Des nouvelles d'Aristophil

Willy 11

Membre Junior
Après lecture de l'actu sur le site de Me Pincent, je constate d'une part (et c'est super pour les gens qu'il défend) qu'il obtient des résultats probants contre les CGP et leur assurance. Sans mauvaise foi aucune, je suis content pour les gens qui s'en sortent grâce à lui. Dans un monde parfait, j'aimerais que les escrocs soient condamnés, et que les victimes (à priori nous qui avons placé notre argent) récupèrent leur mise.
Cependant le communiqué relatif à l'action contre les banques fait état d'une procédure, et non d'une remise en cause du bien fondé de l'attaque.
Il me semble qu'il est évoqué le fait que les avocats réclament aux banques la preuve de l'encaissement des chèques, et les juges de la mise en état (donc de la procédure) estiment que les banques sont dans leur bon droit de ne pas communiquer ces preuves aux plaignants. En gros, aux clients des avocats de trouver le verso de leur chèque, et non pas aux personnes attaquées, les banques, de les donner.
Je ne dis pas que cela ne m'inquiète pas, et j'admets volontiers que cela mette la pression si jamais pas de moyen trouvé de la preuve de l'encaissement des chèques, mais objectivement je ne crois pas que ça dédouane les banques de leurs torts dans l'action menée par LV, et cette décision ne le dit pas. Encore une fois, je crois que c'est une décision pour la forme, mais pas sur le fond.
 
Après lecture de l'actu sur le site de Me Pincent, je constate d'une part (et c'est super pour les gens qu'il défend) qu'il obtient des résultats probants contre les CGP et leur assurance. Sans mauvaise foi aucune, je suis content pour les gens qui s'en sortent grâce à lui. Dans un monde parfait, j'aimerais que les escrocs soient condamnés, et que les victimes (à priori nous qui avons placé notre argent) récupèrent leur mise.
Cependant le communiqué relatif à l'action contre les banques fait état d'une procédure, et non d'une remise en cause du bien fondé de l'attaque.
Il me semble qu'il est évoqué le fait que les avocats réclament aux banques la preuve de l'encaissement des chèques, et les juges de la mise en état (donc de la procédure) estiment que les banques sont dans leur bon droit de ne pas communiquer ces preuves aux plaignants. En gros, aux clients des avocats de trouver le verso de leur chèque, et non pas aux personnes attaquées, les banques, de les donner.
Je ne dis pas que cela ne m'inquiète pas, et j'admets volontiers que cela mette la pression si jamais pas de moyen trouvé de la preuve de l'encaissement des chèques, mais objectivement je ne crois pas que ça dédouane les banques de leurs torts dans l'action menée par LV, et cette décision ne le dit pas. Encore une fois, je crois que c'est une décision pour la forme, mais pas sur le fond.
bonjour, pour moi la Banque Postale (ma banque) refuse de me fournir le verso des chèques, et me demande pour cela de faire intervenir mon avocat (LV), j'ai même eu recours au conciliateur de la banque , mais rein à faire.
 
Après lecture de l'actu sur le site de Me Pincent, je constate d'une part (et c'est super pour les gens qu'il défend) qu'il obtient des résultats probants contre les CGP et leur assurance. Sans mauvaise foi aucune, je suis content pour les gens qui s'en sortent grâce à lui. Dans un monde parfait, j'aimerais que les escrocs soient condamnés, et que les victimes (à priori nous qui avons placé notre argent) récupèrent leur mise.
Cependant le communiqué relatif à l'action contre les banques fait état d'une procédure, et non d'une remise en cause du bien fondé de l'attaque.
Il me semble qu'il est évoqué le fait que les avocats réclament aux banques la preuve de l'encaissement des chèques, et les juges de la mise en état (donc de la procédure) estiment que les banques sont dans leur bon droit de ne pas communiquer ces preuves aux plaignants. En gros, aux clients des avocats de trouver le verso de leur chèque, et non pas aux personnes attaquées, les banques, de les donner.
Je ne dis pas que cela ne m'inquiète pas, et j'admets volontiers que cela mette la pression si jamais pas de moyen trouvé de la preuve de l'encaissement des chèques, mais objectivement je ne crois pas que ça dédouane les banques de leurs torts dans l'action menée par LV, et cette décision ne le dit pas. Encore une fois, je crois que c'est une décision pour la forme, mais pas sur le fond.
pour repondre partiellement, la banque n est pas tenue de donner la copie du verso. Seul le juge d instruction pourrait ordonner la transmission du verso au dossier à la demande de l avocat.... si ce juge...le juge necessaire.
 

biton

Membre Junior
Bonjour
Une nouvelle note d’information est à lire sur le site LV
Quelqu’un de calé dans ce domaine pourrait il me faire un résumé, car pour moi c’est compliqué à comprendre, merci d’avance
 
Bonjour
Une nouvelle note d’information est à lire sur le site LV
Quelqu’un de calé dans ce domaine pourrait il me faire un résumé, car pour moi c’est compliqué à comprendre, merci d’avance
le juge a rejeté la demande de LV d'avoir accès aux copies recto verso des chèques encaissés par Aristophil et LV nous dit qu'il faudra que l'on paye 15€ par banque pour activer la procédure, et que le juge a reporté l'ensemble au 29 janvier 2021
 
Suite à la note d'information que Maître Lecoq-Vallon vient de publier, vous êtes nombreux à vous interroger sur la longueur des procédures et surtout impatients de savoir quand cette affaire sera audiencée?
Aussi, en tant que partie civile dans ce dossier, ATACAMA a demandé à son avocat, Maître Frédérik Karel Canoy d'organiser une réunion à Paris (à une date à déterminer), afin de faire un point précis sur les procédures en cours, tant au pénal qu'au civil.
Cette réunion sera également une opportunité pour toutes les victimes qui ne se sont pas manifestées.
En effet, la création d'une sorte de "plate-forme" pourrait recenser celles et ceux qui n'ont engagé aucune action juridique à ce jour.
 

biton

Membre Junior
Bonjour,
J’ai vu sur le site jbci que la vente coraly’s emile Zola a été vendu il y’a quelques mois.
J’en détiens une partie mais je n’ai toujours rien reçu !!!!Quelqu’un a des nouvelles concernant cette vente ?
 

xa

Membre Expert
Seul le juge d instruction pourrait ordonner la transmission du verso au dossier à la demande de l avocat.... si ce juge...le juge necessaire.
Juge d'instruction qui n'intervient qu'en procédure pénale ...
Au civil, c'est une demande devant le tribunal, et manifestement le tribunal a refusé d'ordonner aux banques de fournir des preuves éventuelles contre elle, alors que c'est l'accusation (LV) qui doit logiquement prouver que ses demandes sont fondées ...

Donc retour à la logique : LV doit trouver le moyen de prouver quelle banque a encaissé quel chèque pour ensuite prouver que la dite banque a encaissé frauduleusement ce chèque (au sens "défaut de vérification de la destination illégale des fonds"). Je suis toujours dubitatif sur cette procédure, on verra ce qu'elle donnera.

Au passage, il semble que les attaquants, donc LV et ses clients si je comprends l'idée, ont été condamné à payer 60 000 euros ... qui s'ajouteront aux pertes des investisseurs / plaignants.
 
Juge d'instruction qui n'intervient qu'en procédure pénale ...
Au civil, c'est une demande devant le tribunal, et manifestement le tribunal a refusé d'ordonner aux banques de fournir des preuves éventuelles contre elle, alors que c'est l'accusation (LV) qui doit logiquement prouver que ses demandes sont fondées ...

Donc retour à la logique : LV doit trouver le moyen de prouver quelle banque a encaissé quel chèque pour ensuite prouver que la dite banque a encaissé frauduleusement ce chèque (au sens "défaut de vérification de la destination illégale des fonds"). Je suis toujours dubitatif sur cette procédure, on verra ce qu'elle donnera.

Au passage, il semble que les attaquants, donc LV et ses clients si je comprends l'idée, ont été condamné à payer 60 000 euros ... qui s'ajouteront aux pertes des investisseurs / plaignants.
oui.
ca fera environ 20€/investisseur LV
 
Bonjour !
Merci bien de bien vouloir m'expliquer ces dernières informations. J'attends surtout une réponse de LV. !!!
Nous attendons d'être remboursés alors nous devons encore de l'argent ?!!!
 
pour marble art invest, vous vous souvenez ?

des centaines d'
'escroqués , amende un million d'euros requise, préjudice global 15 millions d'euros ..... Justice, justice .....



Cette société a fait plus de 300 victimes entre 2009 et 2010, pour un préjudice global évalué à plus de 15 millions d’euros. Elle promettait aux investisseurs un taux d’intérêt extravagant de 4 % trimestriel, en pariant sur la cote d’artistes contemporains présentés comme prometteurs, dont l’histoire a déjà avalé les noms.

L’amende la plus élevée, un million d’euros, a été requise contre Mickael Seghier, fondateur de Marble Art Invest.
Avec Maître Frederik-Karel Canoy, nous allons créer une plate forme de mise en relation. Le but est de sensibiliser toutes victimes qui sont restées silencieuses. Même celles qui ont lu le livre d'Isabelle Horlans..... Ou plutôt surtout celles qui l'ont lu.....
 
Oui là ça va faire très mal si tout est avéré... Les particuliers qui ont investi ne peuvent que croiser les doigts. Laissons le soin à la justice de faire son travail.

Si au final ça pète ce ne sera pas faute d'avoir tenté d'alerter les potentiels investisseurs, malgré les menaces de poursuites des juristes payés par le président d'Aristophil pour faire le ménage sur Internet. (après avoir publié l'article sur mon blog ça a été très chaud !)

A NOTER: si vous avez investi chez Aristophil contactez-moi par téléphone au 04 38 38 10 00 svp, je cherche des infos.


PS. on fait le pari sur la prochaine grosse affaire ??? Je mise sur la société dont le nom commence par un F... ;-)
Bennou, le numéro de téléphone 04 38 38 10 00 est-il toujours actif ?
 
Sans vouloir défendre votre conseiller car ici on a suffisamment mis en garde, investisseurs et vendeurs qu'il allait y avoir un pb, tôt ou tard ; il est également victime.
Son métier n'est pas celui de savoir choisir un produit qui sort des solutions classiques. Comment être sûr de la qualité des produits quand ce n'est pas votre métier (l'art par ec ici) ou le sérieux des partenaires de vos partenaires (girardin par ex).
C'est l'une des grandes raisons qui font que je ne suis pas indépendante, je ne me sentirais jamais en sécurité avec ce que je vends.


Quoi faire dans votre cas ?
Pas grand chose, le mal est fait.

Vous devez surveiller cette histoire de dépôt de bilan pour savoir exactement quoi faire.

On peut imaginer qu'ici sur Actuf, il va y avoir des informations qui seront diffusées et que chacun qui aurait une information puisse la communiquer aux autres afin probablement de vous regrouper pour vous défendre voire mutualiser les dépenses si un avocat devenait nécessaire.

Apportez y votre pierre.

Je n'ai personnellement pas trop d'illusions sur la suite et le fait que les investisseurs sortiront perdants.
Quel dommage que vous ne soyez pas venu nous voir avant l'investissement.


NON non et non, nous ne sommes pas jaloux de ceux qui vendaient de ce produit, bien au contraire, nous étions désolés pour eux car ils risquent de perde leur boulot en cas de condamnation pour défaut de conseil.

Sollicitez votre conseiller car lui doit remuner ciel et terre pour savoir quoi vous répondre et quoi vous conseiller pour pas que vous l'attaquiez à son tour.
Dites lui que vous comptez sur lui et que vous ne voudriez pas à avoir à le rappeler toutes les semaines.

Bon courage
Moi aussi, je possède coralys incunables et révolution ... pas un seul euro reçu à ce jour !!!
Ne vous attendez pas à plus de 10 % de votre investissement !
 
Haut