Exercice bête MAIS méchant pour moi !

Valentin ICH

Membre Junior
#1
Bonjour à tous,

J'ai 19 ans et je suis un auditeur de l'ICH (Institut de la Construction et de l'Habitation) au CNAM de Nantes, dans une semaine j'ai des partielles en "Immobilier d'entreprise", en regardant les annales des années précédentes, je me suis aperçu qu'il y avait un type d'exercice qui tombait à chaque fois, un bête exercice de calcul en fait, mais ça ne l'est pas pour moi qui n'est qu'un initié au monde de l'immobilier et de la fiscalité... De plus notre professeur ne nous a pas parlé de ce genre d'exercice. J'en ai essayé un, j'ai beaucoup de chiffres différents et ne sais pas vraiment comment tout ordonner pour arriver au résultat escompté. Ce qui me perturbe, c'est surtout les taxes et les commissions, elles me gênes car je ne sais pas réellement quand je dois les prendre en compte ou même si je dois les prendre en compte ou pas...

Je vous envois l'exercice en question, j'aimerais avoir votre aide sur le sujet si ça ne vous gêne pas.

532332Exoich.jpg

Je ne cherche pas une réponse, mais plutôt un explication, ça a l'air si simple, ça serait bête que je coince la-dessus au devoir

En vous remerciant d'avance d'avoir pris la peine de lire ce message,

Cordialement.
 

gemino

Membre Junior
#2
tu as 3/5 de bureau et 2/5 d'activité (ou disons de commerce) quand un frais general intervient tu le divise au prorata (ici du mettre carre)
soit 3/5 et 2/5
quand le frais est deja repartis ou que tu as une clef de répartitiuon comme pour le taux de TLE tu n'utilise plus le prorata:en effet le calcu en amont est plus precis (il y à eu une expertise du mode de repartition des couts)tu utilise tout simplement le calcul indiqué
J'espere ne pas avoir repondu à cote de lap laque
 

Valentin ICH

Membre Junior
#3
Merci d'avoir répondu, mais pour le coup ça me pose un autre problème, je ne pensais pas que la TLE avait une si grande importance...

Nous n'en avons même pas parlé en cours... L'ICH est surtout une institution pour les professionnels donc j'imagine que le professeur a fait l'impasse sur pas mal de chose :/ Je refais mes calculs et je vous montre ce que j'ai pour que ça soit plus clair :) .

Merci encore d'avoir répondu, ça devient urgent mon examen est mercredi prochain...
 

Valentin ICH

Membre Junior
#4
Avant j'ai une autre question, dans le calcul final, on nous demande le prix de revient total de l'immeuble, je dois donc calculer la surface totale du terrain aussi pour prendre en compte sont prix ?

Et pour les TLE il demande 5 % pour 300 euros par m² de bureaux et 1 % pour 120 le m² d'activité ça signifie que l'on prend par exemple pour le bureau ils prennent 15 euros par m² de bureau donc 45 000 euros pour le bureau ??
 
Dernière édition:

gemino

Membre Junior
#5
Je ne comprends rien à t'est termes immobilier mais le principe reste:::::
en general les calculs de couts se font en cascade tout d'abord le cout global puis par activité etc on pourait te demander le cout par activite au mettre carre :eek:n te demande des couts et il y en à une multitude possible ;pour le TLE (je ne sais pas ce que c'est) je suppose effectivement que tu as vu juste :c'est la surface qui compte et on y applique non seulement un taux specifique mais aussi une assiette prédéterminé :c'est surrement une taxe

maisq je suis pas tout à fait certain
 
Dernière édition:

Valentin ICH

Membre Junior
#6
Effectivement c'est une taxe mais j'avoue que je ne comprends pas tout non plus, je comprends pas trop le 5% pour 300 euros le m²... Et ça change
d'un cas à l'autre :/ donc pourquoi ne pas dire directement 15 euros par m² ?? bref... Je suis pas sorti de l'auberge moi...

Mon gros soucis c'est de savoir si dans le calcul final il y a des choses qu'il ne faut pas prendre en compte :/, c'est compliqué mais je suis sûr que c'est presque rien en fait, c'est frustrant...
 

LAURENT Cindy

Membre Senior
#7
kikou je viens de voir ton exercice c'est tout simple les taux me paraissent normal il suffit de prendre les 5% pour 300 euros c'est comme ça cest ce qui concerne les biens immeubles toujours taxés et il sépare les taux de bureaux de l'activité
 
Haut