Re: Salaires des dirigeants français et inégalités

Invité

Membre Expert
#1
Re: Salaires des dirigeants français et inégalités

a ceci pres qu'il faut corriger , il n'y a pas aucunes richesses crées, il
n'y a pas de richesses suplémentaires crées cette nuance est d'importance !


"vendredi" <[email protected]> a écrit dans le message de
news: [email protected]> Bonjour,
>
> Entendu ce matin sur LCI : le traitement des dirigeants français est en
> moyenne 16% supérieur à celui de leur homologues européens.
>
> La question posée est la suivante : sachant que la croissance de la zone
> euro étant quasi nulle, et que donc quasiment aucune richesse n'est créée,
> cette statistique ne témoigne t-elle pas d'un contraste plus important des
> inégalités entre la classe supérieure et la classe moyenne en France ?
>
> Car après tout, si aucune richesse n'est créée, pour qu'une catégorie
> donnée ait un revenu supérieur à la moyenne des mêmes catégories des
> autres pays d'une zone donnée, ne faut-il pas mécaniquement que ces 16%
> représente des revenus non distribués aux classes moyennes ?


 

Invité

Membre Expert
#2
Re: Salaires des dirigeants français et inégalités

et encore........ selon les stat de compta nat, est ce le reflet de la
realité ou de pratiques comptables..........

perso tu me donne un grand livres et je te sort le bilan que tu veux !


"Dom" <[email protected]> a écrit dans le message de [email protected]
> a ceci pres qu'il faut corriger , il n'y a pas aucunes richesses crées, il
> n'y a pas de richesses suplémentaires crées cette nuance est d'importance
!
>
>
> "vendredi" <[email protected]> a écrit dans le message de
> news: [email protected]> > Bonjour,
> >
> > Entendu ce matin sur LCI : le traitement des dirigeants français est en
> > moyenne 16% supérieur à celui de leur homologues européens.
> >
> > La question posée est la suivante : sachant que la croissance de la zone
> > euro étant quasi nulle, et que donc quasiment aucune richesse n'est
créée,
> > cette statistique ne témoigne t-elle pas d'un contraste plus important
des
> > inégalités entre la classe supérieure et la classe moyenne en France ?
> >
> > Car après tout, si aucune richesse n'est créée, pour qu'une catégorie
> > donnée ait un revenu supérieur à la moyenne des mêmes catégories des
> > autres pays d'une zone donnée, ne faut-il pas mécaniquement que ces 16%
> > représente des revenus non distribués aux classes moyennes ?
>
>


 

Invité

Membre Expert
#3
Re: Salaires des dirigeants français et inégalités

On Tue, 24 Jun 2003 13:04:24 +0200, Dom wrote:

> et encore........ selon les stat de compta nat, est ce le reflet de la
> realité ou de pratiques comptables..........
>
> perso tu me donne un grand livres et je te sort le bilan que tu veux !
>

On peut également lire la stat autrement.

La moyenne des traitements des dirigeants étant une moyenne, on peut en
conclure que les dirigeants français la surperforment à 116%. L'info que j'ai
eu ne donnait rien sur les pourcentages des dirigeants allemands ou
anglais. Peut-être la surperforment t-ils à 130 ou 140%, tandis que les
dirigeants espagnols ou portuguais la sous-performent...

La comparaison est donc difficile en l'état. Il serait d'ailleurs de bon
ton de connaître le même comparatif pour les classes moyennes, ce qui
permettrait de situer précisément chaque catégorie, et de bon ton
également d'analyser les stats sur une période précise.

Quoiqu'il en soit, la question demeure. Lorsque la croissance est quasi
nulle, un tel contraste est-il compréhensible ?

J'envisage qu'en période de vache grasse, les classes laborieuses
acceptent que le traitement des dirigeants explose, car théoriquement
les revenus de la croissance sont redistribués équitablement, et que donc
une forte augmentation des traitements des uns passe davantage inaperçue
aux yeux des autres, qui voient eux aussi leur pouvoir d'achat augmenter.

Par contre, en période de décroissance, il me semble difficile de faire
admettre aux classes productives qu'elles doivent seules faire les frais
de la non création de richesse dans l'unique but non avoué de maintenir
les traitements des classes supérieures, traitements qui ont explosés
quelques années plut tôt sous l'effet de la croissance.

Selon moi, on rejoint ici la thèse de concentration du capital. Les
classes supérieures accumulant mondialement de plus en plus les richesses
créées au détriment des prolétaires, dont la sphère de pouvoir ne dépasse
qu'exceptionnellement le cadre local.

.

 

Invité

Membre Expert
#4
Re: Salaires des dirigeants français et inégalités

Le 24 Jun 2003 13:10:53 -0700, [email protected] (loisillon)
écrit:

>Quels dirigeants ? Si c'est la brochette de dirigeants d'entreprises
>cotées rémunérées plusieurs centaines de SMIC, ils ne sont pas très
>nombreux,

Dans un pays ou l'on parle de sacrifices ça fait pas tres sérieux...

>mais il se peut qu'ils contribuent pas mal au chiffre que
>vous citez.

Ceux qui font tourner ce pays sont ceux qui se lèvent tous les matin
pour aller bosser point barre.
Rien ne justifie les salaire exorbitants de ces personnes.

>AMA, si le rapport interdécile des salaires a peu évolué

Interdécile ?? explication svp




___________________________
/ )| MOUHOUBI Kamel |( \
/ / | [email protected] | \ \
_( (_ | PGP Key ID 0xBAC2CA5B | _) )_
(((\ \)|_/ )___________________( \_|(/ /)))
(\\\\ \_/ / \ \_/ ////)
\ / \ /
\ _/ \_ /
/ / \ \


 
Haut