Des nouvelles d'Aristophil

Je vous entends et vous comprends
Mais quel sera le résultat de l éventuel procès qui lui sera fait?
Imaginez que la justice le déclare non coupable d escroquerie...
On fera quoi?
Il faut aussi imaginer que la justice prenne en compte les conséquences pour les "vraies victimes" que sont :
- les clients qui ont fait confiance à des intermédiaires peu scrupuleux
- certains conseillers qui ont commercialisé ce produit présenté par Gérard Lhétitier et ses équipes comme un placement financier
très sécurisé....

Aujourd'hui, à la lecture du livre de Isabelle Horlans, la seule victime est Gérard Lhéritier qui dénonce un complot.
En réalité, il tente de reproduire l'affaire des "timbres rares de Monaco" résumé dans un ouvrage intitulé "intime corruption". Lequel ouvrage a servi a rassuré des clients inquiets en 2005 et 2006.

L'objectif de la publication de l'ouvrage "liquidation en bande organisée" est clair : tenter de refermer la boîte de Pandore...
 
Pour la deuxième fois, ATACAMA me sollicite pour communiquer sur le site.
KARL, les documents joints apportent la preuve irréfutable que Gérard Lhéritier agissait en parfaite connaissance de cause et qu'il ne peut pas invoquer un " complot":

- L'acte de nantissement du 24/11/2005 qui montre que la Société Générale accepte de nantir des parts "Valexo" en garantie d'un crédit "In Fine" est un élément rassurant pour un investisseur...
- Le document "Estimation pour l'assurance"signé de la main d'Alain Nicolas a été très utile pour convaincre les souscripteurs du manuscrit d'Einstein....
- La lettre à Gérard Lhéritier, d'un représentant d'Art Courtage, en réponse aux inquiétudes d'un investisseur se suffit à elle même pour démontrer la réalité de "l'escroquerie en bande organisée".
Enfin, le "Blog du bibliophile" dans son édition du 4 Decembre 2014, mérite d'être diffusé sans modération.
 

Fichiers joints

Pour la deuxième fois, ATACAMA me sollicite pour communiquer sur le site.
KARL, les documents joints apportent la preuve irréfutable que Gérard Lhéritier agissait en parfaite connaissance de cause et qu'il ne peut pas invoquer un " complot":
- L'acte de nantissement du 24/11/2005 qui montre que la Société Générale accepte de nantir des parts "Valexo" en garantie d'un crédit "In Fine" est un élément rassurant pour un investisseur...
- Le document "Estimation pour l'assurance"signé de la main d'Alain Nicolas a été très utile pour convaincre les souscripteurs du manuscrit d'Einstein....
- La lettre à Gérard Lhéritier, d'un représentant d'Art Courtage, en réponse aux inquiétudes d'un investisseur se suffit à elle même pour démontrer la réalité de "l'escroquerie en bande organisée".
Enfin, le "Blog du bibliophile" dans son édition du 4 Decembre 2014, mérite d'être diffusé sans modération.
 
Bonsoir tout le monde, j'arrive un peu tard mais mieux vaut tard que jamais !
Je suis moi aussi malheureusement investisseur aristophil et je suis tombé sur votre forum a la suite de recherches sur cette première condamnation...
Elle est bien avérée et cela me semble une bonne chose car il me semble que rien bouge sur le sujet en ce moment.
Je me demandais aussi pourquoi cparti ne préconise pas cette procédure ?
 
Bonsoir tout le monde, j'arrive un peu tard mais mieux vaut tard que jamais !
Je suis moi aussi malheureusement investisseur aristophil et je suis tombé sur votre forum a la suite de recherches sur cette première condamnation...
Elle est bien avérée et cela me semble une bonne chose car il me semble que rien bouge sur le sujet en ce moment.
Je me demandais aussi pourquoi cparti ne préconise pas cette procédure ?
A ma connaissance les courtiers ne sont pas responsables des soupçons qui pèsent sur aristophil mais ça pourrait arranger certaines personnes qu ont leur mettent ça sur le dos...
Une seule decision de justice sur des dizaines à l encontre des courtiers à donné lieu à une condamnation.
Il y aura sans doute appel de cette décision.
Cparti chez sui je suis adhérent préconise de se porter partie civile...
 
Bonjour, oui c'est vrai pour les courtiers, sur un point de vue pénal. C'est ce que je pensais aussi. Par contre, il apparaît que celui condamné, l 'a été pour des manquements graves de conseil, d'information sur la réalité de la situation d'aristophil.
 
En ce qui concerne cparti, j'en suis aussi adhérent, et je viens de me rendre compte que beaucoup des ses membres sont des courtiers et que son créateur est courtier aussi.
Ma question est la suivante, peut on être vraiment objectif quand aux décisions prises par cparti pour les simples propriétaires Amadeus comme moi?
 
Merci dalli pour l'approbation !
Je continue mon monologue...plus je creuse et plus je trouve des choses invraisemblables.
J'ai eu au téléphone l'avocat de cparti qui m'a affirmé qu'il ne poursuivait pas les courtiers !!!?? Mais alors, comment puis-je être défendu par une association qui ne veut pas me défendre ? Cette histoire est complètement ubuesque!
A suivre...
 
Merci dalli pour l'approbation !
Je continue mon monologue...plus je creuse et plus je trouve des choses invraisemblables.
J'ai eu au téléphone l'avocat de cparti qui m'a affirmé qu'il ne poursuivait pas les courtiers !!!?? Mais alors, comment puis-je être défendu par une association qui ne veut pas me défendre ? Cette histoire est complètement ubuesque!
A suivre...
Il ne poursuit pas les courtiers tout simplement parce qu'il représente déjà des centaines d adhérents en partie civile.
 
En ce qui concerne cparti, j'en suis aussi adhérent, et je viens de me rendre compte que beaucoup des ses membres sont des courtiers et que son créateur est courtier aussi.
Ma question est la suivante, peut on être vraiment objectif quand aux décisions prises par cparti pour les simples propriétaires Amadeus comme moi?
Enfin, vous comprenez pourquoi, depuis Décembre 2005, je dénonce ce qui allait devenir une immense arnaque.
Relisez mes messages depuis l'éclatement de cette chaîne de Ponzi.
Vous comprendrez aussi pourquoi l'association CPARTI n'agira pas contre les courtiers qui en sont à l'origine (avec un généreux donateur du départ....
Taper sur votre moteur de recherche : "aristophil quel collectif de victimes choisir" publié par "Que choisir" le 25 mai 2015.
Vous comprendrez que vos interrogations sont légitimes et qu'il faut les faire valoir.
 
Merci Atacama, je comprends un peu tard en effet, peut être aussi parceque je n'ai pas été conseillé/informé du tout, de tout ceci...trop de confiance.
 
Pour tout vous dire je suis (j'étais) client du courtier qui a été condamné il y a 10jours. Et je réalise à quel point je me suis fait promené par cparti depuis 4ans.
Le meilleur dans tout cela c'est qu'il y a aussi un délai de prescription de 5 ans.
Délai, qui en 2020, mettrait tous les courtiers à l'abri de condamnation...
 
Pour tout vous dire je suis (j'étais) client du courtier qui a été condamné il y a 10jours. Et je réalise à quel point je me suis fait promené par cparti depuis 4ans.
Le meilleur dans tout cela c'est qu'il y a aussi un délai de prescription de 5 ans.
Délai, qui en 2020, mettrait tous les courtiers à l'abri de condamnation...
Absolument Eerodbes, vous soulevez un point essentiel de la stratégie de défense de Gérard Lhéritier. Le livre "Affaire Aristophil : une liquidation en bande organisée", (envoyé aux 18.000 victimes !!!!!) peut se résumer de la manière suivante :
Tous les acteurs de la belle aventure Aristophil, commerciaux, courtiers, experts, notaires, avocats, etc... sont responsables de la liquidation et font de son fondateur la seule victime (avec sa famille) d'un complot machiavélique l'ayant détruit dans sa fulgurante ascension....
Gérard Lhéritier a fait confiance à tous ces professionnels et maintenant il constate que certains l'ont trahi, d'autres sont des vendeurs guidés simplement par l'appât du gain, d'autres étaient jaloux de sa réussite, même un "ancien premier ministre" a vendu des manuscrits à Aristophil après une expertise sérieuse...
De plus, le "tout Paris" médiatique et politique se pressait pour soutenir et promouvoir les nobles causes défendues par le "Musée des Lettres et Manuscrits"...
Le concept de "liquidation en bande organisée" ne manque pas d'interpeller les "vraies" victimes que sont les clients à qui certaines associations continuent à mentir en leur expliquant qu'il faut être patient, que les ventes des manuscrits permettront de les indemniser, etc...
La réalité est que la bataille judiciaire qui va s'engager va durer longtemps. Que les nombreux avocats vont faire de la procédure. Que les courtiers attaqués vont se défendre. Que les associations vont faire valoir leurs arguments. Que les ventes vont se dérouler sur 6 ans à minima) et qu'il faudra attendre la fin des ventes pour tirer le bilan définitif des pertes pour les investisseurs. Que les "mis en examen" vont légitimement ne pas se laisser associés à une "escroquerie en bande organisée", car eux mêmes ont peut-être été manipulés par Gérard Lhéritier. Qu'il sera très difficile de faire venir à la barre tous les soutiens de la première heure.
Enfin, l'affaire "Aristophil" est loin d'une conclusion favorable pour les nombreuses victimes.
 
En attendant, les choses avancent un peu, je cherche des gens qui ont souscrit des contrats aristophil avec le même courtier que moi ( Crussol courtage, celui condamné il y a 10 jours) pour une procédure commune. Ça réduirait un peu les frais...
Si qq'un veut me contacter sur le forum, j'en serais ravi !
 
Absolument Eerodbes, vous soulevez un point essentiel de la stratégie de défense de Gérard Lhéritier. Le livre "Affaire Aristophil : une liquidation en bande organisée", (envoyé aux 18.000 victimes !!!!!) peut se résumer de la manière suivante :
Tous les acteurs de la belle aventure Aristophil, commerciaux, courtiers, experts, notaires, avocats, etc... sont responsables de la liquidation et font de son fondateur la seule victime (avec sa famille) d'un complot machiavélique l'ayant détruit dans sa fulgurante ascension....
Gérard Lhéritier a fait confiance à tous ces professionnels et maintenant il constate que certains l'ont trahi, d'autres sont des vendeurs guidés simplement par l'appât du gain, d'autres étaient jaloux de sa réussite, même un "ancien premier ministre" a vendu des manuscrits à Aristophil après une expertise sérieuse...
De plus, le "tout Paris" médiatique et politique se pressait pour soutenir et promouvoir les nobles causes défendues par le "Musée des Lettres et Manuscrits"...
Le concept de "liquidation en bande organisée" ne manque pas d'interpeller les "vraies" victimes que sont les clients à qui certaines associations continuent à mentir en leur expliquant qu'il faut être patient, que les ventes des manuscrits permettront de les indemniser, etc...
La réalité est que la bataille judiciaire qui va s'engager va durer longtemps. Que les nombreux avocats vont faire de la procédure. Que les courtiers attaqués vont se défendre. Que les associations vont faire valoir leurs arguments. Que les ventes vont se dérouler sur 6 ans à minima) et qu'il faudra attendre la fin des ventes pour tirer le bilan définitif des pertes pour les investisseurs. Que les "mis en examen" vont légitimement ne pas se laisser associés à une "escroquerie en bande organisée", car eux mêmes ont peut-être été manipulés par Gérard Lhéritier. Qu'il sera très difficile de faire venir à la barre tous les soutiens de la première heure.
Enfin, l'affaire "Aristophil" est loin d'une conclusion favorable pour les nombreuses victimes.
J' ai pas reçu de livre moi...dommage. je fais pourtant bien partie des 18000 victimes.
 
Haut