Des nouvelles d'Aristophil

Bonjour Biton,
En ce qui me concerne, suite aux ventes chez Drouot, Me HOTTE ( https://www.jbci.fr/aristo/ ) m'a fait un virement d'environ 5000 euros, il y a presque 2 ans. Pour exemple, un ouvrage de Balzac faisant partie de mon indivision avait été vendu lors de la toute première vente Aristophil chez Drouot, le 20/12/2017, cela te donne une idée des délais !
J'ai contacté l'étude Me Hotte, il y a 2 mois, car je n'ai reçu depuis, alors qu'un certain nombre de ventes concernant mon indivision avaient eu lieu. Il m'a été simplement répondu qu' " ils travaillaient en ce moment sur le second paiement... " . La personne qui m'a répondu était très sympathique, mais ne détenait absolument aucune information et ignorait tout des délais avant paiement. Elle m'a juste répété : " Il faut être patient... " . Deux ou trois ans ans avant d'être payé, c'est vrai qu'il l'être. En attendant, Me HOTTE prend 400.000 euros annuel (ses honoraires sont en ligne) pour son travail et celui de ses collaborateurs, dont on ignore le nombre. Pour autant, cela n'avance pas... et quid des intérêts ?

Bon courage et meilleurs voeux
Bonjour Cypher, votre exemple m'intéresse beaucoup. Pouvez-vous donner le nom de l'indivision à laquelle appartenait le manuscrit vendu ? Et quelle était sa valeur initiale (celle facturée dans l'indivision) ?
 

Cypher

Nouveau menbre
Bonjour Atacama,
L'estimation du manuscrit "Ursule Mirouët", avant la vente chez Drouot, était entre 800.000 et 1.200.000. Il a été vendu 1.170.000, semble-t-il. C'était dans l'indivision "Les Grandes Heures du Génie Humain 2".
 

xa

Membre Expert
Dalli, parce que vous êtes dans les premiers (sinon le premier) à avoir fait la bonne analyse de cette escroquerie et qu'il est souhaitable que ceux qui lisent ce forum reprennent les messages du départ.
Ce qui serait souhaitable, c'est que les épargnants prennent l'habitude de rechercher sur internet des fils de ce genre, prennent le temps de lire, de peser les arguments, de voir que ceux qui critiquent des "solutions de placement" (Dalli, Bennou, moi pour citer 3 exemples de ce fil) ne sont pas nécessairement des jaloux, des peureux, des inquiets ou des idiots ...

Mais bon ... Nous avons expliqué que c'était un montage suspicieux, nous avons été insulté. Nous avons prévenu sur des montages similaires, très très similaires, idem. Nous avons prévenu sur des montages encore plus farfelus, comme les bracelets connectés pour montres de luxe par un voisin de département (tiens, je me demande ce que c'est devenu), ou l'ambre, ou les diamants de papier, ou les cristaux de balsamique ou ....

Aristophil est en cours, et accouchera d'une souris parce que les responsabilités sont bien trop diluées pour qu'une vraie leçon soit tirée. Et d'autres appâts à pigeon ont été mis sur le marché, d'autres épargnants seront ruinés pour ne pas avoir pris 30 minutes pour réfléchir sérieusement aux mécanismes sous jacents des produits proposés.

La seule vraie nouveauté, c'est qu'avant, les pigeons signaient pour 8 à 10% annuels, alors que maintenant, à 3 ou 4%, on peut déjà être dans le montage suspicieux ... MAis allez faire comprendre au commun que lorsque les taux sont négatifs, que les fonds tiennent péniblement les 1% en jonglant sur les réserves des années antérieures, que les SCPI communiquent habilement pour éviter de trop insister sur la consommation des reports .......


La chasse aux pigeons, à ma grande crainte, est loin d'être terminée.
 
Ne vous attendez pas à plus de 10 % de votre investissement !
10% mais étalé sur des années pour les investissements en indivision.
Ce qui serait souhaitable, c'est que les épargnants prennent l'habitude de rechercher sur internet des fils de ce genre, prennent le temps de lire, de peser les arguments, de voir que ceux qui critiquent des "solutions de placement" (Dalli, Bennou, moi pour citer 3 exemples de ce fil) ne sont pas nécessairement des jaloux, des peureux, des inquiets ou des idiots ...

Mais bon ... Nous avons expliqué que c'était un montage suspicieux, nous avons été insulté. Nous avons prévenu sur des montages similaires, très très similaires, idem. Nous avons prévenu sur des montages encore plus farfelus, comme les bracelets connectés pour montres de luxe par un voisin de département (tiens, je me demande ce que c'est devenu), ou l'ambre, ou les diamants de papier, ou les cristaux de balsamique ou ....

Aristophil est en cours, et accouchera d'une souris parce que les responsabilités sont bien trop diluées pour qu'une vraie leçon soit tirée. Et d'autres appâts à pigeon ont été mis sur le marché, d'autres épargnants seront ruinés pour ne pas avoir pris 30 minutes pour réfléchir sérieusement aux mécanismes sous jacents des produits proposés.

La seule vraie nouveauté, c'est qu'avant, les pigeons signaient pour 8 à 10% annuels, alors que maintenant, à 3 ou 4%, on peut déjà être dans le montage suspicieux ... MAis allez faire comprendre au commun que lorsque les taux sont négatifs, que les fonds tiennent péniblement les 1% en jonglant sur les réserves des années antérieures, que les SCPI communiquent habilement pour éviter de trop insister sur la consommation des reports .......


La chasse aux pigeons, à ma grande crainte, est loin d'être terminée.
Votre analyse est implacable, c'est la faute aux pigeons. Evidemment.
Plus sérieusement il est inutile de véhiculer votre mépris à leur égard. Ce type de message ne sert à rien. On a bien compris pour qui vous êtes dans ce dossier.
 
Haut