Travailler chez Legal end Général

FANJO32

Membre Junior
#1
Travailler chez Legal end Général

J'ai passé un entretien chez L&G. Une offre d'emploi m'a été proposée.
Sua pensez vous de cette entreprise, les produits, satisfaction client et conditions de travail ?

Merci d'avance
 

Novice83

Membre Junior
#2
Re: Travailler chez Legal end Général

peux tu nous en dire plus sur le poste qui que cette société propose?

D'avance merci
 

bennou

Membre Expert
#3
Re: Travailler chez Legal end Général

Je ne parlerai que de ce que je connais: la qualité des produits.

A mon humble avis, c'est clairement pas terrible... Les OPCVM maison ne sont que des fonds indiciels (en gros c'est un tracker, mais avec des frais...), donc les performances sont loin d'être au RDV.

Je pense par ailleurs que leur modèle a vécu: faire des contrats "bas de gamme" (fonds en Euros pas terrible et OPCVM indiciels en quantité limitée) avait sans doute un sens avant l'essor de l'assurance vie par Internet. Objectivement aujourd'hui les clients trouveront en ligne des contrats avec des frais 0 de bien meilleure qualité. Alors certes chez L&G ils ont un conseiller près de chez eux, mais de plus en plus de contrats Internet le permettent également (en s'appuyant sur un réseau sélectionné de CGPI).

En bref, à mon avis ils ont mangé leur pain blanc, et leur modèle low cost est aujourd'hui dépassé.
.
 

nocomment55

Membre Junior
#4
Legal & General France

Bonjour à Tous,

Je dépoussière ce post aujourd’hui pour « Rendre à L&G….ce qui est à L&G » et parce qu’il faut parfois consacrer un peu de son temps afin d’éviter que d’autre en perde considérablement.

D’autre part, il est aujourd’hui inconcevable pour moi de laisser une société s’enrichir de la sorte sur le dos de ses salariés sans mot dire.

Si vous souhaitez évoluer dans le monde complexe de la Gestion de Patrimoine, Fuyiez !

Processus de recrutement ou comment séduire un jeune candide ?

Et oui tout commence ici, vous serez reçu dans un magnifique hôtel particulier situé rue de la Victoire à Paris et logé dans un hôtel 3 étoiles à 250 € la nuit pour la seule et unique formation de votre carrière, deux semaines à parcourir des livrets basiques sur la fiscalité de l’assurance-vie et la transmission.

La société va mettre les petits plats dans les grands pour vous faire miroiter une réussite éclair et des rémunérations déplafonnées. Les moyens mis en œuvre ont pour seuls objectifs de vous rassurer et vous démontrer que L&G a les moyens de vos ambitions.

Je me rappelle encore de la présentation de la société : 1 siècle d’existence, 400 Milliards d’actifs gérés etc….bref du haut de gamme. Un an après on t’informe que compte tenu des résultats cette année tu n’auras pas de participation au bénéfice. L’année suivante elle sera versée youpi…200€. Oubliez la réputation internationale du groupe car en France ce n’est ni plus ni moins qu’un réseau d’environ 100 salariés.

Pendant cette formation vous allez apprendre à faire un « Bilan Patrimonial », (les guillemets sont obligatoires, vous allez comprendre…..) enfin ce que vous pensez être un Diagnostic Patrimonial, n'est rien d’autre qu’une succession de question en entonnoir visant à déterminer « Sur quels supports les liquidités des clients sont investies », pour mieux les capter ensuite.

A cet instant vous oubliez la dimension CONSEIL indissociable du métier de CGP et comprenez que votre seule et unique mission sera : DE VENDRE.


Arrivée dans votre nouvelle agence ou comment apprendre l’approche produit ?

Évidement à ce stade vous faite déjà partie intégrante de la société et vous allez voir que le poste de CONSEILLER que vous espériez tant va rapidement se transformer en « un autre chose » quelque peu déconcertant.

Vos Misions :

1. Repérage Terrain : autrement dit, vous prenez une feuille, un stylo et vous parcourez les rues des quartiers chics pour relever le numéro des immeubles les plus cossus.

2. Travail du fichier Prospect : le soir vous rentrez le fichier sur informatique, comme des dizaines de conseillers l’ont fait avant vous.

3. Séances de phoning : le soir jusqu’à 19h/20h vous appelez donc les prospects en leurs expliquant que vous souhaitez les rencontrer pour leurs présenter la société. Inutile de préciser que ces méthodes de Phoning ou vous devrez comptabiliser minutieusement le nombre d’appel, d’alternative, de refus, calculer vos ratios sont bien trop archaïques pour fonctionner de nos jours.

4. Effectuer des rendez-vous pour dresser un torchon patrimonial, et PRENDRE DES CHÈQUES comme ils disent.

William Dosik dans son ouvrage intitulé « Le conseil en gestion de patrimoine », évoque très précisément les différentes approches commerciales :

- L’approche Produit (celle de L&G)
- L’approche Besoin
- L’approche Globale

Inconvénients majeur de l’approche produit :

- Stress à longueur de journée lié à la vente du produit ;
- Mettre en avant le produit génère automatiquement des discussions sur le prix : mais pas de souci vous avez un produit sans frais !
- Vente d’un seul produit
- Aucun facteur de différentiation

«L’approche produit se situe bien loin de la vente-conseil pour se cantonner dans la simple distribution de produits. Cela n’est propice ni à motiver les exploitants ni à attirer les meilleurs collaborateurs »

Pour conclure cette section, je cite une seconde fois M. DOSIK :

« Il est facile de fixer les objectifs de vente et d’établir des comparaisons de performance dans le cadre d’une politique essentiellement quantitative. Pourtant ceci a le tort d’entrainer une certaine routine de la part des managers et une démotivations des vendeurs »


Et question rémunération ou comment flouter ses salariés ?

Sur ce point les choses ont beaucoup évoluées (ou pas)…….. en effet, j’avais lu un article à l’époque rédigé par le DRH de L&G qui constatait dans les années 90 leur incapacité à développer un réseau supérieur à 100 personnes. Presque 25 ans plus tard, le problème n’est toujours pas résolu, et ce, parce que le modèle vulgairement appelé « Presse Citron » des compagnie d'assurance, de L&G et d’autres d’ailleurs à un seul objectif : Vous payez pour ramener des clients qui conserveront leurs contrats au moins 8 ans et une fois que vous êtes démotivé par la redondance de votre activité (voir supra), vous partez et la société conserve de belles parts de marché, d’énormes « en cours » et bien sur des frais de gestion de 1% qui génère d’importantes marges.

Donc votre rémunération sera dégressive : 1800 € brut la 1ere année, ensuite 1500 € et ensuite 1 200 € avec une rémunération dérisoire sur encours. Comprenez, vous travaillez plus mais pas pour gagner plus, puisque vos efforts supplémentaires servent dans un premier temps à compenser la perte réalisée sur votre salaire fixe.

En effet, vous serez commissionné en moyenne à 0.6% sur les montants souscrits et vos objectifs variables selon les agences et régions seront de : 750 000 € en année 1, puis 1 500 000 € puis environ 2 000 000 €/an ensuite :

Donc :
- Année 1 : 1 800x12 + 4 500 € de com = 26 100 €
- Année 2 : 1 500x12 + 9 000 € de com = 27 000 €
- Année 3 : 1 200x12 + 12 000 € de com = 26 400 €

Il vous faudra donc collecter + de 3 000 000 €/an pour obtenir une rémunération décente mais toujours moins importante que celle d'un conseiller patrimonial dans un réseau bancaire traditionnel. Les CGP en "vraie" banque privée démarrent en général à 45/50ke hors variables.

Notez que vous serez victime d’une pratique illégale et incohérente : « la reprise de commission sur les affaires réalisées il y moins d’un an » !!! Et oui pour tenir vos objectifs vous devrez donc collecter environ 200 000 €/mois et pour ce faire vous serez formé à la vente "forcée", et comme pour toute vente un peu trop poussive, vous aurez un ratio d’affaire dénouée avant 1 ans et les reprises de commission qui vont avec.

Pour faire simple, vous faite souscrire un contrat de 100 000 € en janvier pour lequel vous percevrez fin février une commission de 600 €. Si le client récupère ses fonds en décembre de la même année, L&G effectuera une reprise de commission du même montant.

Le Management Opérationnel ou comment organisé et favoriser son propre Turn Over ?

Sachez que coté plan de carrière, vous allez être étonné d’apprendre…..qu’il n’en existe pas. Car chez L&G la seule évolution possible c’est celle de votre encours. Votre plan de carrière c’est donc de faire grossir votre portefeuille pour augmenter votre rémunération récurrente.

Tous les lundi matin, une réunion pour vérifier que vous avez pris vos 8 rendez-vous et constater que votre chiffre est mauvais ou bon.

D’ailleurs à la première réunion, un simple tour sur vous-même vous permettra de réaliser qu’il n’y a aucun senior. Chez L&G tu es senior de fait car tous les nouveaux entrants sont licenciés ou ont démissionné, en général les plus anciens ont 4 ou 5 ans d’antériorité. Sauf dans quelques agences ou les conseillers ont un encours et un récurrent tellement important qu’ils sont prêt à tout accepter pour ne pas perdre les 20 ans de collecte qu’ils ont réalisés.

Donc votre manager est un jeune senior qui a été élu au poste car son niveau de production était très élevé?? Tout le monde sait pourtant que les qualités d’un manager sont bien plus larges que celles d’un bon commercial…


Vendre, collecter, faire du chiffre ou comment friser quotidiennement le défaut de conseil ?

L’approche produit est une pratique très ancienne dans le domaine de la banque et de l’assurance, mêmes les produits originaux « Assurance-vie sans frais d’entrée » sont rapidement imités et concurrencés.

Comment faire pour tenir vos objectifs!!! Vous aurez surement l’occasion de voir votre manager ou directeur agence à l’œuvre en proposant la clôture d’ancien contrats concurrents défiscalisés et hors droit de succession, la vente de portefeuille titres en moins-values etc…Tous les moyens sont bons pour conserver son poste et les faveurs de la direction.


Et pour conclure !

L&G mise avant tout sur la préservation de l’image qu’elle renvoi à ses clients et pour cela, elle fait ce qu’il faut : caviar, vin, belles plaquettes etc…Je m’insurge simplement contre le fait que tout cela soit fait et organisé au détriment de sa force vive.

Vous allez rencontrer des gens fortunés qui ont des problématiques patrimoniales et fiscales très intéressantes sur le plan intellectuel et la seule et unique réponse que vous aurez……c’est votre contrat d’assurance-vie sans frais.

D'ailleurs vous serez régulièrement invité à ne surtout pas être "Trop technique" pour éviter de perdre la vente. Évidement, pour éviter de genre de situation, L&G mise sur l'autoformation. Une façon détournée de vous pousser à atteindre le plus rapidement votre seuil d'incompétence. Pour laisser place aux nouveaux entrants toujours plus vifs et motivés.

Ce message s’adresse donc à tous mes futurs confrères passionnés par le conseil en stratégie et organisation patrimoniale qui ne trouveront dans cette société que les reflets pathétiques d’un Business Model mort depuis 20 ans et qui exploite ses commerciaux pour faire briller sa petite existence dans le monde des assureurs français.

Nous « Conseillers en gestion de patrimoine » souffrons grandement de ces réseaux qui ternissent notre réputation et notre intégrité. Il est donc de notre responsabilité d’informer les candidats à ce type de poste que la réalité de notre activité réside avant tout dans le conseil et l’approche globale patrimoniale et non dans la vente « parfois forcée » de produits soit disant novateurs et efficaces.

Dans un monde idéal ou chacun prendrait ses responsabilités et assumerait la réalité de son activité, on vous dirait ceci:

"Bonjour

Le poste que nous proposons et un poste de vendeur de produits financiers dans lequel vous n'aurez rien à faire de plus que prospecter, faire du phoning pour prendre des rendez-vous et collecter de l’épargne.

Bien sur, compte tenu de la pression que vous allez subir, de l'absence totale de formation, et de la lassitude grandissante que vous allez assez rapidement ressentir, nous tenons d'ores et déjà à vous avertir qu'il est fort probable que vous partiez volontairement ou que vous soyez remercié d'ici 3 ans.

Toutefois, nous vous remercions d'avoir fait souscrire vos proches, vos amis ainsi que tout votre entourage et vous serons éternellement reconnaissant pour l'encours de 4 250 000e que vous laissez et sur lequel nous ne devrons plus vous rémunérer.

Si vous souhaitez par la suite trouver un poste de CGP, vous pouvez effacer la ligne "L&G" de votre CV!

Bonne journée"

A bon entendeur
 

dalli

Membre Expert
#5
Merci pour ce post qui ne flatte pas le métier qui n'est pas de la gestion de patrimoine !!

Je relève que le produit n'a pas de frais et vous dites :
"la reprise de commission sur les affaires réalisées il y moins d’un an » !!!

Donc un produit sans frais peut quand même générer une rémunération ????

MMA avait voulu me recruter avec un argument du genre.
J'ai calculé devant le type que ma commission perçue immédiatement était supérieure à l'ensemble des frais prélevés (enfin ceux annoncés au clients !) sur les 10 ans du contrat.


Je suis CGP sénior avec 22 ans d'ancienneté et je ne négocie jamais mes frais (vraiment très exceptionnel) et surprenant mes clients signent quand même. Doit bien y une raison, ils ne sont pas tous idiots !!!
 
Haut