Imposition assurance vie

cathycathy

Membre Junior
#1
Bonjour,

A plus de 70 ans, mon mari et moi meme avons chacun souscri une assurance vie au profi de l un et l autre. Le banquier nous avez fait signé une convention de transmission.
Mon mari est décédé, j ai signé une demande de réinvestissement suite décè, ma question est la suivante, le banquier va t-il me prélevé un % sur le réinvestissement malgré la convention de transmission svp????
Autre question, mon mari avait acquis des intérets, ces intérets se transforme en dépot, et non plus en interet sur mon assurance vie.
La personne bénificiaire de mon assurance vie, une amie, paiera des impots meme sur les interets devenu depotSVP?
Merci
 

dalli

Membre Expert
#2
Je ne comprends pas grand chose à votre post.

C'est quoi une convention transmission ?

Si vous versez l'AV de votre mari sur votre contrat, il y a des frais d'entrée, voyez avec votre banquier pour lui faire baisser ce montant.

L'impôt à payer sur ce contrat sera éventuellement (s'ils n'ont pas été payés tous les ans) les prélèvements sociaux (CSG/CRDS).
Rien n'est versé sur votre compte sauf si vous en demandez une partie.


Quant à votre amie, elle payera des droits de succession si la somme dépasse 30 500 € et idem pour les prélèvements sociaux.
 
#3
Bonjour,

Le banquier va prélever (et reverser) éventuellement le reliquat de prélèvements sociaux dus. Et il va éventuellement vous prélever des droits d'entrée sur votre reversement. Je vous conseille de fortement négocier ces frais de versements s'ils existent.
Concernant votre deuxième question, en effet la totalité du montant reçu de votre époux sera considéré comme un dépôt, et donc la part de vos dépôts dépassant 30 500 € après 70 ans sera taxable à la succession.
 
Haut