Desheriter ses enfants par vente en viager

boiraux

Nouveau menbre
#1
Bonjour,
Je viens d’apprendre que mon père ( seul propriétaire d’un appartement) l’a vendu en viager au fils de sa secondd femme ( son beau fils).
Avons nous un recours ? Faut il attendre le décès de mon père ?
Merci d’avance
 

dalli

Membre Expert
#2
Et bien je ne pense pas mais je ne connais pas le dossier. On est tous libre de faire ce que l'on veut en ce qui concerne l'aliénation d'un bien dont on est propriétaire (sauf éventuellement si on l'a reçu par donation)

On passe chez un notaire donc normalement votre père n'est pas dans un cas d'abus de faiblesse.

Il peut aussi y avoir un bon côté : si les moyens de votre père ne sont pas suffisants, cette rente viagère peut vous éviter votre obligation alimentaire.
 

xa

Membre Expert
#3
Un héritier qui compte sur le patrimoine de papa ?

Désolé, je suis un peu caustique en ce moment, mais sur le fond, posez vous la question à vous même et par rapport à vos enfants, réels ou supposés. Trouveriez vous normal que vos enfants aient un droit de regard sur comment vous gérez / dépensez votre patrimoine ?

Et ce, dans l'absolu, c'est à dire hors cas de manipulation, abus de faiblesse et autres arnaques en tout genre. Sur le principe général ?


Que vous posiez la question de l'abus de faiblesse, éventuellement. Et dans ce cas, à vous de déterminer, en discutant avec votre père, s'il est conscient de cette vente, s'il l'a voulue, avec peut être des raisons très légitime (comme le dit Dalli, il a peut être voulu un pécule immédiat, peut être replacé pour assumer les dépenses de son décès voire vous laisser de l'argent "cash" plutot qu'une maison problématique, et une rente régulière lui permettant d'assumer mieux sa vie quotidienne qu'une retraite avec des charges d'entretien 'dune maison non clairement calculables).

Et fonction de l'impression que vous retirez (abus ou conscience) de voir ensuite s'il y a lieu de creuser juridiquement la question ou non.

Mais dans l'absolu, c'est son argent, il en fait ce qu'il veut, non ?
 
Haut