Exonération de + value suite à cession de licence de taxi

#1
Bonjour,

je travaille dans un cabinet de comptabilité.

Un de mes clients est en train d'être contrôlé.
Mon client est taxi, il exerçait l'année dernière à titre individuelle et il a constitué une EURL imposable à l'Impôt sur les sociétés.

Il a cédé ces immos (voitures) et ses licences pour environ 300 000 € à son EURL, réalisant une + value de 150 000 €.

Il réalise une partie de son chiffre d'affaire en faisant lui même le taxi et une grande partie en louant ses licences à des "artisans Taxi"
Nous avons considéré que la + value dégagée lors de la revente des immos et des licences à l'EURL était exonérée d'impôt en vertu de l'article 151 septies du CGI.

L'inspecteur des Finances Publiques nous a parlé de remettre en cause cette exonération au motif que la + valu n'avait pas un caractère professionnel car mon client n'exerçait pas lui même l'activité de taxi mais louait les licences à des artisans.

Je n'ai pas trouvé de texte précis la dessus et je n'ai pas su quoi lui répondre sur le coup. Je compte en parler à mon responsable mais j'aimerai avoir votre avis avant.

Pensez vous qu'il a raison ?
 
Dernière édition:
Haut