EUR/USD 10 mai L'euro confirme sa fébrilité

#1
Au Foxy Trading Club nous avions senti le vent tourner sur les marchés.
Le forex est en tous les cas en proie à une violente rotation de sentiment depuis la semaine dernière.
Les cambistes ne font pas dans la dentelle en vendant aussi fortement de l'euro qu'ils ne l'avaient encensé juste auparavant !
Hier nous terminions notre éditorial sur l' eur/usd en subodorant que les craintes sur les dettes souveraines du vieux sol ne soient au centre de la scène du trading sur les devises avec en l'occurrence les bruissements rapportés par "Der Speigel" sur l'épineux problème de l'emprunt d'Athènes.
Restructuration démentie au profit d'un plan d'aménagement probable, histoire de jouer sur la sémantique...


Force est de constater que ce genre de nuance n'aura pas plu du tout à l'agence Standard & Poor's qui une fois encore à décidé de sanctionner le pays hellénique en lui ôtant deux crans sur ses ratings...
Fatalement les rendements du papier obligataire se tendaient au possible en tutoyant 15.50% sur le dix ans alors que Moody's s'apprête aussi à dégrader la note !
C'est dire si le gouvernement Papandréou aurait des difficultés à rebondir financièrement si l'année prochaine il souhaitait revenir emprunter sur les marchés !
Il conviendra de suivre l'épisode afin de connaître si la situation est à même de déteindre sur les autres périphériques de l'euroland comme le Portugal ou l'Irlande (Lisbonne et Dublin étant les deux autres capitales à avoir eu recours à l'aide de la troïka FMI-UE-BCE).


Trichet emboîtait le pas à l'atmosphère délicate sur le problème en question en réitérant ses mises en garde sur la situation budgétaire en Europe.
Lors de la réunion de la BRI à Bâle, le banquier central estime qu'il est nécessaire pour les "économies avancées" d'améliorer progressivement leur niveau d'endettement.




foxytradingclub.com
 
Haut