qui a déjà travaillé pour uff, union financiere de france?

colibri

Membre Junior
#1
bonjour,
je suis sur le point d'intégrer cette société, avez vous déjà travaillé pour elle comme conseiller de patrimoine?? ils mettent l'accent sur les formations, qu'en est til exactement?
quel salaire espérer? quelle st la noitoriété de l'entreprise et de ses produits?
par rapport Omnium?? merci de m'en parler
 

gwen

Membre Junior
#2
Ré: qui a déjà travaillé pour uff, union financiere de france?

bonjour!
je n'ai pas la reponse car justement je souhaite en savoir autant que toi...

ton post est relativement recent... as tu eu une reponse, peux tu m'en dire plus?

merci
 

colibri

Membre Junior
#3
Ré: qui a déjà travaillé pour uff, union financiere de france?

Bonjour,

je n'ai pas eu de réponse, je commence en septembre donc on verra bien!
et toi ou en es-tu?
on peut garder le contact si tu veux
 

gwen

Membre Junior
#4
Ré: qui a déjà travaillé pour uff, union financiere de france?

bonjour!

merci de ta reponse. en fait j'ai laissé de cote temporairement l'uff car il faudrait au préalable que j'ai un portefeuille clients. or pour mon cas je demenage des alpes maritimes en charente maritime; du coup je ne connais personne dans la région et ca va etre trop dur pour commencer.
Mais je ne perd pas l'idée de vue car une fois que je serai bien installée, je reprendrai contact avec le drh. donc ca m'interesse si tu peux me tenir au courant de comment ca se passe pour toi, si tu es content d'y bosser, le salaire, les conditions de travail, le niveau de pression sur les commerciaux...

donc bon courage a toi pour sept et en attendant bonnes vacances!

tiens moi courant, a bientot![;)]
 

lulu4

Membre Junior
#5
alors, les résultats de ton approche ? es tu rentré chez UFF ? ton sentiment ? et celui des autres concernés par la question

merci de la réponse
 

GlobeH

Membre Junior
#6
Pour les + :
* Approche patrimoniale intéressante
* Réseau avec une image pas trop mauvaise

Pour les - :
* Ce sont des purs commerciaux, pas des financiers !!!
* Ils commercialisent uniquement leurs produits (qui ne brillent pas, soit dit en passant). En outre ces produits sont vraiment opaques, impossibilté de prévoir un comportement des fonds en fonction du marché. D'où une énorme difficulté pour conseiller les clients afin de choisir des fonds adaptés à leurs objectifs (mais bon, ils n'en ont pas grand chose à faire)
* Les produits financiers n'ont aucune souplesse de gestion (vente seulement le vendredi...)
* Ils ont eu des décollectes massives en cette fin d'année... je ferais bcp plus confiance à des indépendants de la finance !
 

ricco

Membre Junior
#7
L'UNION FINANCIERE DE FRANCE BANQUE!!!!!

C'est une entreprise d'ampleur nationale côtée en bourse sur le second marché.
Dans l'ensemble c'est une trés bonne société.

La formation est solide, la direction ne vous laisse pas à l'abandon........et trés vite vous vous rendrez compte que votre métier va bien au delà des competences de votre propre conseiller financier.

Le métier de conseiller à l'UFF est un savant mélange entre commercial, conseiller financier, notaire, fiscaliste et comptable.

Comme dans chaque entreprise il y a toujours des conseillers peu scrupuleux qui pensent avant tout à eux, qu'a leurs clients, ce qui est la consequence des travers cités sur ce forum.

Mais vous qui avez ethique et conscience professionnelle vous pourrez exercer pleinement le conseil sérieux au sein de l'UFF......car elle vous en donne les moyens.

LES +:
- solide formation
- rémunération illimitée
- plan de carrière "interne" et "rapide"
- métier riche et complet (compétence en civil, social, fiscal et financier)
- avantages sociaux des grandes entreprises
- statut de salarié
- indépendance, vous êtes libres, pas d'obligation de présence à l'agence.
- analyse patrimoniale intérressante et compléte.
- fonds exceptionnels (TOP 3 meilleurs sicav 2009....)
- arrivée d'un grand DG qui a fait ses preuves chez des assureurs

Les -:
- métier usant les premiers mois (création, apprentissage, formations....)
- demarchage pour création nouveaux clients (toute entreprise qui ne créée pas est vouée à l'echec)
- manque les secteurs d'investissements dits de refuge ( or, diamant....)
- manque de visibilité avec nos gestionnaires partenaires ( je pense que c'est partout pareil)

Cordialement.
 

bingoblabla

Membre Junior
#8
J'ai bossé pour eux quelques temps et plus les jours passaient plus je découvrais des choses, ce n'est que mon avis


Ce qu'on nous dit avant de l'UFF:
1: Entreprise cotée en bourse
2: Filiale du groupe AVIVA
3: 140 000 clients
4: Indépendance
5: Statut salarié
6: Pas mal de pognon à gagner
7: Suivi des clients

Comment ça se passe au niveau recrutement:
1: Ils sont en galère de recrutement donc tous les profils sont les bienvenus du CAP au Bac+5 voire plus
2: On vous montrera le bon coté du métier en vous disant que toute fois il est difficile mais vous pouvez gagner beaucoup après 2,3 ans
3: Pas de négociation de salaire, le contrat est standard (du moins pour la plus 99% des salariés selon moi)
4: Il y a des sessions d'intégration (accueil des nouveaux embauchés) tous les mois, vous découvrez et signez le contrat de travail le jour même de la semaine d'intégration
5: Sur une promotion de 20 nouveaux embauchés environ 14 quitterons l'entreprise avant la fin de la première année
6: Turnover d'environ 9% !! d'après les chiffres que j'ai pu lire
7: Salaire de base: 16 000 € BRUT le smic, + des primes sur objectifs, versées tous les 4 mois, donc 3 mois sur 4 vous devrez vivre avec un smic
8: Forfait déplacement de 200€ par mois
9: 1 semaine par mois à Paris

Ce qu'on découvre une fois qu'on y est:
1: découverte de la pyramide, à l'uff c'est le conseiller qui fait tout et sur chacune de ses ventes son responsable commercial (RC) touche quelque chose et son directeur (DA) d'agence aussi. le conseiller travail pour 100 par exemple et il en donne 20 au RC et 15 au DA...
2: Pression des RC et DA: il faut avoir un minimum de 20 rendez-vous par semaine sinon il y a des sanctions
3: Les frais professionnels sont très mal pris en charge, en moyenne seul 30% des frais engagés sont pris en charges
4: Certains clients n'ont pas été vus depuis des années et quand ils refourguent les dossiers à des conseiller, ils se font incendier par les clients
5: fuite des clients, le nombre de clients diminue, environ 4000 clients quittent le navire uff chaque année du coup pour remplacer ces départs, il y a encore plus de pression sur les conseiller pour "faire du client" selon l'expression consacrée
6: Pas de participation, alors que la loi oblige toute entreprise bénéficiaire à verser une participation aux salariés, à l'UFF, on ne verse rien au conseiller en gestion de patrimoine qui sont pourtant à l'origine du CA
7: Il faut faire signer coute que coute, quitte parfois à imiter la signature des clients sur certains documents
8: La méthode UFF, c'est la méthode de vente "RIPOSTE" comment faire dire oui au client et lui faire signer un contrat dès le deuxième rdv
9: Séminaire à Paris, uniquement pour maintenir le lavage de cerveau et faire du phoning
10: les journées commencent à 9h et se terminent parfois très très tard
11: 200 départs de conseiller en 2010 suite au nouveau contrat qui a été mis en place
12: les clients ont suivis les conseillers ce qui a provoqué des millions de décollecte chez UFF
13: des procès en cours d'anciens salariés
14: Produits sélectionnés par uff en fonction je pense de leur rentabilité mais je n'en suis pas certain
15: il faut "vendre tous les produits de la gamme"
16: il faut apprendre des discours commerciaux par cœur et savoir les réciter devant les collègues
17: j'habite près des Lyon et je dois parfois faire 70km pour voir un client et rentrer tard puis saisir mon reporting sur l'ALEPH UFF site internet de reporting de l'uff pour saisir les rdv
18: toute les semaines on doit avoir une estimation du futur chiffre d'affaire
19: 98% du résultat net reversé aux actionnaires ....
20: les salariés ne sont pas salariés de l’UFF mais de Ufifrance Patrimoine la filiale commerciale ce qui change tout puisque comme ils aiment le dire “La gestion de patrimoine n’est pas une activité règlementée donc nous n’avons pas à signer de convention collective” donc beaucoup moins de protection pour les salariés

Cherchez Ufifrance Patrimoine sur un site de droit vous y trouverez les décisions de justice rendu contre l’UFifrance Patrimoine, UFF

Voila ce n'est que mon avis

Pour aller encore plus loin voici des liens intéressants :

www.lepoint.fr/archives/article.php/95545

www.easydroit.fr/rechercher/Tous/Jurisprudence/Tous/ufifrance+patrimoine/[/url]
 

misterbank

Membre Junior
#10
Bonjour, j'ai intégré l'uff a 25 ans et je dois dire que le nouveau contrat de travail est une catastrophe . Je me pose beaucoup de question sur mon avenir , d'autant plus que le corporatisme et le copinage gangraine l'evolution interne de la société ...
Neanmoins tu disais qu'il y a eu une decollecte massive . Donc que les clients ont suivi les conseillers....
Donc je dois dire que pour celui qui refuse la pression du reseau et qui travaille doucement il y a de tres belles carieres à faire à l'uff.
Il faut suivre les clients, être honnete , transparent . Nous n'avons pas les meilleurs produits du marchés . Mais ou sont les meilleurs produits ?
La rentabilite d'un produit est fonction uniquement de la gestion ....
Tous mes clients sont en positifs . Ce n'est pas parceque la direction nous dit d'acheter des actions que l'on doit le faire. Le libre arbitre ....
Le coeur du metier doit être le conseil fiscal et juridique sur le patrimoine plus que financier. Nous ne sommes pas des banquiers.
Je pense que L'uff peut garantir à toutes personnes qui veut bien s'en donner les moyens de decrocher la lune avec des clients satisfaits. Je n'ai pas 30 ans et je gagne 80 000 euros par an sans aucun souci avec ma clientele.
 
Dernière édition:

Oneagain

Membre Junior
#11
La structure va vous permettre d'accéder en partie à la gestion de patrimoine, la formation elle existe essentiellement commerciale et produits. Pour ce qui est du salaire attention à la dégressivité du fixe qui se transforme très vite en une bonne vieille avance sur commissions. Les valeurs humaines de l'Uff n'ont pas survécues à la nouvelle direction et les changements de contrat de travail successifs amenuisent le réseau salarié d'année en année. Bonne chance !
 

Darkness

Membre Junior
#12
Bonjour à tous,

Je suis sur le point d'entrer à l'UFF, cependant, je me pose quelques questions.

Pour ceux qui y ont travaillé ou qui y travaillent encore, comment avez vous prospecté? Comment arriver à cibler le haut de gamme? Appeler à quel moment de la journée? Appeler sur le lieu de travail ou à la maison?

Est ce que le responsable donne ses "ficelles"?

Je pense que c'est la partie la plus difficile du métier d'autant plus que ce n'est pas ma formation car j'ai une formation en gestion de patrimoine mais pas en commercial.

Merci d'avance pour vos réponses.
 
#13
Vous l'avez compris, le plus dur dans ce métier, c'est la prospection. On va certainement vous demander de taper dans votre relationnel pour démarrer. Si il y avait une recette toute faite pour harponner les clients fortunés ça se saurait.
 

mouniche

Membre Junior
#14
au premier entretien on te demande une liste de minimum 100 personnes a potentiel sur laquelle tu peux faire des affaires ...
 

Isonor

Membre Junior
#15
Bonjour,
J'ai été approche par l'UFF et je passe un entretien demain avec le directeur de l'agence. C'est éloigne de mn domaine d'activité puisque je travaille en tant que conseillère commerciale auprès de clients professionnels de l'optique.
Je suis en cdi depuis 8 ans, j'aime mon travail malheureusement aucune perspective d'évolution. Ce qui m'amène à regarder ce qui se passe ailleurs.
C'est eux qui m'ont contacté et l'offre me paraît trop alléchante.40000€ pour commencer et d'ici 5/6 ans 100000€.je ne suis pas naïve, seuls les commerciaux peuvent y arriver.
quel est le salaire reel d'un debutant?
j'aimerai que qq1 me dise franchement ce qu'il pense de cette entreprise:encadrement, pression des chiffres, horaires, véracité du contenu, bref FAUT IL FRANCHIR LE PAS?
Je précise aussi que j'ai un compagnon lui aussi commercial et que nous avons une vie de famille (2 enfants en bas âge) je m'interroge si c'est vraiment compatible car ils mettent en avant l'autonomie du poste et la possibilité de travailler à domicile.
Merci de vos réponses qui pourrait m'aider à me faire une opinion + juste de ce poste.
 

NIKOS

Membre Junior
#16
Bonjour Isonor,

C'est avec un peu de retard que je souhaite te répondre de la manière la plus objective possible et apporter ma contribution sur ce sujet.
Avant tout, comment s'est déroulé ton entretien, et quelle suite y as-tu donnée?

Tout d'abord, je suis effaré à la lecture de certains commentaires que j'ai pu lire et ne reconnaît en rien le tableau dépeint sur mon employeur. En effet, si l'athmosphère et les méthodes de management peuvent varier entre une agence et une autre, il ne faut pas perdre de vue que chacun dispose de son propre filtre et de ses critères qui détermineront au cas par cas l'épanouissement au sein d'une entreprise.
Ceci étant dit, je dois dire que l'UFF est une entreprise où il fait bon vivre. Un soin tout particulier est apporté au recrutement et à la formation depuis 2011 afin de compenser une vague de départs en retraite massive, et bien évidemment, augmenter la part d'influence de la société sur son marché.
Pour ma part, j'évolue au sein d'une agence dont la moitié des collaborateurs sont présents depuis + de 15 ans, voire même plus de 30 pour certains d'entre eux! Ce qui laisse à supposer les conditions de travail inhumaine dans lesquelles nous éxerçons...
En matière d'intégration, la société propose aux nouveaux arrivants un cycle de formation complet et diversifié qui permet de former ou peaufiner les connaissances de chacun, ce qui se traduit notament au terme par un examen permettant de valider les connaissances du conseiller, mais aussi permettre d'accéder à la certif AMF, indispensable pour pouvoir exercer dans le domaine de la finance.
Au début, et partant de 0, la nouvelle recrue doit effectivement réaliser ses premiers résultats commerciaux par ses propres moyens, d'où l'importance de bénéficier d'un réseau. Par la suite, en fonction des résultats, un portefeuille de clients à visiter et à développer est fournit.
Le conseiller en ges' pat à l'uff n'est pas un vendeur! En ce qui me concerne je ne me considère en aucun cas comme un commercial, mais bien comme la référence de ma clientèle en matière de gestion patrimoniale. L'objectif de notre métier est, biensûr de conquérir de nouveaux clients etdévelopper notre CA, comme toute organisation non philantropique, mais également de suivre, accompagner et délivrer une qualité de conseils et de services non accessibles dans les réseaux financiers traditionnels. Ce faisant, le CGP devient l'interlocuteur privilégié de son client, à lui par la suite d'être pérenne.
Effectivement notre métier ne se limite pas à de la vente de produits financiers, et le CGP n'est pas un catalogue ambulant. Visiter ses clients, répondre à ses questions même quand il n'y a pas de chèque à prendre à l'instant T fait appel à des qualités qui ne sont visiblement pas partagées par le plus grand nombre.
Il est vrai qu'il existe des méthodes de commercialisation afin d'aider à obtenir des signatures, mais l'aspect commercial est un moyen qui ne peut se substituer à la qualité du conseil, dans l'intérêt du client.
L'UFF est une banque qui travaille en architecture ouverte, ce qui signifie que les solutions proposées ne lui appartiennent pas! Cela fait toute la différence par rapport à la concurrence, car le CGP n'est pas tenu de "refourguer des produits maison" pour vendre, ce qui assure une grande objectivité dans le conseil fait au client. Au contraire, il dispose de toute une palette de gestions relativement haut de gamme, et difficilement accessible en dehors afin de répondre au mieux aux exigences d'une clientèle aisée/VIP. De la même façon, les gestions (dont certaines se sont révélées exceptionnelles) ne sont que des outils mis à la disposition du conseiller, à lui de les utiliser à bon escient et de les changer si le besoin s'en fait sentir.
Le CGP est "la pépite" de l'UFF, et des moyens sont mis en oeuvre pour le sécuriser et agrémenter son confort au quotidien; salaire fixe, commissions, primes sur obj, bonus de perf, primes sur encours et enrichissement clientèle, ordi port, téléphone, PEE, complémentaire retraite (art83) financée par l'entreprise... sont autant d'atouts qui permettent au salarié d'éxercer son métier dans un certain confort.
Effectivement le salaire fixe n'est pas des plus élevés, mais une personne travailleuse, appliquée et avec le bon état d'esprit peut voir sa rémunération atteindre des sommets. De plus, les possibilités d'évolutions de carrière sont une réalité, avec des possibilités de spécialisation sur des catégories de client, ou bien vers l'encadrement etc..
La mentalité n'est pas de faire marcher les conseillers à la baguette et de lui mettre une pression de dingue. Je dirais qu'au contraire, l'UFF que je connais laisse une grande autonomie à ses employés, dès lors que les objectifs fixés en amont, correspondant aux profils de chacun, sont respectés.
Evidemment, il y'a des règles à respecter, des reporting à réaliser, des formations et réunions auxquelles il faut assister.
Une collaboratrice embauchée en 2011 juste après la naissance de sa fille arrive par exemple très bien à mener de front sa vie de conseillère, d'épouse et de mère, comme quoi avec de l'organisation, rien n'est impossible.

Alors effectivement, tout n'est pas forcémént rose et parfait, comme partout je pense, mais pour la personne qui s'en donne les moyens, faire ce métier, à l'UFF, peut s'avérer une vrai source d'épanouissement professionnelle.

Si tu souhaites d'autres infos ou précisions, je reste à ta disposition.
 

cytor

Membre Junior
#17
Bonsoir, j'ai aussi bossé à UFF..., si quelqu'un est en procès, je suis intéressé par son contact... merci !
@+
 

goldeneye

Membre Junior
#18
Bonjour colibri ,es tu rentré à l'UFF alors ? lis le commentaire de mysterbank dans lequel je me retrouve . Je découvre le forum c est sympa .
 

célineduf

Membre Junior
#19
Bonjour,
Je suis sur le point d'intégrer l'UFF et je me pose beaucoup de questions...j'ai 41ans et ce serait pour une reconversion professionnelle totale!
J'aimerai connaître ton parcours dans cette entreprise car ton post date de 2007 et nous sommes en 2014...
Merci d'avance!
Céline
Tu peux aussi me joindre par MP
 

cDubois

Membre Junior
#20
Bonjour,

Je suis cliente de chez uff et je peux vous dire que leur conseillés sont des charlots!
non seulement c'est le bordel dans leur numéros de téléphone, en plus ils ne rappellent pas NE SONT pas formés, ils vous vendent des produits qu'ils ne connaissent pas en vous disant ce que vous voulez entendre et vous affirme des choses fausses comme par exemple des date de fin
"Ne vous inquiétez pas au bout des 5 ans, l'argent sera directement remis sur votre compte et vous pourrez le replacer(chez nous)", 10 ans après on n'arrive toujours pas à récupérer l'argent!
Vous placer votre argent chez eux et il est très très difficile de le récupérer même après des dates max dépassées , etc..

JE VOUS DECONSEILLE FORTEMENT CETTE SOCIETE

Et je ne suis pas la seule à penser cela
 
Haut