Bonus des traders etat des lieux

olivier06

Membre Senior
#1
Avec la remise il y’a une semaine du rapport Camdessus à Bercy faisant état des lieux sur les rémunérations des opérateurs de marché exerçant au sein des banques françaises, l’opinion publique a pu se rendre compte une fois de plus des largesses en terme de rémunération qui existe dans le monde de la haute finance et des écarts de rémunération encore plus important dans une environnement ou la pauvreté et la précarité d’une certaine couche sociale de la république se fait encore plus sentir( Ce serait 6 Millions de Français qui vivraient en dessous du seuil de pauvreté).
C’est dans cette perspective que les traders des banques françaises( à peu prés 8000 personnes) ont ainsi touché une enveloppe de bonus de 3 Milliards d’euros en 2010 au titre de l ‘année 2009, en hausse ainsi de 60% par rapport à l’année 2008, significative d’une crise financière ou contre performance et décroissance économique étaient les maitre mots. Le rapport Camdessus prend en compte comme année de référence l’année 2007, année d’avant crise.
C’est ainsi que cette enveloppe de bonus de l’année 2010 est en recul de 20% par rapport à cette année de référence. C’est dire que cet état des lieux est un indicateur qui peut nous renseigner sur l’effectivité d’une sortie de crise et la progression des marchés dans ce processus de reprise économique et financière.

L’ancienneté, l’expérience : Des critères caractéristiques des plus hautes rémunérations
L’amplitude de cette rémunération se situe notamment entre 100 000 Euros et 10 Millions d’Euros. Ainsi, certains traders se sont vus alloués une enveloppe de 10 Millions d’Euros, largement supérieur à la plus haute rémunération des dirigeants du CAC40. Il faut le dire, les traders sont mieux payés que les dirigeants d’entreprise et même mieux payés que leurs patrons(les dirigeants des banques). Ces professionnels des marchés ont en moyenne 41 ans et 9 ans d’ancienneté et vivent pour la plupart à Paris à hauteur de 40%. Le peloton de Tête qui représente 99% de l’enveloppe des 3 Milliards est notamment BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole et Natixis.
Ainsi, au sein de l’une de ses 4 banques, 50 traders ont touché au moins 2.5 Millions d’Euros. Heureusement que 40% de ces professionnels vivent à Paris et paient ainsi leurs impôts en France. Même s’il convient de relativiser en disant qu’à partir d’un certain seuil de revenus, c'est-à-dire à peu prés 400 000 Euros, on paie moins d’impôt. L’impôt est ainsi progressif jusqu’à un certain seuil de revenus. Les hauts revenus sont moins imposés que les revenus modestes. Même cas de figure au niveau de la disparité Grandes Entreprises-PME.

Augmentation des salaires Fixes ?
Il est vrai que cette enveloppe de bonus a globalement reculé par rapport à l’année de référence notamment de 20%. Toutefois, une question plane toujours. En effet, l’Europe s’est caractérisée en 2010 comme étant la zone financière dans le monde ou on allait le plus taxé les bonus des traders. Les banquiers menaçaient ainsi leurs banques de se délocaliser et de partir dans d’autre pays. On craignait ainsi une fuite des talents. Que s’est il finalement passé pour que l’on n’enregistre pas de mouvement massif de démission ? Les banques ont-elles augmenté les salaires fixes de leurs traders pour les garder et ainsi distribuer moins de bonus ?
C’est ainsi que le rapport Camdessus fait état d’une augmentation de 10à 20% des salaires fixes par les banques françaises. Ainsi globalement les salaires fixes ont augmenté de 20% et les bonus ont diminué de 20% ce qui fait au total une baisse des rémunérations globales des traders de 6%.

Nous sommes ainsi loin des promesses qui avaient été faites surtout que certaines de ses banques ont été aidées par l’Etat Français en temps de crise et même si je le concède le contribuable français a été bénéficiaire sur cette opération d’aide des banques en difficultés. Mais c’est une question de MORALE qui est au cœur de cette problématique. Comme quoi Morale et Finance sont 2 composantes qui vont difficilement ensemble.
 
Haut