capital immatériel

Invité

Membre Expert
#1
Bonjour à tous,

Comment s'évalue un apport immatériel dans le capital d'une SARL à la
création ?
Ce bien serait un programme développé le soir chez moi durant trois ans, qui
sera le coeur même de ma société.

D'avance merci,

Séb

--
Carpe diem


 

Invité

Membre Expert
#2
Séb wrote:

> Bonjour à tous,
> Comment s'évalue un apport immatériel dans le capital d'une SARL à la
> création ?
> Ce bien serait un programme développé le soir chez moi durant trois ans,
> qui sera le coeur même de ma société.
> D'avance merci,
> Séb


Par votre argumentation et la négociation avec les autres associés.
Dans votre argumentation vous pouvez inclure: les coûts de développement,
l'estimation des bénéfices escomptés, etc, etc, etc.
A vous d'être bon vendeur ... tout en restant réaliste/raisonnable !

Vincent


--
SARL en constitution (~2004) recherche associés
Profils : (e)marketing/communication, commercial, webdesign, dev. web
Secteur : services internet B2B/B2C - [lien http://annonce.7D4.com]http://annonce.7D4.com[/lien]


 

Invité

Membre Expert
#3
> Par votre argumentation et la négociation avec les autres associés.
> Dans votre argumentation vous pouvez inclure: les coûts de développement,
> l'estimation des bénéfices escomptés, etc, etc, etc.
> A vous d'être bon vendeur ... tout en restant réaliste/raisonnable !

Entre temps je me suis renseigné, personne me dis pareil !!
Certain pense que le développement peut être calculer en contant le nombre
d'heure passées, d'autre me dise que ce mode de calcul est faux !

Comment calculer de manière viable ce types d'apports ?

D'avance merci !

Séb


 

Invité

Membre Expert
#4
Séb wrote:

>>Par votre argumentation et la négociation avec les autres associés.
>>Dans votre argumentation vous pouvez inclure: les coûts de développement,
>>l'estimation des bénéfices escomptés, etc, etc, etc.
>>A vous d'être bon vendeur ... tout en restant réaliste/raisonnable !
>
> Entre temps je me suis renseigné, personne me dis pareil !!
> Certain pense que le développement peut être calculer en contant le nombre
> d'heure passées, d'autre me dise que ce mode de calcul est faux !


Ce mode de calcul n'est pas faux.
Il indique simplement le prix de revient du logiciel apporté.
A vous et à vos associés de voir si vous considérez
l'évaluation/la valorisation de ce logiciel inférieure, égale
ou supérieure au prix de revient.
Si vous avez passé 100 jours à développer un logiciel qui ne vaut pas
un clou (ou perçu comme tel) ... il sera valorisé à 0.
Si vous avez développé la killer-app de la mort qui tue ... et que
vous en convainquez vos associés, il sera valorisé au-delà.
C'est une question de négociation ... mais argumentée.
Le prix de revient est un premier élément de négociation.
Ce que votre soft peut rapporter en est un autre.

Mais venez évidemment au devant de vos associés avec des
estimations quantifiés. C'est toujours mieux que des claquettes !

> Comment calculer de manière viable ce types d'apports ?


Commencez déjà par le prix de revient.
Une estimation des bénéfices généré (nb de ventes x bénéfice)
sera aussi bienvenue.

Vincent

--
SARL en constitution (~2004) recherche associés
Profils : (e)marketing/communication, commercial, webdesign, dev. web
Secteur : services internet B2C - [lien http://annonce.7D4.com]http://annonce.7D4.com[/lien]


 

Invité

Membre Expert
#5
Il n'y a pas "une" méthode unique.
Il y a plusieurs méthodes.
La méthode d'évaluation par le coût de création a le mérite de la
transparence.
La méthode d'évaluation par la valeur vénale a le mérite de la comparaison
avec le marché existant.

Mais l'évaluation n'a pas à être faite au franc près. Il suffit que
l'évaluation soit supérieure à la valeur à laquelle vous retenez cet apport,
pour être tranquille.

Et même si la valeur était inférieure, il vous suffit de vous porter garant
de cette valeur pendant 5 ans, pour passer outre un rapport défavorable d'un
Commissaire aux Apports.

Cordialement

--
Ariel DAHAN, Avocat
avo [email protected] bd.com
regroupez-moi pour me répondre
48.87°N 2.33°E
"Séb" <[email protected]> a écrit dans le message [email protected]
> > Par votre argumentation et la négociation avec les autres associés.
> > Dans votre argumentation vous pouvez inclure: les coûts de
développement,
> > l'estimation des bénéfices escomptés, etc, etc, etc.
> > A vous d'être bon vendeur ... tout en restant réaliste/raisonnable !
>
> Entre temps je me suis renseigné, personne me dis pareil !!
> Certain pense que le développement peut être calculer en contant le nombre
> d'heure passées, d'autre me dise que ce mode de calcul est faux !
>
> Comment calculer de manière viable ce types d'apports ?
>
> D'avance merci !
>
> Séb
>
>


 
Haut