Le contrat Eonia

melchior

Membre Expert
#1
Bonjour,

Un contrat à terme (ou future) est un contrat standardisé dont la négociation s’effectue sur un marché organisé. Un contrat à terme donne la possibilité de s'assurer ou de s'engager sur un prix fixé, dès aujourd’hui pour une date future, pour une quantité déterminée d'un produit donné, qui s’appelle le sous-jacent.
Parmi les différents et nombreux contrats à terme, je vous propose le contrat à terme Eonia.
Pour rappel, Le taux EONIA (Euro Overnight Index Average) est la référence de l’argent au jour le jour dans la zone euro.

L'actif sous-jacent du contrat à terme Eonia est donc le taux EONIA (Euro InterBank Offered Rate).
La valeur nominale du contrat à terme est de 3 000 000 euros.
Les échéances sont mensuelles sachant qu’un minimum de trois mois d’échéances consécutives est proposé et qu’un maximum de douze échéances peut être ouvert.

La cotation du contrat Eonia est effectuée par rapport à la base 100,00 moins le taux d'intérêt Eonia anticipé à terme (qui est assez proche du taux spot et il l'est encore davantage si l'échéance du contrat est proche -sauf en cas de tumultes-).

Exemple de l’utilisation du contrat EONIA


Un fond d’investissement redoute une baisse des taux d’intérêt à court terme et il veut se garantir le taux de son prochain placement de 21 millions d’Euros qui sera mis en place le 01/10/2012 échéance le 30/04/13 ; sachant que le taux de placement sera celui constaté au 30 avril 2013.
Le niveau actuel de l’Eonia est 2,70 %. La valeur du contrat est 97,35.
Ce fond d’investissement intervient donc en achetant 7 contrats Eonia le 30 septembre 2012 avec échéance le 30/04/13 (sachant que les contrats peuvent néanmoins être revendus à tout moment par le fond d'investissement).

Le 30/04/13, Le taux spot et le taux à terme sont équivalents.

Prenons plusieurs scénarios pour démontrer l’utilité de cette prise de position. A à la date du 30/04/13, le contrat à terme Eonia cote :
A. 97,00 %.
B. 98,00 %.
C. 98,50%.

A. Sur l’achat de ses 7 contrats Eonia, le fond d’investissement perd la différence entre 97,35 son prix d’achat et 97,00 son prix de vente, soit une différence de 0,35 % (sur une base de 3 000 000 d’euros X 7 contrats). Parallèlement, il bénéficie d’un placement de 21 millions d’euros à un taux de 3 % puisque si le contrat vaut 97, le taux Eonia cote alors 3 %. Sa rémunération nette est donc de 2,65 % soit le niveau auquel Eonia se situait au moment où les contrats ont été achetés.

B. Sur l’achat de ses 7 contrats Eonia, le fond d’investissement vend à 98 des contrats achetés 97,35, il enregistre donc un bénéfice de 0,65 (sur une base de 3 000 000 d’euros X 7 contrats). Parallèlement, il bénéficie d’un placement de 21 millions d’euros à un taux de 2 % puisque si le contrat vaut 98, le taux Eonia cote alors 2 %. Sa rémunération nette est donc de 2,65 % (placement à 2% + le gain de 0,65%) soit de nouveau le niveau auquel Eonia se situait au moment où les contrats ont été achetés.

C. Sur l’achat de ses 7 contrats Eonia, le fond d’investissement vend à 98,50 des contrats achetés 97,35, il enregistre donc un bénéfice de 1,15 (sur une base de 3 000 000 d’euros X 7 contrats). Parallèlement, il bénéficie d’un placement de 21 millions d’euros à un taux de 1,50 % puisque si le contrat vaut 98,50, le taux Eonia cote alors 1,50 %. Sa rémunération nette est donc de 2,65 % (placement à 1,50% + le gain de 1,15%) soit de nouveau le niveau auquel Eonia se situait au moment où les contrats ont été achetés.


Deux remarques :
Le fond d’investissement a approximativement figé son rendement à 2,65 %. En effet, il faut noter que les versements de flux ne s’effectuent pas aux mêmes dates. Le paiement des intérêts sur le placement du fond d’investissement a lieu à la fin avril 2013 alors que les encaissements (intérêts sur la rémunération des appels de marge positifs) ou les décaissements (intérêts sur le coût des appels de marge négatifs) sur le contrat Eonia ont lieu chaque jour ouvré. D'autre part, le fond d'investissement a acheté une valeur notionnelle de 7 contrats à 2 920 500 (97,35/100 X 3 000 000) X 7 = 20 443 500 soit un montant qui est légèrement différent de ses 21 millions d'euros de trésorerie. Sa couverture est donc en réalité imparfaite. Le fond d'investissement peut néanmoins considérer la différence comme supportable ou alors recourir à une technique de couverture de gré à gré pour affiner sa couverture.

Bonne journée

Melchior
 
Dernière édition:
Haut