Des nouvelles d'Aristophil

M

Membre50403

Guest
Absolument Eerodbes, vous soulevez un point essentiel de la stratégie de défense de Gérard Lhéritier. Le livre "Affaire Aristophil : une liquidation en bande organisée", (envoyé aux 18.000 victimes !!!!!) peut se résumer de la manière suivante :
Tous les acteurs de la belle aventure Aristophil, commerciaux, courtiers, experts, notaires, avocats, etc... sont responsables de la liquidation et font de son fondateur la seule victime (avec sa famille) d'un complot machiavélique l'ayant détruit dans sa fulgurante ascension....
Gérard Lhéritier a fait confiance à tous ces professionnels et maintenant il constate que certains l'ont trahi, d'autres sont des vendeurs guidés simplement par l'appât du gain, d'autres étaient jaloux de sa réussite, même un "ancien premier ministre" a vendu des manuscrits à Aristophil après une expertise sérieuse...
De plus, le "tout Paris" médiatique et politique se pressait pour soutenir et promouvoir les nobles causes défendues par le "Musée des Lettres et Manuscrits"...
Le concept de "liquidation en bande organisée" ne manque pas d'interpeller les "vraies" victimes que sont les clients à qui certaines associations continuent à mentir en leur expliquant qu'il faut être patient, que les ventes des manuscrits permettront de les indemniser, etc...
La réalité est que la bataille judiciaire qui va s'engager va durer longtemps. Que les nombreux avocats vont faire de la procédure. Que les courtiers attaqués vont se défendre. Que les associations vont faire valoir leurs arguments. Que les ventes vont se dérouler sur 6 ans à minima) et qu'il faudra attendre la fin des ventes pour tirer le bilan définitif des pertes pour les investisseurs. Que les "mis en examen" vont légitimement ne pas se laisser associés à une "escroquerie en bande organisée", car eux mêmes ont peut-être été manipulés par Gérard Lhéritier. Qu'il sera très difficile de faire venir à la barre tous les soutiens de la première heure.
Enfin, l'affaire "Aristophil" est loin d'une conclusion favorable pour les nombreuses victimes.
 
M

Membre50403

Guest
Voilà qui résume parfaitement et exactement la situation.
En clair, nous pouvons nous asseoir sur nos "investissements". Nous ne serons jamais indemnisés, ou alors à hauteur de 10%. Des miettes. Et Lhéritier ne sera vraisemblablement pas condamné car il entrainerait avec lui le Tout-Paris qui posait avec lui dans les magazines à gros tirages, le sourire aux lèvres. Pour ma part, je me considère comme un triste pigeon qui mérite des baffes. Mais le mal est fait. Le courtier de ma ville n'a pas hésité à ruiner ses propres amis. Il coule aujourd'hui des jours paisibles en Thaïlande... Et j'avoue que ça m'énerve un peu mais je n'ai rien de concret pour le trainer devant les tribunaux et prouver sa malhonnêteté. Nous sommes bien victimes d'une vaste escroquerie.
 
M

Membre50403

Guest
Bonsoir, personnellement je suis concernée par les indivis "Proust et les grands Maitres de la Litterature". J'ai appris, presque par hasard (en RE-demandant des codes d'accès au site de Maître Hotte) que certaines pièces avaient été vendues l'année dernière... Même pas au courant et rien vu au niveau du règlement ! Il y a 244.000 euros qui dorment chez lui si je comprends bien concernant juste ce thème là. Dans notre lot, il y a l'Edition originale de : A la recherche du temps perdu en 13 volumes dont la vente ne semble pas programmée et qui devrait intéresser l'Etat. Que du bonheur en somme !
 
Dernière édition par un modérateur:
Oui, il y a clairement eu des surestimations. J'ai fait expertiser mon Amadeus, je ne peux récupérer que 10 ou15% de sa valeur. A moins que quelques fous se battent pour une pièce en particulier !? Ce qui me semble impossible...soyons honnête !
Pour votre cas Il me semble quand-même nécessaire d'essayer de trouver un avocat pour gratter le sujet, le contexte de votre souscription, etc...
 
Dernière édition par un modérateur:
M

Membre50403

Guest
Adhérent depuis la première heure à CParti, nous avons suivi son conseil de prendre Maître Sellies pour avocat qui communique chaque fois qu'il neige ! Je reçois plus de communications de l'Association que de son cabinet. Mais il est, parait-il très actif. Gardons la foi.
Hier j'ai relancé le Cabinet Hotte (encore une vente Proust en Avril) pour savoir s'ils pensaient répercuter "un jour" le fruit de toutes ces ventes réalisée par Ader, Drout, et j'en passe. Où est notre argent. ! Je note que dans cet énorme scandale, nous sommes très seuls les uns et les autres, grapillant des infos de çi de là. Quel marasme.
 
Voilà qui résume parfaitement et exactement la situation.
En clair, nous pouvons nous asseoir sur nos "investissements". Nous ne serons jamais indemnisés, ou alors à hauteur de 10%. Des miettes. Et Lhéritier ne sera vraisemblablement pas condamné car il entrainerait avec lui le Tout-Paris qui posait avec lui dans les magazines à gros tirages, le sourire aux lèvres. Pour ma part, je me considère comme un triste pigeon qui mérite des baffes. Mais le mal est fait. Le courtier de ma ville n'a pas hésité à ruiner ses propres amis. Il coule aujourd'hui des jours paisibles en Thaïlande... Et j'avoue que ça m'énerve un peu mais je n'ai rien de concret pour le trainer devant les tribunaux et prouver sa malhonnêteté. Nous sommes bien victimes d'une vaste escroquerie.
Ne soyez pas pessimiste. Retenez cette citation d'Einstein : "le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux qui les regardent sans rien faire".

Soyez de ceux qui regardent et qui font quelque chose pour les empêcher de nuire.
 
Dernière édition par un modérateur:
Bonjour ARNI

Est ce que vous pourriez envoyer svp la copie du jugement du TGI de Privas?
Merci
Pour la deuxième fois, ATACAMA me sollicite pour communiquer sur le site.
KARL, les documents joints apportent la preuve irréfutable que Gérard Lhéritier agissait en parfaite connaissance de cause et qu'il ne peut pas invoquer un " complot":

- L'acte de nantissement du 24/11/2005 qui montre que la Société Générale accepte de nantir des parts "Valexo" en garantie d'un crédit "In Fine" est un élément rassurant pour un investisseur...
- Le document "Estimation pour l'assurance"signé de la main d'Alain Nicolas a été très utile pour convaincre les souscripteurs du manuscrit d'Einstein....
- La lettre à Gérard Lhéritier, d'un représentant d'Art Courtage, en réponse aux inquiétudes d'un investisseur se suffit à elle même pour démontrer la réalité de "l'escroquerie en bande organisée".
Enfin, le "Blog du bibliophile" dans son édition du 4 Decembre 2014, mérite d'être diffusé sans modération.
Surprenant que ces documents ne fassent pas réagir quelques habitués forum ?
Surtout ceux de la première heure ?
Où sont-ils ?
 
M

Membre50403

Guest
Voici l'essentiel de la dernière communication reçue de CParti pour ceux que ça intéresserait. Peu de choses nouvelles ... J'ai personnellement relancé l'étude Hotte pour percevoir ce qui m'est dû. Pas très courtois ces gens là !!! J'attends ...

CPARTI revient vers vous concernant ARISTOPHIL pour vous faire un rapide état des avancées du dossier.
Concernant les INDIVISIONS :
L ’administrateur n’ayant toujours pas fixé une nouvelle réunion (la dernière réunion ayant eu lieu en octobre 2018) ou procédé à un communiqué officiel, nous ne pouvons pas vous apporter plus de précisions.
CPARTI a cependant demandé qu’une réunion soit rapidement programmée.
Nous sommes toujours dans l’attente de la restitution complètes des œuvres manquantes des collections BAUDELAIRE… et ce malgré nos relances, de la même manière, nous vous confirmons que le produit de la vente des œuvres BAUDELAIRE (qui ont été restituées) a bien été versé dans son intégralité à l’administrateur M. HOTTE et cela depuis plusieurs mois.
A ce jour aucun indivisaire n’ayant perçu le produit des ventes déjà effectuées concernant les indivisions (première vente en décembre 2017).
Nous restons toujours dans l’attente d’une réponse de l’administrateur concernant ces blocages qui n’ont que trop duré..
Concernant spécifiquement les Indivisions, CPARTI reviendra rapidement vers vous pour vous conseiller une action qui s’avère aujourd’hui indispensable pour la protection de vos intérêts.
S’agissant des AMADEUS :
CPARTI poursuit ses démarches et une solution amiable semblerait pouvoir enfin aboutir concenant les restitutions.
 
Adhérent depuis la première heure à CParti, nous avons suivi son conseil de prendre Maître Sellies pour avocat qui communique chaque fois qu'il neige ! Je reçois plus de communications de l'Association que de son cabinet. Mais il est, parait-il très actif. Gardons la foi.
Hier j'ai relancé le Cabinet Hotte (encore une vente Proust en Avril) pour savoir s'ils pensaient répercuter "un jour" le fruit de toutes ces ventes réalisée par Ader, Drout, et j'en passe. Où est notre argent. ! Je note que dans cet énorme scandale, nous sommes très seuls les uns et les autres, grapillant des infos de çi de là. Quel marasme.
Allez vous enfin comprendre que l'association CPARTI n'agit pas dans l'intérêt des vraies victimes que sont certains clients (pas tous).
CPARTI cultive l'ambiguïté en vous faisant croire qu'elle gère parfaitement la situation.
La réalité est bien différente : son objectif est de faire de la procédure jusqu'à la prescription de l'action juridique.
Et pendant ce temps.....les honoraires d'avocats nourrissent le système...
 
Dernière édition par un modérateur:
Merci Atacama, c'est exactement ce qu'il faut dire.
On nous balade chez cparti depuis 4 ans. En 2020 il y a prescription des actes des courtiers. On ne pourra donc plus les poursuivre. Il faut réagir maintenant!
 
M

Membre50403

Guest
Merci Atacama, c'est exactement ce qu'il faut dire.
On nous balade chez cparti depuis 4 ans. En 2020 il y a prescription des actes des courtiers. On ne pourra donc plus les poursuivre. Il faut réagir maintenant!
Bonsoir Atacama ; je comprends bien votre propos, voire j'y adhère. Cependant, cette association demeure la seule façon (pour moi en tout cas) d'obtenir une maigre information concernant ce dossier. Ayant pour la plupart d'entre nous perdu des sommes importantes, quelle solution avons nous pour nous défendre ? Nos manuscrits sont revendus une misère, notre argent reversé à la grâce de Dieu et la Justice (avec un grand J) s'en "balance" allègrement si je puis me permettre. Vous dites : le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux qui les regardent sans rien faire. Je vous réponds qu'à l'impossible nul n'est tenu !!!! Lhéritier est un voyou qui a un carnet d'adresses que nous n'avons pas et je suis sans illusion sur la conclusion de cette vaste escroquerie. Tout le monde se servira avant nous quels que soient nos états d'âme. Bien sûr qu'on nous ballade ...
 
Haut