j'ai du mal comprendre

Invité

Membre Expert
#1
En passant chez un libraire, j'me suis acheté ça :

[lien http://minilien.com/?Mef6Yls9DV]http://minilien.com/?Mef6Yls9DV[/lien]

Le bouquin m'est un peu tombé des mains avant la fin, donc il me reste
quelques pages dans lesquelles se trouve surement la clef de l'énigme, mais
jusquà présent, si j'ai bien suivi, le pitch du livre c'est :
"La France va super bien depuis trente ans, on est de plus en plus riches,
on est en meilleure santé, on est hyper "compétitifs" sur les marchés
mondialisés, et si tout va si mal, c'est à cause des fonctionnaires, des
syndicats et de l'éducation nationale"

J'ai probablement mal compris, si quelqu'un peut m'aider !

C'est bizard parceque JMarseille avait l'air tellement interessant à la
télé.

En revanche, dlr-Pierre sera ravi, il y a une belle critique de la
microéconomie, qui n'a "rien à voir avec la vraie économie dans les vraies
entreprises".


 

Invité

Membre Expert
#2
"Antoine BELGODERE" <[email protected]> a écrit dans le
message de news: [email protected]> En passant chez un libraire, j'me suis acheté ça :
>
> [lien http://minilien.com/?Mef6Yls9DV]http://minilien.com/?Mef6Yls9DV[/lien]
>
> Le bouquin m'est un peu tombé des mains avant la fin, donc il me reste
> quelques pages dans lesquelles se trouve surement la clef de l'énigme,
mais
> jusquà présent, si j'ai bien suivi, le pitch du livre c'est :
> "La France va super bien depuis trente ans, on est de plus en plus riches,
> on est en meilleure santé, on est hyper "compétitifs" sur les marchés
> mondialisés, et si tout va si mal, c'est à cause des fonctionnaires, des
> syndicats et de l'éducation nationale"
>
> J'ai probablement mal compris, si quelqu'un peut m'aider !
>
> C'est bizard parceque JMarseille avait l'air tellement interessant à la
> télé.
>
> En revanche, dlr-Pierre sera ravi, il y a une belle critique de la
> microéconomie, qui n'a "rien à voir avec la vraie économie dans les vraies
> entreprises".
>
Merci d'avoir pensé à moi .
Malheureusement, je ne lis que certains extraits d'économistes qui n'ont pas
du tout mes idées .
Non par masochisme, mais parce que je présume que ces personnages n'étant
pas des imbéciles , ont peut-être remarqué quelque chose qui m'avait échappé
.
Application d'un vieux proverbe chinois .....
Cordialement .


 

Invité

Membre Expert
#3
"Antoine BELGODERE" <[email protected]> a écrit dans le
message de news:[email protected]> En passant chez un libraire, j'me suis acheté ça :
>
> [lien http://minilien.com/?Mef6Yls9DV]http://minilien.com/?Mef6Yls9DV[/lien]
>
> Le bouquin m'est un peu tombé des mains avant la fin, donc il me reste
> quelques pages dans lesquelles se trouve surement la clef de l'énigme,
mais
> jusquà présent, si j'ai bien suivi, le pitch du livre c'est :
> "La France va super bien depuis trente ans, on est de plus en plus riches,
> on est en meilleure santé, on est hyper "compétitifs" sur les marchés
> mondialisés, et si tout va si mal, c'est à cause des fonctionnaires, des
> syndicats et de l'éducation nationale"
>
> J'ai probablement mal compris, si quelqu'un peut m'aider !

Un éreintage est prévu pour la rentrée d'Econoclaste.

A.D.
--
Econoclaste - L'économie pour les nuls et les autres...
[lien http://www.econoclaste.fr.st]http://www.econoclaste.fr.st[/lien]
[lien http://econo.free.fr]http://econo.free.fr[/lien]


 

Invité

Membre Expert
#4
"Antoine BELGODERE" <[email protected]> a écrit dans le
message de news:[email protected]> En passant chez un libraire, j'me suis acheté ça :
>
> [lien http://minilien.com/?Mef6Yls9DV]http://minilien.com/?Mef6Yls9DV[/lien]
>
> Le bouquin m'est un peu tombé des mains avant la fin, donc il me reste
> quelques pages dans lesquelles se trouve surement la clef de l'énigme,
mais
> jusquà présent, si j'ai bien suivi, le pitch du livre c'est :
> "La France va super bien depuis trente ans, on est de plus en plus riches,
> on est en meilleure santé, on est hyper "compétitifs" sur les marchés
> mondialisés, et si tout va si mal, c'est à cause des fonctionnaires, des
> syndicats et de l'éducation nationale"
>
> J'ai probablement mal compris, si quelqu'un peut m'aider !
>

Non, non : vous avez compris correctement :
Je me permets de vous conseiller les ouvrages suivants si vous souhaitez
apprendre ce qu'on ne vous dit jamais sur les médias d'Etat ou à la télé
(beurk) :


De J. Marseille :
[lien http://www.alapage.com/mx/?id=314781085727522&donnee_appel=ALAPAGE&tp=F&type=1&l_isbn=2259190847&devise=&fulltext=&sv=X_L]http://www.alapage.com/mx/?id=314781085727522&donnee_appel=ALAPAGE&tp=F&type=1&l_isbn=2259190847&devise=&fulltext=&sv=X_L[/lien]


De Bernard Zimmern (président, me semble-t-il, de l'IFRAP) :
[lien http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2226142096/qid=1094041474/sr=1-1/ref=sr_1_10_1/171-4264614-6461027]http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2226142096/qid=1094041474/sr=1-1/ref=sr_1_10_1/171-4264614-6461027[/lien]

[lien http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2259196527/qid=1094041474/sr=1-2/ref=sr_1_10_2/171-4264614-6461027]http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2259196527/qid=1094041474/sr=1-2/ref=sr_1_10_2/171-4264614-6461027[/lien]

[lien http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2259194397/qid=1094041474/sr=1-4/ref=sr_1_10_4/171-4264614-6461027]http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2259194397/qid=1094041474/sr=1-4/ref=sr_1_10_4/171-4264614-6461027[/lien]

[lien http://www.ifrap.org/archives/livres/ATFSC.htm]http://www.ifrap.org/archives/livres/ATFSC.htm[/lien]
indisponible sur amazon, mais disponible sur le site de la fnac :
[lien http://www.fnac.com/Shelf/article.asp?Mn=4&SID=d1732f17-7ca9-a4e0-af57-19ac1d2c02d9&TTL=020920041423&Origin=FnacAff&PRID=1477214&Ra=-1&To=0&Nu=1&UID=0f688015a-188f-0dce-ffad-41d635a6e855&Fr=0]http://www.fnac.com/Shelf/article.asp?Mn=4&SID=d1732f17-7ca9-a4e0-af57-19ac1d2c02d9&TTL=020920041423&Origin=FnacAff&PRID=1477214&Ra=-1&To=0&Nu=1&UID=0f688015a-188f-0dce-ffad-41d635a6e855&Fr=0[/lien]

d'autres auteurs :
[lien http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2251441891/qid%3D1094041661/171-4264614-6461027]http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2251441891/qid%3D1094041661/171-4264614-6461027[/lien]

[lien http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/225148003X/consciencepol-21/171-4264614-6461027]http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/225148003X/consciencepol-21/171-4264614-6461027[/lien]

[lien http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2262021201/qid=1094042089/sr=2-2/ref=sr_2_11_2/171-4264614-6461027]http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2262021201/qid=1094042089/sr=2-2/ref=sr_2_11_2/171-4264614-6461027[/lien]
...avec quelques réserves et du même auteur :

[lien http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2080814125/consciencepol-21/171-4264614-6461027]http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2080814125/consciencepol-21/171-4264614-6461027[/lien]

[lien http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2854809815/qid%3D1094041685/171-4264614-6461027]http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2854809815/qid%3D1094041685/171-4264614-6461027[/lien]
(ouvrage collectif avec un chapitre consacré à la désinformation économique)

[lien http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2709625636/qid%3D1094042627/171-4264614-6461027]http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2709625636/qid%3D1094042627/171-4264614-6461027[/lien]

sur les retraites, le plus grand scandale financier de tous les temps :
[lien http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2259198813/ref=pd_bxgy_img_2/171-4264614-6461027]http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2259198813/ref=pd_bxgy_img_2/171-4264614-6461027[/lien]

[lien http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2251441743/qid%3D1094041787/171-4264614-6461027]http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2251441743/qid%3D1094041787/171-4264614-6461027[/lien]


Sur l'éducation nationale :
[lien http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2221090594/qid%3D1094042596/171-4264614-6461027]http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2221090594/qid%3D1094042596/171-4264614-6461027[/lien]

[lien http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2950957005/qid%3D1094042762/171-4264614-6461027]http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2950957005/qid%3D1094042762/171-4264614-6461027[/lien]


 

Invité

Membre Expert
#5
"Sam" <[email protected]> a écrit dans le message de
news:[email protected]>
> "Antoine BELGODERE" <[email protected]> a écrit dans le
> message de news:[email protected]> > En passant chez un libraire, j'me suis acheté ça :
> >
> > [lien http://minilien.com/?Mef6Yls9DV]http://minilien.com/?Mef6Yls9DV[/lien]
> >
> > Le bouquin m'est un peu tombé des mains avant la fin, donc il me reste
> > quelques pages dans lesquelles se trouve surement la clef de l'énigme,
> mais
> > jusquà présent, si j'ai bien suivi, le pitch du livre c'est :
> > "La France va super bien depuis trente ans, on est de plus en plus
riches,
> > on est en meilleure santé, on est hyper "compétitifs" sur les marchés
> > mondialisés, et si tout va si mal, c'est à cause des fonctionnaires, des
> > syndicats et de l'éducation nationale"
> >
> > J'ai probablement mal compris, si quelqu'un peut m'aider !
> >
>
> Non, non : vous avez compris correctement :

donc ce livre est bien incohérant, c'est ça ?

> Je me permets de vous conseiller les ouvrages suivants si vous souhaitez
> apprendre ce qu'on ne vous dit jamais sur les médias d'Etat ou à la télé
> (beurk) :

rapport avec ma question ?
D'autant que vous citez un livre dont le titre est en totale contradiction
avec la "thèse" de Marseille : "les trente piteuses"
La télévision et les journaux ne sont pas pour moi une source d'information
économique, à part pour ce qui concerne la conjoncture la plus immédiate.


 

Invité

Membre Expert
#6
Le 31/08/04 22:56, Antoine BELGODERE a écrit :

> C'est bizard parceque JMarseille avait l'air tellement interessant à la
> télé.

Bizarre ... vous avez dit bizard ? comme c'est étrange [;)]

PS : fais-toi rembourser ce torchon.

--
Je suis un être aimant.
Alors permettez que je me gausse ...

[Le Bonhomme d'Ampère]

 

Invité

Membre Expert
#7
"Antoine BELGODERE" <[email protected]> a écrit dans le
message de news:[email protected]>
> "Sam" <[email protected]> a écrit dans le message de
> news:[email protected]> >
> > "Antoine BELGODERE" <[email protected]> a écrit dans le
> > message de news:[email protected]> > > En passant chez un libraire, j'me suis acheté ça :
> > >
> > > [lien http://minilien.com/?Mef6Yls9DV]http://minilien.com/?Mef6Yls9DV[/lien]
> > >
> > > Le bouquin m'est un peu tombé des mains avant la fin, donc il me reste
> > > quelques pages dans lesquelles se trouve surement la clef de l'énigme,
> > mais
> > > jusquà présent, si j'ai bien suivi, le pitch du livre c'est :
> > > "La France va super bien depuis trente ans, on est de plus en plus
> riches,
> > > on est en meilleure santé, on est hyper "compétitifs" sur les marchés
> > > mondialisés, et si tout va si mal, c'est à cause des fonctionnaires,
des
> > > syndicats et de l'éducation nationale"
> > >
> > > J'ai probablement mal compris, si quelqu'un peut m'aider !
> > >
> >
> > Non, non : vous avez compris correctement :
>
> donc ce livre est bien incohérant, c'est ça ?
>

Ca n'est pas parce que vous avez compris quelque chose que c'est
nécessairement incohérent.
Les conditions économiques de la France depuis 30 ou 40 ans sont apparemment
bonnes, mais Marseille (ainsi que tous les autres auteurs que je vous ai
signalés) constate que la France est en faillite, en ruine :
* Dette de 1000 milliards d'euros soit plus de 100 000 francs par Français
(hommes, femmes, enfants, viellards) auxquels il faut ajouter les 1500
milliards d'euros d'engagements non pourvus pris par l'Etat pour les
retraites,
* Niveau de vie en chute libre (12è ou 13è rang européen, alors que nous
étions il y a 20 ans 2è ou 3è - même l'Irlande est passée devant la France)
* Chômage record (je sais : l'Espagne fait pire que nous, mais si les
chiffres n'étaient pas truqués pour éliminer les RMIstes, les retraités
anticipés, les emplois à temps partiels non souhaités, les radiés, les
stagiaires, les CES, etc, nous serions en tête)
* Taux d'imposition record (dans les 55% en moyenne, si on n'oublie pas
toutes les taxes)
* Taux d'illettrisme record (enfin, on est "battus" par la Pologne : la
France est le deuxième plus mauvais pays dans ce domaine, de tous les pays
de l'OCDE)
* etc.

Marseille tente juste de trouver d'où vient cet état de fait. C'est tout. La
contradiction n'existe qu'entre les conditions apparentes, et les résultats
obtenus.


> > Je me permets de vous conseiller les ouvrages suivants si vous souhaitez
> > apprendre ce qu'on ne vous dit jamais sur les médias d'Etat ou à la télé
> > (beurk) :
>
> rapport avec ma question ?

Le rapport avec votre question, est que mon message tente d'y répondre.
Vous nous avez exprimé votre perplexité, devant un ouvrage que vous dites
vous-même ne pas avoir compris.
J'en déduis qu'il vous manque certaines données économiques, qui, comme je
l'écrivais, sont en général cachées au public, et je vous les signale.
Si vous ne voyez pas le rapport entre votre question, réclamant des
éclaircissements sur des sujets économiques, et ma réponse qui vous indique
quelques références de livres fournissant ces éclaircissements, je ne peux
rien pour vous.

> D'autant que vous citez un livre dont le titre est en totale contradiction
> avec la "thèse" de Marseille : "les trente piteuses"

Il n'y a aucune contradiction. CF plus haut.

> La télévision et les journaux ne sont pas pour moi une source
d'information
> économique, à part pour ce qui concerne la conjoncture la plus immédiate.
>
>

Même, et surtout, pour la conjoncture la plus immédiate, je pense que ces
médias sont très dangereux (évidemment, il y a de bons journaux, mais il est
difficile de lire des analyses sérieuses ailleurs que dans des livres
d'auteurs compétents, qui ont la place de s'exprimer, et qui ne sont pas
soumis à l'économiquement correct. Enfin, c'est ce que j'ai constaté)


 

Invité

Membre Expert
#8
"Sam" <[email protected]> a écrit dans le message de
news:[email protected]>
> "Antoine BELGODERE" <[email protected]> a écrit dans le
> message de news:[email protected]> >
snip>
> Les conditions économiques de la France depuis 30 ou 40 ans sont
apparemment
> bonnes, mais Marseille (ainsi que tous les autres auteurs que je vous ai
> signalés) constate que la France est en faillite, en ruine :
> * Dette de 1000 milliards d'euros soit plus de 100 000 francs par Français
> (hommes, femmes, enfants, viellards) auxquels il faut ajouter les 1500
> milliards d'euros d'engagements non pourvus pris par l'Etat pour les
> retraites,
Cette dette en % du PIB est tout à fait dans la moyenne européenne et
des USA
> * Niveau de vie en chute libre (12è ou 13è rang européen, alors que nous
Le niveau de vie (pouvoir d'achat du revenu des ménages est en hausse
permanente selon les chiffres officiels, 50% depuis 1978, 25 % depuis 1990
vous parlez peut etre des comparaisons internationales qui portent sur le
PIB/ tete(en Dollars PAR ou non?)
> étions il y a 20 ans 2è ou 3è - même l'Irlande est passée devant la
France)
L'Irlande connait en effet une hausse exceptionnelle il ne s'agit pas ama
d'une norme valable.
> * Chômage record (je sais : l'Espagne fait pire que nous, mais si les
> chiffres n'étaient pas truqués pour éliminer les RMIstes, les retraités
> anticipés, les emplois à temps partiels non souhaités, les radiés, les
> stagiaires, les CES, etc, nous serions en tête)
L'allemagne aussi d'autres camouflent leur chomage comme les Pays Bas.Mais
il est vrai que c'est le problème ou la France est relativement mal passé.
> * Taux d'imposition record (dans les 55% en moyenne, si on n'oublie pas
> toutes les taxes)
Faux les prélèvements obligatoire en France sont de 42% du PIB
D'autre pays qui se portent très bien ,la Suède pe a un taux nettement plud
élevé
> * Taux d'illettrisme record (enfin, on est "battus" par la Pologne : la
> France est le deuxième plus mauvais pays dans ce domaine, de tous les pays
> de l'OCDE)
On ne trouve rien à ce sujet qui confirme cela dans les chiffres PNUD
En fait les résultats sont assez décevavants un peu partout.
> * etc.
> etc quoi, la santé?
> Marseille tente juste de trouver d'où vient cet état de fait. C'est tout.
La
> contradiction n'existe qu'entre les conditions apparentes, et les
résultats
> obtenus.
Avant d'expliquer faut etre sur que le constat est correct et pondéré ama
snip
Tijl


 

Invité

Membre Expert
#9
"tijluilenspiegel" <[email protected]> a écrit dans le
message de news:[email protected]>
> "Sam" <[email protected]> a écrit dans le message de
> news:[email protected]> >
> > "Antoine BELGODERE" <[email protected]> a écrit dans le
> > message de news:[email protected]> > >
> snip>
> > Les conditions économiques de la France depuis 30 ou 40 ans sont
> apparemment
> > bonnes, mais Marseille (ainsi que tous les autres auteurs que je vous ai
> > signalés) constate que la France est en faillite, en ruine :
> > * Dette de 1000 milliards d'euros soit plus de 100 000 francs par
Français
> > (hommes, femmes, enfants, viellards) auxquels il faut ajouter les 1500
> > milliards d'euros d'engagements non pourvus pris par l'Etat pour les
> > retraites,
> Cette dette en % du PIB est tout à fait dans la moyenne européenne et
> des USA
> > * Niveau de vie en chute libre (12è ou 13è rang européen, alors que nous
> Le niveau de vie (pouvoir d'achat du revenu des ménages est en hausse
> permanente selon les chiffres officiels, 50% depuis 1978, 25 % depuis 1990
> vous parlez peut etre des comparaisons internationales qui portent sur le
> PIB/ tete(en Dollars PAR ou non?)

Non. C'est beaucoup plus compliqué que ça.
1) Le PIB se calcule de façon différentes selon les pays. Ainsi, en France,
étant donné le nombre extrêmement élevé de travailleurs de la fonction
publique, il est impossible de calculer le PIB en fonction de la seule
production, car ce mode de calcul ferait apparaître encore plus nettement
nos faiblesses. Nos géniaux gouvernants ont eu une idée géniale : incorporer
dans le PIB les salaires (bruts ? nets ? Peut-être bidouillés ? je ne me
souviens plus du mode de calcul)
Ainsi, si on embauche 3 gardiens de prison à 10000 F/mois, le PIB augmente
de 30000 F x 12 mois. Génial, non ?
Je ne sais plus quel économiste faisait remarquer, à juste titre, que si un
homme épousait sa femme de ménage, il faisait diminuer le PIB.
2) Il faut aussi tenir compte de la hausse des prix et là encore, il y a
plein d'astuces rigolotes : par exemple, sachez que selon le ministère de
l'économie, le prix des ordinateurs ne cesse de chuter de façon
vertigineuse. Pourquoi ? Simplement parce qu'il compare les prix des
composants. Si un ordinateur coûtait 8000F il y a dix ans, et s'il coûte
aujourd'hui 8000F, le prix a chuté puisque un ordinateur d'il y a dix ans
avait, mettons, 300 Mo de disque dur, alors qu'il en a aujourd'hui, mettons,
30 Go (30 000 Mo) donc, même si le prix est le même, on estime que le prix
du Mo a été divisé par 100. Malin, pas vrai ?
3) Sans entrer dans tous ces détails (reportez-vous aux bouquins que
j'indiquais), il saute aux yeux que nos parents avaient beaucoup moins de
mal à survivre avec un seul salaire et des enfants, que nous aujourd'hui
avec 2 salaires sans enfants (enfin, c'est ce que je constate autour de moi)
4) De plus, je parlais (je n'ai peut-être pas été clair) de la chûte du
classement de la France par rapport aux autres pays de l'OCDE. Je me
souviens qu'il y a quinze ans, l'Italie ou la Grande-Bretagne étaient
derrière nous, alors qu'ils sont maintenant loin devant. Il y a environ 2
millions de Français partis vivre à l'étranger, ce qui est inquiétant.

> > étions il y a 20 ans 2è ou 3è - même l'Irlande est passée devant la
> France)
> L'Irlande connait en effet une hausse exceptionnelle il ne s'agit pas ama
> d'une norme valable.

Qu'est-ce qu'une norme valable ?
Pourquoi l'Irlande ne constitue-t-elle pas une norme valable ?

> > * Chômage record (je sais : l'Espagne fait pire que nous, mais si les
> > chiffres n'étaient pas truqués pour éliminer les RMIstes, les retraités
> > anticipés, les emplois à temps partiels non souhaités, les radiés, les
> > stagiaires, les CES, etc, nous serions en tête)
> L'allemagne aussi d'autres camouflent leur chomage comme les Pays Bas.Mais
> il est vrai que c'est le problème ou la France est relativement mal
passé.
> > * Taux d'imposition record (dans les 55% en moyenne, si on n'oublie pas
> > toutes les taxes)
> Faux les prélèvements obligatoire en France sont de 42% du PIB
> D'autre pays qui se portent très bien ,la Suède pe a un taux nettement
plud
> élevé

J'ignore quels impôts et quelles taxes vous avez oubliés, mais votre chiffre
est hors de toute vraisemblance.
Ca me donne l'occasion de signaler une initiative dont les médias n'ont pas
trop parlé : la commémoration du jour de la libération fiscale, qui a été
célébrée, cette année le 16 juillet. Pourquoi le 16 juillet ? Parce que ce
jour correspond à la date (théorique, évidemment) à laquelle les Français
ont commencé à bosser pour eux. Avant cette date il y a 197 jours, (ce qui
représente 54% des jours de l'année), on bosse pour entretenir le mammouth.
Oui 54% et non 55%. Vous avez raison, je m'étais trompé
Cette cérémonie est organisée par :
"Contribuables Associés", 42, rue des Jeûneurs, 75002 PARIS
Vous pouvez toujours vous adresser à eux pour plus de détails.
Je ne crois pas qu'ils aient un site (je ne l'ai pas trouvé, en tous cas)
[lien http://www.rtl.fr/rtlinfo/info_chroniquesint.asp?chroni_id=204477]http://www.rtl.fr/rtlinfo/info_chroniquesint.asp?chroni_id=204477[/lien]
[lien http://www.conscience-politique.org/economie/vincentpressionfiscale.htm]http://www.conscience-politique.org/economie/vincentpressionfiscale.htm[/lien]

Et encore, je ne tiens pas compte de la ponction fiscale virtuelle que
constitue le non-approvisionnement des comptes liés aux retraites, que nos
descendants paieront, s'ils sont sympas.


> > * Taux d'illettrisme record (enfin, on est "battus" par la Pologne : la
> > France est le deuxième plus mauvais pays dans ce domaine, de tous les
pays
> > de l'OCDE)
> On ne trouve rien à ce sujet qui confirme cela dans les chiffres PNUD
> En fait les résultats sont assez décevavants un peu partout.

En France, ils sont plus que décevants. Pour plus de détails, reportez-vous
aux livres que j'ai mentionnés.

> > * etc.
> > etc quoi, la santé?
> > Marseille tente juste de trouver d'où vient cet état de fait. C'est
tout.
> La
> > contradiction n'existe qu'entre les conditions apparentes, et les
> résultats
> > obtenus.
> Avant d'expliquer faut etre sur que le constat est correct et pondéré ama

Que signifie "ama" ?

> snip
> Tijl
>
>



 

Invité

Membre Expert
#10
"Sam" <[email protected]> a écrit dans le message de
news:[email protected]>
> "tijluilenspiegel" <[email protected]> a écrit dans le
> message de news:[email protected]> >
> > "Sam" <[email protected]> a écrit dans le message de
> > news:[email protected]> > >
> > > "Antoine BELGODERE" <[email protected]> a écrit dans
le
> > > message de news:[email protected]> > > >
> > snip>
> > > Les conditions économiques de la France depuis 30 ou 40 ans sont
> > apparemment
> > > bonnes, mais Marseille (ainsi que tous les autres auteurs que je vous
ai
> > > signalés) constate que la France est en faillite, en ruine :
> > > * Dette de 1000 milliards d'euros soit plus de 100 000 francs par
> Français
> > > (hommes, femmes, enfants, viellards) auxquels il faut ajouter les 1500
> > > milliards d'euros d'engagements non pourvus pris par l'Etat pour les
> > > retraites,
> > Cette dette en % du PIB est tout à fait dans la moyenne européenne et
> > des USA
> > > * Niveau de vie en chute libre (12è ou 13è rang européen, alors que
nous
> > Le niveau de vie (pouvoir d'achat du revenu des ménages est en hausse
> > permanente selon les chiffres officiels, 50% depuis 1978, 25 % depuis
1990
> > vous parlez peut etre des comparaisons internationales qui portent sur
le
> > PIB/ tete(en Dollars PAR ou non?)
>
> Non. C'est beaucoup plus compliqué que ça.
> 1) Le PIB se calcule de façon différentes selon les pays. Ainsi, en
France,
> étant donné le nombre extrêmement élevé de travailleurs de la fonction
> publique, il est impossible de calculer le PIB en fonction de la seule
> production, car ce mode de calcul ferait apparaître encore plus nettement
> nos faiblesses. Nos géniaux gouvernants ont eu une idée géniale :
incorporer
> dans le PIB les salaires (bruts ? nets ? Peut-être bidouillés ? je ne me
> souviens plus du mode de calcul)
> Ainsi, si on embauche 3 gardiens de prison à 10000 F/mois, le PIB augmente
> de 30000 F x 12 mois. Génial, non ?
> Je ne sais plus quel économiste faisait remarquer, à juste titre, que si
un
> homme épousait sa femme de ménage, il faisait diminuer le PIB.
Vous truverz les expliquations et définitions (et des chiffres sur le meme
site) pour la France.En principe les données sont standardisées par Eurostat
pour l'Europe

[lien http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/methodologie.htm]http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/methodologie.htm[/lien]

> 2) Il faut aussi tenir compte de la hausse des prix et là encore, il y a
> plein d'astuces rigolotes : par exemple, sachez que selon le ministère de
> l'économie, le prix des ordinateurs ne cesse de chuter de façon
> vertigineuse. Pourquoi ? Simplement parce qu'il compare les prix des
> composants. Si un ordinateur coûtait 8000F il y a dix ans, et s'il coûte
> aujourd'hui 8000F, le prix a chuté puisque un ordinateur d'il y a dix ans
> avait, mettons, 300 Mo de disque dur, alors qu'il en a aujourd'hui,
mettons,
> 30 Go (30 000 Mo) donc, même si le prix est le même, on estime que le prix
> du Mo a été divisé par 100. Malin, pas vrai ?
Tout celaest bien entendu intégré quelle merveille!étudiez tranquillement
ça vaut la peine
> 3) Sans entrer dans tous ces détails (reportez-vous aux bouquins que
> j'indiquais), il saute aux yeux que nos parents avaient beaucoup moins de
> mal à survivre avec un seul salaire et des enfants, que nous aujourd'hui
> avec 2 salaires sans enfants (enfin, c'est ce que je constate autour de
moi)
Je n'en suis absolument pas convaincu ayant vécu cette période et étant...
grand parent-))
> 4) De plus, je parlais (je n'ai peut-être pas été clair) de la chûte du
> classement de la France par rapport aux autres pays de l'OCDE. Je me
> souviens qu'il y a quinze ans, l'Italie ou la Grande-Bretagne étaient
> derrière nous, alors qu'ils sont maintenant loin devant.
Non à l'erreur de calcul près dans lameme classe.Et pour l'Anletterre le
taux de change joue un role important

Il y a environ 2
> millions de Français partis vivre à l'étranger, ce qui est inquiétant
Je ne vois pas pourquoi, mondialisation oblige et on apprend beaucoup en
changeant de pays Faut le faire jeune je ne regrette absolument pas detre
venu vivre en France..
>
> > > étions il y a 20 ans 2è ou 3è - même l'Irlande est passée devant la
> > France)
> > L'Irlande connait en effet une hausse exceptionnelle il ne s'agit pas
ama
> > d'une norme valable.
>
> Qu'est-ce qu'une norme valable ?
> Pourquoi l'Irlande ne constitue-t-elle pas une norme valable ?
a cause des aides importantes reçu de la part de l'Europe et sa position
géographique et linguistique qui en ont fait une plateformepour l'industrie
américaine de l'informatique surtout.Mais ça rest fragile ama, peuvent
partir comme ils sont venu et les pays de l'est sont très attrayants et les
aides vont s'estomper.
>
> > > * Chômage record (je sais : l'Espagne fait pire que nous, mais si les
> > > chiffres n'étaient pas truqués pour éliminer les RMIstes, les
retraités
> > > anticipés, les emplois à temps partiels non souhaités, les radiés, les
> > > stagiaires, les CES, etc, nous serions en tête)
> > L'allemagne aussi d'autres camouflent leur chomage comme les Pays
Bas.Mais
> > il est vrai que c'est le problème ou la France est relativement mal
> passé.
> > > * Taux d'imposition record (dans les 55% en moyenne, si on n'oublie
pas
> > > toutes les taxes)
> > Faux les prélèvements obligatoire en France sont de 42% du PIB
> > D'autre pays qui se portent très bien ,la Suède pe a un taux nettement
> plud
> > élevé
>
> J'ignore quels impôts et quelles taxes vous avez oubliés, mais votre
chiffre
> est hors de toute vraisemblance.
Non le votre comprend l'ensemble des dépenses de la fonction publique et des
services publiques.Mais une partie est couvert de recettes de ventes des
domaines et de services et ne sont pas obligatoires.

[lien http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/Series/t_1607_25_4.xls]http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/Series/t_1607_25_4.xls[/lien]

> Ca me donne l'occasion de signaler une initiative dont les médias n'ont
pas
> trop parlé : la commémoration du jour de la libération fiscale, qui a été
> célébrée, cette année le 16 juillet. Pourquoi le 16 juillet ? Parce que ce
> jour correspond à la date (théorique, évidemment) à laquelle les Français
> ont commencé à bosser pour eux. Avant cette date il y a 197 jours, (ce qui
> représente 54% des jours de l'année), on bosse pour entretenir le
mammouth.
> Oui 54% et non 55%. Vous avez raison, je m'étais trompé
Non 43,8%

[lien http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/Series/t_1608_25_4.xls]http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/Series/t_1608_25_4.xls[/lien]

> Cette cérémonie est organisée par :
> "Contribuables Associés", 42, rue des Jeûneurs, 75002 PARIS
> Vous pouvez toujours vous adresser à eux pour plus de détails.
> Je ne crois pas qu'ils aient un site (je ne l'ai pas trouvé, en tous cas)
> [lien http://www.rtl.fr/rtlinfo/info_chroniquesint.asp?chroni_id=204477]http://www.rtl.fr/rtlinfo/info_chroniquesint.asp?chroni_id=204477[/lien]
> [lien http://www.conscience-politique.org/economie/vincentpressionfiscale.htm]http://www.conscience-politique.org/economie/vincentpressionfiscale.htm[/lien]

SIiles membres de cette organisation s'engagent à se passer de toute
bénéfice des services publiques et de l'administration ils seront
crédibles.Mais il leur faudra apprendre à marcher à travers champ et
d'imprimer leur passeport eux memes-))
>
> Et encore, je ne tiens pas compte de la ponction fiscale virtuelle que
> constitue le non-approvisionnement des comptes liés aux retraites, que nos
> descendants paieront, s'ils sont sympas.
>
>
> > > * Taux d'illettrisme record (enfin, on est "battus" par la Pologne :
la
> > > France est le deuxième plus mauvais pays dans ce domaine, de tous les
> pays
> > > de l'OCDE)
> > On ne trouve rien à ce sujet qui confirme cela dans les chiffres PNUD
> > En fait les résultats sont assez décevavants un peu partout.
>
> En France, ils sont plus que décevants. Pour plus de détails,
reportez-vous
> aux livres que j'ai mentionnés.
>
> > > * etc.
> > > etc quoi, la santé?
> > > Marseille tente juste de trouver d'où vient cet état de fait. C'est
> tout.
> > La
> > > contradiction n'existe qu'entre les conditions apparentes, et les
> > résultats
> > > obtenus.
> > Avant d'expliquer faut etre sur que le constat est correct et pondéré
ama
>
> Que signifie "ama" ?

A mon avis
>
> > snip
> > Tijl
> >
> >
>
>
>


 

Invité

Membre Expert
#11
"tijluilenspiegel" <[email protected]> a écrit dans le
message de news:41372e15$0$307> Vous truverz les expliquations et définitions (et des chiffres sur le meme
> site) pour la France.En principe les données sont standardisées par
Eurostat
> pour l'Europe
>
> [lien http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/methodologie.htm]http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/methodologie.htm[/lien]
>

Je n'ai rien vu concernant le taux d'imposition. Lorsque je clique sur
"France en faits et chiffres", et que je cherche "taux imposition", je n'ai
aucune réponse. Si je cherche "imposition", j'obtiens deux résultats :
La fiscalité des stock options : une perspective internationale oct 2001
et :
Le Working Families Tax Credit, un nouveau crédit d'impôt pour les familles
de travailleurs à bas revenus au Royaume-Uni

Je n'ai vu aucun chiffre concernant le taux d'imposition
Idem avec la recherche "niveau vie", rien de rien. Quels chiffres avez-vous
vus ?

> > 2) Il faut aussi tenir compte de la hausse des prix et là encore, il y a
> > plein d'astuces rigolotes : par exemple, sachez que selon le ministère
de
> > l'économie, le prix des ordinateurs ne cesse de chuter de façon
> > vertigineuse. Pourquoi ? Simplement parce qu'il compare les prix des
> > composants. Si un ordinateur coûtait 8000F il y a dix ans, et s'il coûte
> > aujourd'hui 8000F, le prix a chuté puisque un ordinateur d'il y a dix
ans
> > avait, mettons, 300 Mo de disque dur, alors qu'il en a aujourd'hui,
> mettons,
> > 30 Go (30 000 Mo) donc, même si le prix est le même, on estime que le
prix
> > du Mo a été divisé par 100. Malin, pas vrai ?
> Tout celaest bien entendu intégré quelle merveille!étudiez tranquillement
> ça vaut la peine
> > 3) Sans entrer dans tous ces détails (reportez-vous aux bouquins que
> > j'indiquais), il saute aux yeux que nos parents avaient beaucoup moins
de
> > mal à survivre avec un seul salaire et des enfants, que nous aujourd'hui
> > avec 2 salaires sans enfants (enfin, c'est ce que je constate autour de
> moi)
> Je n'en suis absolument pas convaincu ayant vécu cette période et étant...
> grand parent-))
> > 4) De plus, je parlais (je n'ai peut-être pas été clair) de la chûte du
> > classement de la France par rapport aux autres pays de l'OCDE. Je me
> > souviens qu'il y a quinze ans, l'Italie ou la Grande-Bretagne étaient
> > derrière nous, alors qu'ils sont maintenant loin devant.
> Non à l'erreur de calcul près dans lameme classe.

C'est-à-dire ? Je ne comprends pas.

>Et pour l'Anletterre le
> taux de change joue un role important
>

???

> Il y a environ 2
> > millions de Français partis vivre à l'étranger, ce qui est inquiétant
> Je ne vois pas pourquoi, mondialisation oblige et on apprend beaucoup en
> changeant de pays Faut le faire jeune je ne regrette absolument pas detre
> venu vivre en France..

C'est inquiétant, non pas pour eux, mais pour un pays incapable de garder
ses élites (enfin, sur le plan économique)
Evidemment, certains d'entre eux sont des étudiants, des correspondants de
presse ou des associaux, mais la plupart sont partis à l'étranger pour des
raisons économiques. Tant mieux pour eux, mais c'est dommage pour leur pays
d'origine (c'est valable pour tous les pays, évidemment)

> >
> > > > étions il y a 20 ans 2è ou 3è - même l'Irlande est passée devant la
> > > France)
> > > L'Irlande connait en effet une hausse exceptionnelle il ne s'agit pas
> ama
> > > d'une norme valable.
> >
> > Qu'est-ce qu'une norme valable ?
> > Pourquoi l'Irlande ne constitue-t-elle pas une norme valable ?
> a cause des aides importantes reçu de la part de l'Europe et sa position
> géographique et linguistique qui en ont fait une plateformepour
l'industrie
> américaine de l'informatique surtout.Mais ça rest fragile ama, peuvent
> partir comme ils sont venu et les pays de l'est sont très attrayants et
les
> aides vont s'estomper.

L'aide de l'UE a joué, mais ça n'explique pas tout. Je peux vous dire, pour
en avoir parlé avec un Français parti vivre en Irlande, que l'état est
nettement moins rapace là-bas. La France a aussi énormément "bénéficié" de
l'aide de l'UE (notamment les agriculteurs), et avec un peu de chance,
maintenant que la France se transforme en pays du tiers-monde, elle devrait
être encore plus "aidée". (Je plaisante)
Si vous tenez compte de la position de l'Irlande, il serait juste de parler
aussi de tous les atouts de la France : sa position n'est pas mal non plus,
avec le plus grand domaine maritime d'Europe, entre l'Allemagne, la Suisse,
l'Italie, l'Espagne, l'Angleterre et le Bénélux. Sans parler du climat, du
tourisme, des vignobles, etc.
La vérité est que l'Irlande est mieux dirigée.

> >
> > > > * Chômage record (je sais : l'Espagne fait pire que nous, mais si
les
> > > > chiffres n'étaient pas truqués pour éliminer les RMIstes, les
> retraités
> > > > anticipés, les emplois à temps partiels non souhaités, les radiés,
les
> > > > stagiaires, les CES, etc, nous serions en tête)
> > > L'allemagne aussi d'autres camouflent leur chomage comme les Pays
> Bas.Mais
> > > il est vrai que c'est le problème ou la France est relativement mal
> > passé.
> > > > * Taux d'imposition record (dans les 55% en moyenne, si on n'oublie
> pas
> > > > toutes les taxes)
> > > Faux les prélèvements obligatoire en France sont de 42% du PIB
> > > D'autre pays qui se portent très bien ,la Suède pe a un taux nettement
> > plud
> > > élevé
> >
> > J'ignore quels impôts et quelles taxes vous avez oubliés, mais votre
> chiffre
> > est hors de toute vraisemblance.
> Non le votre comprend l'ensemble des dépenses de la fonction publique et
des
> services publiques.Mais une partie est couvert de recettes de ventes des
> domaines et de services et ne sont pas obligatoires.
>

Pas du tout. Le chiffre de 54% correspond au quotient Impots (et taxes
diverses) / PIB (ou PNB).
Où avez-vous vu que ce chiffre incluait des recettes autres que fiscales ?
> [lien http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/Series/t_1607_25_4.xls]http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/Series/t_1607_25_4.xls[/lien]

Il n'y a rien à ce sujet derrière ce lien.

>
> > Ca me donne l'occasion de signaler une initiative dont les médias n'ont
> pas
> > trop parlé : la commémoration du jour de la libération fiscale, qui a
été
> > célébrée, cette année le 16 juillet. Pourquoi le 16 juillet ? Parce que
ce
> > jour correspond à la date (théorique, évidemment) à laquelle les
Français
> > ont commencé à bosser pour eux. Avant cette date il y a 197 jours, (ce
qui
> > représente 54% des jours de l'année), on bosse pour entretenir le
> mammouth.
> > Oui 54% et non 55%. Vous avez raison, je m'étais trompé
> Non 43,8%
>
> [lien http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/Series/t_1608_25_4.xls]http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/Series/t_1608_25_4.xls[/lien]
>

Pouvez-vous me donner vos sources ? Votre lien ne parle absolument pas du
taux d'imposition. D'où sortez-vous ce chiffre ? Il n'est même pas fait
mention du PIB ni du PNB. Comment faites-vous votre calcul ?
De plus, en ce qui concerne les recettes fiscales, il y a dans ce tableau
une ligne, la 38, intitulée "Impôts sur la production et les importations
(D2)".
On peut regrouper ces deux types d'impôts, (pourquoi pas ?), mais ce chiffre
est inutilisable pour le calcul du taux d'imposition moyen des Français,
puisque le premier les concerne, et pas le second.
Tout ça me laisse très dubitatif...

> > Cette cérémonie est organisée par :
> > "Contribuables Associés", 42, rue des Jeûneurs, 75002 PARIS
> > Vous pouvez toujours vous adresser à eux pour plus de détails.
> > Je ne crois pas qu'ils aient un site (je ne l'ai pas trouvé, en tous
cas)
> > [lien http://www.rtl.fr/rtlinfo/info_chroniquesint.asp?chroni_id=204477]http://www.rtl.fr/rtlinfo/info_chroniquesint.asp?chroni_id=204477[/lien]
> > [lien http://www.conscience-politique.org/economie/vincentpressionfiscale.htm]http://www.conscience-politique.org/economie/vincentpressionfiscale.htm[/lien]
>
> SIiles membres de cette organisation s'engagent à se passer de toute
> bénéfice des services publiques et de l'administration ils seront
> crédibles.Mais il leur faudra apprendre à marcher à travers champ et
> d'imprimer leur passeport eux memes-))

Ouh, la la !
Il faudrait répondre beaucoup de choses :
Il faudrait comparer avec les services fournis à leurs administrés par les
services publics d'autres pays. Est-il normal, par exemple, qu'il y ait 4
fois plus de fonctionnaires des impôts en France qu'aux Etats-Unis ? Est-il
normal que nous payions des factures de téléphone largement plus élevées que
chez nos voisins ? Pourquoi le téléphone est il gratuit dans nombre d'états
des EU (donc internet gratuit) ?
Est-il normal que la SNCF nous coûte une fortune, alors que nous devons en
plus payer nos billets ?
Est-il normal que EDF raquette ses usagers pour son comité d'entreprise (1%
du CA d'EDF !), et que ce comité d'entreprise emploie tellement de gens,
qu'il a son propre comité d'entreprise ? Vous connaissez d'autres exemples
comme ça dans le monde ?
Est-il normal que France-Télécom soit l'entreprise la plus endettée du monde
? Qui va payer, à votre avis ?
Vous dites : "Si les membres de cette organisation s'engagent à se passer de
toute bénéfice des services publiques et de l'administration ils seront
crédibles", mais cela leur est impossible. Il y a des monopoles
indéboulonnables.
Si on devait comparer les services publics avec nos voisins, on serait
ridicules.

PS : je pars en week-end, donc si vous me répondez, je ne serai pas là avant
lundi.
Cordialement


 

Invité

Membre Expert
#12
"Sam" <[email protected]> a écrit dans le message de
news:[email protected]> Les conditions économiques de la France depuis 30 ou 40 ans sont
apparemment
> bonnes, mais Marseille (ainsi que tous les autres auteurs que je vous ai
> signalés) constate que la France est en faillite, en ruine :

Non, ce n'est pas du tout ce que dit Jaques Marseille

> * Dette de 1000 milliards d'euros soit plus de 100 000 francs par Français
> (hommes, femmes, enfants, viellards) auxquels il faut ajouter les 1500
> milliards d'euros d'engagements non pourvus pris par l'Etat pour les
> retraites,

C'est trop, certes, mais ça ne relève pas d'une ruine ou d'une faillite,
mais plutôt d'un goût des politiques pour l'endettement plutôt que les
décisions qui risquent de fâcher tel ou tel corp

> * Niveau de vie en chute libre

Faux. Marseille explique d'ailleur (à juste titre de ce point de vue) le
contraire dans son livre

>(12è ou 13è rang européen, alors que nous
> étions il y a 20 ans 2è ou 3è - même l'Irlande est passée devant la
France)

Ces chiffres ne démontrent pas "niveau de vie en chute libre"

> * Chômage record (je sais : l'Espagne fait pire que nous, mais si les
> chiffres n'étaient pas truqués pour éliminer les RMIstes, les retraités
> anticipés, les emplois à temps partiels non souhaités, les radiés, les
> stagiaires, les CES, etc, nous serions en tête)

Oui, ça c'est vrai, et beaucoup de crispations de la société française sont
certainement imputable à ce chômage excessif

> * Taux d'imposition record (dans les 55% en moyenne, si on n'oublie pas
> toutes les taxes)

55%, c'est la dépense publique. Comme tout n'est pas financé par prélèvement
obligatoire, ceux-ci sont inférieurs (de l'ordre de 45%, ce qui est beaucoup
mais pas un record)

> * Taux d'illettrisme record (enfin, on est "battus" par la Pologne : la
> France est le deuxième plus mauvais pays dans ce domaine, de tous les pays
> de l'OCDE)

inquiétant oui, record non

> * etc.

Ah ça oui alors

snip
> > La télévision et les journaux ne sont pas pour moi une source
> d'information
> > économique, à part pour ce qui concerne la conjoncture la plus
immédiate.
> >
> >
>
> Même, et surtout, pour la conjoncture la plus immédiate, je pense que ces
> médias sont très dangereux (évidemment, il y a de bons journaux, mais il
est
> difficile de lire des analyses sérieuses ailleurs que dans des livres
> d'auteurs compétents, qui ont la place de s'exprimer, et qui ne sont pas
> soumis à l'économiquement correct. Enfin, c'est ce que j'ai constaté)

comment vous faites, sans eux, pour savoir si la BCE augmente son taux
dirrecteur ?


 

Invité

Membre Expert
#13
Antoine BELGODERE wrote:


> 55%, c'est la dépense publique. Comme tout n'est pas financé par prélèvement
> obligatoire, ceux-ci sont inférieurs (de l'ordre de 45%, ce qui est beaucoup
> mais pas un record)

un graphique interessant qui donne la répartition:
[lien http://www.forbes.com/global/2003/0526/030chart.html]http://www.forbes.com/global/2003/0526/030chart.html[/lien]

Et qui sont les champions du monde? [;)]

 

Invité

Membre Expert
#14
Bonjour,

"tijluilenspiegel" <[email protected]> a écrit dans le
message news: [email protected]> > * Taux d'imposition record (dans les 55% en moyenne, si on n'oublie pas
> > toutes les taxes)
> Faux les prélèvements obligatoire en France sont de 42% du PIB
> D'autre pays qui se portent très bien ,la Suède pe a un taux nettement
plud
> élevé

J'ai cherché dans le lien que vous nous avez donné l'autre jour
([lien http://hdr.undp.org/reports/global/2003/francais/pdf/hdr03_fr_HDI.pdf]http://hdr.undp.org/reports/global/2003/francais/pdf/hdr03_fr_HDI.pdf[/lien]),
mais je ne n'ai pas trouvé de chiffre synthétique sur les prélèvements
obligatoires. Ais-je mal regardé ? Ou faut-il chercher ailleurs ?
Merci !




 

Invité

Membre Expert
#15
Bonjour,

"Rocou" <[email protected]> a écrit dans le message [email protected]

> un graphique interessant qui donne la répartition:
> [lien http://www.forbes.com/global/2003/0526/030chart.html]http://www.forbes.com/global/2003/0526/030chart.html[/lien]

N'étant ni doué en économie, ni doué en anglais, je ne comprends pas grand
chose !!
Pourriez-vous me dire comment il faut lire ce graphique ?
Merci !



 

Invité

Membre Expert
#16
"Sam" <[email protected]> a écrit dans le message de
news:[email protected]>
> "tijluilenspiegel" <[email protected]> a écrit dans le
> message de news:41372e15$0$307> > Vous truverz les expliquations et définitions (et des chiffres sur le
meme
> > site) pour la France.En principe les données sont standardisées par
> Eurostat
> > pour l'Europe
> >
> > [lien http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/methodologie.htm]http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/methodologie.htm[/lien]
> >
>
> Je n'ai rien vu concernant le taux d'imposition. Lorsque je clique sur
> "France en faits et chiffres", et que je cherche "taux imposition", je
n'ai
> aucune réponse. Si je cherche "imposition", j'obtiens deux résultats :
> La fiscalité des stock options : une perspective internationale oct 2001
> et :
> Le Working Families Tax Credit, un nouveau crédit d'impôt pour les
familles
> de travailleurs à bas revenus au Royaume-Uni
>
> Je n'ai vu aucun chiffre concernant le taux d'imposition
> Idem avec la recherche "niveau vie", rien de rien. Quels chiffres
avez-vous
> vus ?
>
> > > 2) Il faut aussi tenir compte de la hausse des prix et là encore, il y
a
> > > plein d'astuces rigolotes : par exemple, sachez que selon le ministère
> de
> > > l'économie, le prix des ordinateurs ne cesse de chuter de façon
> > > vertigineuse. Pourquoi ? Simplement parce qu'il compare les prix des
> > > composants. Si un ordinateur coûtait 8000F il y a dix ans, et s'il
coûte
> > > aujourd'hui 8000F, le prix a chuté puisque un ordinateur d'il y a dix
> ans
> > > avait, mettons, 300 Mo de disque dur, alors qu'il en a aujourd'hui,
> > mettons,
> > > 30 Go (30 000 Mo) donc, même si le prix est le même, on estime que le
> prix
> > > du Mo a été divisé par 100. Malin, pas vrai ?
> > Tout celaest bien entendu intégré quelle merveille!étudiez
tranquillement
> > ça vaut la peine
> > > 3) Sans entrer dans tous ces détails (reportez-vous aux bouquins que
> > > j'indiquais), il saute aux yeux que nos parents avaient beaucoup moins
> de
> > > mal à survivre avec un seul salaire et des enfants, que nous
aujourd'hui
> > > avec 2 salaires sans enfants (enfin, c'est ce que je constate autour
de
> > moi)
> > Je n'en suis absolument pas convaincu ayant vécu cette période et
étant...
> > grand parent-))
> > > 4) De plus, je parlais (je n'ai peut-être pas été clair) de la chûte
du
> > > classement de la France par rapport aux autres pays de l'OCDE. Je me
> > > souviens qu'il y a quinze ans, l'Italie ou la Grande-Bretagne étaient
> > > derrière nous, alors qu'ils sont maintenant loin devant.
> > Non à l'erreur de calcul près dans lameme classe.
>
> C'est-à-dire ? Je ne comprends pas.
>
> >Et pour l'Anletterre le
> > taux de change joue un role important
> >
>
> ???
>
> > Il y a environ 2
> > > millions de Français partis vivre à l'étranger, ce qui est inquiétant
> > Je ne vois pas pourquoi, mondialisation oblige et on apprend beaucoup en
> > changeant de pays Faut le faire jeune je ne regrette absolument pas
detre
> > venu vivre en France..
>
> C'est inquiétant, non pas pour eux, mais pour un pays incapable de garder
> ses élites (enfin, sur le plan économique)
> Evidemment, certains d'entre eux sont des étudiants, des correspondants de
> presse ou des associaux, mais la plupart sont partis à l'étranger pour des
> raisons économiques. Tant mieux pour eux, mais c'est dommage pour leur
pays
> d'origine (c'est valable pour tous les pays, évidemment)
>
> > >
> > > > > étions il y a 20 ans 2è ou 3è - même l'Irlande est passée devant
la
> > > > France)
> > > > L'Irlande connait en effet une hausse exceptionnelle il ne s'agit
pas
> > ama
> > > > d'une norme valable.
> > >
> > > Qu'est-ce qu'une norme valable ?
> > > Pourquoi l'Irlande ne constitue-t-elle pas une norme valable ?
> > a cause des aides importantes reçu de la part de l'Europe et sa position
> > géographique et linguistique qui en ont fait une plateformepour
> l'industrie
> > américaine de l'informatique surtout.Mais ça rest fragile ama, peuvent
> > partir comme ils sont venu et les pays de l'est sont très attrayants et
> les
> > aides vont s'estomper.
>
> L'aide de l'UE a joué, mais ça n'explique pas tout. Je peux vous dire,
pour
> en avoir parlé avec un Français parti vivre en Irlande, que l'état est
> nettement moins rapace là-bas. La France a aussi énormément "bénéficié" de
> l'aide de l'UE (notamment les agriculteurs), et avec un peu de chance,
> maintenant que la France se transforme en pays du tiers-monde, elle
devrait
> être encore plus "aidée". (Je plaisante)
> Si vous tenez compte de la position de l'Irlande, il serait juste de
parler
> aussi de tous les atouts de la France : sa position n'est pas mal non
plus,
> avec le plus grand domaine maritime d'Europe, entre l'Allemagne, la
Suisse,
> l'Italie, l'Espagne, l'Angleterre et le Bénélux. Sans parler du climat, du
> tourisme, des vignobles, etc.
> La vérité est que l'Irlande est mieux dirigée.
>
> > >
> > > > > * Chômage record (je sais : l'Espagne fait pire que nous, mais si
> les
> > > > > chiffres n'étaient pas truqués pour éliminer les RMIstes, les
> > retraités
> > > > > anticipés, les emplois à temps partiels non souhaités, les radiés,
> les
> > > > > stagiaires, les CES, etc, nous serions en tête)
> > > > L'allemagne aussi d'autres camouflent leur chomage comme les Pays
> > Bas.Mais
> > > > il est vrai que c'est le problème ou la France est relativement mal
> > > passé.
> > > > > * Taux d'imposition record (dans les 55% en moyenne, si on
n'oublie
> > pas
> > > > > toutes les taxes)
> > > > Faux les prélèvements obligatoire en France sont de 42% du PIB
> > > > D'autre pays qui se portent très bien ,la Suède pe a un taux
nettement
> > > plud
> > > > élevé
> > >
> > > J'ignore quels impôts et quelles taxes vous avez oubliés, mais votre
> > chiffre
> > > est hors de toute vraisemblance.
> > Non le votre comprend l'ensemble des dépenses de la fonction publique et
> des
> > services publiques.Mais une partie est couvert de recettes de ventes
des
> > domaines et de services et ne sont pas obligatoires.
> >
>
> Pas du tout. Le chiffre de 54% correspond au quotient Impots (et taxes
> diverses) / PIB (ou PNB).
> Où avez-vous vu que ce chiffre incluait des recettes autres que fiscales ?
> > [lien http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/Series/t_1607_25_4.xls]http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/Series/t_1607_25_4.xls[/lien]
>
> Il n'y a rien à ce sujet derrière ce lien.
>
> >
> > > Ca me donne l'occasion de signaler une initiative dont les médias
n'ont
> > pas
> > > trop parlé : la commémoration du jour de la libération fiscale, qui a
> été
> > > célébrée, cette année le 16 juillet. Pourquoi le 16 juillet ? Parce
que
> ce
> > > jour correspond à la date (théorique, évidemment) à laquelle les
> Français
> > > ont commencé à bosser pour eux. Avant cette date il y a 197 jours, (ce
> qui
> > > représente 54% des jours de l'année), on bosse pour entretenir le
> > mammouth.
> > > Oui 54% et non 55%. Vous avez raison, je m'étais trompé
> > Non 43,8%
> >
> > [lien http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/Series/t_1608_25_4.xls]http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/Series/t_1608_25_4.xls[/lien]
> >
>
> Pouvez-vous me donner vos sources ?

C'est marqué dessus voyons:INSEE COMPTES DE LA NATION
le taux de prélèvement obligatoires inclut l'ensemble, taxex(tva)
cotisations sociales, impots sur le revenu , surla fortune CSG


Votre lien ne parle absolument pas du
> taux d'imposition.
Vous appelez quoi un" taux d'imposition", sur le revenu(il varie) la
consommation ,il y en a plusieurs,les bénéfices il y en plusieurs aussi.
les bénéfices.Ou alors un indicateur synthétique utilisé par quasiment tout
le monde le taux de prélèvements obligatoires/ pib global qui est avec les
détails mentionné dans le tableau 1.608 des comptes nat dont je vous ai
donné le lien
D'où sortez-vous ce chiffre ? Il n'est même pas fait
> mention du PIB ni du PNB. Comment faites-vous votre calcul ?
> De plus, en ce qui concerne les recettes fiscales, il y a dans ce tableau
> une ligne, la 38, intitulée "Impôts sur la production et les importations
> (D2)".
> On peut regrouper ces deux types d'impôts, (pourquoi pas ?), mais ce
chiffre
> est inutilisable pour le calcul du taux d'imposition moyen des Français,
> puisque le premier les concerne, et pas le second.
> Tout ça me laisse très dubitatif...
C'est probablement parce que vous n'y comprenez pas grand chose; étudiez
calmement la méthodologie d l'INSEE et vous ferez des progrès.
>
snip> Ouh, la la !
> Il faudrait répondre beaucoup de choses :
> Il faudrait comparer avec les services fournis à leurs administrés par les
> services publics d'autres pays. Est-il normal, par exemple, qu'il y ait 4
> fois plus de fonctionnaires des impôts en France qu'aux Etats-Unis ?
combien de fonctionnairtes et combien ça coute?
Les US ont grooso modo le meme endettement publique en % du PIB que la
France.Et pas beaucoup de trains.Et pas beaucoup de sécu .Ce qu'il faut
comparer c'est le cout de l'Etat à proprement parler puis éventuellement
comparer le rapport cout/ prestation des services pe santé ,retraite
famille etcentre le privéla bas et le publique ici.Ce n'est pas simple du
tout à faire, pour la santé(c'est le moins dur) j'ai travaillé dessus, il y
a pas photo vraiment.
Mais pourquoi pas aller vivre la bas? vous verrez les avantages et
inconénients par vous meme.
Est-il
> normal que nous payions des factures de téléphone largement plus élevées
que
> chez nos voisins ? Pourquoi le téléphone est il gratuit dans nombre
d'états
> des EU (donc internet gratuit) ?
ça m'a pas frappé que c'était gratuit payé par quoi?
> Est-il normal que la SNCF nous coûte une fortune, alors que nous devons en
> plus payer nos billets ?
Il coute plus cher mais il va beaucoup plus vite.Et leurs trains Amtrack ont
été récement renationalisés de fait.
> Est-il normal que EDF raquette ses usagers pour son comité d'entreprise
(1%
> du CA d'EDF !), et que ce comité d'entreprise emploie tellement de gens,
Le 1 % c'est partout pas que pour l'EDF
> qu'il a son propre comité d'entreprise ? Vous connaissez d'autres exemples
> comme ça dans le monde ?
Oui certainement en Hollande Allemagne Scandinavie
> Est-il normal que France-Télécom soit l'entreprise la plus endettée du
monde
> ? Qui va payer, à votre avis ?
Les actionnaires qui viennent d'acheter un paquet d'actions hier, lisez pas
les journeaux?
> Vous dites : "Si les membres de cette organisation s'engagent à se passer
de
> toute bénéfice des services publiques et de l'administration ils seront
> crédibles", mais cela leur est impossible. Il y a des monopoles
> indéboulonnables.
Il faut un peu de volonté pour etre idéaliste-))
> Si on devait comparer les services publics avec nos voisins, on serait
> ridicules.
Faites le et vous en reparlerez vous nous direz sur quel plan nous sommes
ridicules.Vous voyagez beaucoup?
>
> PS : je pars en week-end, donc si vous me répondez, je ne serai pas là
avant
> lundi.
Je ferez un effort pour surmonter ce contre temps-)) tijl
> Cordialement
>
>


 

Invité

Membre Expert
#17
"Rocou" <[email protected]> a écrit dans le message de
news:[email protected]> Antoine BELGODERE wrote:
>
>
> > 55%, c'est la dépense publique. Comme tout n'est pas financé par
prélèvement
> > obligatoire, ceux-ci sont inférieurs (de l'ordre de 45%, ce qui est
beaucoup
> > mais pas un record)
>
> un graphique interessant qui donne la répartition:
> [lien http://www.forbes.com/global/2003/0526/030chart.html]http://www.forbes.com/global/2003/0526/030chart.html[/lien]
>
> Et qui sont les champions du monde? [;)]

Oh comme elle est belle la belle arnaque ! Félicitation, un lecteur attentif
qui ne chercheraient pas à savoir ce que représente ce graphique concluerait
effectivement que la France est la recordman des prélèvements obligatoires.
Heureusement, le lecteur éclairé constate qu'il ne s'agit "que" des
"top marginal (bracket) rate in the various categories of taxation"
C'est à dire les taux d'imposition marginale les plus élevés dans chaque
type d'impôt.
Par exemple, le 59.6% en vert pour la France ne signifie pas que les
français payent un impôt sur le revenu correspondant à 59.6% de leur revenu,
mais que les français les plus riche voient leur impôt sur les revenu
augmenter de 59.6 euros quand leur revenu augmente de 100 euros.
ça fait une belle différence, quand même.


 

Invité

Membre Expert
#18
"Antoine BELGODERE" <[email protected]> a écrit dans le
message de news:[email protected]>Félicitation, un lecteur attentif
> qui ne chercheraient pas à savoir ce que représente ce graphique
concluerait
> effectivement que la France est la recordman des prélèvements
obligatoires.

Je voulais dire "inatentif", vous aviez compris


 

Invité

Membre Expert
#19
"snack" <[email protected]> a écrit dans le message de
news:[email protected]> Bonjour,
>
> "tijluilenspiegel" <[email protected]> a écrit dans le
> message news: [email protected]>
> > > * Taux d'imposition record (dans les 55% en moyenne, si on n'oublie
pas
> > > toutes les taxes)
> > Faux les prélèvements obligatoire en France sont de 42% du PIB
> > D'autre pays qui se portent très bien ,la Suède pe a un taux nettement
> plud
> > élevé
>
> J'ai cherché dans le lien que vous nous avez donné l'autre jour
> ([lien http://hdr.undp.org/reports/global/2003/francais/pdf/hdr03_fr_HDI.pdf]http://hdr.undp.org/reports/global/2003/francais/pdf/hdr03_fr_HDI.pdf[/lien]),
> mais je ne n'ai pas trouvé de chiffre synthétique sur les prélèvements
> obligatoires. Ais-je mal regardé ? Ou faut-il chercher ailleurs ?
> Merci !

Décidément j'ai du mal à me faire comprendre: cliquez LA!!!!

[lien http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/Series/t_1608_25_4.xls]http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/Series/t_1608_25_4.xls[/lien]

tijl




 
Haut