MARBLE ART INVEST

m.seghier

Membre Junior
XY95, si je ne me trompe pas sur votre identité, je comprends que vous souteniez le gestionnaire de patrimoine qui vous suit depuis 4 ans. La plainte déposée par vos soins est salutaire. Elle révèlera la réalité des flux financiers que ce dernier a perçu de façon légale ou illégale et les différentes sociétés S.A.S qu'il a ouverte ces derniers mois. Dans ce sens vous avez ma gratitude.
J'espère par ailleurs qu'IXUS 50 vous aura transmis le mail rédigé par mes soins. Je vous précise de nouveau que seules les sociétés Mediation Art Invest à Paris, Bruxelles et Moscou devaient organiser la revente traditionnelle.
Il faut prendre le temps d'écouter tous les témoignages pour aller plus loin dans l'analyse qu'une simple intime conviction.
Ce qui m'attriste le plus, après avoir évincé la première équipe dirigeante, prétextant des détournements de fonds, il a potentiellement doté, suivant vos informations si vous êtes bien la personne à laquelle je pense, nous avons été consulté tous deux par les journalistes du Parisien, en oeuvres d'art des clients sans avoir payé les artistes et les courtiers en art.
Vous pouvez pour l'instant continuer à m'accuser, mais les structures judiciaires ne font ni dans le subjectif, ni dans l'affectif.
 
Dernière édition:

XY95

Membre Junior
mr SEGHIER JE NE PRENDS POSITION POUR PERSONNE ET ON PEUT SE RENCONTRER A VOTRE CONVENANCE. AUJOURD'HUI LA PRESOMBTION D'INNOCENCE EST ENTRE VOTRE FAVEUR TANT Q'AUCUN JUGEMENT N'A ETE PRONONCE CONTRE VOUS. L'AFFAIRE GEREE PAR L'ADMINISTRATEUR ETANT LA SAS MARBLE ART INVEST DONT LE SIRET EST DIFFERENT AINSI QUE LES ADRESSES.CORDIALEMENT
 

XY95

Membre Junior
Mr SEGHIER JE NE VOUS ACCUSE PAS ET J'AI EU VOTRE MAIL QUI DEMANDE A ETRE ETUDIE.JE N'AI ABSOLUMENT PAS D'INTIME CONVICTION ET JE ME DEMANDE COMMENT LA SAS A PU RENTRER DANS LE CAPITAL DE M.A.I ET JE PENSE QUE LA RESPONSABILITE DE L.HUISSIER EST ENTIERE DU FAIT DE MELANGE DE COMPTES.AUCUN LIEN JURIDIQUE APPARENT NE LIANT LA SAS AVEC M.A.I
 

louze

Membre Junior
Mr Seghier , une multitude de questions me brulent les levres.
Je vais vous en poser quelques une , desolé si vous les trouvez un peu naive.

- Que reste t il de la societe MAI , celle ou nous avons envoyé nos fonds ?
- Y jouez vous toujours un role ?
- Que devienne les toiles entreposées chez Chenu ?
- Le delai de garde n expire t il pas cette fin de mois ?
- Mediation art invest est il toujours a meme de les vendre ?
- La voie judiciaire a demarré , est ce selon vous l unique voie pour les investisseurs ?
- Est il utopique d esperer revoir nos fonds alors qu un mandataire est designé pour prendre "l affaire en" main ?

cordialement
 
pigeonnés deux fois ! quel artiste, ce Seghier ! Et en plus, on lui donne du cordialement ...
 
Dernière édition:
Bonjour, j'interviens pour la 1ère fois sur cette file que je viens découvrir par requête internet sur Marble Art Invest .
J'ai moi même investi de l'argent dans cette sombre affaire et ai récupéré 45% de l'huissier.
Je me pose les mêmes questions que Louze à laquelle j'ajouterais suite au courrier que Me Lavoir m'a envoyé en faisant la distinction entre Marble Art Invest à Neuilly et la SAS Marble Art Invest à Paris pour laquelle elle a été mandatée :
- si j'ai effectivement signé un contrat avec la sté M.A.I. à Neuilly c'est au 54 av Hoche que j'ai toujours envoyé mes courriers dont le chèque (encaissé le 26/10). Pour moi le 54 av Hoche était une 2ème adresse d'une même société dont le siège social était à Neuilly.
Maintenant l'administrateur judiciaire semble émettre des réserves quant à ma créance mais quelle que soit la personne (morale ou physique) ayant encaissé mon chèque, en contrepartie ou non d'une prestation, elle reste ma créancière de fait et par contrat tacite du fait de l'encaissement du chèque.
Je viens de relire le courrier que l'huissier à certainement envoyé à bon nombre d'entre nous en accompagnement du chèque de restitution et je remarque que lui-même y "parle" indistinctement de M.A.I., avec laquelle le contrat j'ai signé mon contrat, et du courrier qu'il aurait envoyé le 27/01 à la SAS M.A.I.. Il semble donc qu'il y ait fusion au moins dans son esprit entre les 2 (??) sociétés.
Par ailleurs ce courrier précise que les toiles dont certains ont été rendus propriétaires par le contrat de prestation de services signé avec M.A.I. sont toujours conservées par les Ets Chenue. Comment ces toiles auraient pu passer dans l'actif de la supposée nouvelle société SAS M.A.I. désormais gérée par Me Lavoir administrateur judiciaire ??

Je recherche par ailleurs, en vain, les coordonnées de la "société d'exercice libéral à responsabilité limitée AY" née des cendres de la SCP Albou/Yana..si quelqu'un les a trouvées je suis preneuse et l'en remercie par avance.
 
Dernière édition:
OK mais il reste à savoir pour le compte de qui Me Albou a encaissé mon chèque et au profit de quelle société il en déboursé le montant qui ne m'a pas été reversé, ne croyez-vous pas ??
Et les toiles qui sont chez Chenues sont à l'actif de quelle société: MAI ou SAS MAI ??
 

XY95

Membre Junior
L'adresse de Maître ALBOU YANA n'a pas changé 32 rue de Malte 75011 Paris tél. 01 42 72 14 08

En ce qui concerne votre chèque encaissé en date du 26 /10 ne peut être que M.A.I. et non M.A.I. SAS date de création du 08/11/2010

Ajourd'hui il y a deux sociétés M.A.I. , M.A.I. situé au 176 avenue Charles de Gaulle 92522 Neuilly sur Seine et M.A.I. SAS 54 Avenue Hoche 75008 Paris sans aucun lien apparent juridique

En ce qui concerne les toiles, elles se trouvent bien chez Chenue.
 
Dernière édition:
Alors je ne comprends pas pourquoi l'agent commercial, intermédiaire entre MAI et moi-même, m'a fait envoyer mon (mes) contrat(s) (si on ajoute celui de séquestre amiable) et mon chèque au 54 av Hoche à Paris ???
 

XY95

Membre Junior
Alors je ne comprends pas pourquoi l'agent commercial, intermédiaire entre MAI et moi-même, m'a fait envoyer mon (mes) contrat(s) (si on ajoute celui de séquestre amiable) et mon chèque au 54 av Hoche à Paris ???
la societe marble art invest france 54 Avenue Hoche 75008 PARIS Standart commercial 01 74 90 04 18 /04 67 55 84 70 L 'ADRESSE COMMERCIALE DE M.A.I

L'ADRESSE DE L'ETABLISSEMENT PRINCIPAL 176 AV CHARLES DE GAULLE 92522 NEUILLY
 
Dernière édition:
Faut-il que je comprenne là que le 54 av Hoche à Paris et le 176 av Charles de Gaulle à Neuilly sont 2 adresse de la même société Marble Art Invest avec laquelle je suis en contrat ?? C'est ce que j'avais cru comprendre au début puis ai eu un doute avec les posts de ce forum et le courrier de Me Lavoir.
 

m.seghier

Membre Junior
Les sociétés MAI de Neuilly sur Seine et la société SAS MAI de Paris sont deux sociétés distinctes et non un établissement secondaire lié à un établissement principal.
XY 95, monsieur BODIN propriétaire de la deuxième société ne peut être "démissionnaire".
XY 95, monsieur D. est peut être démissionnaire, cela ne retire en rien sa responsabilité potentielle dans ce dossier.

Vous devez relire le mail que j'ai rédigé et consulter de nouveau le Kbis de la S.A.S MAI. pour voir que ce dernier n'est pas un établissement secondaire. S'exprimer ainsi est effacer la possibilité d'un détournement d'actifs que les différentes plaintes, dont la votre et vous en avez ma gratitude, vont potentiellement éclairer.

Suivant le contrat de prestation de service, comme vous l'avez précisé sur le mail envoyé à mon adresse personnelle, Laurianne06, les toiles sont votre propriété. Sauf décision contraire suite à la procédure judiciaire en cours.
 
Dernière édition:

m.seghier

Membre Junior
Louze concernant vos questions merci d'utiliser ma boite mail personnelle comme l'a fait Laurianne06, vous comprenez que plus d'informations sur votre identité sont nécessaires (conformément aux interventions provocatrices du "simple retraité" mammouth).
Cependant la procédure juridique est en cours, elle va sans doute à terme engager la réponse juridique de la société MAI de Neuilly sur Seine. En soulevant l'ensemble des responsabilités. Elle est nécessaire.
Les toiles entreposées chez Chenu sont, sauf décision contraire de la justice, votre propriété suivant les books artistiques reçus.
Le retour des fonds reposent sur l'organisation réfléchie de la revente. Une stratégie de revente existe, détournée par les acteurs de la société n°2. Je ne sais pas si la justice permettra son application.
 
Dernière édition:

XY95

Membre Junior
Mr SEGHIER A CE JOUR SEULE LA S.A.S EST SOUS LE CONTROLE DU MANDATAIRE. A TITRE D'INFORMATION J'AI TOUJOURS FAIT LA DISTINCTION ENTRE LA S.A.S ET M.A.I AYANT DES SIRETS DIFFERENTS

PAR CONTRE L' ADRESSE COMMERCIALE DE M.A.I EST BIEN 54 AV HOCHE PARIS VOIR VOTRE DOCUMMENT DE CONTACT INDIQUANT AUSSI LES SOCIETES MARBLE ART INVEST UK LONDRES ET MARBLE ART INVEST RUSSIE 121099 MOSCOU.

RIEN N'EMPECHE QUE LA S.A.S SOCIETE UNIPERSONNELLE DE REGISTRE DU COMMERCE DIFFEREND ET INDEPENDANTE SOIT DANS LE MEME IMMEUBLE.UNE COINCIDENCE MALHEUREUSE

Mr BODIN PEUT DEMISSIONNE DE SON POSTE DE DIRECTEUR GENERAL TOUT EN ETANT EVENTUELLEMENT ACTIONNAIRE
 
Dernière édition:
ben oui, c'est simple à comprendre ...

m. Seghier crée une société sous deux prête-noms, dont mme Maroussi, qui passe de Dame de compagnie pour personnes âgées à spécialiste de l'art et responsable d'une société d'investissement dans l'art .

Ce faisant , il vous vend 4000 euros pièce des toiles qu'il achète entre 600 et 1000 euros . Certains artistes se plaignent d'ailleurs d'avoir envoyé des certificats d'authenticité et de ne plus avoir eu de nouvelles.

m'est avis qu'on aura quelques surprises quand on ouvrira le coffre .

(Je suis d'ailleurs allé sur quelques sites d'artistes, oui, bon d'accord , faut aimer .)

Puis, à l'insu de son plein gré, une deuxième société se crée, même nom, et là c'est le flou , qui dirige, où est l'argent , etc ..

M Seghier est tout bonnement une victime ...

"le retour des fonds repose sur l'organisation réfléchie de la revente".

Oui, c'est sur, il y a actuellement 1600 amateurs d'art qui sont prêts à faire péter les cours de l'art moderne ...

Non, vraiment, je l'admire, monsieur Seghier.
 
je ne cherche en rien à diminuer la faute des protagonistes dans cette fâcheuse affaire (qui devient de plus en plus compliquée à comprendre) mais je voudrais juste dire à mammouth que les toiles achetées (et payées à l'artistes dans mon cas) 600 à 1000 euros par lot de x toiles (permettant à de jeunes artistes d'écouler une bonne partie de leur production) ne nous ont pas été facturées 4000 puisque que l'huissier nous a restitué entre 30 et 45% de notre investissement . Sans compter que dans les x % non restitués figuraient les frais de transport, d'assurance de conservation et je le suppose la commission des intervenants. Enfin si je raisonne à l'endroit...
 
et bien alors, tout est bien , laurianne de quoi vous vous plaignez ? je ne comprends pas .vous avez fait une bonne oeuvre, vous avez récupéré une partie de votre argent , et , comme vous raisonnez à l'endroit, vous avez honnêtement rétribué toutes les parties prenantes de cette affaire . et bientôt vous pourrez orner votre salon de deux superbes toiles .
 

louze

Membre Junior
mammouth , Mr Seghier , est il encore utopique de croire a une eventuelle revente des toiles par l administrateur et que nous retrouverons tout ou parti de nos investissements ?
 
mammouth ...bref passons !! il n'y pas plus aveugle que celui qui ne veut pas...lire correctement ce qui est écrit.

J'aimerais savoir parmi ceux qui n'ont pas récupéré tout leur investissement, c'est à dire ceux ayant investi à partir d'octobre il me semble, combien auraient "plongé" sans la garantie de la convention de séquestre. En ce qui me concerne cela aurait été totalement exclu. Vous comprendrez donc que mon animosité ne soit pas tournée vers les dirigeants des soit disant différentes sté MAI,( des escrocs il y en a eu, a et aura jusqu'à la fin des temps) par contre des officiers ministériels qui se défaussent de la sorte est à mes yeux totalement inadmissible !!
 
Dernière édition:

XY95

Membre Junior
Laurianne06 je pense que vous etes tombe sous le charme d'un interlocuteur . Savez vous la valeur exact de vos toiles et peuvent elles vous dedomager integralement de votre investissement en tenant compte des sommes recues par l' huissier
de plus vos toiles sont elles bien chez chenue ou virtuelles comme beaucoup de clients?
 
Haut