couverture de mon portefeuille boursier

Invité

Membre Expert
#1
Bonjour à tous,

J'ai dans mon portefeuille une grosse ligne de france télécom. Je pense qu'une correction n'est pas inenvisageable. Que dois-je faire ?
Je me suis déjà rensigné et je sais que l'on peut, entre autres, acheter des put warrants, des options (soit acheter des puts ou vendre des calls)...

Bref, je vous remercie pour vos éventuelles précisions,
Alex.
 

Invité

Membre Expert
#2
Ré: [Alexandre] couverture de mon portefeuille boursier

Salut Alex, je te conseille, dans la mesure où tu disposes déjà des titres de vendre des calls !

@+
 

Invité

Membre Expert
#3
Ré: [Alexandre] couverture de mon portefeuille boursier

]From Luc,

Il aurait été intéressant de savoir combien tu avais payé tes actions et à quel moment tu les avais acquises...
Les Warrants, il faut un peu rentrer dedans pour savoir les manipuler à peu près correctement...
Un très bon livre sur le sujet : "le guide pratique des warrants" de Prunier Lepas, SEFI Editions.
Les principes de base de l'évolution des Warrants sont compliqués, mais on peut retenir qques points élémentaires et suffisants :
- la date d'échéance à laquelle le warrant, put ou call, ne vaudra plus rien... Cette date détermine également la "valeur temps" du warrants, qui, si rien ne change par ailleurs, diminue chaque jour, quoi que l'on fasse...
- la prime, qui définit au moment de l'achat, la valeur du warrant et qui varie avec le sous-jacent (pour ton cas, Fr Télécom). Pour un Call, si le sous-jacent monte, le call aussi, et l'inverse pour le Put.
- les notions, de "à la monnaie", "dans la monnaie" et hors de la monnaie" qui sont indispensables à maîtriser pour choisir correctement. Ex. Si un sous-jacent (FT) vaut 22.75€ aujourd'hui et que tu achètes un Call exercice 24€, il est "hors de la monnaie", cad que si l'action ne monte pas, tu paieras plus cher à l'échéance l'action que si tu l'achètes maintenant... En revanche, les chances de voir le warrant augmenter fort en cas de hausse, sont d'autant plus grandes, d'où "l'effet de levier" bien connu...
- Pour couvrir un portefeuille, quand on possède les actions, je n'ai pas expérimenté le problème, mais je le vois comme une assurance, tu paies, et si l'action ne chute pas, tu perds la prime...
- Une autre manière de voir les choses uniquement en restant dans le cadre des actions : Tu trades dans la tendance, si ça monte tu achètes, sinon, tu ne fais rien ou alors tu "vends à découvert". Ensuite, tu acceptes de perdre un maximum de X% (Ordre dit "Stop" de3à7% en dessous de la valeur d'achat pour le plus courant) si la tendance ne va pas dans le bon sens, tu es sorti, et on n'en parle plus... Mais le gros de ton capital est préservé... En revanche, si ça va dans le bon sens, tu remontes ton ordre stop en fonction des cours du jour, de manière à préserver les gains.... C'est ce que l'on appelle "laisser courir les gains et limiter les pertes". Tous ceux qui gagnent de l'argent en Bourse font comme cela... Ils peuvent ne gagner que 4 fois sur 10, mais au total la somme de leurs gains est toujours supérieure à la somme de leurs pertes. Le plus difficile n'est pas de concevoir le système, mais de l'appliquer à la lettre. Ceux qui ont peur ne réussissent jamais !
Un très bon livre sur le sujet : "Day trading et Swing trading" / Olivier Seban / Maxima Laurent Dumesnil Editeur / v. fnac par exemple.
Dernière approche. L'Analyse Technique ne t'intéresse pas (Investissement par l'étude des graphiques d'évolution des cours) , alors tu fais du "fondamental" et pour cela il te faut des bons conseillers. Un hebdo, "Bourse plus.com" dans les kiosques. N. Miguet, un peu désagréable pour ses prises de positions politiques, est un très fin limier et permet des investissements sûrs pour le Moyen, Long terme (de 6 mois à 2ans). il avait ainsi conseillé des achats fort de FT à 7€, au plus fort de la crise, achat d'Alcatel à 2€, etc. Ceux qui l'on suivi ne le regrettent pas aujourd'hui...
Cordialement. Luc L.
 
Haut