CAC 40 & DAX 30 : la volatilité augmente sous les sommets annuels

DailyFX

Membre Senior
#1
Après une phase haussière très appuyée au mois de juillet, les actions européennes marquent le pas à très court terme, dans un environnement international qui voient les indices actions principaux commencer à reculer depuis des niveaux de résistance technique.

Les éléments techniques de suivi de tendance dont je me sers depuis la fin du mois de juin sont encore préservés, je vais donc vous les rappeler car s'ils devaient céder, les points hauts seraient dérrière nous.

Au contraire, s'ils tiennent, la hausse sera relancée et conservera son aspect construit. Nous verrons que le DAX 30 donne un message de prudence et c'est toujours lui qui a le dessus à terme sur l'indice CAC 40.

Avant toute chose, nous devons surveiller les chiffres économiques de l'Allemagne aujourd'hui. La production industrielle allemande sera publiée à 12 heures et son évolution est attendue en baisse de 0.3% en rythme annuel.

A] LE CHIFFRE EUROPEEN A SURVEILLER AUJOURD'HUI


B] L'ANALYSE TECHNIQUE INVITE A LA PRUDENCE CAR LES SOMMETS ANNUELS PROVOQUENT UN REGAIN DE VOLATILITE ET PEUVENT METTRE EN DANGER LES SUPPORTS DE LA TENDANCE HAUSSIERE

1) CAC 40 - Actions françaises :

Le franchissement des 4000 points la semaine passée a généré l'ultime changement de polarité avec le rôle désormais support des 4000 points. Ce seuil de prix rejoint donc le canal haussier journalier et la moyenne mobile exponentielle à 21 jours (EMA 21 jours) dans les facteurs de soutien.

Si ces éléments techniques ne relancent pas la hausse, le scénario d'un échec sous les sommets annuels gagnera en crédibilité.

CAC 40 : graphique journalier


2) DAX 30 - Actions allemandes :

La configuration graphique de l'indice allemand DAX 30 se dégrade plus fortement que celle de l'indice CAC 40. C'est probablement l'indice allemand qui se montre le plus inquiétant selon moi et selon l'approche graphique. Observez le dernier changement de polarité (franchissement des 8364 points), il n'a pas été confirmé... D'autre part, la moyenne mobile exponentielle à 21 jours ne provoque pas de reprise haussière impulsive.

Un rebond doit rapidement intervenir, sous peine d'avoir la confirmation que les points hauts de l'été sont réalisés.

DAX 30 : graphique journalier


Par Vincent Ganne, Analyste Technique
 
Haut