Asset management en suisse

  • Auteur de la discussion Z3n
  • Date de début

Z3n

Membre Junior
#1
Bonjour à tous,

J'ai obtenu mon bac+ 5 à la Sorbonne en asset management avant l'été. Cherchant à m'intégrer dans une structure propre à ma spécialité j'ai naturellement postulé un peu dans toute la France pensant que je n'aurais aucun problèmes à trouver un emplois.
La réalité me semble être toute autre, avec plus de 200 cv envoyés, les retours se comptent sur les doigts d'une main.

J'ai passé un entretien en Ile de France ou ils me proposaient le smic en junior. Rémunération bien éloignée de ce que mes honorables professeurs m'ont vendus pendant ma scolarité dans le supérieur. N'étant pas de Paris, je ne pourrais jamais m'installer dans le secteur avec cette rémunération.

Les recruteurs m'ont clairement fait comprendre qu'au vu de la conjoncture il fallait absolument se brader car sans expériences, un jeune diplômé n'aurait aucune valeur sur le monde du travail.

Triste constat qui aujourd'hui me pousse à être agent immobilier dans ma région, pour ne pas rester sans activité, au moins je me dis que j'apprend le métier de terrain mais c'est juste pas ce que j'imaginais comme carrière.

Venant de Haute Savoie, j'ai commencé à réfléchir à la Suisse. J'ai donc envoyé des CV à tour de bras et les retours ont été quasi immédiat. Un recruteur m'a recontacté me proposant un rendez vous dans la foulée, seulement il m'a demandé de venir à l'entretien avec des propositions de rémunérations.

Tout cela semble bien éloigné de la morosité française dans ma future branche d'activité, seulement je n'ai aucune idée de la rémunération à laquelle je pourrais prétendre en Suisse.

Internet parle de 55 à 90K annuel pour un junior en France, d'après mon expérience ca me fait rire :)
J'ai eu la bonne idée d'aller trainer dans les bars ou les financiers se retrouvent après le boulot sur les rives de Genève et pour prendre le cas d'un mec avec qui j'ai discuté, il a commencé à 50CHF/mois dans une structure équivalente à laquelle je postule.

Des rémunérations qui font tournés la tête et qui me paraissent énorme même pour la Suisse.

J'en appel donc à vous, pensez vous que c'est crédible de demander 40k à son employeur quand viendra la question de la rémunération ?
 
Haut