De Robien Recentré

MISKO

Membre Junior
#1
Après de multiples problèmes de vacances de locataires, de baisses de loyer faute de preneur, et bien sûr des efforts d'épargne bien plus importants que ceux simulés par ce conseiller, Exell Finance, le temps de la revente du bien arrive (Fin de l'opération).
Et là, l'estimation qui est faite vous indique une décôte de près de 45% par rapport au prix d'achat! (Achat : 154500€ et prix de vente espéré 87000€ pour un T2bis de 56m2 près de Clermont Ferrand)
Le bilan est donc simple : à ce jour, si je vends l'appartement, afin de rembourser le prêt contracté pour l'achat de l'appartement, il faudra que je débourse encore 10000€, en plus de perdre toute l'épargne investie depuis le début de l'opération. Une véritable catastrophe.
J'ai bien évidemment le sentiment de m'être fait avoir par Exell finance, et de ce que je peux lire sur le forum, je ne suis pas le seul.

Pour nous faire signer le contrat le conseiller exell finance nous a bien entendu :
- fourni une plaquette ventant le caractère dynamique du lieu où s'est faite l'opération immobilière, d'où la promesse d'un succès certain de l'opération immobilière : résultat, faute de trouver des locataires, il a fallu baisser le loyer et le prix de revente est catastrophiquement bas
- réalisé des simulations avec des prix de revente au mois égaux à celui de l'achat : il nous indiquait alors que l'assurance de perte financière lors de la revente du bien immobilier garantissait le prix de revente dans la limite d'un delta de 30000€ par rapport au prix d'achat. Nous ne pouvions donc que gagner et rien perdre

J'ai alors 3 questions :
- Quelqu'un sait il comment actionner cette garantie perte financière lors de la revente? Même si je ne me fais aucune illusion car si je relie le contrat, cette assurance n'est visiblement valable que en cas de décès, invalidité ou revente sous l'effet d'une cause extérieure

- Peut on se retourner contre le conseiller pour arnaque et défaut de conseil ?(Je dispose de documents de simulation et de notes manuscrites, qui bien que s'ils ne sont pas contractuels, sont issus du conseiller) ou pour surévaluation du prix d'achat ? (Impossible à déceler pour des non professionnels de l'immobilier)

- Que me conseillez vous de faire, Conserver l'appartement ou s'en débarrasser au plus vite ?

Merci d'avance pour votre aide
 
Haut