j aurai de quoi faire face pour les inconvénients de l immobilier.
Je ne souhaite pas gommer ma fiscalitè,je souhaite avant tout me constituer un capital retraite.
Pour le prêt in fine j ai bien compris qu il faut l adosser a un contrat assurance vie et que donc ce n est pas mon cas.
Pour la SEL c est un projet réfléchi depuis 4 ans avec étude a l appui d un CGPI,suivi par expert comptable.CGP spécialiste dans ce domaine avec plus de 400 passages et aucune requalification.Le but n est pas de se prendre du cash mais plus de stopper le cercle vicieux,augmentation chiffre d affaire,augmentation charges sociales,augmentations IR.Quel cadre juridique pour vous en tant que CGP?

PERP,MADELIN.sortie en rente viagère.moyen

Une petite précision la chance d être kinésithérapeute c est de bénificier d un fichier de 7000 patients avec tous les corps de métiers représentes.chacun son métier on est bien d'accord et c est bien pour cette raison que je demande conseil.
 
Dernière édition:
#9
Passer en Selarl est une bonne idee, le PEI-PERCOI une excellente idee
L'immobilier euh... prenez en compte la possibilite d'un krach immobilier...
Donc pour le tres tres long terme a mon avis
Madelin, Perp, no comment, je suis contre, a mon sens ca profite surtout aux assureurs, et pas aux assures
Globalement les produits de defisc presentent des pieges, ou plutot des inconvenients dont il est bon d'avoir connaissance avant de s'engager
 
#10
on est bien d accord;immo a tres tres long terme mais juste un peu ,merci pour vos reponses,quoi d autres pour se diversifier?
 

dalli

Membre Expert
#11
Je suis salariée mais avec une très très grande liberté.


Moi suis une grande adepte du PERP (plus du madelin depuis que le PERP est sorti) et la rente viagère est tellement mal connue que peu de gens ont fait des simulations jusqu'au bout.

Jean-Luc, je crois que tu es loin de moi sinon je t'aurais invité à boire un café pour en parler, j'ai convaincu plus d'un CGPI.



Gérald : invalidité ne veut pas dire que vous aurez des pb avec l'assurance décès ?
Même si je vois que vous avez des prêts.



Je suis surprise de voir que vous avez un CGPI, il vous dit quoi sur l'immo, le PEE/PERCO et le PERP ?
Pour vous pas en général.


SEL : ok vous maîtriserez vos charges mais vous ne les éviterer pas sauf si je dis des bêtises pour la Carpimko.
 
#12
Pourquoi un In Fine ne serait pas possible?
On est pas obligé d'avoir des liquidités immédiates pour faire un In Fine..

Exemple :

Prêt In Fine à 4% sur 100 000€ sur 20 Ans

Donc Mr aura à payer une mensualité de prêt de 333 € (+ Assurance) qui ne représentent que les intérêts

Et en même temps, la banque ouvre un contrat d'assurance vie ou il verse par mois la somme de 330€, avec un taux de revalorisation minimum de 2,75% / an ce qui lui donnera un capital de 100K€ au bout de 20 ans.
 

SECUREPAT

Membre Junior
#13
on est bien d accord;immo a tres tres long terme mais juste un peu ,merci pour vos reponses,quoi d autres pour se diversifier?
Bonjour,

Concernant l'épargne salariale, je vous préviens tout de suite cela ne se fait pas avec n'importe qui et encore moins n'importe comment. Je ne sais pas ce que vous avez entendu là-dessus mais faites très attention à ce qu'on vous dit sur le sujet ainsi qu'au produit lui-même, notamment celui des réseaux commerciaux traditionnels. Entre les frais cachés, la pauvreté de l'offre financière et les moins-values générées sans compter le poids des frais sur versements, cela profite surtout à votre vendeur et certainement pas à vous.

Faites vraiment gaffe car cela pourrait même devenir un cauchemar pour vous quand le(s) salarié(s) verse tous les mois en faisant un minimum d'effort d'épargne pour avoir le plein abondement. Et Dieu sait que j'en ai vu des dirigeants dans ce cas, ce qui m'a permis de transférer leur plan (très facile à mettre en oeuvre).

Je pourrai vous aiguiller sur la manière d'optimiser un plan d'épargne entreprise au profit du dirigeant, surtout si vous souhaitez maîtriser le versement de votre salariée. Et seule qualité de conseil et du plan (justifiant des honoraires de conseil) pourra vous permettre de profiter à plein de ce dispositif mal maîtrisé par la majorité des commerciaux et autres experts-comptable. Et croyez-moi, je sais de quoi je parle. Car hélas même les experts-comptables ne savent pas trop comment ça marche, et j'en connais beaucoup d'entre eux qui ne veulent plus le conseiller parce qu'in fine le commercial à qui ils ont fait confiance n'a pas su optimiser le dispositif et patatras...!

Ensuite, concernant la SEL, c'est une bonne idée car elle vous permet de dégager du cash que vous pourriez replacer sr un bon contrat de capitalisation (tout ou partie). Sachant qu'en sus, vous verserez désormais une rémunération de dirigeant au titre de l'article 62, ce qui vous permet de bénéficier de l'abattement de 10%.

Cela demeure intéressant même si les dividendes versés subissent des charges sociales... Toutefois une étude demeure indispensable avant de paser à l'action et vous permettra d'avoir une visibilité concrète sur l'impact du passage en société (fiscaux), avec intégration des dispositifs sociaux (épargne salariale) et les différentes économies de charges sociales réalisées.
Travaillant sur la stratégie de rémunération du chef d'entreprise (d'où la maîtrise de PEI/PERCOI, intéressement, participation, dividende du travail...), je dispose de l'outil pour réaliser cette indispensable étude si vous êtes intéressé.

Quant à l'immobilier, et au regard de votre niveau d'impôt, je crois vous faites fausse route avec le Scellier qui est le parent pauvre de la défiscalisation. Mais bon, je ne peux rien devant la puissance des médias et la drôle de psychologie des investisseurs. Il y a beaucoup mieux à faire.

Quelques questions tout de même si vous permettez :
- que fais votre banquier ? il ne vous assiste pas dans ces réflexions de tout autre niveau ?
- et votre expert-comptable dans tout ça ? il est censé vous guider au mieux, surtout sur la problématique d'optimisation de la rémunération de dirigeant...

A votre disposition pour aller plus avant. Par mail privé.

Erick
[email protected]
 

milanogerald

Membre Junior
#14
Bonjour,

Merci pour toutes vos réponses..
Personne ne m'accompagne dans cette réflexion,car a qui faire confiance.Mon banquier cela fait bien longtemps qu il ne soucie pas de ma situation et que je ne le sollicite plus,idem pour les assureurs,promoteurs immobiliers,expert comptable qui ne cherchent que leurs intérêts.Je préfère payer mes impôts.Le CGP seulement pour l étude de la SEL avec mes associes.Mais c est justement ces résultats qui me donne envie d aller plus loin,augmenter mes revenus,baisser mes impôts ,prévoir ma retraite.Il y a vraiment une stratégie a adapter .Mais par quoi commencer?quand commencer?comment commencer?dois je attendre le passage en SEL?dois je préparer le passage en SEL?Les lois fiscales changent,mon TMI passe a 41%,attendre encore un an?
Pour le scellier merci vous êtes unanimes pas d immo.des SCPI ?rendement,fiscales,BBC scellier ?ok mais ça reste de l immobilier avec les mêmes inconvénients qu'en direct mais aussi des avantages.A credit pour profiter de l effet de levier?je découvre tout ceci en parfait néophyte.Comparativement et psychologiquement je me dis qu un bien choisis avec tous les bons critères de recherches c est toujours mieux que de la Pierre papier investis on ne sais trop dans
quoi,ou et par qui?mais je fais fausse route il me semble. En lisant vos nombreuses interventions sur le forum je me perds encore bien plus car vous n êtes pas toujours d accord .....
 
Dernière édition:

dalli

Membre Expert
#15
Je vois conseille de voir 1 ou 2 autres CGP afin de les voir travailler et sentir celui qui vous semble le mieux vous convenir : ses explications, son écoute, ses réponses à vos questions...

Celui de la SEL doit travailler avec votre expert-comptable, voire un avocat.
 

dytfght

Membre Junior
#16
Il ne faut pas juste penser à sa retraite...

Bonjour,

Quant à moi, je repartirai de la base.
------
1 - EPARGNE DE PRECAUTION (à constituer en premier)
Constituer assez de liquidité pour faire face à un gros soucis (epargne de précaution).
6 mois de salaire au minimum
6 * 5000 minimum. => Livret A & LDD (2.25 net) + 8100 CEL (1.5 net).

----
2 - EPARGNE PROJETS pour vos projets à venir (2 à 10 ans qui arrivent) (à constituer en parallèle de EPARGNE RETRAITE)
faire la liste de vos projets à venir - regarder la somme à prévoir (voyage, travaux, renovation, loisirs...)
Mettre la somme nécessaire petit à petit sur :
> PEA / Assurance Vie (fond equilibré)
> PEL (2.25 net c'est pas si mal)
> Compte à terme eventuellement pour pour les projets d'ici 2-4 ans (bons comptes à terme sur vtb bank (3.85 brut sur 5 ans)
----------
3- EPARGNE RETRAITE
Regardez déjà combien vous souhaitez avoir en retraite, regardez le nombre d'année qu'il vous reste pour cotiser. Etablir un somme moyenne à déposer par mois sur :
> SCPI scellier? (j'suis moyen chaud mais il faut de l'immo quand meme) - a transformer ensuite en scpi de rendement pour rente.
> PERP (me semble tout indiqué pour réduire le montant de vos impots et augmenter votre retraite) pour reversion rente
> PEA pour profiter de la reversion en rente ...

Enfin ce ne sont que des propositions, mais pour moi, il ne faut pas juste penser à votre retraite. Y'a tout le reste à coté...
Essayez d'équlibrer le tout pour avoir :
> 25 % liquidité
> Au moins 25 % d'actions
> Au moins 25 % d'immo

Guillaume de Gestion-Finances.Fr
 

SECUREPAT

Membre Junior
#17
Bonjour,

Merci pour toutes vos réponses..
Personne ne m'accompagne dans cette réflexion,car a qui faire confiance.Mon banquier cela fait bien longtemps qu il ne soucie pas de ma situation et que je ne le sollicite plus,idem pour les assureurs,promoteurs immobiliers,expert comptable qui ne cherchent que leurs intérêts.Je préfère payer mes impôts.Le CGP seulement pour l étude de la SEL avec mes associes.Mais c est justement ces résultats qui me donne envie d aller plus loin,augmenter mes revenus,baisser mes impôts ,prévoir ma retraite.Il y a vraiment une stratégie a adapter .Mais par quoi commencer?quand commencer?comment commencer?dois je attendre le passage en SEL?dois je préparer le passage en SEL?Les lois fiscales changent,mon TMI passe a 41%,attendre encore un an?
Pour le scellier merci vous êtes unanimes pas d immo.des SCPI ?rendement,fiscales,BBC scellier ?ok mais ça reste de l immobilier avec les mêmes inconvénients qu'en direct mais aussi des avantages.A credit pour profiter de l effet de levier?je découvre tout ceci en parfait néophyte.Comparativement et psychologiquement je me dis qu un bien choisis avec tous les bons critères de recherches c est toujours mieux que de la Pierre papier investis on ne sais trop dans
quoi,ou et par qui?mais je fais fausse route il me semble. En lisant vos nombreuses interventions sur le forum je me perds encore bien plus car vous n êtes pas toujours d accord .....
Vous vous posez de bonnes questions et êtes très consciencieux pour un néophythe. Concernant les Scpi, vous savez exactement dans quoi vous êtes investis, c'est aussi clair que de l'eau de roche, ne vous faites pas de souci...
Tôt ou tard il faudra passer par un spécialiste qui sait de quoi il parle. Et vous saurez vite déceler son niveau de compétence. C'est un peu à l'instinct certes mais vu votre expérience avec les conseillers vous saurez détecter des signes qui ne trompent pas.

Erick
[email protected]
 
Haut