Pour un crédit, comment entre en compte la rente viagère dans le calcul d'endêtement

P.Gregory

Membre Junior
#1
Bonjour,

J'ai une question assez précise et qui nécessite une mise en bouche assez longue.

Avec ma femme nous possédons un viager occupé. La rente que nous versons chaque mois s'élève à 600€. La valeur du bien est estimée à 120 k€. La femme occupant le viager à 83 ans.

Nous souhaitons acheter notre résidence principale dans la région lyonnaise. Nous partons en première approche sur un DPE "D". Nous ne sommes pas propriétaire de notre résidence actuelle et nous avons - de 25 ans.

Nos salaires cumulées s'élèvent à 3450€ net (1 cadre + 1 fonctionnaire). Nous n'avons pas de crédit, une seule voiture que nous ne souhaitons pas changer car nous utilisons les TC.

Question : comment entre en compte la rente viagère dans le calcul du montant maximal mensuel du crédit (et donc du montant maximal empruntable) ?

>> Je suis aller voir un conseiller (gratuit, proposé par mon entreprise) qui n'a malheureusement pas été en mesure de me répondre précisément. Il a tout de même évoqué 2 possibilité :

a) Cas le plus favorable : les 600€ sont déduits du salaire net du foyer ("comme pour une pension alimentaire"). Le pourcentage d'endêtement maximal est alors proche de 33%. Soit une mensualité max de (3450 - 600) x 0.33 = 940€/mois

b) Cas le plus probable : les 600€ sont déduits après application du pourcentage d'endêtement. Le "conseiller" contacte alors un banquier à ce propos. La banquier n'est pas affirmatif mais pense que c'est la cas b) qui s'applique mais que le pourcentage d'endêtement prend en compte l'investissement viager. En première approche le "conseiller" et "la banquière" conviennent qu'il est raisonnable d'envisager 40% d'endêtement. Soit une mensualité max de (3450 x 0.33) -600 = 780€/mois

Je souhaite être renseigné plus en détail sur le calcul (a ou b) et la plage de variation du % d'endêtement pour le cas b. En effet, si on passe de 40%0 à 42% on passe de 780 à 840 € mensuel ce qui représente un impact important sur 25 ans !

Or, dans le cas b, je suis limité sur le type de bien que je souhaite acquerrir et j'ai donc besoin d'affiner au maximum ce calcul.

Merci de me renseigner,

Cordialement,

GP
 
Haut