Des nouvelles d'Aristophil

M

Membre50403

Guest
Bonjour Biton, il touchait ce que vous allez récupérer de la vente de votre investissement, 10 à 15% !
 
Bonjour Biton, il touchait ce que vous allez récupérer de la vente de votre investissement, 10 à 15% !
D une façon quasi générale, le courtier percevait entre 5 et 7% ...
L équivalent d une vente immobilière...
Tant qu' aristophil n était pas sous le feu des projecteurs ça ne gênait pas grand monde, du moins moi en tant qu' investisseur ça ne me choquait pas puisque je souhaitait faire une plus value de 40% sur 5 ans...
Mon courtier ne m a pas vendu du rêve...
J étais parfaitement informé d in risque de perte en capital en revanche je n aurai jamais imaginé qu on dise des experts censés vérifier la valeurs dès oeuvres que celles ci soient sur évaluées à ce point...
D ou l importance du procès qui s ouvrira pour enfin connaître les vrais responsabilités de ceux qui sont mis en examen depuis 5ans...
Car si l escroquerie n est pas retenue c est au il faudra se tourner vers ceux qui avaient un réel intérêt à stopper l activité de cette société... le bouquin qui vient de sortir m interpelle sur bien des points...
 
Dernière édition par un modérateur:

Fred0

Membre Junior
Bonjour Biton, il touchait ce que vous allez récupérer de la vente de votre investissement, 10 à 15% !
Oui, et il faut bien préciser que ça concerne les sommes investies en Amadeus et en Indivisions. Certains n'ont toujours pas compris.
 
Dernière édition par un modérateur:

biton

Membre Junior
La seule solution ne consiste donc pas d’attaquer les banques et de suivre LV si l’on veux récupérer un peu de notre bien ?
 
adhérez a l'ADILEMA, et/ou contactez son avocat Me PINCENT, il vous fera un briefing de la marche à suivre !
Ne vous laissez pas endormir par Cparti & Co...
 
Beaucoup de discourt,rien ne bouge du BLA-BLA? J'attend toujours le paiement de deux contrats Amadeus vendu le premier avril !! on me dit chez Aguttes......qu'il s'attende le paiement des acheteurs de la vente !! Une vente au enchére, je pense qu'il fallait payer aussitôt !!! cela fait 4 fois que je les relance,pour me dire« pas de souci cela va arriver» j'ai l'impression qu'il veule nous démoraliser,pour ma part je serai tenace !!malgré mon âge
J ai été payé début juin pour une partie seulement des ventes....mais j attends encore pour l autre.
J ai remarqué qu une oeuvre revendiquée par l Etat à quand même été vendue !
 
D une façon quasi générale, le courtier percevait entre 5 et 7% ...
L équivalent d une vente immobilière...
Tant qu' aristophil n était pas sous le feu des projecteurs ça ne gênait pas grand monde, du moins moi en tant qu' investisseur ça ne me choquait pas puisque je souhaitait faire une plus value de 40% sur 5 ans...
Mon courtier ne m a pas vendu du rêve...
J étais parfaitement informé d in risque de perte en capital en revanche je n aurai jamais imaginé qu on dise des experts censés vérifier la valeurs dès oeuvres que celles ci soient sur évaluées à ce point...
D ou l importance du procès qui s ouvrira pour enfin connaître les vrais responsabilités de ceux qui sont mis en examen depuis 5ans...
Car si l escroquerie n est pas retenue c est au il faudra se tourner vers ceux qui avaient un réel intérêt à stopper l activité de cette société... le bouquin qui vient de sortir m interpelle sur bien des points...
Karl, si je comprends bien votre analyse, vous êtes de ceux qui croient au complot organisé contre Gérard Lhéritier.
Vous n'arrivez pas à croire que CPARTI agit contre l'intérêt des "vraies" victimes..
 
Bonjour Biton, il touchait ce que vous allez récupérer de la vente de votre investissement, 10 à 15% !
La réalité sur les commissions perçues par les "vendeurs" :
De 2003 à 2010 (environ), le taux de rémunération des vendeurs était sensiblement le même que le commissionnement d'une vente immobilière (comme le souligne Kar).
A partir de 2010, les rumeurs de "pyramide de Ponzi" commençaient à se propager ainsi que des rachats massifs par des clients qui ont su être suffisamment menaçants pour se faire rembourser le montant de leur investissement. Des exemples significatifs seront évoqués au procès et démontreront que pour rembourser les sortants sans vendre les collections en indivision, il fallait bien d'autres investisseurs pour nourrir "la bête".........et c'est pourquoi le taux de rémunération des vendeurs est devenu plus que motivant jusqu'à la fin......
Avez-vous lu ces explications dans le livre d'Isabelle Horlans ?
 
Dernière édition par un modérateur:
La réalité sur les commissions perçues par les "vendeurs" :
De 2003 à 2010 (environ), le taux de rémunération des vendeurs était sensiblement le même que le commissionnement d'une vente immobilière (comme le souligne Kar).
A partir de 2010, les rumeurs de "pyramide de Ponzi" commençaient à se propager ainsi que des rachats massifs par des clients qui ont su être suffisamment menaçants pour se faire rembourser le montant de leur investissement. Des exemples significatifs seront évoqués au procès et démontreront que pour rembourser les sortants sans vendre les collections en indivision, il fallait bien d'autres investisseurs pour nourrir "la bête".........et c'est pourquoi le taux de rémunération des vendeurs est devenu plus que motivant jusqu'à la fin......
Avez-vous lu ces explications dans le livre d'Isabelle Horlans ?
Mon courtier à investir plus d argent que moi dans une indivision. ..
Le président de cparti , sa femme et leurs enfants ont investit dans 8 indivisions...
Adilema qu on a pas ou plus entendu depuis 3 ans veut s en prendre aux courtiers...
Moi je crois que ça arrange lheritier car ça déplace le problème.
Mais à ce que je sache, la justice soupçonne surtout lheritier dans cette affaire...
Moi je dis veut juste un procès car je me suis porté parle civile et connaître le verdict pour ensuite attaquer soit lheritier soit l État...et si mon courtier m a fait un défaut de conseil je l attaque mais en attendant je ne pas jouer les vierges effarouchées et lui mettre cette affaire sur le dos car ça le dépasse aussi...
 
Peut-être, mais le temps est venu de récupérer les sommes investies, on a assez promené! Peu importe les moyens...
 
Dernière édition:
D'ailleurs si des personnes ayant effectué des placements aristophil chez CRUSSOL COURTAGE ASSURANCE avec MR JACOTEY, en Ardèche. Et bien RÉVEILLEZ VOUS! Si vous êtes (comme je l'ai été) endormi par les belles communications de CPARTI, réagissez vite! Regroupez vous et attaquez !
 
Votre point de vue est respectable mais je pense que ceux qui sont sur ce forum depuis 5 ans comme moi et d autres ont pour la plupart mis des actions en oeuvres...
On a compris que vous avez attaquez votre courtier et c est votre droit...il fera sans doute appel car les courtiers bénéficient d une jurisprudence qui a été reprise par 10 tribunaux à part celui de privas...
Il y a plusieurs façons de défendre...et on les a toutes évoqué depuis longtemps.
Pour ma part j attends le procès de lheritier qui aura lieu en 2020 car il a épuisé tous les recours possibles.mon avocat me l à confirmer hier.
Il y aura un procès en 2020.
Je rappelle qu actuellement 100 millions sont bloqués sur sa fortune.
La liquidation pèse au moins 30 millions et des centaines de ventes sont à venir...
Le notaire est lis en examen ainsi que l expert comptable...
Ils ont des rc pros ces gens...
En revanche si la justice ne les condamnent pas, moi perso j attaquera l État...
 
M

Membre50403

Guest
Et oui, je crois qu'il faut un peu insister pour sortir les gens de leur léthargie...
Vous avez raison de vous répéter Eerodbes, et je me répète avec vous. Idem pour Lionel Escuret, Société Atlantis 63 dans le puy-de-Dôme. Si rien ne bouge, c'est parce que nous attendons qu'elles bougent. Il est grand temps de se remuer ; des gens dynamiques nous proposent des solutions qui fonctionnent, il faut saisir cette chance et y croire. Ce n'est pas en faisant rien que nous reverrons notre argent. Les plus hardis vont se fédérer, les autres regarderont peut-être le train passer. En tout cas, qui ne tente rien n'a rien. Si nos courtiers ont eu la malice de se mettre en insolvabilité, ce n'est pas le cas de leur assurance, et c'est justement avec elles que nous allons discuter. Au Tribunal. Comme à Privas.
 
Haut