du beurre dans les épinards : ESI ( Elite Secure Invest ) peut changer notre quotidie

galinette7

Membre Junior
#1
Bonjour,

Je souhaite faire part d'une trouvaille en terme "d'investissement " qui pourrait etre très interessante : ESI

Pour les personnes voulant assister a une conference explicative, je vous invite a revenir vers moi.
 

dalli

Membre Expert
#2
Les investisseurs ici aiment y venir justement parce qu'il existe des personnes du monde de la gestion de patrimoine qui leur donnent des conseils.

Si vous voulez attirer un peu de monde, il faut que vous nous expliquiez et acceptiez de répondre à nos questions et nos critiques.

La quasi-totalité des posts comme le votre sont des arnaques, donc plus personnes n'y donne suite.
 

galinette7

Membre Junior
#3
Merci Dalli pour ton retour.
Personnellement je ne souhaite attirer personne, simplement partager ce qui m'a semblait etre pas mal et tenir debout lorsque j'ai assister a une conference ESI. Honnetement je ne suis pas competent pour en expliquer les details financier, il y a des conferenciers pour cela qui l'explique beaucoup mieux que moi.
J'attends avec impatience le retour de chacun, les avis sur ESI pour ceux qui s'y interessent comme moi.
 

xa

Membre Expert
#4
"simplement partager ce qui m'a semblait etre pas mal et tenir debout lorsque j'ai assister a une conference ESI"

Partager signifie donner des informations, hors vous n'en donnez aucune.

Donc on est contraint de considérer votre message comme une pub pour une présentation sur laquelle vous ne faites meme pas un minimum de teasing pour nous attirer.

Si vous souhaitiez réellement partager qqchose qui vous semble pas mal, vous nous diriez dans les grandes lignes les sujets abordés et ce que vous en avez compris, ce qui nous permettrait de rebondir sur le sujet.
 
#5
Merci Dalli pour ton retour.
Personnellement je ne souhaite attirer personne, simplement partager ce qui m'a semblait etre pas mal et tenir debout lorsque j'ai assister a une conference ESI. Honnetement je ne suis pas competent pour en expliquer les details financier, il y a des conferenciers pour cela qui l'explique beaucoup mieux que moi.
J'attends avec impatience le retour de chacun, les avis sur ESI pour ceux qui s'y interessent comme moi.
Lol ah !!! le marketing de réseau !!!
Encore et encore ...
Ce qu'il y a d'amusant dans ce système c'est que personne ne se pose de question sur le rendement extravagant.
Et oui l'argent pousse tout seul ... vous ne le saviez pas ?
Vous voulez savoir comment ça marche ... en deux mots ... on se fait recruter, on achète des parts, l'objectif étant que nous recrutions famille, amis, collègues, etc ... qui font la même chose.
Résultat, vous avez vendu du vent à tout le monde, ce dont les gens ne se rendront compte que quand le système s'essoufflera, c'est à dire quand il n'y aura plus de nouveaux pigeons.
Il est vrai qu'en attendant, certains se seront enrichis sans rien produire, ni même financer en vérité.
Alors évidemment, les gens comme moi faisons parti des éternelles septiques qui ne croient en rien alors que les résultats sont là ! Vous me direz où est notre compte dédié, habituellement à Shangaï ou à la City ...
Désolé si vous êtes déjà dedans ...
 

galinette7

Membre Junior
#6
Bonjour,

Tout d'abord je souhaite clarifier les choses, je suis ici comme vous pour débattre, partager,échanger sur differents sujets d'actualiés
et sur les concepts que l'on peut apprendre de diverses personnes. C'est l'essence meme d'un forum.

Le sujet que je souhaite évoquer est ESI. Ce n'est ni un MLM ni un quelconque marketing. Pour ma part J'ai pu assister a l'une des nombreuses conférences explicatives de 30 min que ESI propose à ceux qui veulent connaitre le concept avec questions/reponses libres en fin de conf.
Dans les grandes lignes, j'ai compris que c'est un club d'épargne solidaire géré par un gestionnaire de patrimoine agrée. En gros le club fonctionne comme un grand compte.

Honnetement je vous invite a assister librement l'une des conférences comme je l'ai fait de façon à pouvoir avoir un échange constructif sur le sujet.
Comme je l'ai dit précédemment, les conférenciers sont plus aptes à nous expliquer le concept en détail que quiconque.
 

xa

Membre Expert
#7
"Dans les grandes lignes, j'ai compris que c'est un club d'épargne solidaire géré par un gestionnaire de patrimoine agrée. En gros le club fonctionne comme un grand compte."


Voilà, ca c'est un début d'explication, un début de débat.

Je me doute bien que les conférenciers sont plus compétents pour nous expliquer ce que c'est, mais si vous voulez débattre de ce que c'est, il faut nous donner des éléments, meme si ce ne sont que vos éléments, votre ressenti, votre compréhension.

Cherchez sur le forum, certains ont posté des commentaires sur des produits, ce qu'ils en avaient compris, ce qui nous a permis de discuter de ces produits, de soulever des questions, de chercher des réponses, etc...


Alors commencons par la présentation initiale d'ESI :
Dès votre adhésion et votre virement bancaire validés par le service administratif, votre première mission au sein du Club sera de présenter 2 personnes que vous souhaitez aider. Dès que leur cotisation de 100 € sera validée, comme nous sommes dans un club d'entraide, votre deuxième mission sera d'aider et d'accompagner ces 2 personnes à faire de même.


Ah si, ca ressemble fort bien à du marketing de réseau : je paye 100 pour entrer dans le club, ensuite je dois rameuter 2 nouveaux membres, qui doivent verser 100 et eux mêmes rameuter 2 nouveaux membres chacun, etc ...


Bon, cherchons encore un peu (j'y consacre 15 minutes par plus). Tiens, un blog d'une personne qui drit vivre uniquement des réseaux MLM, 4 réseaux MLM dont .....ESI !
dom-business.com/

Que dit-il dans sa présentation de ESI :

Point important :

Les membres non qualifiés après un délai de 6 mois se verront placés dans une matrice binaire leur permettant de se qualifier par défaut avec les autres membres dans le même cas. Cela signifie que si le membre ne parraine pas au bout de 6 mois il rejoindra cette seconde matrice de qualification qui le qualifiera. Ainsi chaque membre pourra se qualifier pour les gains de 100, 200 et 1200€ !

Il faut voir les détails exacts dans les CGU.



Donc il FAUT trouver 2 membres à faire rentrer pour être qualifié ... Définitivement, c'est du MLM.


Dernier petit détail : les revenus seraient imposables en Belgique. ll faudrait creuser un peu la question, mais de base, la convention fiscale prévoit .... "Les dividendes ayant leur source dans un Etat contractant qui sont payés à un résident de l'autre Etat contractant sont imposables dans cet autre Etat."


C'est ce qui rend l'installation physique en Belgique si intéressante pour des francais ayant des parts dans des entreprises en France : la fiscalité applicable est belge s'ils sont physiquement résidents belges !!! Ici, on parle de résidents francais recevant des dividendes belges, qui sont imposables .... en France.

Il y a un peu plus de choses à creuser par rapport à la convention, mais vu la légèreté des autres affirmations, je serais prudent sur cette affirmation !
 

galinette7

Membre Junior
#8
Merci pour ton retour.

En effet les produits ESI sont des produits patrimoines. De tels produits sont taxés a 0% en Belgique. Hors un produit taxé a 0% dans son pays d'origine ne peut pas etre taxé dans son pays d'arrivé.
En gros, produits ESI + plus values realisés = net d'impots.

je vous confirme qu'ESI n'est pas un MLM;
En effet il faut aider deux personnes a devenir membre qui elles memes font la meme chose de facon a devenir membre privilege et passer de membre classique a membre privilege, et ainsi acceder au systeme de rente sans rien faire par la suite ( aucun parrainage ni autre activités de ce genre). De plus une fois membre privilege pour rentrer dans uen autre matrice quie ne necessite aucune activité et ou les membres ne sont pas liés entre eux. En outre Ce ne sont pas les adhesions des membres en aval qui permettent de rémunéré ceux en amont mais bel et bien les plus values réalisés par le grand compte que forme ESI de par ses membres.
Les montages financiers permettent cela, c'est le role du gestionnaire de patrimoine qui gere donc ESI comme un grand compte.
J'ai des retours concrets sur le sujet, pas mal d'amis qui commencent a toucher leur rente progressive.
pour les sceptiques je vous invite a me contacter par mail, je vous donnerai le lien de la salle de conference et les horaires.
Conference,au demeurant tres interessante que cela interesse en fin de presentation ou pas, libre a chacun de se faire sa propre opinion une fois les elements en main :)
 

xa

Membre Expert
#9
" Hors un produit taxé a 0% dans son pays d'origine ne peut pas etre taxé dans son pays d'arrivé."

L'affirmation prise de manière générale est INEXACTE !!!


Ca dépend des conventions fiscales.

Donc, pour les revenus de type financier, la convention liant la Belgique à la France prévoit l'imposition dans le pays de résidence du contribuable des produits patrimoniaux et financiers (articles 15, 16, de la convention)

C'est justement en raison de cette disposition que des patrons francais vont s'installer en Belgique avant de vendre leur entreprise là, en France : parce que le produit de la vente, qui a lieu EN FRANCE sera taxé EN BELGIQUE parce qu'ils sont, au moment de cette vente, RESIDENT BELGE PHYSIQUEMENT ET FISCALEMENT !!!

Allez, un autre petit morceau de la convetion fiscale : Lorsqu'ils ont leur source en Belgique et bénéfciient à des résidents de la France, les revenus et produits relevant du régime défini à l'article 15, paragraphe 1, ou à l'article 16, paragraphe 1, de la présente Convention sont imposables en France sur leur montant brut mais l'impôt exigible en France sur ces revenus et produits est diminué du montant de l'impôt prélevé en Belgique sur ces mêmes revenus dans lesc onditions prévues à l'article 15, paragraphe 2, et à l'article 16, paragraphe 3.


On est loin du "comme c'est non imposable en Belgique, c'est non imposable en France", n'est.ce pas ?

Donc il faut d'abord qualifier la nature du revenu pour savoir s'il est fiscalisé en Belgique ou s'il est fiscalisé en France. En gros, pour un résident francais, il ne dépend du fisc belge que s c'est un revenu d'activité (salaire, participation, etc ...) ou si c'est un revenu issu d'un placement immobilier direct (ie : pas une obligation adossée à un placement immobilier, ce qui relèverait de l'article 16).


Si le placement est exclusivement immobilier, il est curieux qu'il n'en soit pas fait directement état dans la présentation.


Reste que l'affirmation que vous donnez, et que donne d'ailleurs ESI, est fondamentalement fausse : il faut qualifier la nature des revenus avant de pouvoir affirmer qu'ils sont non fiscalisés en France, or ESI se garde bien de qualifier la nature de ces revenus sur sa présentation initiale (c'est peut être le cas une fois qu'on est inscrit, mais on ne prétend pas quelque chose en disant ensuite"si vous voulez une preuve il faut payer d'abord").




"je vous confirme qu'ESI n'est pas un MLM;" + " il faut aider deux personnes a devenir membre"

Donc on a un parainage et une obligation de recruter (de parainer) de nouveaux membres sous peine de ne pas bénécier des avantages du système. Bravo, vous venez de définir un MLM !

Après, ca fait un peu méthode coué "oui, on fonctionne comme un MLM, mais on est pas un MLM puisqu'on vous le dit".



"J'ai des retours concrets sur le sujet, pas mal d'amis qui commencent a toucher leur rente progressive."

Je connais des gens qui ont gagné de l'argent avec le montage Madoff. Je connais des gens qui ont gagné de l'argent avec des produits exotiques que j'ai toujours qualifiés de foireux, Aristophil, certains organismes de placement en vin, dans l'art, la musique, etc ... Gagner de l'argent ne signifie pas que le montage est valide intrinsèquement, mais souvent que vous profitez de l'opportunité du premier entrant.

Madoff a fait gagner beaucoup d'argent aux premiers entrants. Aristophil aussi. Et dans les deux cas, le montage présenté était tout à fait similaire : les 8% étaient uniquement obtenus sur la base des placements géniaux d'un gérant, et donc uniquement sur la base du capital.

Dernier détail que tout le monde a pu découvrir avec ARistophil : la garantie Lloyds !!! Elle ne garantit que le remboursement de la destruction du patrimoine assuré, mais elle prévoit l'indemnisation non pas sur la valeur assurée mais sur la valeur marché estimée par ses experts au moment du sinistre ! En clair : vous pouvez assurer un immeuble pour 10x sa valeur si ca vous chante, mais in fine, si l'immeuble crame, la lloyds estimera à ce moment là la perte financière et remboursera en conséquence sans dépasser le plafond de couverture assuré. Et on découvre que la "garantie de 500 millions" n'est qu'un plafond théorique, et que la garantie réelle dépend aussi (surtout) de la valeur réelle des biens assurés (qui est, tiens c'est curieux, très en dessous de la valeur annoncée comme garantie).
 

galinette7

Membre Junior
#10
attention ,taxé à 0% ne veut surtout pas dire non imposable.
les produits sont des produits patrimoines ( oeuvres d'arts, batiments historiques etc) et non des produits immobiliers.
ces produits sont imposables mais non imposés, un peu comme les marins de la marine marchande dans certaines boites.
Autre point sur lequel je dois revenir, si vous n'aidez pas 2 personnes a s'inscrire, vous pretendrez a une rente plafonnée, vous accedez toujours au systeme mais par defaut et cela sera un peu plus long mais la finalité est là.
Pour finir brièvement, j'ai des amis qui se sont inscrit il y a quelques mois et qui commencent a toucher la rente en décembre. ils sont loin d'y avoir adhéré au tout debut croyez moi :)
En tout etat de cause, merci pour votre analyse constructive, cela est tres interessant :)
 

xa

Membre Expert
#11
"les produits sont des produits patrimoines"

Justement, ca ne veut rien dire en soit. Une action, c'est un produit patrimonial, une obligation aussi. Tout ce qui constitue un patrimoine est un produit patrimonial s'il existe un marché. C'est bien ce qui rend le postulat "non taxable en France" délicat : ca dépend de la nature juridique des revenus, qui dépend d'éléments qui ne sont pas communiqués tant qu'on est pas membre ...


Les batiments historiques sont des produits immobiliers : ce sont des batiments. A ce titre, ils entrent dans la catégorie taxable en Belgique ... pour une détention directe ou par le biais d'une société dédié à la gestion d'un patrimoine immobilier. Attention, un financement indirect, par le biais d'obligations par exemple, ou d'une société de participation qui prendrait des parts dans des sociétés immobilières, rentreraient par contre dans l'application des articles 16 et 15, donc pleinement imposables en France, même après une imposition belge (la double imposition est gérée par déduction de l'impot belge, si cet impot est nul, c'est cool, on déduit 0, et on paye l'irpp en France).

Les oeuvres d'art rentrent dans le cadre de l'article 18, donc imposables en Belgique, à nouveau pour une détention directe (propre ou indivision), donc sans passer par un fond. Juridiquement, c'est assez compliqué de définir qu'une oeuvre physique appartient à un nombre aléatoire de personne, en fonction des nouveaux arrivants, et si vous dédiez une oeuvre aux anciens, c'est donc que vous gérez séparément le patrimoine de chaque entrant, ce qui est incompatible avec la présentation.

Je serai très curieux de lire les documents légaux de ces membres. Vu d'ici, je penche d'office pour une présentation hasardeuse d'un fonctionnement qui n'a pas été étudié complètement dans sa dimension européenne (ca ne serait pas non plus le premier placement qui pense pouvoir contourner la loi fiscale en méconnaissant cette loi fiscale).



"ous pretendrez a une rente plafonnée, vous accedez toujours au systeme mais par defaut"

Ok. Alors continuons à creuser.

Restons membre classique, donc sans recruter.

"Rester membre Classic et obtenir 8% par an sur la somme investie, avec possibilité d'augmenter tous les ans son capital."

Donc, je verse 100 euros, je reste membre classique. Mon investissement réel se monte à 80 euros si j'en crois le blog que je citais précédemment (vu qu'il est membre, je suppose qu'il dit vrai, je n'ai pas accès à la documentation réservée aux membres).

Il n'est pas indiqué sur le site s'il est possible de récupérer son capital investi. Lorsqu'on a un tel argument, on le dit. Comme ce n'est pas le cas, logiquement, c'est que ce n'est pas possible : on verse de l'argent non récupérable en tant que tel, et en échange on a une reste à vie qui est annoncée à 8% du montant investi chaque année.



Année 1 : je touche 8% du montant investi. Or ce montant est de 80 euros. JE touche donc 8% de 80 = 6 euros 40. Je ne réinvestis pas. Mon patrimoine s'élève donc à 6.4 euros à la fin de cette année initiale.
Année 2 : idem, je choisis de toucher, sans réinvestir, donc toujours 6.4. Soit 12.8 de patrimoine cumulé.
etc, etc, etc

Au bout de 15 ans, j'ai donc touché 6.4 x 15 euros = 96 euros, donc j'ai à peu près récupérer mon capital initial.


Comparons avec un autre produit. Mettons une scpi classique détenue via une AV francaise. Je verse 100, ce qui correspond à un investissement réel de 90, j'obtiens un rendement après paiement de la fiscalité de 4% de la valeur de part, part qui se revalorise de 1% par an. Un truc furieusement classique, fiscalisé, pas bien donc

Année 1 : je touche 3.6 euros. Bouh, c'est pas terrible, mais je peux récupérer mes 90 + 1% - 10% pour les frais de sortie. Donc mon capital est de 85.41 euros.
Année 2, je touche toujours 4% net de ... 91 euros. Donc 3.64 euros. C'est à peine mieux, mais ca progresse. Mon capital vaut 1% de plus - 10% de frais si je sors de suite, soit 89.86
etc, etc


Au final, à la fin de l'année 4, mon capital cumulé (investissement récupérable + somme des revenus nets de fiscalité) vaut le montant dépensé initialement. A 15 ans, je suis à 152 euros cumulé entre capital et revenus.

Sur la présentation faite par ESI, vu qu'il n'est pas mentionné pour un membre classic la possibilité d'obtenir remboursement, j'en déduis qu'on n'est jamais remboursé, et donc que le seul retour, c'est la rémunération du capital investi au départ. En conséquence, au bout de 15 ans, on a un cumul capital récupérable + revenus cumulés valant 96 euros.



Du coup, j'ai regardé un peu ce qui se dit autour de ce "produit". Par des membres expliquant le fonctionnement ...

* 80€ sont capitalisés pour le membre.
* 5€ servent aux frais de dossier et à la rémunération des conseillers.
* 15€ donnent 5€ + 5€ + 5€ d’augmentation de capital (5€ par personne et par niveau sur 3 niveaux).



A tiens, un membre "finance" le capital de son sponsor, et du sponsor de son sponsor, et du sponsor du sponsor de son sponsor. Mais à part ca, ca n'est pas du MLM.

Continuons l'explication par ce membre d'ESI :

Au fur et à mesure de son évolution au sein d’ESI, le membre perçoit certains avantages :
– 1ère lignée de 5 filleuls remplie : Avance de 100€ (il s’agit de la rémunération du capital et de l'augmentation du capital qui sont payés d'avance, aucun remboursement).
– 2ème lignée remplie (25 filleuls) : Avance de 200€.
– 3ème lignée remplie (125 filleuls) : Avance de 1.200€.


CQFD : si vous avez des filleuls, votre rémunération est calculée sur la base d'un capital majoré en fonction du nombre de filleuls que vous avez. Qui a dit MLM ?

- 1ère lignée : revenus par le MLM de 80 à 100€ / mois + capital forfaitaire de 2.000€ par ESI.
– 2ème lignée : revenus par le MLM de 300 à 500€ / mois + capital forfaitaire de 5.000€ par ESI.
– 3ème lignée : revenus par le MLM de 600 à 1200€ / mois + capital forfaitaire de 20.000€ par ESI.



Ah bin là, on dit clairement que c'est du MLM.

Je continue la description
Afin d’assurer ensuite des revenus mensuels, ESI va financer l’entrée du membre dans un marketing de réseau choisi par ESI pour sa fiabilité et sa longévité (il s'agit de la compagnie FGX ; tous les détails de ce choix et de la stratégie mise en place seront expliqué lors de la journée d'information).
Cette société est utilisé comme UN PRODUIT FINANCIER.


Ah, là c'est plus problématique. C'est présenté non pas comme une possession en direct d'un patrimoine immobilier, qui serait non taxable en France, mais comme un produit financier, qui lui est taxable en France en application de l'article 15 de la convention.

Ca c'est un couac.

En plus, le présentateur contredit la présentation puisqu'initialement il dit que c'est de l'invstissement dans des produits patrimoniaux, et là, il prétend que pour générer des revenus, le membre ESI entre automatiquement dans un marketing de réseau. On est plus du tout sur la présentation intiiale.

Re couac.

Evidemment, ce n'est pas du MLM mais la personne en question propose de prendre contact avec elle, pour faire partie de sonéquipe.

En fait, c'est ce que vous êtes venu faire vous même ici, non ?

Pour terminer, vu le titre utilisé, vous ne seriez pas Denis C. par hasard ?
 

galinette7

Membre Junior
#12
je m'appelle Vincent, je ne connais pas de Denis dsl.
Je ne suis pas là pour recruter qui que ce soit cher ami, chacun est libre de faire ce qu'il souhaite.
Par contre c'es interessant de debattre sur le sujet,encore faut-il avoir assister a une conference pour parler en connaissance de cause ce qui n'est visiblement pas votre cas au regard de vos propos érronés.
Pour preuve votre exemple pris lorsque l'on reste membre classique... personne ne reste membre classique, tout le monde devient membre privilege que ce soit au bout d'un certains temps par defaut ou pas. ceci montre juste que vous n'etes pas dans l'optique de prendre connaissance d'un concept et ensuite de vous faire votre propre opinion, c'est fort dommage, ceci dit c'est votre choix.
Les gens ne sont pas dupes, les plus ouvert d'esprit iront voir de quoi il s'agit avant de parler, sinon cela n'a aucun interet mise a par parler dans le vent.
J'ai pris connaissance du concept, je me suis fait ma propre idée de la question, pour les plus curieux ils seront quoi faire, les salles de conferences sont ouvertes a tous.
petite précision : ESI est une association, il n'est question d'aucun placement, d'aucun investissement, mais d'une adhésion unique.
Encore une fois j'insiste il est preferable de prendre connaissance du concept avant de pouvoir s'avancer sur une argumentation hasardeuse. Je ne suis pas là pour expliquer un concept, les conferenciers de ESI sont la pour ca, ce qui n'est pas mon cas ;)
 

xa

Membre Expert
#13
"Je ne suis pas là pour recruter qui que ce soit"


Dis celui qui précise au départ : Pour les personnes voulant assister a une conference explicative, je vous invite a revenir vers moi.
et concernant un produit pour lequel on ne peut obtenir d'information qu'en donnant le nom d'un parrain lui même membre du mécanisme.

En clair : on doit revenir vers vous, et pour avoir des informations, il faut donner le nom d'un parrain, vous j'imagine.


"Par contre c'es interessant de debattre sur le sujet,encore faut-il avoir assister a une conference"

Conférence accessible après parainage semble-t-il. Ou plus précisément, après avoir indiqué le nom du potentiel parrain si par la suite, on souhaite effectivement entrer dans le système, ce qui revient au même.


"Pour preuve votre exemple pris lorsque l'on reste membre classique"
Exemple que j'ai pris parce que VOUS avez dit qu'on pouvait rester membre classique. Tous les autres parlant du système précise qu'on ne devient membre non classique qu'après parrainage, comme Anouk, conférencière ESI. Ca me semble incohérent.

Je vais vous faire la même réponse qu'à des propositions antérieures tellement géniales que certains ont fini au pénal et qui, comme ici, ne pouvaient jamais publier d'éléments.

Si le mécanisme est si limpide : pourquoi ne pas le présenter réellement ici, sur actuf ? On pourrait en débattre effectivement, avec des éléments précis. Mais non, il faut toujours aller à la conférence, ne jamais publier sur actuf le moindre élément sur le produit présenté.

On a vécu ca avec MBA, avec Aristophil, avec le vin, avec les parts de centrales photovoltaiques dans des pays exotiques, etc, etc, etc...

Jamais d'éléments probant mais c'est nous qui sommes en tord.


Perso, j'ai donné des sources précises, vérifiables, donc la convention franco-belge et les articles intéressants. SI le produit n'est pas EXCLUSIVEMENT constitué de biens immos ou d'oeuvres d'arts détenues en direct (indivision) ou par une structure civile dédiée à la détention de ce type d'actif, alors en application de la convention, les revenus sont imposables en France. Et prétendre le contraire est une incitation à la fraude fiscale.



"ceci montre juste que vous n'etes pas dans l'optique de prendre connaissance d'un concept et ensuite de vous faire votre propre opinion, c'est fort dommage, ceci dit c'est votre choix."

Mais faites donc : expliquez nous. Ou donnez nous votre identité de parrain potentiel.


Je m'engage personnellement à m'inscrire à la conférence avec votre nom comme parrain et à venir (en plus, c'est cool, si c'est à Bruxelles, j'ai déjà une adresse sur place pour y rester plusieurs jours histoire de bien creuser la question). Pour la peine, je suis à peu près sur de trouver une ou deux personnes supplémentaires qui pourraient être intéressées par comprendre le mécanisme, et les points de droit qui me titillent.

Une fois que j'aurai ces éléments précis qui me font défaut, et comme je pense êter relativement capable d'expliquer par la suite le fonctionnement, je viendrais publier tout cela. Après tout, c'est complètement ouvert, n'est-ce pas ? Je publierai donc les explications des conférenciers, les questions qui auront été posées, les réponses apportées. LEs questions éludées seront bien sur présentées aussi, pour permettre par la suite aux conférenciers de venir compléter les réponses manquantes.

Comme je peux comprendre que vous préfériez conserver votre vie privée, et donc ne pas publier votre identité, je vous propose, puisque vous êtes pleinement transparent sur ce produit, de me communiquer via la boite mail interne du site les éléments nécessaire pour assister à une conférence. Ainsi, vous ne dites pas qui vous êtes sur le site, moi de même, et je peux assister à la conférence en question, comprendre les tenants et aboutissants et faire mon compte rendu sur actuf.



Voilà, je pense que c'est clair, non ? Vous me donnez les moyens d'avoir accès à ces informations "secrètes" (vous ne les avez pas, vous ne pouvez pas nous expliquer, je ne les ai pas encore, mais vous pouvez me permettre de les obtenir). Et ensuite, je reviens ici expliquer clairement comment ca marche.


Intéressé ?
 

galinette7

Membre Junior
#14
Cher monsieur,

Cela risque de vous décevoir mais vous n'avez ps besoin de mentionner mon nom pour assister a une conférence. Vous n'avez pas non plus besoin de vous rendre en belgique puisque les conferences sont en ligne, faite par un conferencier qui se trouve bien souvent chez lui devant son ordi comme vous et moi.
Vous persistez mais je vous le repete une derniere fois, rien n'est secret, et je n'ai aucun interet là dedans, mis a part de partager au plus grand nombre ce dont jai pris connaissance il y a peu.
Toutes vos questions, posez les au conferencier ce sera beaucoup mieux pour vous je pense.
Voici le lien pour les prochaines conferences : http://club-prive-equipe2.esi.vision/my-calendar/
Autant de transparence vous surprend n'est ce pas ? que le plus grand nombre prenne connaissance du concept, chacun se fera sa propre opinion, cela sera beaucoup plus instructif, que de debattre a vitam eternam sans avoir les éléments necessaires pour ca ;)
pour la prochaine conférence, le pass est "vision" il me semble et le pseudo mettez "votre prenom-M",si vous ne souhaitez pas mettre "votre prenom-invit-mon prenom", peu importe me concernant je n'en tire aucun benef, ce sont les gens qui en prendront connaissance qui en tireront sans doute profit.
 

xa

Membre Expert
#15
"Autant de transparence vous surprend n'est ce pas ? "

Je viens de tenter de me connecter à la conférence de Sylvie, en Francais, mais je bute sur un détail : le mot de passe.
Que dit la documentatfion du site :

"Puis directement en cliquant une fois sur la conférence citée sous la date. La salle de conférence s’ouvre automatiquement."

Oui, c'est ce que j'ai fait.

"Il ne vous reste plus qu’à renseigner votre pseudo et le mot de passe de la conférence, pour cela n’hésitez pas à le demander à votre sponsor ou Admin."


Mince, je retombe sur le même problème : c'est public uniquement si on a un sponsor

Vous voyez, ce n'est pas si public que vous le présentez.

Alors, vous me sponsorisez une conférence demain ? Moi, je mettrais les infos en public pur, lisible, sans mot de passe, accessible en direct.



Edit : tiens, je n'avais pas vu le mot de passe. Je retente.
 

xa

Membre Expert
#17
le mot de passe sera-t-il le meme pour les autres conférences ?

J'ai déjà entendu pas mal de chose, mais j'aimerai un second avis d'une autre personne qui aura certainement d'autres questions (je ne vous cache pas que mes questions n'ont pas obtenu de réponses satisfaisantes, on est à peine au niveau du "parce que" qu'on balance à un enfant de 4 ans qui demande "mais pourquoi ....")
 

galinette7

Membre Junior
#18
Personnellement j'avasi assisté à une conférence faite par Monsieur Alexandre Manrique, le gestionnaire de patrimoine de ESI en personne, je pense qu'il etait plus apte a rentrer dans les détails et repondre a toutes les questions que certains conferenciers nouvellement formés. Je ne sais pas si il en fait toujours, il faut verifier dans le planning que je vous ai donné. je pense que le mot de passe sera le meme pour l'instant, ils le changent au bout d'un certains temps.
Apres avoir assisté a cette conférence, qu'en avez-vous pensé de ce qu'ils proposent ?
 
#19
Personnellement j'avasi assisté à une conférence faite par Monsieur Alexandre Manrique, le gestionnaire de patrimoine de ESI en personne, je pense qu'il etait plus apte a rentrer dans les détails et repondre a toutes les questions que certains conferenciers nouvellement formés. Je ne sais pas si il en fait toujours, il faut verifier dans le planning que je vous ai donné. je pense que le mot de passe sera le meme pour l'instant, ils le changent au bout d'un certains temps.
Apres avoir assisté a cette conférence, qu'en avez-vous pensé de ce qu'ils proposent ?
Pour ne pas tomber dans ce genre de piège c'est pourtant simple :
1 / Accepter que des gens soient suffisamment doués pour vous faire avaler des couleuvres, c'est un talent.
2 / Chercher d'où vient le rendement ... il n'y a pas de miracles en finance ça n'existe pas ... qu'est-ce qui produit ces dividendes que vous allez toucher ?
3 / Le fantasme du paradis fiscal ce n'est qu'un fantasme.

Le problème de ces conférences est qu'elle ne parle pas de l'essentiel ... le fonctionnement n'est que secondaire en vérité, l'essentiel est de savoir d'où proviennent les bénéfices. Et là vous vous rendrez compte qu'ils proviennent en grande partie des nouvelles cotisations ... entre guillemet cela relève de l'escroquerie en bande organisée. La beauté du système étant que ces sociétés étant domiciliées à l'étranger la justice française ne s'en préoccupe pas ... jusqu'à la catastrophe.
 

dalli

Membre Expert
#20
Xa tu confirmes donc qu'après avoir vu la conf, tu ne peux pas dire dans quoi l'argent à été investi ?

Si tel est le cas, je confirme que ça ressemble comme 2 gouttes d'eau à toutes les escroqueries que tu mentionnes et que nous avons dénoncé maintes fois sur ce site souvent sous une pluie d'injures.

Une petite pensée pour le CGPI le plus virulent qui est mort d'un infarctus le jour où le scandale MBA est sorti.
Tous les CGPI qui ont perdu leur job et pour bcp viré tout leur patrimoine ailleurs au risque de tout perdre avec Aristophil.

Merci à galinette de nous avoir attiré vers ce produit que nous allons dénoncer fortement (on va voir si le site reçoit des menaces comme habituellement).
Pour vous remercier, je vous encourage :

1 Ne pas faire investir ceux qui étaient sur le point de le faire
2 Voir comment vous pouvez sortir de ce truc
3 Nous rejoindre pour décrier ce produit qui est ni plus ni moins un Ponzi


Si on investit 100 € quand l'escroquerie sera avérée, qui prend un avocat pour 100 € ?
Et quel avocat prend 540 000 clients ? Quand vous voulez envoyer un courrier, cela représente déjà 540 000 € si on compte 1€/courrier (l'assistant étant un stagiaire non rémunéré)

Très bien pensé !
On joue soit sur la cupidité soit sur la superstition. Vous savez ces mails que vous recevez et que si vous les transmettez à 10 amis, vous verrez des choses incroyables arriver dans les 5 jours.
 
Haut