Avis d'expert : Et si vous offriez une assurance-vie à vos enfants ou petits enfants?

Olivier

Administrator
SyTry Community
#1
Vous avez peut être vous-même déjà une assurance vie et vous connaissez donc l'importance de « prendre date fiscale » sur une assurance vie. Prendre date fiscale cela veut simplement dire souscrire un contrat d'assurance vie en son nom. Et on dit « prendre date fiscale » car la fiscalité des plus-values est de plus en plus faible au fur et à mesure du temps qui passe avec un premier palier au bout de 4 ans et ensuite un au bout de 8 ans après l'ouverture du contrat...

Pour lire l'intégralité de cet avis d'expert, cliquez sur le lien ci-dessous
Et si vous offriez une assurance-vie à vos enfants ou à vos petits enfants ?
 

fuselee

Membre Junior
#2
Bonjour :
Je me trouve dans le doute par rapport au fait de souscrire un dossier assurance vie ; il y a quelques jours je discutais avec un ami et après avoir un peu cherché, j’ai vu que le dossier assurance vie s'est longtemps imposée comme l'un des placements favoris des Français, jusqu'à la crise. En 2008, une tendance au repli des cotisations a été enregistrée et malgré un léger regain en 2010, ces cotisations ont de nouveau chuté en septembre 2011, où l'on assistait à une collecte nette négative de 1,8 milliard d'euros.
J’ai appris qu’il y a plusieurs sortes de dossier assurance vie qui vont depuis les placements sur l’immobilier à l’assurance vie rente éducation.
Moi, à la recherche d’une assurance vie toute simple, j’ai fait ma recherche et j’ai vu que les distributeurs d’assurance-vie par Internet se font peu à peu une place sur un marché ultra dominé par les banc assureurs (60 % de la collecte). Ces contrats « Internet » affichent des performances flatteuses et des frais au plancher, mais : Si on ouvre un dossier assurance vie par internet est sur ? Peut-on vraiment avoir confiance ? Y’a-t-il des frais cachés ?Offrent-ils les mêmes garanties que les contrats « classiques » ? Les assureurs qui les ont créés sont-ils solides ?
Je sais qu’au même temps qu’on a un dossier assurance vie ouvert, on fait une épargne mais avec ces histoires des taux. Je sais que L'un des premiers motifs est l'instabilité financière actuelle. La faillite de certains États européens a été évoquée, or une large part de l'argent placé en assurance-vie est investie en emprunts d'État. De plus, le taux de rendement a sévèrement chuté : à 5 % en 2 000, il est aujourd'hui aux alentours de 3 %, à peine plus élevé que le Livret A.
Au même temps j’ai appris qu’un dossier assurance vie permanente est un contrat proposé pour couvrir toute la vie du souscripteur. Il lui apporte une garantie afin de protéger ses proches en cas de décès. En effet, le capital constitué leur sera versé à la disparition du titulaire du contrat, et pourra les aider à assumer des frais importants, concrétiser des projets ou encore couvrir les dépenses fiscales liées à la succession. C'est le cas, par exemple, pour les biens immobiliers légués par testament.
Alors maintenant que j'ai des enfants, je suis plus confus qu’au début car plein d’assurances proposent différentes types.
Qu’est-ce que vous me conseillez ?
Merci.
 

bennou

Membre Expert
#3
la lecture de cet article qui traite de l'assurance vie sur Internet devrait répondre à vos questions:
touslesplacements.com/blog/assurance-vie-par-internet-peut-on-avoir-confiance
 

dalli

Membre Expert
#5
Il faut voir ce que vous voulez : alimenter une AV au nom de vos enfants : allez sur un support boursier.
Faire une donation et imposer une AV bloquée jusqu'à leur 25 ans ou encore les mettre bénéficiaires de vos AV ainsi ces capitaux restent à vous si de votre vivant vous en aviez besoin (une maison médicalisée coûte au moins 3500€/m).

Pour le support, vous avez bien raison et choisir de fonds en € pourrait être sous peu une grosse bêtise.
 
#6
Contrats dits "inter-génération"

De plus en plus d’assureurs proposent des contrats facilitant l’ouverture des contrats à des enfants mineurs, on les appelle les contrats dits « inter-génération ».
 
#7
Hello,
En ce qui me concerne, j’ai pris une assurance-vie qui fait aussi office de plan d’éducation. Une fois sa majorité atteinte, mon enfant pourra utiliser l’intégralité de la somme économisée jusqu'alors, afin de financer ses études. Cerise sur le gâteau : elle restera assurée jusqu'à la fin du contrat.
À très bientôt
 

dalli

Membre Expert
#8
Un plan "éducation" n'existe pas, c'est un terme commercial.

A sa majorité, votre enfant fait qu'il veut de cette somme y compris acheter une moto et se tuer avec (cas vécu) et faire des "prêts" à des amis moins chanceux dans la vie (cas vécu aussi)

Je suis extrêmement prudente sur ces contrats.
 
Haut