tous contre le perp, alors what else?

flauran

Membre Junior
#1
Bonjour,
Je pense avoir bien compris l'hostilité générale qui règne envers le PERP.
Pour autant, je n'ai pas trouvé d'alternative plus séduisante...mais comme je suis novice
Mon cas:
J'ai 30 ans, je suis PACSé, mon métier peut me permettre de partir en retraite dans 7 ans.
Nous ne sommes pas propiétaire de notre résidence principale.
Nous payons pour l'année 2007 3500 euros d'IR.
J'ai un investissement Robien dont l'amortissement passe cette année de 8 à 2.5 %.
Je suis propriétaire de garages , peu avantageux fiscalement, puisqu'ils me procurent des bénéfices fonciers, largement épongés par le Robien jusque là.
Je n'ai pas forcément envie de ré investir dans la pierre, entendez par là un investissement assorti d'un prêt qui passerait notre taux d'endettement à 33%, nous empêchant de nous retourner en cas de coup dur.
Je n'ai rien trouvé de mieux que le PERP Pourquoi?
Je place tous les ans 5000 euros; gain d'IR 800 euros minimum par an.
Dans 4 ans, je n'ai plus d'obligation sur mon Robien, je pourrai réinvestir et défiscaliser
D'ici là j aurai au plus 20000 euros sur le PERP
Dans 7 ans, j 'ai toutes lles chances de récupérer mon capital, soit du fait du montant trop faible de la rente, soit pour l'achat de ma résidence principale.
Voilà.
Avez vous d'autre idées?
Merci
 

JP ASTRUC

Membre Expert
#2
Dans 4 ans votre robien aura 9 ans et à la condition que le bien ait été loué de manière CONTINUE durant 9 ans, vous devrez encore le louer 3 ans de plus si vous ne désirez pas que le FISC vous réintègre l'année de la revente la somme des Déficits Fonciers que vous aurez imputés en année 7,8 et 9 !! (articles 31 et 156 du CGI)...

Cordailement
 

DRUHEN

Membre Junior
#3
Bonjour,

Le PERP peut être une solution mais il est intéressant de voir dans quel objectif vous souhaitez construire cette solution. Si l'on regarde la fin de votre e-mail, il est intéressant de faire un PERP pour l'achat de votre première résidence principale. Mais pour construire une rente en 7 ans, il est beaucoup trop court pour construire une rente significative. Dans votre cas, la rente tournerait autour des 500 à 800 € par an.

Cordialement,
 

Fredgwen

Membre Expert
#4
Bonsoir,

Pour votre situation, les informations restent succintes. Il faut réellement connaître votre objectif. Le PERP est un produit intéressant selon ce que l'on veut en faire. Si votre souhait est de vous faire un capital pour construire votre maison d'ici 7 ans, il n'est peut être pas le plus adapté. Certes, vous bénéficiez de l'économie d'impôt mais celle-ci reste assez modeste vu le montant du versement que vous effectuez. La sortie en capital reste imposable pour le montant total de la plus-value. Quel sera la performance brut à l'arrivée ?

Dans une telle démarche, il faut véritablement comparer avec d'autres alternatives qui n'ont pas d'effet de levier fiscal. Ce dernier n'est qu'une cerise sur un gateau que l'on appelle la construction du patrimoine.

Donc, comparez avec une assurance-vie, un compte-titre, une épargne classique etc...

Par contre, il peut y avoir une possibilité de combiner le tout :

- l'épargne pour construire votre résidence principale
- l'épargne pour votre retraite.

Je ne sais pas qu'elle est votre activité mais je suppose qu'elle est indépendante et non libérale (i.e. vous n'êtes pas médecin, avocat, notaire, expert comptable, i.e. une profession réglementée).

Dans ce cas, vous pouvez sensiblement améliorer vos revenus sans que cela ne vous coûte ou coûte à votre société un euro de plus. Le surplus de rémunération peut servir en partie à une épargne retraite intelligente et à la constitution d'une épargne classique pour votre résidence principale. Par exemple, en procédant ainsi, un de mes clients a augmenté ses revenus, qui sont passé de 130 000 € annuel à 220 000 € annuel avant impôt, sans surcoût pour sa société.

Maintenant, pour votre ROBIEN, il va passer à 2,5%. Si vous voulez le vendre à 9 ans et non à 12 ans, vous pouvez choisir de ne plus amortir à partir de la 6ème année. Ainsi, vous ne vous retrouvez plus en déficit foncier et vous pouvez vendre votre bien à la fin de l'engagement de 9 ans. Attention, cependant, à l'éventuelle plus-value qui sera taxé à 29% pour 60%.

Espérant avoir répondu à votre question.
 
#5
Bonjour FLAURAN,

Vous avez souscrit un perp dans quel but ?

- Si le but est fiscal, optez plutot pour un fip ou fcpi, plus efficace car vous optiendrez 25% de la somme investie en reduction d'impôt, soit 1000€ pour 5000€ investis. Reste ensuite à choisir le bon fonds, tout en sachant que la période est propice, puisque les entreprises sont aujourd'hui sous évaluée. Vous récupérerez votre capital valorisé (en + ou en -, mais avec un bon fip/fcpi sur une période de 6 ou 7ans, la perf devrait etre +) à l'échéance.

- Si le but est l'achat de votre résidence principale, je vous conseille plutot d'investir sur un produit classique tel qu'un plan épargne logement : vous obtiendrez un prêt a 4,12%, voire moins si vous ouvrez un pel dans les mois qui viennent (la baisse des taux bce dans les semaines qui viennent va surement impacter le pel, seul rescapé de la dernière baisse des taux).
Pour info, un pel avec 5000€ versés tous les ans, peut permetre d'obtenir au bout de 7 ans un pret de 92.000€ a 4,12% sur 7ans; comparé à un taux moyen de 4,50 actuel (sachant que nous sommes dans une période de taux relativement bas, et donc que cela a toute ses chance de remonter dans les 7années qui viennent). Imaginez avec un taux de pel a 3,70% la différence ! une différence de taux de 0,40% a 1,20% sur 92.000€, vous ne pouvez pas dire non.

En réalité, votre perp n'a aucune fonction de produit retraite. D'ailleurs comme vous l'avez dit, l'hostilité envers le perp est importante, et je fait partie d'ailleurs de cette majorité. Raison de plus si l'objectif n'est pas la préparation de sa retraite.
Vous devez donc faire votre choix : le gain fiscal ou l'optimisation de votre achat de residence principale.
Pour la retraite, voyez votre cgpi ou conseiller pour trouver des solutions patrimoniales adéquates.

Cordialement
 
#6
Bonjour Flauran,

première question : comment obtenir que 800 € d'IR avec 5000 € placés ? Cela voudrait dire que vous avez une TMI (Tranche Marginale d'Imposition) = 14% ... Quel est l'interet de bloquer de l'argent jusqu'à votre retraite pour ne gagner que 14 % ?
En dessous d'une TMI à 30% le PEPRP n'a pas de grande opportunites (Comme le madelin d'ailleurs) et des supports ou le capital reste disponible s'impose (assurance vie, PEA, contrat de capitalisation...)
De plus, vous ne pourrez pas récupérer le capital au bout de 7 ans car vous serez bien trop jeune pour prendre votre retraite. En effet, on peut le récupérer sius forme de capital quand la rente est inférieure à 40 € par mois mais pour le transformer en rente il faut attendre l'age légal de la retraite soit 62 ans (avec la réforme)... Et enfin si vous le récupérez sous forme de capital en qualité de primo accedant à la propriété, vous devrez réintroduire le gain fiscal du PERP dans votre déclaration d'impots et vous aurez 5 ans pour le rembourser...

Pour faire simple, le PERP est un tres bon placement pour la retraite (et non immobilier - même s'il peut se débloquer sous forme de capital pour les primo accedants) a condition d'avoir une TMI >30% car il s'impute apres abattement de 10 % sur les revenus. et il permet pour les gros revenus de faire une tres belle défiscalisation "one shot" en allant chercher les droits a PERP des années antérieures et en additionnant avec ceux du conjoint...

Bien à vous,
 
Haut