PEA bancaire ou PEA assurance ?

bennou

Membre Expert
#1
Le PEA bancaire (vendu par les banques, et dont la base est un compte titres) est de loin la plus courante des formes de PEA, et son cousin le PEA assurance (vendu par les assureurs, et dont la base est un contrat de capitalisation) est bien moins connu. Il est n’est pourtant pas dénué d’atouts et peut être une solution alternative intéressante dans certains cas.


PEA bancaire / PEA assurance : ce qui ne change pas :

La base est la même, celle du PEA, et à ce titre ces 2 produits partagent de nombreux point communs:

-Des versements limités à 132 000 €

-Une fiscalité particulièrement attractive :

-pas d’impôts sur les plus values dès lors que le PEA a au moins 5 ans

-la possibilité de le transformer en rente viagère non fiscalisée après 8 ans de détention

-Des investissements tournés vers les actions européennes


Ce qui change :

Voici les principaux avantages de chaque forme de PEA par rapport à à l’autre

Points forts du PEA bancaire

-Possibilité d’investir en titres vifs (actions) ou en OPCVM (fonds d’investissement) alors que le PEA assurance ne permet d’investir qu’en OPCVM

-Des frais de gestion annuels (droits de garde) plus faibles que le PEA assurance (on peut considérer que les droits de garde d’un PEA bancaire vont tourner autour de 0.3 % contre 0.8 à 1 % sur un PEA assurance)


Points forts du PEA assurance

-Les arbitrages sur OPCVM sont nettement moins onéreux (entre quelques Euros et 1 % de la somme arbitrée) que sur un PEA bancaire sur lequel il faut repayer les droits d’entrée du nouveau fonds (souvent autour de 3 %)

-Les arbitrages sont souvent traités à J+1, contre J+5 minimum sur un PEA bancaire puisqu’il faut attendre que la vente de l’ancien OPCVM soit effectuée avant d’acheter le nouveau.

-Accès à des options de gestion automatiques très utiles : sécurisation automatique de la plus value, limitation des moins values

-Avantage ISF : vous déclarez uniquement les versements effectués, pas les plus values

-Possibilité de demander une avance si vous avez un besoin ponctuel de liquidités

-Au décès du titulaire le PEA devient un contrat de capitalisation que les héritiers peuvent conserver en l’état sans être forcés de tout vendre, et sans perdre la date fiscale




Comment choisir ?

Si vous souhaitez investir en titres vifs, il n’y a pas de question à se poser: c’est un PEA bancaire qu’il vous faut.

Si en revanche vous privilégiez une gestion en fonds d’investissement (OPCVM), relativement active, alors le PEA assurance sera sans doute un meilleur choix.

Quoi qu’il en soit, aucun choix n’est définitif puisque le PEA est un produit transférable, et qu’il est tout à fait possible de transformer son PEA bancaire chez un assureur, ou inversement.



Comme toujours, que vous envisagiez d’ouvrir un PEA, ou que vous en ayez déjà un , consulter un Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant semble être la meilleure solution pour faire le bon choix.

source: http://le-blog-du-patrimoine.fr
 
Haut