Des nouvelles d'Aristophil

#21
Bonjour, pour ma part, j'ai envoyé une mise en demeure début décembre qui est restée lettre morte, bien sûr... Je viens d’entamer une procédure avec un cabinet d'avocat. Dans toute cette histoire, je suis convaincue que si les gens veulent retrouver leur argent, il faut passer par des spécialistes. Aristophil, Finestim et compagnie nous racontent un peu ce qu'ils veulent, de toute façon, nous n'avons pas la main pour agir. Nous leur avons confié notre argent et aujourd'hui nous ne pouvons pas le récupérer.
 
#22
Je suis collectionneur moi-même et je suis en train de céder, peu à peu, des parties de mes collections . Eh bien je peux vous dire qu'en 30 ans, Je ne suis pas en plus value sur tout. Et quand je trouve moi-même l'amateur, ça m'arrive de faire un bénéfice, Mais quand je dois passer par une salle de ventes, je suis à la merci d'un commissaire priseur qui s'octroie au passage 20 % sur le vendeur et autant sur l'acheteur. C'est lui le vrai gagnant .
 

pascal2015

Membre Junior
#23
Bonjour,
Un membre de ma famille est dans votre cas.
Nous avons consulté le cabinet LYSIAS PARTNER
à Paris qui pourra vous aider dans la démarche que vous
souhaitez donner à cette affaire. Je vous engage à
consulter leur site web. Un article plutôt édifiant y
ai présenté. De plus le premier rendez vous est gratuit.
lien du site: lysias-avocats.com
 

pascal2015

Membre Junior
#24
Bonjour
Juste pour vous signaler ceci:
Par un jugement du 29 janvier 2015, le Tribunal de commerce de Lyon a placé les sociétés FINESTIM et ART COURTAGE FRANCE en liquidation judiciaire. Les personnes détenant des créances vis-à-vis de ces sociétés doivent se manifester dans les délais légaux auprès du mandataire judiciaire, Maître Jean-Phlippe REVERDY, 219 rue Dugueslin, 69003 Lyon.
 

dalli

Membre Expert
#25
Ne faut il pas avoir un dossier commun pour mieux se défendre ?
Effectivement passer par un même avocat pourrait être un plus.
 
#26
Depuis que j'ai fait ma lettre de mise en demeure, conseillée par mon cabinet d'avocat (Cabinet Lecoq-Vallon &Feron-Poloni) lecoqvallonferonpoloni.com/); j'essaye de contacter des personnes qui sont dans le même cas que moi afin de créer justement un collectif de victimes. Il est bien évident qu'un collectif de victimes aura plus de poids et sera plus adapté pour une bonne défense. Évidemment, il y a un coût, mais pour ma part, mon choix est fait. Je n'ai pas confiance du tout en Gérard Lhéritier et tout ce que peuvent raconter ses sbires. Mieux vaut se donner une chance de retrouver un peu son capital que pas du tout !!! Si vous voulez me contacter avant de joindre Me Lecoq, laisser un message sur ce site; sinon vous pouvez contacter directement le cabinet ci-dessus nommé.
 

Willy 11

Membre Junior
#27
Bonjour à tous,
je suis moi aussi l'un des "investisseurs" (si on peut m'appeler ainsi...) floué d'Aristophil.
J'ai 30ans et j'ai placé de l'argent en mars 2011 chez eux. Cet argent, je crois bien que je ne le reverrai jamais malheureusement, et après courrier de mon avocat auprès de l'administrateur, sans réponse probante évidemment, j'ai contacté le cabinet Lysias et Partners sur Paris.
Et là, pour la 1ère conversation au téléphone, ils m'ont bluffé en me donnant le nom du CGP de façon directe dès que je leur ai dit que j'étais de St-Etienne. Je pense m'associer aux clients qu'ils représentent déjà car oui, la force collective est à privilégier.
Bref, un article est paru aujourd'hui, et je présume que la dame anonyme en question est "Elvis". Sachez que je comprends votre désarroi, j'ai été bluffé comme vous. Le montant de mon investissement est un peu moins important mais demeure colossal... et je n'en dors plus, je me consume de l'intérieur en me disant que je suis fautif de la plus grosse connerie de ma vie.
Pour ma part, je n'ai pas signé sur une indivision, il s'agit d'une convention Amadeus (et si tant est que les œuvres existent bien), alors j'espère en retirer un petit quelque chose quand même.
Il faudra faire preuve de patience je l'ai compris maintenant. Vos avocates Elvis parlent de mettre la faute sur les banques... je ne maîtrise absolument pas les démarches en droit, mais effectivement c'est peut-être une bonne alternative car Lheritier et tous ses CGPI se feront déclarés insolvables. J'espère que le cabinet sur Paris me fera un topo assez précis de ce qu'ils envisagent de faire... Si ce n'est pas le cas, je contacterai Me Lecoq-Vallon.
Quelqu'un sur ce forum aurait-il des éléments nouveaux à nous donner? Je le demande de manière directe car plusieurs choses sont sorties cette dernière semaine. Disons qu'il y a les articles qui nous préparent à un avenir compliqué (ceux dans lesquels je crois le plus quand même), et ceux issus du blog aristophil qui nous disent que nous avons tort, nous clients, de poursuivre une société contre laquelle les hautes sphères s'acharnent et souhaitent voir tomber alors que c'est un "modèle économique" envié...
Biensur si j'interviens ici, c'est parce que je ne crois plus au père noël. Mais voila, je serai reconnaissant envers toute personne communiquant des infos précieuses et fiables. D'avance merci
 
#28
Merci de ces infos, je n'ai pas encore eu le temps de chercher ces nouveaux articles dont vous parlez... Cela m'en ferait gagner (du temps!) d'ailleurs si vous pouvez mettre les références des articles ou les liens directement sur ce site.
Pour ce qui est des avocats, cela ne coûte rien de regarder les sites et de comparer... Pour ma part, et vu, justement que c'est compliqué, j'ai préféré prendre un cabinet d'avocats spécialistes en la matière...Voici ce que dit leur page d'accueil :
"Vous n’avez peut-être pas maîtrisé les subtilités du placement ou de l’investissement que l’on vous a conseillé et vos intérêts financiers sont en péril. Victime de mauvais conseils ou de détournements de fonds, vous cherchez une réponse adaptée aux agissements que vous avez subis.
Cabinet exclusivement engagé dans la défense des épargnants, des investisseurs et des emprunteurs, nous vous apportons des solutions pragmatiques, amiables ou judiciaires au profit de vos intérêts patrimoniaux".
Enfin, Willy, justement pour répondre à vos interrogations, Maître Lecoq va très prochainement proposer d'organiser une réunion d'informations pour que les personnes comme nous comprennent un peu l'engrenage dans lequel nous avons mis les doigts....

A très bientôt, si vous le souhaitez nous pouvons échanger aussi directement nos mails. A plusieurs, on est plus fort et je suis convaincue que c'est comme cela que l'on aura une petite chance de retrouvez nos fonds.

Je vous souhaite une bonne soirée. Merci si vous avez le temps d'envoyer les références.
 
#31
LE CABINET LECOQ-VALLON & FERON-POLONI A ETE MANDATE PAR UN GRAND NOMBRE D’INVESTISSEURS «*ARISTOPHIL*»

Une réunion se tiendra le samedi 21 mars 2015 à la Maison du Barreau de PARIS (salle auditorium 2-4 rue de Harlay 75001 PARIS) de 9h à 13h pour informer les victimes des procédures qui seront mises en œuvre par la SCP LECOQ-VALLON & FERON-POLONI pour parvenir à recouvrer leurs préjudices.

Le cabinet LECOQ-VALLON & FERON-POLONI, composé de quinze Avocats et spécialisé depuis vingt ans dans la défense des épargnants, est à l’origine de la plupart des jurisprudences en la matière.

Ainsi, nous avons obtenu la condamnation des banques de premier rang au profit de nos clients dans des affaires emblématiques de l’épargne telles que*: EUROTUNNEL, NATIXIS, DOUBL’O, ECUREUIL EUROPE 2003/2004, BENEFIC, BOURSORAMA, CREF, Responsabilité de la SOCIETE GENERALE
sur la commercialisation de produits structurés, Remboursement des sommes détournées (fraude au Président).

Nous sommes également à l’origine de la plupart des jurisprudences en matière d’assurance vie et de capitalisation portant sur *:
Le devoir de conseil,
La renonciation,
Les cours connus,
Les produits structurés servant de valeur de référence à des contrats d’assurance vie.

Nous sommes les Avocats des grandes associations de consommateurs telles que l’UFC QUE CHOISIR et la CLCV pour la défense des épargnants, par exemple dans l’affaire de l’assurance emprunteur et le bon respect des TMG.

Nous avons initié la première action de groupe en France en matière financière contre la Compagnie AXA au mois d’octobre 2014 à propos du non-respect du taux minimum garanti dans le contrat «*CLER*», diffusé par cette Compagnie et l’association AGIPI.

Notre cabinet est celui qui a obtenu les meilleurs résultats dans la défense des victimes de la fraude MADOFF, tant au travers de contrats d’assurance vie et de capitalisation que dans le cadre de la gestion de comptes titres.

Notre expertise qui consiste à rechercher systématiquement la responsabilité des établissements bancaires ou des compagnies d’assurances nous a amenés à défendre les victimes de diverses escroqueries commises par des sociétés françaises ou étrangères sur le territoire français.

Nous avons ainsi défendu avec succès 500 personnes physiques victimes d’une autre affaire dans le sud de la France, la banque utilisée pour cette collecte illicite d’épargne ayant accepté de couvrir la quasi-totalité de la perte en capital de nos clients, dans un accord de principe.

Nous mettons en œuvre la même méthode avec la même expertise dans de nombreux dossiers où les épargnants sont susceptibles d’invoquer la responsabilité civile de l’établissement bancaire qui a contribué à la fraude faute d’avoir correctement exercé ses contrôles sur les opérations menées par les escrocs et/ou en raison de la collecte de sommes versées dans le cadre d’un appel public à l’épargne illégal.

Le modèle économique du Groupe ARISTOPHIL était le suivant*: le client place son argent en achetant en indivision des manuscrits anciens dont la valeur était supposée évoluer à la hausse de pratiquement 50% en 5 ans.

Nous estimons que cette hausse était alimentée par les fonds des nouveaux investisseurs entrant dans le système et demanderons que la justice établisse ce fait.

Selon la documentation contractuelle de la société, il était généralement annoncé à un rendement annuel moyen supérieur à 8% par an.

L’autorité des marchés financiers a alerté le public à plusieurs reprises, notamment le 12 décembre 2012, appelant les épargnants à la plus grande vigilance en matière de placements atypiques proposés au public, visant expressément «*les lettres et manuscrits*».

Une enquête diligentée par la DGCCRF a considéré que la présentation de cet investissement pouvait être trompeuse.

Le 18 novembre 2014, la Brigade financière a perquisitionné différentes adresses du groupe ARISTOPHIL et a procédé à la mise sous séquestre de ses comptes bancaires.

Le 29 janvier 2015, les sociétés FINESTIM et ART COURTAGE FRANCE qui commercialisaient des investissements ARISTOPHIL ont été placées en liquidation judiciaire

Le Cabinet LECOQ-VALLON & FERON-POLONI a été mandaté par de nombreuses victimes de la société ARISTOPHIL.

Le Cabinet LECOQ-VALLON & FERON-POLONI va bien entendu intervenir dans la procédure pénale pour le compte de ses clients.

Il va surtout, conformément à sa spécialité, rechercher les responsabilités bancaires dans cette affaire de manière à recouvrer tout ou partie de l’épargne investie et des préjudices causés, y compris avant le terme stipulé.

Cette procédure consiste à réclamer la condamnation des banques du Groupe ARISTOPHIL devant les juridictions d’avoir à payer la totalité de la perte en capital et les intérêts contractuels aux victimes, indépendamment de la procédure pénale.

En effet, l’article L 561-1 du Code Monétaire et Financier prévoit un devoir de vigilance du banquier à l’égard de son client.

Les banques doivent ainsi s’assurer de la licéité de l’activité de son client et de la régularité des opérations qu’il effectue en ses livres.

Les banquiers peuvent donc être civilement responsables si leurs négligences ont permis à des faits délictueux de se commettre et de se perpétrer au préjudice de tiers.

Il existe des jurisprudences favorables aux tiers victimes d’agissements délictueux qui ont obtenu réparation auprès des banques dont la négligence a permis la fraude réalisée à leur préjudice.

La procédure pénale et la procédure civile pourront être menées simultanément, la procédure civile étant censée être plus rapide que la procédure pénale.

Si vous êtes investisseurs victimes du Groupe ARISTOPHIL et que vous êtes intéressés par la démarche du cabinet LECOQ-VALLON & FERON-POLONI, vous pouvez adresser les pièces suivantes à réception desquelles, une convention d’honoraire vous sera proposée pour une prise en charge de votre dossier*:

Convention d’indivision,
Certificat d’indivision,
Copies des chèques à ARISTOPHIL recto/verso,
Avis de virement bancaire,
Relevé éventuel,
Eventuels échanges de correspondances avec la société ARISTOPHIL.

Une réunion d’information organisée par la SCP LECOQ-VALLON & FERON-POLONI et destinée aux victimes du Groupe ARISTOPHIL se tiendra à la Maison du Barreau de PARIS (salle auditorium), 2-4 rue de Harlay 75001 PARIS le 21 mars 2015 prochain de 9h à 13h.

SCP LECOQ-VALLON & FERON-POLONI
14 rue Jacques Bingen
75017 PARIS
01 53 04 97 77
01 53 04 97 78
lecoqvallonferonpoloni.com

Madame Sylvie SEGUREL sera également présente en qualité de représentante des victimes ARISTOPHIL.

Fait à Paris,
Le 16 février 2015
 

almapa

Membre Junior
#33
On vient seulement de savoir qu'aristophil allait mal et qu'il était désormais en redressement judiciaire. Même notre conseiller ne nous a rien dit ! C'est un peu fort. On a investi pas mal en 2013, je craint n'avoir plus que mes yeux pour pleurer ! peut on assigner en justice le cabinet qui nous a vendu ces parts en indivision et combien de temps avons nous pour les poursuivre ?
 
#34
on vient de savoir ? c'est un peu fort, ça . vous étiez au pôle nord, bloqué depuis l'an passé ?
il y a une action de groupe (voir plus haut) , joignez vous à eux !
 
Dernière édition:

dalli

Membre Expert
#35
Le conseiller est comme vous, il découvre s'être fait berné.
Je ne pense pas à la malhonnêteté mais plutôt à de la négligence.

Oui il a une responsabilité civile mais joignez vous à un collectif.
 

almapa

Membre Junior
#36
Bonjour, oui ils ont été très naïfs, autant que nous d'ailleurs, Si j'étais allée sur le forum avant je n'aurait rien signé c'est sur, mais voilà le mal est fait à présent il faut essayer de s'en sortir au mieux. Nous avons RDV lundi dans leur bureau avec une personne qui à crée une association pour nous défendre, mais je n'ai aucune confiance en lui, il connait très bien Mr L'Héritier et semble le défendre, c'est un peu fort !!! de toutes façons notre décision est prise nous irons à la réunion à Paris le 21 Mars prochain, l'union faisant la force nous aurons peut être un jour une bonne surprise, mais j'avoue que j'ai un peu les boules, nous avions fait des projets avec ce placement et tout risque de s'annuler à cause d'un escroc qui lui à protéger ses arrières il n'y a aucun doute là dessus. Ou est la moralité dans tout çà ?
 
#37
une personne qui à crée une association pour nous défendre, mais je n'ai aucune confiance en lui, il connait très bien Mr L'Héritier et semble le défendre, c'est un peu fort !!!


C'est qui ? Lhéritier s'était blindé de partout, il y a encore sur certains sites des gens qui montent au créneau pour lui, il n'y a qu'à voir la page facebook.

https://www.facebook.com/Aristophil

Le conseiller se doit d'être un pro, doublement méfiant, Te serais tu faite berner, toi , Dalli? quand j'ai tiré la sonnette d'alarme, sur certains sites, ce sont des Conseillers qui ont pris la défense du système. Pour quelques uns, il y aura des moments difficiles . ça m'rappelle quelqu'un qui était décédé juste après le scandale marble art invest . Il y a des crises cardiaques dans l'air .
 
Dernière édition:

dalli

Membre Expert
#38
Ben si tu lis mes écrits, tu sais très bien que je criais fort à l'époque et surtout contre mes confrères.

J'ai également pas mal de bouteille, je fête cette année mes 24 ans de CGP.
 
#39
Moi aussi, un anniversaire ..je vais lever mon verre à ta santé , dalli , ce soir, car aujourd 'hui c'est mon n4° anniversaire ... de mariage ! n étant un chiffre que je ne révélerai point, mais qui, pour un mammouth, est tout à fait honnête.

Je te lis, je te lis, et j'admire ta disponibilité.
 
Haut