OMNIUM FINANCE AKERYS: FR2 Histoires en Série : Une affaire immobilière à voir

T-robienfarci

Membre Junior
#1
Emission France2 Histoires en Série du 03 04 2012 : Les défiscalisations pourries

pluzz.fr/histoires-en-serie-2012-04-03-20h35.html

Pour accéder au début du reportage sur la défiscalisation : attendez la fin de la pub et tirez le curseur vers la droite, jusqu’à ce que le compteur marque 52.20.

Le promoteur concerné par ce reportage : Omnium Finance appelé aussi Stellium, Imodéus, Jyloge CICG … La résidence Nina Simone filmée est l’œuvre du promoteur Akérys / 4M Promotion

Précision importante me concernant : au sujet des procès en correctionnels cités à France 2, AUCUN jugement n’a reconnu de délit : j’ai été complètement relaxée et blanchie. Les 3 procès pour lesquels j’aurais été condamnée dont fait état Maître Szpiner d’Omnium Finance sont en cassation. A préciser tout de même que le Jugement du procès en diffamation, dont se gausse Omnium, n’a pas pénalement reconnu de délit et m’a seulement condamnée en civil à 1 euro symbolique .Le Jugement du procès en menace et chantage n’a pas pénalement reconnu de délit non plus et ma relaxée aussi , il m’a seulement condamnée en civil à 1000 euros symboliques … Qu’elle immense gloire pour un groupe comme Omnium de faire valoir 1 € symbolique de condamnation !!! Quand au procès civil en dénigrement le jugement en cassation est attendu sous peu.

Autre précision importante : deux directeurs d’Omnium ont été mis en examen pour faux et usage … des perquisition et gardes à vue ont eu lieu et … on attend la suite…
Si je suis ruinée, ce n’est pas grave … quand on a plus rien à perdre on a encore moins peur de dire les vérités qui dérangent ! Une certitude : je continuerai jusqu’à ce que justice soit rendue, même si ma maison en est le prix à payer

Claudy.giroz(at)free.fr
 

dalli

Membre Expert
#2
Claudy, vous n'êtes pas claire.

En vous lisant je me demande si vous êtes cliente ou si vous êtes ex salariée de cette société.
 
Dernière édition:

JP ASTRUC

Membre Expert
#3
Bonjour dalli, regardez le reportage et vous comprendrez qui est Claudy GIROZ et découvrirez le combat qu'elle mène depuis toutes ces années. D'ailleurs, à ce stade, ce n'est plus un combat mais une véritable "croisade" et quoiqu'on puisse en penser, cela force le respect.

Elle a entre autre créé l'ADIM, association qui a aidé beaucoup de gens pour qui le rêve du "camembert magique de la defisc" s'est transformé en véritable cauchemar, d'autant plus pénible à vivre que les victimes se sont souvent faites avoir par un proche, voir par un membre de leur propre famille… personnes qui, a priori de bonne foi, s'étaient lancées dans la defisc après 2 ou 3 jours de formation à la vente et sans avoir aucune idée des dommages qu'ils allaient potentiellement pouvoir causer à autrui.

Un premier résultat positif vient donc de sortir puisqu'une vente a été annulée en première instance. Certes il ne s'agit que d'un jugement de première instance et certes l'annulation s'est fondée sur un vice de forme du contrat de réservation, mais c'est un premier résultat, en espérant que l'Appel confirme la première instance.

Une lueur d'espoir pour les dizaines de milliers de gens qui se sont faits avoir en attendant des milliers d'autres à venir, si rien n'est fait en bonne intelligence, par l'ensemble des acteurs en présence, pour assainir la situation et les pratiques.

La suppression pure et simple des dispositifs défiscalisant à support immobilier permettrait peut être de faire en sorte que les investisseurs reviennent aux fondamentaux de l'immobilier: l'emplacement et le vrai prix au m² et surtout épluchent tout ce qui est relatif à leur acquisition : l'immobilier bien sûr mais aussi l'ensemble des pièces écrites décrivant les engagements réciproques des parties contractantes.

Mais ne rêvons pas, la dette de la France augmentant d’environ de 120 millions d’euros toutes les 3 minutes, l'Etat ne peut se passer de lois d'incitation fiscale pour booster la croissance au travers de la vente massive de biens immobiliers en tous genres, quitte à ce que quelques dizaines milliers de victimes soient « sacrifiées » sur l’autel de ladite croissance.

Ayant récemment participé au colloque organisé par le MASTER 2 de Toulouse « ingénierie du patrimoine » pour fêter ses 10 ans, le Sénateur SCELLIER en personne nous a d’ailleurs confiés le nom du dispositif à venir... Il y a donc fort à parier que la situation dure et perdure continuant à produire ses contingents de «victimes consentantes», car personne ne leur aura mis le couteau sous la gorge pour les faire « signer ».

A l’aune de la disparition des « avantages fiscaux scellier et autre censi bouvard », Il n’y a qu’à voir tout le « barouf » qui est désormais fait autour du Loueur Meublé Non Professionnel dont on « redécouvre » les vertus liées à l’imputation des amortissements…
Combien de gens vont encore se faire gruger à acheter des biens censés générer des compléments de retraite défiscalisés au travers d’un bail commercial « garantissant les loyers »… on adapte les méthodes de vente et on repart de plus belle… voir à ce propos le post que j’ai mis ici :
http://forum.actufinance.fr/lmnp-la...ice-attention-aux-derives-P222395/#post207154

Ayant reçu des centaines de mails de gens grugés qui me demandent de l’aide, tous se fustigent de ne pas avoir lu ce qu’ils avaient signé et regrettent amèrement d’avoir cru les discours d’un commercial leur ayant présenté un « montage financier » tendant à minorer l’importance cruciale du sous-jacent immobilier support de l’opération.

Bref, tant que les investisseurs continueront à se jeter sur des « carottes fiscales » sans faire plus cas de leur achat IMMOBILIER, ils ne pourront s’en prendre qu’à eux-mêmes ; tant que les investisseurs feront « confiance aveugle » à des «conseillers» sans prendre la peine de vérifier, preuves écrites à l’appui, que ces «conseillers» sont bien ce qu’ils prétendent être, ils ne pourront s’en prendre qu’à eux-mêmes; tant qu’ils signeront sans lire et sans exiger des réponses écrites à leurs demandes écrites, ils ne pourront s’en prendre qu’à eux-mêmes; etc, etc …
C’est bien comme cela que raisonnent les tribunaux qui ne s’en tiennent qu’aux pièces écrites.

Si seulement ces dizaines de milliers de victimes malchanceuses avaient fait preuve d’un minimum de « bon sens paysan », par exemple, s’ils avaient simplement demandé à leur notaire d’intervenir à l’acte en «double minute», beaucoup de ces ventes n'auraient jamais été actées.

Et enfin si seulement ces gens, au lieu de me contacter pour que je les aide « bénévolement » à sortir de l’ornière dans laquelle ils sont, m’avaient contacté en amont de tout investissement (moi ou un confrère vraiment professionnel) pour établir un vrai diagnostic payant, suivi ou pas, d’un équipement de produit adapté, ils n’en seraient pas là.

Je travaille quotidiennement en interprofessionnalité avec Notaires, Avocats, Expert-Comptables, Banquiers, Assureurs et aucun de ces Professionnels ne travaille pour rien.
Il serait donc grand temps que les gens prennent conscience que le SERVICE (le vrai) se paye et que les «conseils gratuits» donnés par des «conseillers» qui n’en ont que le «titre» finissent très souvent par coûter très cher...

Cordialement.
 

JP ASTRUC

Membre Expert
#5
Surtout que concernant l'Assurance Vie, ces gens là en ont fait distribuer à tour de bras en adaptant la "méthode de vente immobilier" à la "sauce financière" et par les mêmes vendeurs ! 4 jours de formation, un "test" interne de sortie et roulez jeunesse; des centaines millions d'euros ont du être collectées sur des contrats skandia et oddo et tout ça sans que les vendeurs utilisent une quelconque outil de "profilorisque" et sans qu'ils aient à comprendre grand chose aux marchés financiers ainsi qu'aux aspects juridiques et fiscaux du contrat lui-même.

Les meilleurs" "conseillers en Investissement Indépendant" (c'était le titre employé) allaient jusqu'à faire le "package total" :
Vente du produit immobilier + placement financier + financement de l'immobilier en infine (en taux révisable au CFF) incluant le conseil supposé en prêt et en ADI !

Super bingo pour le "vendeur", son parrain, le parrain de son parrain et le parrain du parrain de son parrain (jusqu'à 4 niveaux de rétribution) mais pour le client... beaucoup sont "plantés" pour quelques années et c'est un doux euphémisme.
Je pense que nombre d'affaires ne sont pas encore sorties; on en est qu'au début car il faut environ 3 ans de gestation entre la signature d'une VEFA et le début des gros soucis. Donc "affaires à suivre".

Là où 8 jours de formation à la vente en interne étaient supposés être suffisant pourque le "conseiller" puisse commencer à "habiller son client des pieds à la tête", il faut aujourd'hui :

- être CIF et courtier (pour le placement)
- posséder la CJA (pour la partie conseil)
- Être IOB/SP (pour le prêt)
- être Agent Immobilier (pour la vente de l'immobilier)

Soit environ 4 à 5 ans d'études supérieures et autant de pratique ...
Ya pas foto ;-)
Après le client choisira à qui il veut avoir affaire :
- Professionnel du CONSEIL travaillant sur lettre de mission et honoraires avec obligation de moyen
- ou "conseiller" vendeur de produit travaillant "gratuitement".

Notez que les faits que je rapporte remontent à 2005; on peut penser que depuis lors les choses ont évoluées positivement au sein de ces groupes; du moins on ne peut que le souhaiter car du fait de la conjoncture, ces groupes ne disparaitront pas de si tôt et bien encadrés ils ont indéniablement un rôle à jouer.

Cordialement.
 

dalli

Membre Expert
#6
Je ne pesais pas à ça mais au pb des fonds € à venir que personne semble regarder vraiment.
Même des cgpi avec qui j'en ai discuté alors que d'autres sont déjà en "action" pour anticiper.
 

bennou

Membre Expert
#7
Dalli, anticiper n'est pas si simple car la plupart des clients ne veulent pas l'entendre. Ca fait 3 ans que je tire la sonnette d'alarme auprès de mes clients, mais nombreux sont ceux qui ne veulent rien savoir, persuadés que le fonds en Euros est toujours LA solution d'investissement à privilégier ("ça marche depuis 20 ans, y'a pas de raisons que ça change"). Je suppose que toi aussi tu dois avoir des clients comme ça ;-)

Je suis toutefois agréablement surpris par la réaction des assureurs qui sont nombreux à développer des solutions alternatives qui peu à peu devraient convaincre les réfractaires à changer leur fusil d'épaule.
 

dalli

Membre Expert
#8
89% de mes actifs sont en UC, tu vois que j'ai anticipé depuis longtemps.

Tu as fait ton boulot mais tu devrais laisser un écrit à ton client, histoire qu'ils ne te le reprochent pas.

Ou mieux avec les clients qui râllent tout le temps ou sont procéduriés, je leur fait signer un doc : je refuse l'arbitrage proposé par dalli ce jour du fonds € vers le fonds machin.


Comme je suis salariée, ça passe bien (ma boite ne me demande pas ça).

Parfois ça suffit pour qu'il écoute mieux mes explications qui sont tellement logiques et si je me couvre par cet écrit en plus, c'est que ça doit craindre.

Après je me trompe peut être mais au moins je suis bien avec mes propres craintes : du style, je savais mais je n'ai rien fait.

En fin d'année as-tu interrogé les cie avex lesquelles tu bosses pour savoir si elles étaient en collecte négative ?
Si oui, raconte moi les réponses.
 

JP ASTRUC

Membre Expert
#9
D'accord avec dalli et avec Benjamin !

Qu'y-a-il derrière l'actif général d'une compagnie baptisé "fonds euro" ? Pas toujours simple d'avoir l'info.
Continuer à financer de la dette publique en pensant qu'un Etat rembourse toujours ses emprunts ne me semble plus judicieux; le renflouement de la Grèce est un gouffre financier et personne ne peut affirmer qu'on est sorti d'affaire !

Il faut retourner aux fondamentaux de l'ÉCONOMIE : Pas de croissance, pas de richesses créées, déflation et augmentation de la dette car non seulement on ne peut pas rembourser le capital mais on doit emprunter pour payer les intérêts dus.....
La dette de France est déja colossale et elle augmente en moyenne de 120 millions d'euros toutes les 3 minutes !!!

On a besoin de financer les ENTREPRISES qui produisent de la richesse et NON les Etats qui par essence même sont improductifs.
On a besoin de reconstituer notre tissus industriel qui est aujourd'hui en lambeaux et si on ne redresse pas la barre très vite, on va au devant de très gros problèmes !!

Pour l'instant nous n'avons connu qu'une crise de valorisation des actifs mais non une crise de liquidités.
Il en ira différemment le jour où les actifs en euros plongeront en entraînant les banques... et là il sera un peu tard pour aller "récupérer ses sous" à la banque.

Les concepteurs de produits financiers l'ont compris et proposent ainsi des actifs économiquement PRODUCTIFS en risques limités constituant des alternatives vitales pour tous aux "fonds en euros".

LE problème reste que les gens sont tellement manipulés par la presse et les lobbies bancaires, qui fondent toute leur communication sur le "rendement de leur contrat d'assurance vie en euros" dans l'unique but de capter de l'épargne, soit disant sécurisée, pour reconstituer leurs fonds propres, qu'il est totalement illusoire de croire que les choses font changer de si tôt ... j'ai quelques fois l'impression que nous ne sommes que des prêcheurs dans le désert...

Les gens "ouvert d'esprit" qui ont pris la mesure de la situation ont déja pris leurs dispositions :

- Sortie de tout ou partie de leurs liquidités de la zone euro (ex : investissements sur actifs immobiliers US)
- Placement sur des actifs type "Or" ou "Diamant" qui amènent une certaine sécurité et surtout de la liquidité contrairement à l'immobilier (j'ai beaucoup de demande sur le diamant)
- Placement sur des contrats de Droit LUXEMBOURGEOIS (avantage du super privilège et de vraies garanties)
- Réallocation sur des actifs dont nous évoquons l'existence supra
- etc

Bref, il n'y a pas de "solution miracle" mais des bribes de solutions plus ou moins adaptées à chaque cas d'espèce.

Pour ceux qui tiennent à rester investi en France et donc en Zone €uro, tout arbitrer sur des fonds "euro" c'est jouer la politique de l'autruche !
Celà ne veut d'abord rien dire, car la composition des différents "fonds euros" est totalement disparate, et cela reste à mon sens une erreur car n'amenant RIEN au plan économique, seul moteur qui permet de créer de la richesse, moteur de croissance salvatrice.

La discussion reste ouverte.
 

T-robienfarci

Membre Junior
#10
Bonsoir Dalli, si vous le souhaitez et si vous avez un peu de temps, je me permet de vous joindre quelques infos qui pourraient éventuellement répondre à votre interrogation évoquée ci-dessus
Cordialement
 
#11
L'émission FR2 Histoires en série du 03.04.2012 arrive en 4 ième position d'audience

L'émission FR2 Histoires en série du 03.04.2012 arrive en quatrième position d'audience avec 3.016.000 télésepctateurs
 
#12
Claudy Giroz condamnée à plusieurs reprises

Bonjour,

Concernant les multiples condamnations dont Mme Claudy Giroz a fait l’objet, encore tout récemment (1er et 2 mars 2012) nous avons rédigé 2 articles à ce sujet sur omniumfinanceenclair.com

Vous pouvez les consulter en faisant un copier/coller des liens ci-dessous dans votre navigateur :

Claudy Giroz condamnée pour tentative de chantage :
www.omniumfinanceenclair.com/omnium_finance/claudy-giroz-condamnee-pour-tentative-de-chantag/

Claudy Giroz condamnée pour diffamation publique :
www.omniumfinanceenclair.com/omnium_finance/claudy-giroz-condamnee-pour-diffamation-publique/

De plus, pour répondre à Mme Claude Giroz, les préoccupations du Groupe Omnium Finance concernant ces procédures ne se situent pas sur un terrain financier. L’aspect le plus important étant bel et bien que la Justice s’exprime, et rétablisse la vérité de manière officielle et incontestable.

Cordialement
 
#13
Tous les procès dont le porte parole de OMNIUM FINANCE s'empresse de faire état comme d'une victoire sans précédents et dont il fait état ci-dessus sont en appel ou en cassation et n'ont donc aucune valeur de jugements définitif.
 
Haut