Sciences comptables

#1
FONDEMENTS

La comptabilité dynamique des processus actifs-passifs de Gouvernance, Risque et Conformité (GRC) est désormais au cœur du MANAGEMENT, du CONTROLE INTERNE, de l’AUDIT et de la QUALITE; elle synthétique ce qu’on appelle aujourd’hui « sciences comptables ».

La comptabilité dynamique s’est constituée par la nécessité d’articuler la comptabilité financière soucieuse de la gestion des pertes de risque opérationnel et des pertes de risque de marché et de crédit en rapport avec le risque opérationnel, à la comptabilité générale soucieuse de la fiabilité des états financiers publiés et les exigences de gestion des ressources humaines soumises aux contraintes de performance et de création de la valeur.

Le projet gouvernemental français de partage de la valeur ajoutée par une réglementation du salaire variable pour loi ou accord entre les partenaires sociaux s’inscrit dans ce cadre.


De nombreux facteurs montrent qu’il y a urgence à combler le déficit d’informations en techniques de comptabilité dynamique qui gène actuellement les banques et les corporates dans leurs efforts d’élaboration des plans d’économie de coûts pour pérenniser les gains et sortir durablement de la crise :

- les négociations qui ont suivi le stress test des banques américaines,
- la fermeture par certaines universités comme Paris DAUPHINE de la section « analyse financière »,
- le drame interminable qui s’est joué pendant de longs mois chez Chrysler et chez General Motor,
- la situation des entreprises qui en viennent à suggérer à leur personnel d’accepter une diminution de salaires,
- les conflits sociaux d’une violence inégalée et qui sont devenus permanents sur le partage de la valeur ou sur les fermetures et délocalisations d’usines.


FORMATIONS CONCERNEES DANS LES UNIVERSITES et GRANDES ECOLES:

- Finances,
- Economie et gestion,
- Comptabilité,
- Gestion des ressources et humaines,
- Communication)

POINTS D’IMPACT


- Optimisation et évaluation du poste de travail (Maîtrise des pertes de risque opérationnel)
- Optimisation et évaluation du poste client (Maîtrise des pertes de risque de crédit et de risque de marché en rapport avec le risque opérationnel)


CONCORDANCE AVEC LES BESOINS PRIORITAIRES

Une enquête réalisée récemment par le groupe ACCENTURE indique qu’une large majorité (85 %) des dirigeants d’entreprise estime que leur approche en matière de gestion des risques a besoin d’être repensée pour améliorer la performance de leur entreprise, tirant ainsi les enseignements de la situation économique actuelle. La performance passe par l’amélioration du système d’économie de coûts.

- L’enquête a été réalisée dans 21 pays auprès de 260 directeurs financiers, directeurs des risques et autres cadres dirigeants ayant des responsabilités en matière de gestion des risques au sein de grandes entreprises : CFO-new http://www.cfo-news.com/La-majorite-des-dirigeants-d-entreprise-estiment-necessaire-de-revoir-leur-approche-en-matiere-de-gestion-des-risques_a11301.html


OUVRAGES DE BASE DES PRATIQUES D’ENTREPRISES et D’ENSEIGNEMENTS

Pour le secteur des corporates (Industries et Services/Grands comptes et PME) cliquez sur :

http://www.cfo-news.com/Competitivite-comparee-de-l-industrie-sur-la-base-des-plans-d-economie-de-couts_a11353.html


Pour le secteur financier (Banques et Assurances) cliquez sur :

http://www.cfo-news.com/Competitivite-comparee-des-banques-sur-la-base-des-plans-d-economie-de-couts_a11307.html


Pour consulter les avis d’experts qui ont lu le manuscrit complet des ouvrages d’applications sectorielles cliquez sur http://www.riskosoftcorp.com/

Pour en savoir plus sur l’auteur: http://www.cfo-news.com/links/Les-auteurs-CFO-news_ai17005.html
 
Haut